Communiquer avec nous

Ligue 1

OL : les Lyonnais manquent de mordant face au but

Publié

 le

Cinquième attaque de Ligue 1, l’OL ne dispose pas d’attaquants à plus de 7 réalisations en championnat. Une première depuis 2007, qui illustre les problèmes offensifs actuels de l’équipe.

Sonny Anderson, Karim Benzema, Lisandro Lopez ou Alexandre Lacazette, dans son histoire récente l’OL regorge de buteurs de talent. Une tradition du numéro 9 qui ne perdure pas cette saison. Pourtant possesseur de plusieurs joueurs capable d’enfiler les buts, le club rhodanien ne parvient pas à dégager un véritable leader d’attaque. Moussa Dembélé (7 buts), Nabil Fekir (7 buts) ou encore Bertrand Traoré (6 buts) sont bien loin de leur standard habituel. Pour parvenir à atteindre ses objectifs, l’OL va devoir se trouver un tueur devant le but.

Seulement 4 matchs à plus de 2 buts inscrits

Cette saison, l’OL n’est que la 5e attaque de L1 derrière le PSG, Lille, Strasbourg et à égalité avec l’OM. Une situation anormale au regard des éléments qui constituent l’effectif lyonnais. Sur les 24 journées de championnat, l’OL a terminé 4 matchs avec au moins 3 buts inscrits (contre Marseille, Dijon, Guingamp et Monaco). La saison dernière à la même époque c’était arrivé déjà 8 fois (14 au total). Un écart considérable qui s’illustre par une différence dans la moyenne de but par match. L’OL est passé de 2,25 buts/match la saison dernière (54 buts en 24 journées) à 1,58 (38 buts cette saison).

Sur le plateau de « Tant qu’il y aura des Gones »Nicolas Puydebois a abordé ce problème. « Ce n’est pas inquiétant. Pour le coup on a plusieurs meilleurs buteurs à 6-7 buts. L’année dernière il y avait Mariano qui se détachait, là cette année on a Moussa Dembélé qui revient bien et qui finira peut-être par être notre sérial buteur », a-t-il expliqué. Ce n’était plus arrivé depuis la saison 2006/2007 que le meilleur buteur de l’OL soit à 7 buts après 24 journées (Fred, Malouda et Juninho). À la même époque la saison dernière Mariano avait « scoré » 14 fois et Nabil Fekir à 16 reprises. Un écart de performance qui pénalise grandement l’OL.

L’OL marque 1 but tous les 11 tirs

Avec 417 frappes depuis le début de la saison, l’OL est de loin l’équipe qui tire le plus en Ligue 1. A titre de comparaison le PSG (341 tirs), l’OM (337), Lille (313) et Strasbourg (245) tentent beaucoup moins leur chance, mais marquent plus. Beaucoup de tentatives pour très peu de résultats. Au total les joueurs de Bruno Genesio ne cadrent que 37 % de leur frappe, pour un ratio total de 1 but tous les 11 tirs. L’entraîneur n’est pas habitué à ce problème puisque la saison dernière au soir de la 24e journée, les Lyonnais comptaient 54 buts pour 337 frappes, soit un ratio de une réalisation tous les 6 tirs. Il va falloir que les coéquipiers de Nabil Fekir se montrent plus conquérants devant les cages adverses s’ils veulent éviter les pièges comme à Nice le week-end dernier.

Publicité

Les derniers commentaires

Les plus lus