(Photo by Sebastien SALOM-GOMIS / AFP)

OL - Mercato : le point sur les joueurs prêtés

Ils appartiennent à l'Olympique lyonnais mais ont voyagé vers d'autres clubs pour retrouver du temps jeu et montrer qu'ils peuvent éventuellement revenir s'imposer plus tard. Cette saison, cinq joueurs sont prêtés par l'OL : Youssouf Koné (Troyes), Yaya Soumaré (Dijon), Cenk Özkacar (Louvain), Thibaut Ehling (SC Farense) et Camilo (Cuiabá). Bilan après quelques mois de compétition.

Cet été, l'Olympique lyonnais a prêté cinq de ses joueurs, soit car ils ne rentraient pas dans les plans de Peter Bosz, soit pour leur permettre de gagner en expérience dans le cas des jeunes éléments, à l'image de Cenk Özkacar. Utilisé à une reprise l'an passé, en Coupe de France contre Monaco (0-2), il est aujourd'hui un titulaire indiscutable à Louvain. Il s'est imposé dans la défense à trois axiaux de la formation belge puisqu'il a joué l'ensemble des minutes en championnat sur ce début d'exercice (10 matches). Le Turc s'est même mué en buteur par deux fois, face au Royal Antwerp (2-2) et au FC Bruges (1-1). Le OHL est actuellement 16e sur 18 en Jupiler Pro League et se bat pour éviter la descente.

Le défenseur central a en tout cas la volonté de revenir à Lyon pour s'imposer ensuite chez les septuples champions de France (2002-2008). "Mon plus grand but pour cette année est de faire une bonne saison ici, puis de revenir à l'OL de la manière la plus forte. Quand j'y retournerai l'année prochaine, je serai dans la structure là-bas et je veux jouer un maximum de matches au plus haut niveau", a-t-il récemment affirmé au média turc DHA (lire ici).


Deux joueurs prêtés en France


Dans le même objectif, l'OL a envoyé Yaya Soumaré à Dijon. En Ligue 2, le jeune attaquant de 21 ans a disputé 5 rencontres pour 295 minutes passées sur le terrain. Remplaçant lors des 2 premières affiches, il a ensuite été titulaire lors des 3 suivantes. Ses débuts sont délicats dans une équipe à l'agonie. Depuis l'arrivée de Patrice Garande, il ne joue plus, il a seulement été appelé deux fois dans le groupe. Il a été testé à différents postes et dans différentes positions de la ligne offensive par David Linarès, avant le départ de ce dernier.

Autre joueur prêté en France, cette fois-ci en Ligue 1, Youssouf Koné. Le latéral gauche, qui n'entre pas dans le projet de Bosz, a joué 4 matches avec Troyes, soit 268 minutes. Il a été 3 fois titulaire, dont 2 fois sur les 2 dernières parties. Laurent Batlles l'utilise notamment comme piston. Il a connu une blessure à la cuisse qui a handicapé son intégration. Il est assez peu à son avantage pour l'instant avec des prestations mitigées.


Camilo s'affirme au Brésil


Camilo a lui quitté provisoirement l'Olympique lyonnais depuis le mois de mars pour s'aguerrir au Brésil, à Cuiabá. Il doit revenir cet hiver car son prêt se termine le 31 décembre. Son équipe est 12e sur 20 de Serie A (première division) après 24 journées de championnat. Le milieu de terrain a pris part à 18 matches, dont 10 dans la peau d'un titulaire. Il est utilisé à droite ou gauche, il a également fait quelques apparitions dans l'axe dans un double pivot. S'il n'a pas encore été décisif, il participe à la bonne saison du promu. Sur les dernières semaines, il semble profiter de la confiance de l'entraîneur pour débuter les rencontres.

Enfin, Thibaut Ehling a rejoint en août dernier un club partenaire, le SC Farense. Le jeune joueur de 20 ans n'a pas encore évolué avec l'équipe première de la formation portugaise. Reléguée en D2, elle vit un début de saison très difficile car elle est 17e sur 18 et ne compte aucune victoire après 5 journées.


L'OL conserve ses jeunes prometteurs dans son académie


A l'image des dernières mutations temporaires effectuées par l'OL, certains de ces joueurs n'ont pas vocation, a priori, à jouer les premiers rôles au club dans les années à venir. Comme souvent, l'Olympique lyonnais garde dans son cocon les éléments les plus prometteurs de son centre de formation. Une méthode qui peut s'entendre et qui pour le moment semble porter ses fruits car plusieurs jeunes gagnent leur place en équipe première sans passer par un prêt.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut