Lyon’s Brazilian defender Rafael da Silva (L) vies with Saint-Etienne’s French forward Romain Hamouma (R) during the French L1 football match Olympique Lyonnais (OL) vs AS Saint -Etienne (ASSE) on November 8, 2015, at the Gerland Stadium in Lyon, central-eastern France. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD

OL : même en 4-3-3, les latéraux sont importants

Le système de jeu a changé mais pas la philosophie. Dans le jeu de l'OL, les latéraux ont toujours une place prépondérante et doivent se montrer très offensifs.

Bruno Genesio a décidé de revenir au 4-3-3 mais les principes restent les mêmes. Si ce système permet un meilleur quadrillage du terrain, en phases offensives il semble finalement assez proche du 4-4-2 en losange. Quand Clément Grenier joue sur l'aile gauche, en tout cas. Face à l'Olympique de Marseille, Mathieu Valbuena devrait être titulaire dans le couloir gauche. Un signe fort de la part de l'entraîneur lyonnais. Rachid Ghezzal sera lui aussi dans le onze de départ mais sur le côté droit, comme depuis le début de l'année. Bruno Genesio installe des joueurs "faux pieds" sur les ailes, ce qui leur permet de rentrer à l 'intérieur pour frapper... mais aussi pour laisser la place aux arrières latéraux.

Comme l'a si bien dit Sonny Anderson dans L'Equipe du jour, "le fait de jouer avec des faux pieds sur les côtés doit permettre aux latéraux de monter et de dédoubler". L'Olympique lyonnais s'appuie, depuis plusieurs saisons, sur l'apport offensif de ses joueurs de couloir. Christophe Jallet n'hésite jamais à monter, tout comme Rafael qui n'a même pas besoin qu'on lui demande de se projeter vers l'avant. Jérémy Morel commence lui aussi à intégrer ces consignes. Si Bruno Genesio choisit de titulariser des faux pieds, ce n'est donc pas pour rien. Les latéraux ont toujours la même importance dans l'animation offensive de l'OL mais cela permet aussi de muscler le milieu de terrain. Lorsque les joueurs de couloir rentrent à l'intérieur, cela peut aussi créer des décalages et des combinaisons. Après, il ne reste plus qu'à les transformer, et Alexandre Lacazette est là pour cela.

2 commentaires
  1. ol-91 - dim 24 Jan 16 à 15 h 31

    Un système intéressant mais peu productif à l'OL. Trop souvent de mauvais centres et quand ils sont bons, personne n'est présent pour les intercepter convenablement ou les employer avec efficience. De plus, le retour décalé de ces latéraux laisse le champ libre aux adversaires.

  2. Altheos - dim 24 Jan 16 à 16 h 12

    La présence dans la surface pour réceptionner les centres, c'est plus un problème d'animation au milieu (et des choix de joueur) plutôt que de système, quoiqu'un profil à la Gomis soit dans ce cas plus efficace...
    Après en 4-3-3, quand un latéral monte, l'autre doit rester en couverture et monter en alternance. Pour l'instant, c'est un peu n'importe quoi avec tout le monde qui monte en même temps.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut