Malo Gusto, latéral de l'OL
Malo Gusto, latéral de l’OL (crédit : David Hernandez)

OL : Malo Gusto et les joueurs savent qu'ils ont "déçu du monde"

Trois jours après la défaite à Marseille, Malo Gusto est revenu sur ce revers. Le latéral droit de l'OL regrette le manque de constance.

L’analyse de la défaite à Marseille

"Ca ne nous a pas mis dans le doute. On est forcément déçu, on avait à coeur de faire un résultat dans un gros match comme Marseille. On a déçu du monde. On a le temps pour travailler et bosser sur nos axes de progression."

La réception de Nice

"C’est encore un gros match et surtout bien l’aborder. Il faut finir cette première partie du championnat en beauté et de la meilleure des manières possibles. On a à coeur de faire un résultat et prendre le plus de points possibles. On a le sentiment de vouloir une identité propre à nous et d’être solide à la maison devant nos supporters. On sera plus sûr de nous et ce qui va faire qu’on va engranger plus de confiance."

Ses explications sur le revers à Marseille

"On était sur une série de matchs avec des victoires, on voulait en faire une troisième. Il y a un manque de constance, c’est sûr. On n’a pas réussi à faire certaines choses offensivement mais aussi défensivement où on prend un but sur corner qui aurait pu être évitable. On bosse dessus cette semaine pour faire une bon résultat vendredi et finir comme il faut cette année. On va peut-être changer la manière de jouer mais il faut surtout qu’on garde l’envie de faire plus et d’avoir confiance entre nous."

Ses axes de progression

"On m’a surtout demandé de travailler l’aspect défensif. Je savais que je devais énormément travailler sur ce point-là. Je sens que je progresse petit à petit et il faut que je continue. J’ai évolué sur le placement et la gestion des uns contre uns. C’est quelque chose que je dois régler et être coordonné avec ma défense."

L’impact de Blanc

"Il a l’expérience du football, il nous apprend surtout à bien être coordonnés, concentrés et solides dans le sens où penser tout de suite à ce qu’on doit faire à la perte du ballon. A surtout bien défendre et bien gérer les attaques adverses. Ca nous aide."

Défense à 4 ou à 5

"Le dispositif change dans la manière de jouer. Que ça change ou pas, il nous faut des bons résultats et je pense que c’est pour ça que le coach cherche la bonne alternative."

Et si Lyon est à sa place ?

"On sait qu’on a l’effectif pour faire un bon championnat. Depuis le début de la saison, il nous a manqué de la sérénité, d’être confiants et solides et surtout d’avoir une propre identité de jeu qui peut faire peur aux adversaires. Mais on est conscient qu’on a de la qualité dans le groupe et on travaille chaque jour pour atteindre un niveau acceptable. Il faut en faire plus mais pas dans le vent. Il faut être précis dans le travail et bien cibler les axes de progression."

Les 35 ans des Bad Gones

"Ca va rajouter beaucoup de ferveur vendredi. Ils vont pousser donc on a à coeur de ne pas les décevoir et de ramener la victoire pour que la fête soit belle."

L’OL à son avantage à domicile

"On a beaucoup de soutien et c’est peut-être ce qui nous pousse inconsciemment à donner plus. Il faut qu’on continue comme ça à domicile mais il faut reproduire ça à l’extérieur pour remonter en haut du classement."

8 commentaires
  1. Juninho Pernambucano - mer 9 Nov 22 à 15 h 42

    Il a compris qu'il doit travailler l'aspect défensif .
    Mieux vaut tard que jamais , mais personne ne lui a dit avant ?

    Je les sens trop confiants , ils pensent qu'ils sont irrésistibles à domicile ?
    La victoire face à Lille est un miracle inespéré , ça ne se reproduira pas deux fois .

    Signaler
  2. Lyonnais19 - mer 9 Nov 22 à 16 h 05

    Des fois quand je regarde ce qu'ils peuvent dire, je me demande bien ce qu'ils ont fait durant toute leur formation et avec les autres entraîneurs. "Ils nous apprends à être concentré"...

    Signaler
    1. Altheos - mer 9 Nov 22 à 18 h 03

      Ils ont forcément les fondamentaux.
      Mais il y a un gap énorme entre la formation et le monde professionnel.
      Tout va plus vite, demande plus d'énergie, de réflexe, de conditionnement de réaction, une amélioration aussi de l'anticipation, de la précision, de l’exécution technique.
      Si tous les bons joueurs de formation devenaient de bons professionnels, ça se saurait.
      Le talent ne suffit pas, il y a des encore des choses à acquérir. Et c'est bien pour ça que de s'appuyer sur les jeunes joueurs, ça ne peut pas fonctionner dans la durée.
      C'est pas pour rien que le Real a gagné la C1. Quand tu vois l'âge de ses cadres (KB9, Modric, Kroos, Alaba, Carjaval, Courtois) le lien de cause à effet est évident.

      Signaler
      1. Lyonnais19 - mer 9 Nov 22 à 19 h 47

        Ah mais bien sur, ce que je ne comprends pas c'est qu'ils aient besoin de conseil pout être concentré ! Ou sur le placement, normalement quand tu as fait ça toute ta vie tu comprends vite ce qu'on attends de toi

      2. Fab - mer 9 Nov 22 à 23 h 22

        Comme c'est le même discours que les pros nous servent depuis près de 10 ans, en fait la formation des jeunes a consisté à surtout bien apprendre les textes de leurs prédécesseurs en pro (même s'ils ne comprennent pas forcément le sens).
        Mauvaise langue que je suis ! 🙁 Désolé !

  3. Californi@ - mer 9 Nov 22 à 16 h 55

    Les lubies bourse/stade auront fait du mal pour en arriver à un Gusto titulaire ...

    Signaler
  4. ChiesaLacombeDiNallo - jeu 10 Nov 22 à 0 h 49

    J'adore le passage : on était sur une série de victoires, on en voulait une troisième...
    Et là tu te demandes si le mec joue à Troyes ou à Lyon.

    Signaler
    1. Tongariro - jeu 10 Nov 22 à 0 h 55

      😀 😀

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut