OL : Mathieu Gorgelin a-t-il les épaules ?

Alors que l’OL s’apprête à disputer ses trois derniers matchs de championnat – qui conditionneront son avenir européen - Mathieu Gorgelin va devoir endosser le statut de numéro 1, lui qui n’a disputé qu’une rencontre cette saison. Si certains s’interrogent sur sa faculté à assumer cette pression, nombreux sont ceux qui affichent leur confiance en celui qui fêtera ses 28 ans au mois d'août.

C’était un certain 10 novembre 2013, un de ces derbies qui demeurent dans les mémoires. Tous se souviennent du geste de Joël Bats, qui avait planté le décor en accrochant une écharpe de l’OL derrière le but, pour rendre hommage aux supporters lyonnais, privés de déplacement ce jour-là. Tous se souviennent du coup de tête salvateur de Jimmy Briand, au bout du temps additionnel, comme tous se souviennent de cet éclat de joie non contenu de Rémi Garde, tranchant avec le dépit de Christophe Galtier. Si le silence de cathédrale qui s’était emparé du Chaudron résonne encore dans les têtes des fans de l’OL, beaucoup ont oublié que cette rencontre était aussi le grand baptême de Mathieu Gorgelin en Ligue 1. Un contexte difficile dans lequel le natif d’Ambérieu-en-Bugey, alors âgé de 23 ans, avait su se montrer performant, comme le rappelle le journaliste lyonnais Gaël Berger dans l’émission Tant qu’il y aura des Gones : "On se rappelle tous du but de Jimmy Briand à la 93e mais dans le but c’était Mathieu Gorgelin ce soir-là, et il avait été très bon. (…) Il prend un but où il ne peut absolument rien faire" se souvient-il, avant que Nicolas Puydebois lui rétorque avec humour : "De toute façon un gardien qui ne prend pas de but, c’est un gardien remplaçant".

"Il a tout à gagner"

Notre consultant a lui aussi connu ce rôle de remplaçant à l’OL. Conscient qu’avec deux derbies en Ligue 1 à son actif, Mathieu Gorgelin peut légitimement assurer l’intérim dans la cage lyonnaise, Nicolas Puydebois estime même que le joueur passé par le Red Star (en prêt, saison 2011/2012) a tout intérêt à briller : "Même si la hiérarchie ne changera pas s’il fait trois très bons matchs, il peut entériner sa place de numéro 2 à l’OL", assure-t-il. S’il devra probablement se contenter d’être une doublure dans le club rhodanien, celui qui s’entraîne aux côtés d’Anthony Lopes et de Grégory Coupet pourrait gagner en crédit s’il parvenait à se montrer performant lors des trois matchs à venir : « Il a tout à gagner en montrant qu’il est potentiellement un numéro 1 bis pour Anthony Lopes », glisse notre consultant. Dans le cas inverse, il pourrait essuyer de nombreuses critiques, dues notamment à l’exposition toute particulière du poste de gardien de but : « Si ça devait mal se passer, les gens tomberait à bras raccourcis sur lui, parce-que c’est le gardien numéro 2 et qu’il n’a pas la légitimité que peut avoir Anthony Lopes », affirme Nicolas Puydebois, quelque peu fataliste.

L’union sacrée derrière lui

Du haut de ses 27 ans mais avec un total de 7 matchs de Ligue 1 à son actif, il n’en reste pas moins que Mathieu Gorgelin n’a engrangé que très peu d’expérience, car rares sont les occasions qui lui ont été données de se mettre en évidence. En ce sens, il suscite quelques réserves, notamment celles de François-Jean Tixier, journaliste à AFP Lyon : "Je ne sais pas ce qu’il vaut, parce qu’on ne le voit jamais jouer, et lui-même ne sait pas le niveau qu’il a puisqu’il ne fait pas de matchs de compétitions », note-t-il. Mais au sein du club, tous sont convaincus que le joueur originaire de l’Ain saura répondre présent. Si son statut, aussi fragile soit-il, l’expose à la critique, Mathieu Gorgelin peut déjà s’appuyer sur quelques soutiens de poids. A commencer par son ancien entraîneur chez les jeunes, Gilles Rousset : "Ce n’est plus un gamin, il a fait beaucoup de matchs sur le banc, il a connu des émotions, des préparations de match… Il a connu plein de choses qui font que maintenant, il est prêt", explique-t-il. Même son de cloche du côté de ses coéquipiers. Alors que Rafael avait affirmé avoir totalement confiance en lui, c’est Anthony Lopes qui s’est montré très rassurant à son tour au sujet de son remplaçant, grand par la taille (1m87). Avec une défense d’apparence plus sereine que dans le passé, Mathieu Gorgelin pourra enfiler les gants avec l’appui et la confiance de ses partenaires, chose primordiale pour un gardien de but. Il pourrait ainsi parvenir à asseoir son statut de numéro 2, tandis que d’autres jeunes gardiens commencent à pointer le bout de leur nez.

17 commentaires
  1. Anas Pokystar - jeu 3 Mai 18 à 16 h 48

    Depuis quand Gorgelin n'a pas joué ? comment peut-il progresser dans ces conditions ? L'idée soulevée dans le dernier TKYDG concernant le fait d'avoir DEUX gardiens n°2 qui jouent un certain nombre de matches chacun à leur tour en N2 est vraiment une très bonne idée je trouve.

  2. lecirev - jeu 3 Mai 18 à 16 h 53

    Le club devrait faire un roulement pour les gardiens numéro 2 et 3 avec un match sur le banc et la semaine suivante un match en réserve ce qui leurs donneraient du temps de jeux car rien ne vaut la compétition pour être au niveau

  3. ol-91 - jeu 3 Mai 18 à 17 h 20

    Il y a l'apprentissage de la pression d'un match. Mais le nombre de matches importe moins pour un gardien.

  4. Ak69 - jeu 3 Mai 18 à 17 h 30

    Et Ben perso je suis pas serein, on est jamais à l'abri d'une boulette, et c'est surtout dans les sorties sur cpa, en particulier corner ou je trouve que ca peut être chaud car Lopes est assez bon pour capter des ballons dangereux

    1. fandelol - jeu 3 Mai 18 à 21 h 02

      Lopes assez bon sur les sorties sur CPA? Ok, on aura tout lu ici x)

  5. s.k - jeu 3 Mai 18 à 17 h 41

    Bonjour à tous

    Je pense que ça devrait le faire contre Troyes sauf surprise on devrait logiquement s’imposer et il ne devrait pas avoir trop de travail
    Par contre à Strasbourg et contre Nice il sera forcément solicite et ça me fait vraiment peur
    Il joue un match tous les 36 du mois et en plus il n’est pas exceptionnel comme gardien
    Mais espérons que ça passe et si ce n’est pas le cas qu’il ne soit pas directement mis en cause ça serait terrible

  6. JUNi DU 36 - jeu 3 Mai 18 à 22 h 50

    Salzbourg en finale

    1. Hiro Nakamura - jeu 3 Mai 18 à 23 h 09

      C'est pas encore fait, on ne s'enflamme pas ^^
      J'avoue que je suis partagé : d'un côté je n'ai pas envie de voir l'OM en finale dans notre stade mais de l'autre, en tant que français, j'aurais quand même honte. Non pas que je soutienne l'OM (je n'en ai aucune envie) mais on ne peut pas s'empecher de s'alarmer contre le vrai problème de nos clubs avec les coupes d'Europe, c'est pas possible !
      Salzbourg pour l'OM, Amsterdam pour nous l'an dernier, la remontada du Barça contre le PSG, 14 ans sans club français en finale, seulement deux coupes d'Europe dans notre histoire...c'est quand même surréaliste.

  7. JUNi DU 36 - jeu 3 Mai 18 à 22 h 53

    C'est bien la première fois que je veux pas qu'une équipe francaise se qualifie ?

    1. Hiro Nakamura - jeu 3 Mai 18 à 23 h 15

      Après, que ce soit l'OM ou Salzbourg, priver l'Atletico d'une victoire finale semble être une mission quasi impossible...

  8. JUNi DU 36 - jeu 3 Mai 18 à 22 h 58

    C'est avant tout un gardien professionnel alors faut lui faire confiance . Ça veut dire quoi se lynchage ? Si il est gardien remplaçant ce n'est pas par hasard

  9. JUNi DU 36 - jeu 3 Mai 18 à 23 h 33

    N'importe quoi les commentateur il y avait corner, degouter

  10. JUNi DU 36 - jeu 3 Mai 18 à 23 h 34

    Il met pas un coup de coude il le poussé avec son bras

  11. JUNi DU 36 - jeu 3 Mai 18 à 23 h 37

    Commentateur bidon , arbitrage bidon marseillais de m....

  12. OLBeijing - jeu 3 Mai 18 à 23 h 43

    Salzbourg se fait clairement voler. Mais en France personne n'en parlera pas parce que le "peuple marseillais"* ça fait vendre.

    * Mais qu'elle expression de mmmm de nos media... C'est ridicule.

  13. JUNi DU 36 - jeu 3 Mai 18 à 23 h 52

    C'est clair ils vont se faire torcher par l'Atletico

  14. OLVictory - ven 4 Mai 18 à 9 h 49

    Je ne comprend pas cette question sur Gorgelin.
    Il est évident qu'il a les épaules.
    On les distingue très nettement sur la photo !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut