Malo Gusto, latéral de l’OL (crédit : David Hernandez)

OL : Malo Gusto parmi les meilleurs prospects de 2003

Ayant explosé la saison dernière avec l’OL, Malo Gusto est désormais l’arrière droit titulaire du club. A 19 ans, le natif de Décines fait partie des meilleurs joueurs de sa génération selon le CIES.

En l’espace d’une saison, Malo Gusto a connu une ascension fulgurante. Retenu par Peter Bosz durant la pré-saison 2021 après avoir fait ses débuts en pros sous Rudi Garcia, le latéral droit avait dû ronger son frein au moment de l’attaque de la saison dernière. Dans l’ombre de Léo Dubois, il a appris, fait preuve de patience avant de profiter de la nouvelle année pour s’imposer et pousser l'international français vers un départ. S’il ne compte que 42 matchs en professionnels, Gusto est désormais le titulaire à son poste à l’OL et personne ne trouve vraiment quelque chose à y redire.

Ayant fait également ses débuts avec les Espoirs et annoncé dans le viseur des plus grands comme le PSG ou Manchester City, le natif de Décines n’a pas fait que s’imposer dans son club formateur. Preuve de ce talent ? L’Observatoire du Football, le CIES, a dévoilé une liste de 250 joueurs ayant le plus gros potentiels sans avoir encore dépassé la limité des 21 ans selon des critères bien spécifiques. Membre de la génération 2003, Malo Gusto se classe 7e chez les joueurs âgés de 19 ans dans un classement dominé par Jude Bellingham, le milieu du Borussia Dortmund. A noter que Rayan Cherki, également de 2003, est présent mais bien plus loin avec une 47e place.

Le Top 10 des joueurs nés en 2003 :

1 - Jude Bellingham (Borussia Dortmund)

2 - Jamal Musiala (Bayern Munich)

3 - Harvey Elliott (Liverpool)

4 - Arsen Zakharyan (Dynamo Kiev)

5 - Gino Infantino (Rosario Central)

6 - Ilaix Moriba (Valencia)

7 - Malo Gusto (OL)

8 - Marco Leonardo (Santos)

9 - Florian Wirtz (Bayer Leverkusen)

10 - Benjamin Sesko (RB Salazburg)

12 commentaires
  1. SapeCommeJallet - mer 31 Août 22 à 10 h 26

    A noter que Florian Wirtz a été lancé par Peter Bosz également.

    Signaler
    1. Clocheman - mer 31 Août 22 à 10 h 32

      Je suis d'ailleurs surpris qu'il ne soit pas plus haut dans ce classement...

      Signaler
  2. Cicinho - mer 31 Août 22 à 10 h 43

    Le président de la Fifa s'est reconverti comme joueur en trichant sur son âge ??? 🤣

    Signaler
  3. Tigone - mer 31 Août 22 à 11 h 26

    La future vente de l'ol...

    Signaler
    1. poussin - mer 31 Août 22 à 15 h 07

      on prépare déjà son départ pour mieux faire avaler la pilule et on jouera avec un bonhomme de 18 ans venu de L2 .

      Signaler
  4. Darn - mer 31 Août 22 à 11 h 27

    Parti comme ça, nous ne pourrons pas le conserver...

    Signaler
    1. Tigone - mer 31 Août 22 à 11 h 33

      Et pourtant...
      Il suffirait que le seul objectif de l'ol soit le sportif.

      Signaler
      1. Darn - mer 31 Août 22 à 11 h 57

        Et le que le joueur veuille rester.

  5. Grokik - mer 31 Août 22 à 13 h 31

    Faut arrêter avec ça. Le sportif est ultra important pour un club de foot. Quelle structure pro ne prend pas en compte le sportif ??? Aucune. Seulement, un club pro a aussi d'autres contraintes que le sportif. L'aspect financier, par exemple... Si jamais tu te retrouves dans la situation de Bordeaux, par exemple, ton club est a la merci d'un dépôt de bilan pur et simple, avec licenciement brutal de tout ou partie des salariés du club (et ils sont plus nombreux que les joueurs pro)
    Alors, oui. En tant que supporter, on ne voit que le sportif, et c'est bien normal. En tant que supporter, on est dégouté quand Paqueta part, quand Essien part, quand Karim part, quand Mendy part. Et moi le premier. Mais il faut aussi accepter de ne pas tout savoir des contraintes, des choix à faire et des décisions stratégiques, imposées ou pas. Difficile de dire non à un joueur qui a envie de partir. Difficile de dire non à un chèque qui va t'affaiblir sportivement, certes, mais qui t'assures une stabilité en fin de saison quelque soit le résultat de celle-ci.... Bref, difficile de juger quand on est ni aux manettes, ni aux responsabilités

    Signaler
    1. stef-69 - mer 31 Août 22 à 16 h 22

      ça fait du bien de lire des gens un peu plus mesurés !

      Signaler
    2. Timoret - mer 31 Août 22 à 17 h 44

      On ne demande qu' à juger le sportif, on et observe la dégrindoglade.

      Apres si on se fait inonder d'info sur les plus value, les % à la revente, les meilleur prospect...

      Signaler
  6. stef-69 - mer 31 Août 22 à 16 h 22

    ça fait du bien de lire des gens un peu plus mesurés !

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut