Manchester City’s English midfielder Fabian Delph (R) vies for the ball with Lyon’s Brazilian defender Fernando Marcal (L) during the UEFA Champions League Group F football match between Olympique Lyonnais and Manchester City at the Parc Olympique Lyonnais stadium in Decines-Charpieu, central-eastern France, on November 27, 2018. (Photo by ROMAIN LAFABREGUE / AFP)

OL : Marçal est devenu plus qu'un intérimaire

Titularisé dans la défense à trois de Genesio à la base pour dépanner, le Brésilien a convaincu à ce poste et ainsi marqué des points, alors qu'il avait jusqu'ici peu goûté aux terrains cette saison.

Avant le 117e derby de l’histoire, le doute planait. Averti trois fois lors de ses trois dernières sorties, Jérémy Morel manquait à l’appel, alors que le défenseur faisait partie de la charnière à trois têtes que Bruno Genesio avait décidé d’adopter depuis plusieurs rencontres. Ce doute demeurait à plusieurs niveaux : le technicien rhodanien allait-il reconduire sa composition à trois défenseurs ? Si oui, avec quel homme aux cotés des indéboulonnables Jason Denayer et Marcelo ? Les noms de Kenny Tete, Lucas Tousart et Oumar Solet circulaient, mais au moment où le onze de départ a été dévoilé, toujours dans ce fameux 3-5-2/3-4-3, aucun des trois n’y figurait. Certainement désireux d'aligner un autre gaucher pour remplacer Morel et apporter de la complémentarité à sa défense, Genesio avait sorti de son chapeau Fernando Marçal, jusqu’alors quelque peu négligé dans la rotation du collectif lyonnais.

Au sortir des 90 minutes inégales de l'OL face au rival vert, et de ce succès arraché (1-0), si Jason Denayer apparaissait comme le grand héros, les avis étaient également unanimes autour du latéral gauche de 29 ans. Auteur d'une prestation solide face à l'ASSE à un poste auquel il n'avait a priori jamais évolué, le Brésilien avait satisfait les observateurs et convaincu son entraîneur de le reconduire en Ligue des champions trois jours plus tard face à Manchester City, et ce alors que Jérémy Morel était cette fois disponible. Face aux Citizens mardi, alors que Maxwell Cornet brillait de mille feux, l'ancien Guingampais a de nouveau fait le travail, même si une ombre est venu ternir le tableau : ce duel aérien sur corner perdu face au mètre 73 de Sergio Agüero sur la deuxième égalisation des visiteurs (83e). Mais hormis cette responsabilité sur le but du "Kun", Marçal n'a pas fait tâche au sein de cette arrière-garde, et prouvé que l'on pouvait compter sur lui à ce poste.

Le glouton Ferland Mendy

Arrivé à Lyon à l'intersaison 2017 après des performances remarquées du coté du Roudourou, le gaucher s'est rapidement fait barrer par Ferland Mendy dans le couloir : sur la deuxième moitié de saison l'an dernier, il n'avait été titularisé qu'à deux reprises en championnat (plus 7 fois en Coupe de France et Ligue Europa), l'épisode de l'altercation avec son coach n'arrangeant rien. Et cette saison, avec les quelques pépins physiques qu'il connait ainsi que la dimension qu'a pris le nouveau Bleu, la tendance n'a pas évolué d'un iota : avant ce repositionnement dans l'axe, Marçal n'avait eu droit qu'à des miettes, c'est-à-dire trois titularisations, dont une en tant que latéral droit à Nîmes et une (face Nantes) alors que Mendy revenait de blessure.

"En plus d'être un bon entraîneur, Bruno est quelqu'un de bien, et les choses se sont aplanies, déclare le joueur dans L'Équipe. Si je ne jouais pas en début de saison, cela n'avait rien à voir avec ce qu'il s'était passé contre le CSKA. Je suis resté ici parce que je me plais à Lyon, j'aime ce club, je crois en mon travail et l'entraîneur croit en moi. Cela n'avait pas de sens de partir uniquement parce que était devant moi.". Pour lui, cette révélation dans l'axe arrive donc à point nommé, surtout que Bruno Genesio ne souhaite désormais plus changer de système. En tout cas, une titularisation de Marçal face au LOSC cet après-midi ne serait plus une surprise.

11 commentaires
  1. nucleos - sam 1 Déc 18 à 8 h 38

    Je ne suis pas fan de lui à ce poste...
    J’aurais tellement aimé qu’il essaie Tête au poste de central droit en décalant Denayer centre gauche...

    1. Polygone - sam 1 Déc 18 à 16 h 13

      Il enchaîne les bons match pourtant

  2. ak69 - sam 1 Déc 18 à 9 h 59

    Pour le cout je le trouve tres bon et c’est vrai que contre city il fait un tres gros match, aujourd’hui permettra de voir si c’etait juste un coup comme ca ou si il est vraiment bon a ce poste. Un peu de stabilite derriere ne ferait pas de mal

  3. Juninho Pernambucano - sam 1 Déc 18 à 10 h 21

    C'est un très bon choix , et il est vraiment bien qu'ils aient aplani leur différents et se soient réconcilié après ce gros clash .
    Cette formule à 3 avec Marçal à la place de Morel , est pour moi le top de ce qu'on peut faire avec les joueurs dont nous disposons .
    C'est un système défensif qui est optimal et ça permet de faire jouer Mendy et Marçal en même temps .
    Après tous ces tâtonnements et ces hésitations , ces changements et rotations , essais permanents , ces 5 la ne devraient plus être touchés , avec Morel , Tête et Soulet , pour suppléer à d'éventuelles blessures .

  4. Tempo - sam 1 Déc 18 à 10 h 40

    Oui, l'idée est intéressante mais houlà, il ne faut pas s'emballer.
    Marçal vient juste de jouer deux matchs à se poste, à domicile, contre:
    - une équipe Stéphanoise qui n'a pas d'avant centre de métier
    - une équipe de City qui s'est mise en ordre de match seulement lorsqu'elle était menée... et son attaquant de 1,73 m a pris les deux ballons de la tête dans notre surface. Pour le premier il y a eu un exploit de Lopez et sur le second il y a eu but. Bien sûr c'est de la science fiction mais si Sergio Agüero avait marqué ses deux buts de la tête, est-ce que l'on ne passerait pas en mode "Marçal la très mauvaise idée de Génésio"? plutôt qu'au titre accrocheur "Marçal est devenu plus qu'un intérimaire"?

    1. janot06 - sam 1 Déc 18 à 11 h 09

      Il faut peut-être lui laisser le temps de s'habituer à ce poste nouveau pour lui qui demande d'autres réactions qu'en étant latéral ?
      Les automatismes et les gestes nécessaires viendront rapidement pour un joueur de son âge.
      En tout cas, dans cette nouvelle configuration à trois centraux, le sacrifié est Tousart.

    2. Polygone - sam 1 Déc 18 à 16 h 16

      Coup de pied arrêtés, donc rien a voir avec son poste, ou le système. Surtout avec une défense en zone, et pas de marquage.

  5. Pantagruel - sam 1 Déc 18 à 11 h 11

    Je le trouve très intéressant à ce poste, sa mobilité est très utile pour couvrir la lenteur de Marcelo, il est intéressant également dans les phases de possessions lors des premières relances, il est présent pour l'instant au duel et dans l'engagement aussi. Après, il me paraît important de ne pas le fixer dans la durée à ce poste car il est la seule alternative à Mendy dans le couloir gauche qui doit pouvoir parfois souffler.

    1. Altheos - sam 1 Déc 18 à 19 h 44

      Dubois a beaucoup joué à gauche avec Nantes, il peut remplacer Mendy à l'occasion, de même que Rafael qui peut jouer des deux côtés.
      Sans compter qu'on peut aussi retrouver Morel dans la défense à 3 et Marçal sur le côté.

  6. Olympique de coeur - sam 1 Déc 18 à 11 h 18

    la grinta du joueur supplée son manque d'expérience à ce nouveau poste mais est ce suffisant pour pallier son jeu de tete?

  7. rastaman - sam 1 Déc 18 à 14 h 19

    Bref d’après vous on a une bonne défense qui prends toujours beaucoup de buts sur coup de pied arrêtes... Donc tout va bien ....

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut