Corentin Tolisso lors de son premier passage à l’OL. AFP PHOTO / ROMAIN LAFABREGUE

OL - Mercato : Corentin Tolisso pour un retour au bercail

Ce vendredi marquera officiellement le retour de Corentin Tolisso à l’OL. 5 ans après son départ, et avec une expérience contrastée au Bayern Munich dans son bagage, le milieu de terrain revient au club, symbole d’un retour à un “ADN lyonnais”.

Ces dernières semaines, le terrain médiatique de l’Olympique lyonnais a surtout été occupé par le dossier Tyrell Malacia, qui devrait finalement prendre le chemin de Manchester United. Mais pour les prochains jours, ce qui fera parler du côté de Lyon, c’est le retour à la maison de Corentin Tolisso. Parti en 2017, le voilà très bientôt officiellement à nouveau membre de l’OL, cinq ans après son départ pour le Bayern Munich contre 41,5 millions d’euros (et 6 M€ de bonus). 

Ce vendredi matin, le milieu de terrain s’apprête à être présenté aux médias, comme l’avait été Alexandre Lacazette plus tôt au mois de juin. Lors de cette conférence de presse, Bruno Cheyrou, avait évoqué le dossier Tolisso. “Au même titre qu’Alex, tous les bons joueurs libres peuvent être intéressants pour nous par rapport à notre situation. Cela fait partie des options ambitieuses donc si c’est possible à un moment donné, on le fera revenir avec plaisir bien entendu”, espérait-il. 


Si Tolisso est à 100%, un gros coup pour l'OL


A première vue, ce recrutement ressemble à un bon coup pour la formation rhodanienne, c’est du moins l’avis de Philippe Violeau. “Bien évidemment, je pense que c’est une bonne chose pour l’OL. Corentin reste quelqu’un qui a déjà marqué l’histoire du club. Il connaît bien la maison, donc il n’aura pas besoin de temps pour s’adapter à cet environnement”, a prédit l’ancien milieu de terrain.  

Libre de tout contrat, Corentin Tolisso était depuis un long moment convoité par l’Olympique lyonnais. Mais sans coupe d’Europe, et avec des résultats sportifs en baisse, il apparaissait difficile de convaincre le natif de Tarare de signer dans le Rhône. Surtout, ce dernier espérait jouer une compétition européenne cette saison. Néanmoins, l’insistance d’Alexandre Lacazette, mais aussi des changements à la direction de l'institution, ont fini par le convaincre. “L’OL a d’autres arguments, notamment le retour de Lacazette, le projet qui se construit, l’arrivée du nouvel actionnaire et la nouvelle dynamique insufflée par le rachat du club, énonçait Nicolas Puydebois dans “Tant qu’il y a aura des Gones lundi. L’intégration sera forcément plus rapide à Lyon, ce qui peut l’aider.” 


Un milieu de terrain très fourni


Après Johann Lepenant, les septuples champions de France enregistrent l’arrivée d’un deuxième élément dans l’entrejeu, en plus du retour de prêt de Florent Da Silva. Si Habib Keita a rejoint Courtrai, ce secteur reste très garni actuellement. A voir si cela changera d’ici septembre. Mais a priori, l’ex-Munichois part avec un rôle de titulaire. “L’OL a vocation à fournir des milieux de terrain en abondance, donc bien entendu qu’ils sont complémentaires. Aujourd’hui, ce rôle a beaucoup évolué entre les missions défensives et offensives. Désormais, il faut être très complet et lui a toutes ces qualités. Cela dépendra des éventuels départs, mais je trouve qu’il s’associerait bien avec Maxence Caqueret, a noté Philippe Violeau. Tolisso a un côté un peu plus défensif qu’un Houssem Aouar donc un trio Caqueret-Tolisso-Aouar peut être très bien.” Sans oublier un Lucas Paquetá par exemple, ou encore Thiago Mendes et Jeff Reine-Adélaïde

Dans cet effectif au fort accent lyonnais, le joueur de 27 ans apportera ses acquis issus notamment du titre de champions du monde (2018) et de la Ligue des champions remportée en 2020. “C’est surtout par rapport à son expérience car il a un gros vécu à l’OL, il a été voir ce qui se faisait à l’étranger donc il a engrangé de l'expérience et de la confiance”, appuie le champion de France 2002, 2003 et 2004. 


Objectif, retrouver l'équipe de France


Au cours de son aventure en Allemagne, Tolisso a aussi connu plusieurs pépins physiques, parfois graves. Cela interroge sur son état, et le mois de juillet devra lever les doutes à ce sujet. “Il a eu une grosse blessure (une rupture des ligaments croisés entre 2018 et 2019, mais il a aussi été touché à la cheville et à la cuisse). On s’en remet plus ou moins rapidement. Le football allemand est très exigeant, a observé Philippe Violeau. Aujourd’hui, en pleine possession de ses moyens, avec une préparation aboutie, je ne vois pas pourquoi il ne retrouverait pas son meilleur niveau, celui qui l’a conduit à l’équipe de France.

Car en effet, c’est à cela qu’aspire le Gone. En novembre prochain, Didier Deschamps donnera la liste des joueurs appelés pour la Coupe du monde, et le milieu de terrain espère bien y figurer. Pour accomplir cet objectif, il n’a d’autre solution que de performer avec l’OL car il part d’assez loin, ce qui ne peut être que positif pour toutes les parties.

12 commentaires
  1. Darn - ven 1 Juil 22 à 8 h 13

    Heureusement qu'il y a 5 changements, parce que je trouve l'effectif surabondant.

    1. Defleouf - ven 1 Juil 22 à 8 h 48

      Bonjour Darn,
      C'est vrai qu'on a beaucoup de joueurs mais je pense qu'il va y avoir des départs. Déjà, même s'il a fait un bon Euro, Florent va partir en prêt en ligue 2 pour s'aguerrir (enfin j'aimerais bien pas en dessous de la L2) et malheureusement il n'y a pas beaucoup d'espoir de voir Paqueta rester si les bruits de couloir de son envie de partir sont réels..
      C'est quand même plaisant de voir le retour de nos joueurs qui nous avaient donné de la joie ☺️

      1. Darn - ven 1 Juil 22 à 8 h 52

        Ah oui, c'est le kiff, mais, par exemple, je me demande si Aouar va vouloir partir avec tous ces lyonnais qui débarquent. Paqueta, c'est déjà moins sûr.
        La balance sur les transferts cette saison, si on vend Paqueta, sera totalement folle vu les renforts... Si cela fonctionne.

  2. Gonedamien38 - ven 1 Juil 22 à 8 h 35

    Un retour surprise a comparer de celui d'alex mais que j'espérai, la bonne nouvelle d'hier avec tete qui reste, la ça commence a avoir 2 la gueule. Pour les titu, 1 milieu caqueret tolisso paqueta (en espérant qu'il reste) devant alex, kte et tete sur les côtés ça le fait, la ça peut jouer au ballon, en 433 en +, peter sera content mais il a pas intérêt à déconner niveau coaching et on veut voir des joueurs morts de faim qui veulent gagner tous les match, pas des danseuses qui jouent quand il on envie, sa va le faire, c1 obligatoire par contre

    1. le_yogi - ven 1 Juil 22 à 8 h 37

      Mon sentiment c'est que Mendes jouera en sentinelle, Paqueta en meneur (s'il reste) et que Caqueret sera en concurrence avec Tolisso pour le poste de relayeur. Et forcément Coco part avec une petite longueur d'avance s'il est physiquement apte.

      1. Darn - ven 1 Juil 22 à 8 h 51

        Je vois plutôt Mendes dans la rotation... En 6 ou en DC. D'ailleurs, je me disais que sa signature, c'était plutôt pour une indemnité de transfert.

      2. OLVictory - ven 1 Juil 22 à 9 h 00

        Je suis de l'avis de Yogi, Mendes va retrouver sa place naturelle de 6, fini le bricolage en DC.
        Ensuite il faut voir la compo, deux ou trois millieux, trois ou quatre offensifs, voire les deux en alternance.

  3. Philippeb - ven 1 Juil 22 à 8 h 53

    Oui le club prend le risque de garder un sureffectif surabondant qui serait difficile à gérer du point de vue financier et même du point de vue de la gestion des joueurs de l'effectif.
    Il prend un risque en faisant revenir des anciens un peu en difficulté dans leur carrière et coûteux ( prime signature + salaire)
    Mais ça présente l'avantage important d'avoir dès le début de la saison un effectif complet et adapté avec un fort accent OL d'origine. Peter Bosz n'aura plus la fausse excuse de ne pas avoir les joueurs...Il en aura trop.
    Ça sent quand même le départ de Paqueta et peut être de Dembelé

    1. Easton69 - ven 1 Juil 22 à 9 h 48

      Je viens de tomber sur le clip officiel du club sur le retour de Tolisso. Outre le jeu avec le numéro du maillot (Caqueret num 25, Tolisso 24 et Mendes 23), y'a pas comme un message subliminal ? Je me fais probablement un film mais on dirait une annonce du futur milieu de terrain.

      1. Darn - ven 1 Juil 22 à 10 h 10

        Je ne pense pas que le club décide à la place du coach, et ce serait un milieu bien trop défensif, surtout pour l'OL, surtout pour Bosz.

  4. Poupette38 - ven 1 Juil 22 à 11 h 28

    Lors de la conférence de presse, il a été annoncé que le coach ferait jouer Mendes en défense centrale, qu'il n'a pas demandé un DC en plus .
    Il a mûrit Coco, j'ai bien aimé son discours . Nous amener la rigueur du Bayern voilà son objectif, on en a bien besoin .
    Pour Malacia qui soit dit en passant n'a toujours pas signé à Man U, interrogez vous comme l'a fait remarquer VP.
    Il semblerait que le Club n'ait pas voulu entrer dans certaines..... comment je pourrais dire ça ? bref, le Club a préféré s'abstenir . L'institution est toujours plus forte qu'un joueur, on ne peut pas la mettre en danger pour un joueur . Il y a des demandes de la part des agents, il a parlé du sommeil du Président, précisant qu'il pouvait dormir sereinement, ne pas voir la police débarquer au petit matin .
    Si vous voulez voir le passage sur Malacia, positionnez vous à la 25e mn de la conf

    1. Darn - ven 1 Juil 22 à 11 h 46

      Cette punch-line que tu cites (j'ai pas pu voir la conf'), c'est clairement pour les histoires à l'OM, Lille ou Sainté (de mémoire pour Sainté).

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut