OL - Ligue des champions : les Gones vont devoir s'employer

Placé dans le chapeau 3 à l'occasion du tirage au sort de la Ligue des champions hier, l'Olympique lyonnais avait des raisons de s'en faire. En effet, il y avait de fortes chances pour que les Gones soient (trop ?) bien entourés lors de la phase de poules. Résultat ? Ce sont la Juventus, le FC Séville et le Dinamo Zagreb qu'affrontera l'OL en C1. Un groupe qui donne, tout de même, un peu d'espoir entre Rhône et Saône.

Si le sort réservé aux ouailles de Jean-Michel Aulas promet une lutte acharnée coude à coude avec les Turinois et les Sévillans, le tirage aurait pu se montrer moins clément avec les Gones. Exit donc les Barça, Bayern, les clubs madrilènes, Manchester City ou encore le Borussia Dortmund. Pour autant, il serait compliqué d'avancer que l'OL a été verni avec son groupe H. Car loin du prestige européen de certaines maisons déjà citées, ce sont des équipes solides et expérimentées qui feront face aux Lyonnais.

Juventus Turin
Double vainqueur de la Ligue des Champions (1985, 1996), finaliste en 2015.
Saison 2015/2016 : huitièmes de finale, contre le Bayern Munich (défaite 6-4 au cumulé, après prolongation).

Placée dans le chapeau 1 en qualité de champion d'Italie, la Juventus fait forcément office d'épouvantail dans le groupe de l'OL. Si la Vieille Dame a perdu son précieux Paul Pogba, elle n'a pas hésité à réinvestir (90 millions, c'est une somme) sur un puissant Gonzalo Higuain. De plus, tout en conservant l'ossature défensive qui lui a permis de dominer de la tête et des épaules la Serie A. Un effectif bien complet donc, auquel s'ajoutent des noms ronflants, comme Dani Alves ou encore... Miralem Pjanic. Il apparaît donc en toute logique que les Turinois seront les favoris de ce groupe H, la première place leur semblant promise.

FC Séville
Triple tenant du titre en Ligue Europa.
Saison 2015/2016 : troisième de son groupe en C1, puis reversé en C3. Un mal pour un bien, puisque le FC Séville a remporté sa cinquième Europa League en... 10 ans.

Vraisemblablement, l'équipe à battre pour l'Olympique lyonnais. S'il devait y avoir un rival pour la deuxième place du groupe, ce serait bien le FC Séville. Très solides ces dernières années, les coéquipiers de Timoûthée Kolodziejczak ont fait preuve d'une grande implication et d'une régularité assez impressionnante en Ligue Europa. Cependant, ils semblent toucher leurs limites au plus haut niveau continental. De plus, l'arrivée d'un charismatique nouvel entraineur (Jorge Sampaoli), doublée des départs de Kevin Gameiro et donc d'Uni Emery -et de sa prolifique philosophie footballistique-, risque de redistribuer les cartes en Andalousie. Espérons donc, égoïstement, que la greffe ne prenne pas trop vite à Séville. Et que le sixième et dernier match de poule, qui verra le Parc OL accueillir les "Sevillistas", ait un véritable goût de finale pour les Gones.

Dinamo Zagreb
Saison 2015/2016 : quatrième et dernier de sa poule en Ligue des Champions, qui comportait Arsenal, le Bayern et l'Olympiakos (1 victoire, 5 défaites).
Le Dinamo Zagreb rappellera forcément de très bons souvenirs aux Lyonnais. Toutefois, il ne faudra pas se voir trop beaux contre des Croates capables notamment de surprendre, l'an passé, une jolie formation d'Arsenal. À domicile comme à l'extérieur, l'objectif est bien évidemment de prendre les trois points. Pour les Gones, tout résultat différent aurait un arrière-goût de contre-performance. Ne perdons pas de vue l'essentiel, au même titre qu'un titre de champion, une qualification pour les huitièmes de la C1 passe aussi par des matchs pleins contre moins fort que soi. Notamment car, dans le cas de l'Olympique lyonnais, les déplacements risquent d'être aussi âpres qu'électriques.

En résumé, l'Olympique lyonnais aurait pu tomber sur encore plus lourd, mais cet homogène groupe H est loin d'être un cadeau. Les Gones vont devoir cravacher et répondre présent à chacun des six matchs de cette phase de poules. La deuxième place sera donc être l'objectif réaliste de l'OL qui, avec sérieux et implication, peut croire en ses chances cette saison.

4 commentaires
  1. Alexis Olive - ven 26 Août 16 à 13 h 27

    Départs d'Emery et Gameiro, mais vous oubliez Krychowiak, très grosse perte aussi.

    1. MonsieurKik - ven 26 Août 16 à 16 h 29

      oui et ils ont recruté deux buteurs et leur entraineurs est pas le plus mauvais non plus !!

  2. Minolt - ven 26 Août 16 à 14 h 12

    La Juventus et Seville sont 2 équipes en reconstruction; ça va être intéressant.
    Nous sommes l'Olympique Lyonnais !

  3. Kaiser-Greg - ven 26 Août 16 à 15 h 28

    Ce groupe est plutôt complexe, par contre c'est un groupe parfait à mon avis pour ce jauger par rapport à notre objectif annoncé de revenir sur le devant de la scène européenne.
    Au vu des adversaires et si on garde nos joueurs à 100% et dans une dynamique positive, je pense que Zagreb on n'est au dessus d'eux donc on se doit de prendre les 6pts contre eux. La Juve a pour moi une équipe-type plus forte sur le papier que le PSG au vu de leur défense très solide et avec une attaque avec 2 très bons éléments que son Dybala et Higuain. Au milieu ils sont aussi plutôt bon surtt si la piste Matuidi se confirme. Un milieu Pjanic devant avec Khedira et Matuidi derrière ça a de la gueule, donc ce sera très difficile, mais en EL les 2 matchs contre eux avaient été serré, donc pourquoi pas un petit nul au POL si nos joueurs se donnent à fond. Et enfin Seville est une équipe qui sera c'est sûr compliquée à jouer mais au vu de nos objectifs ce sont des clubs de cette envergure que l'on n'est censé concurrencer avant de s'attaquer aux plus gros tel la Juve etc. J'ai vu dans certain article que l'on considère Séville comme une équipe qui a une grande exp européenne mais je considère que nous aussi on est censé avoir une grosse exp car hormis la saison 2014-2015 on a toujours joué l'Europe depuis les années 2000 si je ne me trompe pas. Tout ça pour dire qu'avec tous nos joueurs à 100% et dans une dynamique positive la 3ème place est obligatoire et la 2nd est jouable!! Allez l'OL

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut