OL - Lorient (1-4) : l’œil de Nicolas Puydebois

Après chaque rencontre de l’OL, à domicile comme à l’extérieur, notre consultant Nicolas Puydebois livre ses impressions à chaud après la déroute face à Lorient (1-4). En spectateur avisé, Nico débriefe le match avec ses traditionnels coups de gueule et coups de cœur.

Mes coups de gueule

Naufrage

"Il y a, selon moi, des choses qu'on peut accepter et d'autres non. On ne peut pas accepter de perdre 4-1, à domicile, contre le 19e de Ligue 1 (Lorient). Même lorsqu'on prépare un quart de finale de Ligue Europa. Malheureusement, l'acceptation de la défaite est trop habituelle pour notre équipe."

La 4e place

"Avec ce genre de prestation, il est prématuré de croire acquise la 4e place. La dure réalité du terrain doit ramener cet OL à un peu plus d'humilité."

Zéro 

"Comme le point pris contre Lorient, 19e du Championnat. Comment peut-on revendiquer être une grande équipe quand on accumule les contre-performances contre les équipes mal classées ? Le constat est factuel : 12 défaites pour l'OL en 31 journées."

Révolte 

"J'ai du mal à comprendre le manque de révolte de cette équipe. Des joueurs, au staff en passant par le président... Il y a un manque de révolte collective pour s'en sortir ensemble. Quand ils sont en colère, ils sont capables de répondre à la presse mais on leur demande surtout de répondre sur le terrain. Place aux actes."

Mes coups de cœur

Les écrans géants

"Pour ne pas mettre zéro, mes professeurs mettaient un point pour la feuille et l'encre. J'ai un trouvé un point positif de cette rencontre, il s'agit de la réalisation des écrans géants du Parc OL. Les gros plans sur le public lorsqu'il n'y a rien à voir sur la pelouse, je trouve cela plutôt judicieux."

23 commentaires
  1. rastaman - sam 8 Avr 17 à 23 h 48

    t'as tout dit nico t'aurais du rajouter aussi la nullité de ce mamanna que bcp içi comparait a edmilson mdrrr
    comme le dit si bien domenech ç'est tout sauf un défenseur...

  2. rastaman - sam 8 Avr 17 à 23 h 49

    quant à la compo d'équipe ben elle était rocambolesque mdr....

  3. 01 patriarche - sam 8 Avr 17 à 23 h 55

    Une défense en bois avec un gardien moyen qui de temps en temps par inadvertance ou sur un malentendu fait un bon match ce n'est plus un club mais à tous les niveaux c'est la chienlit nous récoltons ce que nous avons semés c'est à dire le néant, je suis quand même rassuré de savoir que Pep sera encore avec nous la prochaine saison... on va se régaler j'en salive déjà!!!!!!!!!

    1. Alexandre27180 - dim 9 Avr 17 à 9 h 01

      Mais le problème c pas le gardien, c pas la defense,
      C que l equipe ne joue pas ensemble. Ca a etait le cas 15 min, ou tout le monde pressait, du coup on récupèrait la balle haut sur me terrain, mais apres les ataquants ne pressaient plus

      1. 01 patriarche - dim 9 Avr 17 à 13 h 18

        Ah bon excuse moi je croyais que le gardien dirigeait sa défense, ayant joué gardien seulement jusqu'en promotion d'honneur je reconnais que tu as raison, ce qui ne m'empêche pas d'avoir raison aussi et de dire que c'est un gardien moyen c'est mon avis ce qui ne veux pas dire que j'ai raison mais ça ne veux pas dire que j'ai tord

  4. Hassan - dim 9 Avr 17 à 0 h 41

    Eh ben rien à dire aux joueurs parfois il y'a des jours sans. Bruno fait son travail même s'il est nul il fait son travail. Mon problème s'appelle JEAN MICHEL AULAS. Le mec, il n'est plus ambitieux en plus il pointe du doigt les joueurs.
    ????????

  5. Gones2wano - dim 9 Avr 17 à 2 h 17

    Ne vous inquitez pas Stockholm est prévu, c'est quelque fois ainsi des équipe nullissime en championnat font de parcours extraordinaire en Europe
    Tout est prévu : la qualif en ldc par l'Europa league
    Genesio deviendra le 3eme français champion d'Europe
    Aulas soulevant le trophee sur la place bellecour
    C'est écrit nous serons champion d'Europe, ne cherchez pas la cohérence il n'y en a aucune, nous somme dans le mystique, le surnaturel voire dans la divin à présent

    1. Greg - dim 9 Avr 17 à 8 h 31

      Gones2wano tu es très dans l'extrême comme garçon d'un côté comme de l'autre. Tu tacles le club en général joueurs, staff et organigramme compris de façon très sévère parfois mais je ne te blamme pas sur ce point vu la saison minable que l'on fait et les résultats qu'on a depuis les années Puel. Mais comment peux tu réellement penser que l'on va gagner l'EL, quand l'équipe fait des matchs comme ceux d'hier, quand l'équipe à déjà perdu 12 matchs en championnat cette saison et ptêt quasiment 20 match toutes compétitons confondues. Comment penser que l'on va gagner l'EL avec un entraineur aussi mauvais. On va finir sur une saison blanche encore cette saison, et il faudrait penser à sérieusement se faire entendre par Aulas, car il est dans le déni, même si c'est de la communication peut être parfois,il y en a marre de ne voir rien bouger pour arranger tout ça

      1. Gones2wano - dim 9 Avr 17 à 10 h 33

        Honnêtement si j'étais pas supporter je n'y croirais pas une seconde, et ce n'est pas parce que je ne crois pas au potentiel de nos joueur mais c'est plutôt car lorsqu'on a au mois d'avril soit à un mois de la fin du championnat aucun système tactique prédéfini et qui a fait ces preuve c'est ultra inquiétant

      2. Naka De Lyon - lun 10 Avr 17 à 2 h 40

        Tout simplement parce que nos joueurs choisissent leurs matchs en cette fin de saison .
        Je pense que tu auras un tout autre OL jeudi soir en EL....

    2. OLVictory - dim 9 Avr 17 à 10 h 32

      La fumette dès le matin c'est pas raisonnable.

  6. Hassan - dim 9 Avr 17 à 4 h 44

    Genesio m'inspire Di Matteo.
    Di Matteo prend Chelsea en cours de saison gagne la LDC et la saison qui suit il montre ses limites et sa nullité. A Schalke il se fait virer avant la trêve hivernale.
    Genesio fait un incroyable remontada la saison passée et celle-ci il nous ses limites et sa nullité.
    L'Europa League j'y croirai que si on élimine Besiktas.

  7. Greg - dim 9 Avr 17 à 8 h 19

    Aucun match ne compte pour du beurre, c'est avec des discours comme ça que les joueurs ont tendence à choisir leur match. Ce match compterait pour du beurre si c'était mathématiquement acté qu'on finisse 4ème. La on donne la possibilité aux poursuivants de nous coiffer au potau comme nous avec Monaco la saison dernière.
    Contre Rennes, on fait match nul à 11 contre 10, l'entraineur te sort on s'est sabordé etc, cela ne devait t'il pas faire office d'électrochoc?? Il faut combien d'électrochoc pour que cet entraineur devienne bon, combien d'électrochoc pour que ces joueurs soient au niveau de leur supposé talent, combien d'électrochoc pour qu'Aulas voit la vérité en face??

    1. OLVictory - lun 10 Avr 17 à 9 h 28

      Du beurre, OK, mais du beurre salé !

  8. OLVictory - dim 9 Avr 17 à 9 h 11

    Mammana nous tue ce match. Après avoir fait plusieurs boulettes sans conséquence en 1re mi-temps, il nous fait plonger en 2nde. Il est dangereux ce joueur, quand il passe à côté d'un match il fait pas semblant.

    1. XUO - dim 9 Avr 17 à 9 h 24

      Il a aussi fait de bonnes choses en première mi temps mais ensuite, c'est la cata. Pourtant, il ne tue pas ce match à lui seul.L'équipe ne fait pas bloc, autrement dit ce n'est pas une équipe.

      Autre chose : comment se fait-il que les lyonnais soient les seuls à glisser sans cesse sur une pelousse trop lisse pour eux ? Vraie glissade ou fausse excuse ?

      1. OLVictory - dim 9 Avr 17 à 10 h 31

        De bonnes choses ? Non quand un défenseur fait deux grosses boulettes en une seule mi-temps le fait qu'il fasse un peu son boulot le reste du temps ne rattrape rien

    2. ol-91 - dim 9 Avr 17 à 10 h 41

      On a toujours vu de grosses boulettes quand l'équipe part à vau-l'eau. Hier, même notre gardien, fidèle dernier rempart ! Et Cris, Boumsong et les autres en leur temps ! Ce n'est pas individualisé. Et même, dans ma tête, à l'origine, c'est le même schéma de jeu suicidaire. Il faudra bien, si le club veut survivre, régler ce problème de contre-attaque. Une fois, deux fois, ça peut arriver mais c'est à chaque fois qu'on s'en tire de justesse, à la merci d'un tir anodin. La corde raide finit par casser. Et comme nous sommes très mauvais nous-mêmes en contre-attaque, on peut mesurer le vide qui nous sépare des équipes du podium. Mais, tout ça, si on remonte dans les archives...

      1. philr69 - dim 9 Avr 17 à 12 h 26

        en même temps , quand tu as un coach de la trempe de Genesio ... t'es pas rassuré
        Cette saison est à oublier et vite !

  9. ol-91 - dim 9 Avr 17 à 10 h 13

    « Attaquons comme la lune », le résumé du match lyonnais. Une spécialité comme les quenelles. Le top 10 des clubs de L1 ont parfois des défaillances mais rarement contre des équipes d'un niveau inférieur. Je ne me souviens pas d'un club qui perd désormais systématiquement contre des équipes logiquement faibles qui venaient d'abord dans la crainte et qui, depuis, viennent avec un grand espoir de se relancer. Le fameux miracle lyonnais, le Lourdes des mal classés. On connaît pourtant nos faiblesses, on connaît la tactique imparable pour nous battre, et qu'a fait le staff pour y remédier ? Sinon, gémir, blâmer et pleurer ? Je veux bien qu'il y ait une génération locale « particulièrement difficile » mais il y a eu deux générations précédentes : idem. Sans compter des joueurs non formés au club (donc dans une autre mentalité) Le dernier groupe qui fut régulier est celui de Benzema (tout du moins pour sa première saison). Après : que des matches où quelque soit l'adversaire, ça nous coule le long des jambes à chaque contre-attaque. Sérieux ?

  10. Tempo - dim 9 Avr 17 à 12 h 28

    Pauvre Nicolas... être obligé de faire une chronique après le match d'hier et impossible de pouvoir glisser A. Lopez dans cette chronique.
    On va finir par penser que Koné était un joueur de football lorsque l'on voit le match d'hier, c'est dire!
    Sinon le point positif c'est qu'au moins nos joueurs ne seront pas fatigués jeudi.

  11. Sony07 - dim 9 Avr 17 à 12 h 47

    Quelle saison formidable !! et dire que maintenant même Jean Mimi s'inquiète pour la 4ème place, et il a raison (c'est bien la 1ère fois que je suis d'accord avec lui cette saison)
    Est ce que cette énième déception sera salutaire ? rien n'est moins sûr mais j'espère qu'il ne faudra pas attendre de perdre la 4ème place pour enfin réagir et faire les réformes en profondeur qui s'imposent. Signé un activiste du café du commerce, qui risque d'y rester au café, plutôt que de voir son club de coeur sombrer de jour en jour et de se faire humilier par l'avant dernier de L1

  12. Juninho Pernambucano - lun 10 Avr 17 à 18 h 14

    L'imposteur va rempiler pour une saison ?
    Non c'est pas possible !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut