Communiquer avec nous

Les anciens

OL, Liverpool, Betis, Bernès : les vérités de Nabil Fekir

Publié

 le

Nabil Fekir est revenu dans L’Equipe sur son départ de l’OL pour le Real Betis. L’ancien capitaine lyonnais a également donné sa version des faits sur son transfert avorté à Liverpool.

Il avait des choses à dire. Dans les colonnes de L’Equipe de ce mardi, Nabil Fekir explique les raisons de son départ de l’OL pour le Real Betis. Un choix qui a surpris de nombreux supporteurs et observateurs. « Quand j’ai pris la décision de rejoindre le Betis, j’étais sûr de moi, sûr de mon choix, indique l’ancien Lyonnais. Pour l’instant, ça me réussit bien. J’ai été convaincu par le projet de jeu, par le discours des dirigeants, du coach. J’avais suivi quelques matches de cette équipe la saison dernière et ça m’a motivé pour la rejoindre. C’est un club très familial, où j’ai été très bien accueilli. » Et de poursuivre : « C’est un jeu différent de la France, beaucoup plus technique. Ça me correspond un peu plus. Je suis épanoui humainement et sportivement. C’est ce qui compte. La Liga, c’est un Championnat qui m’a toujours attiré et j’ai la chance aujourd’hui d’y évoluer, au sein d’un club familial. J’ai retrouvé l’épanouissement qui m’a, peut-être, un peu manqué l’an dernier. »

« Ça m’a touché »

Toujours très attaché à l’OL, « Lyon, c’est un club qui m’a révélé, qui m’a tout apporté. C’est ma vie, ma ville. J’y ai toute ma famille, mes amis », Nabil Fekir a profité de cet entretien pour livrer sa version des faits sur son transfert avorté à Liverpool à l’été 2018. « Ça m’a touché parce qu’il y a eu un nombre incroyable de mensonges racontés à ce sujet. Tout ce qui s’est dit sur ma famille notamment. Ça leur a fait du mal, comme ça m’a fait du mal… Surtout quand tu sais que ce qui est diffusé, c’est faux. Mais quand tu es quelqu’un de bon dans la vie, tu finis toujours par être heureux et tranquille. Et moi, aujourd’hui, je suis heureux et tranquille. D’autres ne sont pas bien. (…) Le genou, il va très bien. J’ai fait une visite médicale à Clairefontaine, elle a glissé vite fait (rires) ! On ne m’a pas parlé une seule seconde du genou. »

Fâché avec son ancien agent

Lors de cet épisode, le champion du monde n’a guère apprécié l’attitude de son ancien agent, Jean-Pierre Bernès. « Quand, dans les négociations, tu n’es pas informé de tout ce qu’il se passe, ce n’est pas normal, lâche Nabil Fekir. Nous, on est une famille discrète. Et ce n’est jamais bon de vouloir diviser une famille. On a vécu tout ça comme une petite secousse. C’était un moment un peu noir de ma carrière. (…). Lui-même sait ce qu’il en est… Aujourd’hui, je n’ai plus aucun contact avec lui et je n’en veux plus, ça ne sert à rien.« 

20 commentaires

  1. Avatar

    Player

    10 septembre 2019 à 9 h 18 min

    A vrai dire, cet interview ne nous apprend pas grand chose.

  2. Avatar

    MoiMoiOuMoi

    10 septembre 2019 à 9 h 21 min

    « quand tu es quelqu’un de bon dans la vie, tu finis toujours par être heureux et tranquille » car le bien triomphe toujours du mal ^_^

    • Avatar

      OLBeijing

      10 septembre 2019 à 9 h 44 min

      « C’est pour la télévision française » 😀

      • Avatar

        MoiMoiOuMoi

        10 septembre 2019 à 9 h 54 min

        Pourvu que les gentils gagnent !

  3. OLVictory

    OLVictory

    10 septembre 2019 à 9 h 52 min

    Heureux comme un Nabil en Andalousie

  4. Gnafron

    Gnafron

    10 septembre 2019 à 10 h 49 min

    Il manque quand-même cruellement de charisme ce garçon… Ca n’a jamais empêché certains de réussir ! Mais je ne le trouve pas attachant. Au moins, il a le talent pour lui

  5. Avatar

    Dragon2332

    10 septembre 2019 à 11 h 02 min

    Il s’est passé quelque chose de grave entre lui et Bernès… mais quoi ?

  6. OLVictory

    OLVictory

    10 septembre 2019 à 12 h 43 min

    Bernes vient de répondre dans L’Equipe : « Il faut qu’il arrête son cinéma et de prendre les gens pour des imbéciles. Le transfert a capoté pour deux raisons : son genou, même si les dirigeants anglais étaient prêts à faire un effort à ce sujet. La seconde raison, c’est l’irruption d’un pseudo-avocat étranger au dossier qui a demandé, au moment de la signature, à ce qu’on recommence les négociations depuis le début. »

    Dans la version de Bernès, pas de beau-frère mais un avocat.

  7. Avatar

    Franck_Castle

    10 septembre 2019 à 14 h 41 min

    Par contre, pitié… cette barbe… Bon, après je m’en fous, il fait ce qu’il veut, mais bon j’trouve pas le look génial.

    • Avatar

      MoiMoiOuMoi

      10 septembre 2019 à 15 h 03 min

      Lorsqu’il avait une barbe touffue chez nous, je savais déjà qu’on ne gagnerait pas le match.
      C’est un baromètre, sa barbe. Je ne sais pas si ça fonctionne pour Séville.

      • Avatar

        Franck_Castle

        10 septembre 2019 à 16 h 02 min

        C’est une aberration aérodynamique. Je pense que c’est ce qui le ralentissait dans ses tentatives d’accélérations.

      • Avatar

        Juninho Pernambucano

        10 septembre 2019 à 16 h 05 min

        avec Ikoné ils font la paire !

      • Avatar

        MoiMoiOuMoi

        10 septembre 2019 à 16 h 08 min

        Alors que pourtant, Ikoné pas Nabil !

      • Avatar

        Franck_Castle

        10 septembre 2019 à 16 h 26 min

        MoiMoiouMoi, joli! Facile, mais fallait la trouver et la placer !

      • Avatar

        MoiMoiOuMoi

        10 septembre 2019 à 16 h 30 min

        Merci merci ^_^

  8. Avatar

    Juninho Pernambucano

    10 septembre 2019 à 16 h 03 min

    Nabil a toujours chargé Bernès et rendu responsable du flop de son transfert à Liverpool .
    Celui ci est dans le milieu depuis 30 ans et je le vois mal commettre des erreurs dans un tel dossier .
    Avec ses autres gros « clients » , plus que célèbres , ça se passe bien en général il me semble ..
    Il faudrait avoir le son de cloche de Liverpool pour savoir ce qu’il s’est réellement passé .

    Sinon le poncif , ici c’est beaucoup plus technique , il ne faut pas exagérer , la L1 n’est pas un championnat de bourrins .

  9. Avatar

    Mym'b

    10 septembre 2019 à 20 h 25 min

    Nabil il est gentil alors que les autres ils sont méchants.

  10. cavegone

    cavegone

    11 septembre 2019 à 8 h 43 min

    Ce pied qu’avec respect toute l’espagne admire, ce pied qui tant de fois a sauvé notre empire…

    • OLVictory

      OLVictory

      12 septembre 2019 à 7 h 18 min

      J’avoue que ça me scotché… Je suis sidéré. Bravo

    • Avatar

      Player

      12 septembre 2019 à 9 h 08 min

      Des méchants disent qu’il ne casse pas trois pattes à un canard, mais, en vérité, quelle belle barbe et quel joli panard…

Laisser un commentaire

Publicité

Les derniers commentaires

Les plus lus