Lyon’s French forward Alexandre Lacazette celebrates opening the scoring during the French L1 football match Paris Saint-Germain (PSG) vs Olympique Lyonnais (OL) at the Parc des Princes stadium in Paris on March 19, 2017. / AFP PHOTO / FRANCK FIFE

OL – Mercato : Lacazette à jamais dans la légende

Officiellement transféré à Arsenal mercredi, Alexandre Lacazette a marqué l’histoire de l’Olympique lyonnais. Malgré l’absence de titre majeur, il demeure le symbole d’une génération.

Le vide laissé par Alexandre Lacazette à l’OL, semble déjà immense. « C’est toujours difficile lorsqu’un joueur qu’on a en partie formé quitte le club et à la fois ça fait aussi plaisir, ça récompense le travail de tous les éducateurs du club qui ont participé à son éclosion », a souligné son désormais ancien entraîneur Bruno Genesio, ce jeudi. Parti découvrir la Premier League sous les couleurs d’Arsenal, l’attaquant, durant sept saisons aura marqué l’histoire de son club formateur. L’absence de titre majeur ouvre le débat sur sa véritable place parmi les légendes rhodaniennes. Ses statistiques individuelles tentent de le clore.

Une coupe de France et un Trophée des champions

En sept ans à l’Olympique lyonnais, Alexandre Lacazete n’aura remporté que deux titres : une coupe de France et un Trophée des champions en 2012. Un palmarès extrêmement maigre, loin de la légende Juninho avec notamment ses sept titres de champion ou de Fleury Di Nallo, qui a contribué aux trois premières victoires de l’OL en coupe de France (1964, 1967,1973). C’est sans doute son seul regret. Formé dans le club de la capitale des Gaules, l’attaquant ne s’en est jamais caché, il rêvait d’être champion, voire de gagner une coupe d’Europe avec Lyon. Sa déception, le 11 mai dernier, au coup de sifflet final de la demi-finale retour de Ligue Europa contre l’Ajax Amsterdam, en témoigne. La tête sous son maillot, il savait qu’il venait-là de rater sa dernière chance d’écrire l’une des plus belles pages de l’histoire de son club, malgré son doublé.

Des statistiques stratosphériques

L’aventure d’Alexandre Lacazette à l’Olympique lyonnais, aura été pour lui l’occasion de faire tomber beaucoup de records. Individuellement le joueur a marché sur l’eau. D’abord utilisé en tant qu’ailier droit, il a véritablement explosé quand il est passé dans l’axe, après le départ de Lisandro Lopez, en 2013. En 275 matches à l’OL entre le 5 mai 2010 et le 20 mai 2017, il aura inscrit 129 buts toutes compétions confondues (dont 100 buts en Ligue 1), faisant de lui le quatrième meilleur buteur de l’histoire du club. Il détient aussi le record de buts marqués sur une saison en Ligue 1 par un joueur de l’Olympique lyonnais avec 28 buts en 2016-2017, et est devenu le premier Lyonnais à inscrire au moins 20 buts lors trois saisons consécutives en championnat. Enfin il est le meilleur buteur de l’histoire de l’OL en C3 avec 10 réalisations. Rien que ça. Ajoutez à cela qu’il est le premier buteur de l’histoire du Parc OL, et vous obtenez un joueur difficile à effacer des annales du club de la capitale des Gaules.

Une légende de sa génération

Le débat autour de la place d’Alexandre Lacazette dans l’histoire de l’OL s’est souvent appuyé sur la capacité de l’attaquant à se montrer décisif dans les grands matches. Il l’a semble-t-il clôt la saison dernière en marquant par exemple à Monaco ou à Paris et à chaque tour en Ligue Europa. Le goleador n’a pas non plus eu la chance d’évoluer à l’Olympique lyonnais durant les « sept glorieuses ». Mais il est devenu le leader d’une génération et d’un Lyon à nouveau obligé de s’appuyer sur son centre de formation. « Ce qu’il a fait, personne ne l’a fait. Surtout que c’était l’OL version jeunes, il a pris l‘OL qu’il fallait reconstruire, ce n’était pas un OL qu’on attendait, et il l’a porté donc aujourd’hui c’est sûr qu’il fait partie des patrons de l’Olympique lyonnais », avance Enzo Reale, son ancien coéquipier avec lequel il a été formé et a remporté le championnat d’Europe U19 en 2010. Quand on parlera de l’OL des années 2010 on se souviendra donc forcément du numéro 10.  « Je pense qu’il a marqué l’histoire de l’OL, il a des années assez glorieuses derrière lui, il fait partie du fleuron de la formation lyonnaise », souligne Armand Garrido l'actuel entraîneur des U17 lyonnais et célèbre formateur, qui accorde une importance toute particulière au fait que Lacazette sorte du centre de formation. A Arsenal, l’avant-centre va essayer de se tracer un chemin qu’il espère tout aussi glorieux que dans son club formateur, qu’il a sans conteste marqué ces dernières années. Le reste appartient aux livres d’histoire.

35 commentaires
  1. Lyonnais69500 - ven 7 Juil 17 à 8 h 26

    Le club est t'il sur shako ? Personne en parle

  2. Lyonnais69500 - ven 7 Juil 17 à 8 h 26

    Pas de News de tete ?

    1. slider - ven 7 Juil 17 à 14 h 12

      Il passe actuellement sa visite médicale à Lyon.

  3. Lyonnais69500 - ven 7 Juil 17 à 8 h 27

    Au milieu quelqu'un a des rumeurs ??

    1. Le Rémois Lyonnais - ven 7 Juil 17 à 11 h 29

      Oui Genesio a annoncé qu'il allait peut etre repasser à un milieu à 3... Donc cela signifie un abandon de Nabilon? Et également d'Aouar...

      1. OLVictory - ven 7 Juil 17 à 13 h 57

        Le poste d'Aouar c'est relayeur, même s'il peut jouer en 10.

  4. Juniryu69 - ven 7 Juil 17 à 9 h 26

    Non toujours le club semble s'obstiner pour faire jouer Clément Grenier.
    Et pour cet article, évidemment que Alexandre Lacazette est devenus une légende du club

  5. OL-38 - ven 7 Juil 17 à 10 h 15

    Bonjour à tous,
    Oui Alex Lacazette est devenu Une autre légende de L'OL avec Juninho. Il est devenu une légende et un exemple à suivre pour les jeunes gones. En particulier les jeunes qui vont intégrer et jouer avec le groupe pro.

  6. XUO - ven 7 Juil 17 à 11 h 26

    Dans la légende des avant-centres figurent aux premières places Sonny, Nestor, Licha, Nanard...Alex va s'y ajouter en délogeant qui donc l'ordre préférentiel ?

    1. Mimoun - ven 7 Juil 17 à 11 h 48

      Et Fleury... même si j'étais pas fan (par ex manque de puissance sur ses tirs) il reste à jamais le petit prince de Gerland et le numéro 1 pour les stats'...

      1. XUO - ven 7 Juil 17 à 12 h 34

        La Fleur OK! mais avant-centre ou inter? avec Nestor comme avec Nanard. Il pouvait, bien évidemment jouer en second avant-centre en piston avec qui que ce soit, ou plutôt que ce fût, malheureusement !

      2. Naka De Lyon - ven 7 Juil 17 à 13 h 40

        C'est quoi inter ? Pour moi inter =International
        Et pour moi Sonny restera toujours MA légende Olympienne a vie .

    2. XUO - ven 7 Juil 17 à 23 h 07

      Bien évidemment, toute comparaison est impossible dès lors qu'il s'agit d'époques différentes. Mais si on te demande de désigner les quatre meilleurs avant centres que tu as vu évoluer à Lyon, tu devras en évincer un.
      Un inter c'est quoi? C'est un joueur intercalé entre les demis ( milieux de terrain ) et la ligne d'attaque : avant centre et les deux ailiers. C'était l'appellation qui avait cours dans le dispositif WM: les trois pointes du W situaient l'avant centre et les deux ailiers.Les deux assises du W désignaient les deux inter. Les deux pointes du M pour les demis, les deux bases pour les arrières gauche et droit. Le point médian pour l'arrière central appelé aussi demi-centre. Le WM a tenu le coup jusqu'en 58 avec la victoire du Brésil au Mondial en Suède. La France qui avait terminé 3è se présentait dans un WM parfait. Puis ont vu le jour le 4-2-4 avec défense en ligne psycho rigide et le catenaccio qui a imposé stoppeur et libero.

    3. Naka De Lyon - sam 8 Juil 17 à 2 h 22

      Et ben.....on en apprend tous les jours.......merci XUO
      Et moi je dirais Sonny - Alex - Benzema et Fred

  7. Mimoun - ven 7 Juil 17 à 12 h 55

    C'est vrai que son numéro 10 et ses associations avec de purs avant-centre laisse un doute sur le terme à donner à son poste... Mais "inter" est bien un terme qui date de son époque, où les joueurs de couloirs s'appelaient des ailiers, les défenseurs centraux "libéro" ou "stoppeurs", et les relayeurs, meneurs ou autres tout simplement des "milieux"...

  8. Juni entraineur OL - ven 7 Juil 17 à 13 h 04

    Une légende ? pour moi, c non !
    Il aurait du mais il est arrivé après la grande équipe des années 2000 au moment ou le club a serré la ceinture !
    C dommage !!
    Avec Lacazette en 2005 2006 a la place d'un fred, nilmar, baros ou le géant, on gagnait la ligue des champions !

    1. Gones2wano - ven 7 Juil 17 à 13 h 14

      Qu'il soit arrivé après la grande époque n'est aucunement un critère valable et objectif pour affirmé qu'il n'est pas une légende
      Alex est une légende,en comparaison il est largement devant benz qui à gagné plus de titre
      Ces statistique,sa mentalité, son importance au club bref sa carrière chez nous le démontre
      Lacombe et di nallo 2 autre legenfe n'ont pas un palmares plus étoffé que alex

      1. Naka De Lyon - ven 7 Juil 17 à 13 h 37

        Faux ils ont une coupe de france .

      2. janot06 - ven 7 Juil 17 à 14 h 40

        Voire plus pour Fleury... trois au total pour lui (64, 67 et 73).

      3. Gones2wano - ven 7 Juil 17 à 14 h 41

        Et donc c'est faux car ils ont une coupe de France en plus ?

      4. janot06 - ven 7 Juil 17 à 14 h 48

        Le palmares de Lacombe est encore plus étoffé, même s'il n'a remporté qu'une coupe de France avec l'OL (en 73), il a été trois fois champion de France avec Bordeaux (84, 85, 87) et encore deux fois vainqueur de la coupe de France avec les Girondins (86 et 87).

      5. Naka De Lyon - sam 8 Juil 17 à 2 h 45

        Non je suis d'accord avec toi , Alex fais clairement partie du Hall Of Fame de l'OL , titres ou pas titres .
        Je disais juste que nanard et la fleur ont leurs palmarès .
        Et meme sans cette coupe de France Lacombe aurait fait partie de nos legendes.......
        C'est pas une histoire de titre etre une Legende .
        A ce compte la les pedretti , Bak , Nee , Baros , Elber , Bergougnoux , viale , vairelles , puydebois , Diatta , truchet , idangar , berthod ,paillot , carew , belhadj , fabio santos ,Clerc , alou diarra ou encore le meilleur de tous........Kader keita
        ce sont tous des legendes du club parce qu'ils ont eu des titres avec l'OL alors , c'est ca ?!
        Alex est 100 fois plus une Légende de l'OL mm sans titre que tous ces mecs titrés reunis

  9. Mimoun - ven 7 Juil 17 à 13 h 10

    Si l'on considère que Sonny, ou Nestor, ou Licha pour reprendre les noms cités par Xuo, ont accompli une bonne partie de leur carrière dans d'autres clubs que Lyon et que ces joueurs n'étaient pas lyonnais de formation, on peut attendre de voir ce que fera Lacazette "ailleurs" avant de dire qu'il est ou non une légende du club, non ?

    1. Gones2wano - ven 7 Juil 17 à 13 h 16

      Rien avoir même si il flop complètement ailleur; il restera une légende

      1. Naka De Lyon - ven 7 Juil 17 à 13 h 38

        +69

    2. jeremy - ven 7 Juil 17 à 14 h 32

      @Mimoun Si tu vas par là, Giovane Elber et Fabio Grosso sont des légendes du club...

  10. OL-38 - ven 7 Juil 17 à 16 h 07

    Info Mercato:
    D'après Topmercato.Com L'OL serait toujours sur Chicharito.

    1. Gnafron - ven 7 Juil 17 à 16 h 50

      J'aime beaucoup ce joueur, son mental, son style... Mais si c'est pour remplacer Lacazette avec un buteur "assurance tout risque" qui plante 20 buts par saison, ce n'est peut être pas le bon profil?
      2017 36 matchs 13 buts
      2016 43 matchs 26 buts
      2015 35 matchs 9 buts
      2014 35 matchs 9 buts
      2013 36 matchs 18 buts

      C'est pas un Giroud (au profil moins "joli", mais plus efficace pour le coup)

  11. Ferrandinho92 - ven 7 Juil 17 à 16 h 55

    Ce ne sont presque que des bouts de matchs pour chicharito (supersub de man u et du real) donc c'est plutot pas mal quand meme

  12. rastaman - ven 7 Juil 17 à 19 h 08

    Pour moi il est sans conteste notre meilleur attaquant même s'il n'a rien gagné ...le staff et les erreurs récurrentes d'aulas et consort l'ont malheureusement défavorisé , je maintiens que nous avons eu souvent l'occasion de faire mieux mais le staff et notre cellule de recrutement ont souvent été à la peine, quant au choix des entraineurs on a été de déception en déception , si lacazette avait été l'attaquant de la grande équipe , autant vous dire qu'il aurait cassé la baraque mais voila il a vécu avec l'ol les temps de vache maigre ou les choix furent pour le moins toujours aussi minables , maintenant espérons qu'ils ont compris , toujours es t'il qu'ils ont fait de bonnes recrues mais force est de constater qu'il nous manque encore plusieurs joueurs si on veut vraiment finir dans les trois premiers ....en tout cas Alex tu es pour moi un super joueur trop injustement critiqué par beaucoup d'incompétents....je te souhaite d'éclater en Angleterre bravo encore merci pour tous les buts magnifiques que tu as marqués à l'ol....

  13. Balley - ven 7 Juil 17 à 21 h 05

    Les réticences de quelques uns à placer Lacazette parmi les légendes du club ne peut être que du à la mauvaise période de l'ol. Ces stats des trois dernière saison parle d'elle meme, objectivement il a été énorme , et le fait que ce soit un Gones rajoute une saveur particulière . Lorsqu'il s'imposera à Arsenal , son statut de légende du club sera indiscutable .

  14. Juninho Pernambucano - ven 7 Juil 17 à 21 h 41

    Sonny reste pour moi incomparable , un régal pour les yeux .

    1. Naka De Lyon - sam 8 Juil 17 à 2 h 49

      Mon dieu vivant......on est d'accord .

  15. XUO - sam 8 Juil 17 à 4 h 27

    Etre une légende, c'est quoi? La réponse est assez simple: c'est avoir suscité l'engouement du public. C'est un titre personnel qui ne saurait obligatoirement correspondre au palmarès du club. Je dirais même qu'une légende est comme le héros d'un roman qui surmonte les embûches sur son chemin.Hors avant centre, à ce niveau de raisonnement, le plus méritant est sans contest Jean Tigana. L'oubli de Benzéma dans ma liste est révélateur: l'équipe était beaucoup trop forte autour de lui. Son talent n'est nullement remis en cause.
    Le plébiscite autour de Sonny participe du coeur et de la raison : il y a un avant et un après.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut