Lyon’s French president Jean-Michel Aulas (L) speaks with Lyon’s former head coach Gerard Houllier during the friendly football match Olympique Lyonnais vs. FC Porto on July 31, 2011, at La Praille stadium in Geneva, Switzerland. AFP PHOTO / JEAN-PIERRE CLATOT / AFP PHOTO / JEAN-PIERRE CLATOT

OL - Mercato : le rôle de Gérard Houllier redéfini par Aulas

Pour l'Équipe, Jean-Michel Aulas s'est livré sur l'arrivée de Gérard Houllier. Prévu comme futur manager général, il mènera finalement des activités de consulting.

C'est la grande interrogation du prochain mercato qui s'annonce entre Rhône et Saône. Alors que Jean-Michel Aulas annonçait l'arrivée imminente d'un futur manager général, le titulaire du poste ne sera finalement pas celui qui était attendu. En effet, ce rôle souhaité par le président de l'OL demande une lourde charge de travail, même éloigné des terrains. Demandant d'être responsable de l'équipe masculine, féminine, de l'académie et des transferts, l'état de santé de Gérard Houllier, qui devait passer sa visite médicale jeudi dernier, ne lui permet pas d'endosser ce rôle comme l'a confirmé Aulas dans l'Équipe : "Comme vous le savez, il a eu d'énormes problèmes physiques, et je ne voudrais pas qu'il lui arrive quelque chose."

Une arrivée maintenue pour un rôle de "consulting"

Ainsi, le président lyonnais affirmant que Gérard Houllier ne semble pas en mesure d'assumer pleinement la fonction de manager général, la question du maintien de ce poste se pose. Au cours de l'entretien, le président du club lyonnais a d'ailleurs précisé : "Il n'y aurait donc pas de manager général." Si ce rôle est abandonné cette saison pour préserver la santé de l'ancien coach de Liverpool, celui-ci devrait néanmoins rester dans l'organigramme du club, comme le déclare Aulas : "Je pense qu'on va se mettre d'accord sur une arrivée, mais qui sera de type consulting." Une dénomination aux contours aujourd'hui relativement flous, au regard du rôle de conseiller actuellement occupé par Bernard Lacombe.

53 commentaires
  1. Pentagruel - lun 30 Mai 16 à 10 h 34

    Bref, autant dire qu'Houllier était le seul candidat au poste et que sa visite médicale n'a pas été concluante. C'est dingue que le président ne se soit pas préparé à cette éventualité quand même.

  2. Kaiser-Greg - lun 30 Mai 16 à 10 h 52

    Tout ça pour ça au final, beaucoup d'effet d'annonce pr pas grand chose au final, pas d"évolution significatif par rapport à notre organisation actuelle j'ai l'impression.
    Mais ce sera ptêt pas plus mal car d'après les journalistes de l"équipe 21 (émission l'équipe type et l'équipe du soir) à chaque debat à ce sujet ils disaient ne pas penser que ça fonctionnerait leur avis ne valent ptêt pas grd chose mais bon

    1. Tanner Angel Mkd - lun 30 Mai 16 à 11 h 39

      A l'équipe du soir si ça vient pas de Roustan ou Carine Galli ça vaut pas un clou..

  3. AkoucheJulien - lun 30 Mai 16 à 11 h 13

    Tout ça pour ca!!!Ce n'est pas une surprise Gérard Houiller avait eu auparavant des problèmes cardiaques par le passé le Président Jean-Michel Aulas était au courant pourquoi n'a t-il pas été chercher un Sonny Anderson ou un Rémi Garde pour ce poste.Encore un échec décidément L'Olympique Lyonnais Masculin est vraiment dans le flou le plus total..........................

    1. OLVictory - lun 30 Mai 16 à 11 h 18

      C'est pas le flou mais l'immobilisme. On choisit la solution qui garantit de conserver ses points forts, au risque de ne jamais évoluer. Toute tentative de ce genre revient à essayer d'arrêter le temps. Ca peut marcher un moment, mais c'est voué à l'échec à terme et c'est souvent une perte de temps. Tu me diras tant que les concurrents font pire ça peut marcher, mais on ne peut pas compter là-dessus à long terme.

    2. jibdu64 - lun 30 Mai 16 à 14 h 18

      Sonny Anderson ??
      C'est pas pcq sonny a été un grand joueurs qu'il pourrait être manager... Il n'a pas étudier pour premièrement, et deuxiemement je ne le trouve pas dutout pertinent dans ces analyses sur Bein alors je vois pas bien ce qu'il viendrais faire à la téte du sportif à l'OL.
      Sa ne sers a rien de sortir des noms au PIF comme sa ..

  4. OLVictory - lun 30 Mai 16 à 11 h 15

    Aulas bati l'organigramme du club autour des personnes et il essaye ensuite de leur trouver une fonction, et pas l'inverse qui serait plus naturel. C'est pas le plus rationnel mais ça peut fonctionner parfois.

    Mais c'est pas le plus grave, ce qui va nuire à l'OL c'est qu'il renonce à choisir entre son ancien conseiller Nanard (63 ans) et la "nouvelle" organisation du club symbolisée par Gégé (68 ans). L'orga de Gégé c'était déjà pas la révolution et l'innovation pure, mais là Aulas choisit délibérément de ne rien changer.

  5. -bRoglin- - lun 30 Mai 16 à 11 h 20

    En ne lisant aucune confirmation la semaine dernière après la visite médicale, j'ai bien eu peur que le projet Houllier tombe à l'eau..
    J'ai grave les boules car on se retrouve avec Génésio seul pour mener le bateau, le mercato et surtout la LdC..
    Quand on voit que Nice a Favre, dont j'espérais énormément la venue chez nous..j'ai les BOULES..

    Aulas va encore gérer le mercato seul..et ça signifie que Valbuena sera chez nous l'an prochain..bravo.

    Prendre Garde ou Anderson n'aurait servit à rien, ils n'ont pas plus d'expérience que Génésio.....On se doit de s'attacher les services d'un "extérieur" à l'OL...si on reste sur un profil de Directeur sportif....Pour ma part, je pense plus crédible de s'orienter vers un poste de manager général (donc suppression du poste de Génésio ou le remettre en n°2) tenu par un boss du genre Villas Boas, Pellegrini etc..

    Mais bon..on repart en guerre en short et tong...bravo Aulas..(il m'a pas habitué à se planter comme ça)..

  6. OLVictory - lun 30 Mai 16 à 11 h 27

    On a cru qu'Aulas allait repenser l'organisation du club, tirer une leçon des dysfonctionnements de la saison dernière et donner un élan. On a cru qu'il voulait des structures pour le club qui seraient au niveau de professionnalisme de notre nouveau stade, mais ça sera juste du vent. BL n'était sans doute pas d'accord.
    Est-ce qu'Aulas a prévu de consulter le consultant au sujet du conseiller, ou que le conseiller conseille au sujet du consultant ? Ca va faire de bonne petite gué-guerres internes dont on se serait bien passés.

  7. -bRoglin- - lun 30 Mai 16 à 11 h 42

    Oui....potentiel bordel en coulisse..mais les deux ont des postes très reculés...il s'agit pas d'avoir le bordel face aux médias..et maintenir la cohésion.

    Aulas disait avant de s'orienter vers Houllier, à deux solutions..Directeur sportif+petit entraineur..ou Manager général+entraineur adjoint.
    Sauf si Aulas arrive enfin à faire confiance à un extérieur (non Lyonnais, OL etc) pour être directeur, je pense qu'on s'oriente sérieusement vers un poste de manager général à l'anglaise comme celui offert à Puel, mais sans l'ombre de Lacombe.

    Si ce changement est un échec cet été, j'espère que les envies de professionnalisme d'Aulas vont porter sur la cellule de recrutement alors..sans ça, on est juste des "clients" pour les marchands de joueurs à la Mendes et son Book de star..

  8. Pamo01Michel - lun 30 Mai 16 à 11 h 48

    Tristes vautours, attendons de voir....

  9. OLVictory - lun 30 Mai 16 à 11 h 52

    Dans ce rôle de consultant, GH n'aura donc probablement aucun pouvoir de décision. Il ne sera même pas employé par le club mais externe.
    Aulas avait bien diagnostiqué les faiblesses de l'OL qui ont conduit au bordel de ce début de saison dernière. Il avait bien défini les manques et choisi la bonne solution, celle de structurer le club. Il a lui-même tout décidé et je ne comprend pas qu'il renonce au moment de passer à l'action.
    Qui va décider des recrutements à l'OL pendant cette intersaison ? Ben toujours les mêmes puisque rien ne semble prévu pour modifier le fonctionnement de BL + Maurice. Au final c'est toujours Aulas qui va laisser filer toute opportunité de joueurs étranger pour aller nous chercher un Valbuena et lui donner le plus haut salaire du club.
    J'ai sous-estimé le pouvoir de nuisance de Nanard, il est beaucoup plus puissant que je ne le pensais.

  10. Hiro Nakamura - lun 30 Mai 16 à 12 h 24

    Bonjour,

    Tout ça pour ça ?
    Je n'ai pas de mots, je suis écœuré, dégoutté. Encore une fois, JMA prouve que ses compétences pour être le président d'un grand OL diminuent de jours en jours.

    Pas de manager général ? Mais il se fout de nous !!! Alors qu'il semblait avoir enfin comprit que la gestion sportive du club n'était pas bonne après le désastre de la première partie de saison, il arrive à se défiler à nouveau. Après 6 bons mois dans un championnat de tocards où l'on finit à 30 points du champion, tout va à nouveau bien dans le meilleurs des mondes ?

    Sincèrement il nous prend pour des cons ! Je veux bien que la visite médicale de Gérard Houllier n'ait pas été concluante (et je suis vraiment désolé et très très triste pour lui et pour l'OL qui avait tout à gagner en lui confiant des responsabilités) mais bon sang, il n'y a pas de plan B ? Ce coup là il nous l'a déjà fait durant des mercato, une piste échoue donc on laisse tomber, il n'y aura rien. Cela pue l'amateurisme et l'incompétence ! Nous avions besoin de quelqu'un, ce poste manque à l'organigramme depuis des années !

    Nous ne pouvons plus laisser des gens comme Florian Maurice faire le recrutement, nous ne pouvons plus laisser Lacombe avoir une quelconque influence, nous devons mettre fin au copinage lyonno-lyonnais et mettre en place quelqu'un qui n'hésitera pas à trancher dans le vif et à faire les bons choix pour progresser. Au lieu de ça on reste avec nos habitués et leurs références L1.

    Car oui, comme si ça ne suffisait pas, JMA nous annonce en plus un contrat de 3 ans pour Genesio. Ben mes amis, je ne sais pas où on va avec ça mais à mon avis on ne va aller bien loin. Les grands discours sur l'OL rival n°1 du PSG qui en parallèle va faire de bons parcours en LdC, je crois qu'on va attendre ça encore un petit moment. Tant qu'on ne veut pas grandir, il n'y a rien à espérer !

  11. janot06 - lun 30 Mai 16 à 12 h 28

    Déçu bien sûr que cette venue d'un Directeur sportif ou manager général - on l'appellera comme on voudra - se termine en eau de boudin.
    Je conçois que les problèmes de santé de Gérard Houllier puissent l'empêcher de tenir pleinement ce rôle mais on aurait pu le pressentir et prévoir une solution de rechange , en clair, retenir deux ou trois candidatures.
    Limiter son rôle à "consulting" - encore un mot barbare rosbif alors que consultant est l'équivalent français très usité, non ?!? - me paraît contradictoire avec la présence d'un certain Lacombe qui sera décidément toujours dans nos pattes...
    Je me limite à cette constatation et ne veut surtout pas préjuger ce que sera la prochaine saison ne voulant pas jouer les oiseaux de mauvais augure.

  12. OLVictory - lun 30 Mai 16 à 12 h 34

    A l'arrivée des courses, on reste sur un conservatisme total. Chaque décision va dans le même sens, pas d'innovation, pas de nouveautés. On choisit Pintus la valeur sûre de la préparation physique, avec de bonnes vieilles méthodes éprouvées. On préfère aligner les entraîneurs débutants mais issus de la filière interne que de risquer de réussir avec un coach expérimenté. On enrichit notre collection d'emplois fictifs en restant dans le cocon lyonnais, sans faire de vagues et surtout sans changer les méthodes. C'est dans les vieilles marmites qu'on fait les meilleures soupes, mais si on veut mieux que de la soupe alors tant pis, faudra repasser quand Aulas aura pris sa retraite.

  13. Hiro Nakamura - lun 30 Mai 16 à 12 h 36

    Concernant Houllier, j'espère au moins que le club saura écouter ses conseils, puisqu'il va faire du "consulting". Et surtout, surtout, j'ose espérer qu'il va conseiller à tout ce petit monde de VITE VITE VITE trouver une autre personne pour occuper ce poste de manager général pour la saison 2017-2018. A la rigueur, qu'ils profitent de cette saison pour trouver la bonne personne et pour lui faire bénéficier d'une formation par Houllier qui a eu le mérite d'être excellent dans ce domaine au cours de sa carrière. Puisque nos dirigeants sont incapables d'aller chercher une personne compétente extérieure au club, qu'il trouve celle qui ne sait pas encore comment s'y prendre mais qui voudrait faire ce métier à l'avenir !
    Quant à Lacombe, j'espère au moins que JMA va (pour une fois) appliquer les changements qu'il avait annoncé en le foutant dans un placard au conseil de surveillance. Si Houllier vient quand même faire du "consulting", on peut presque penser que c'est lui, maintenant, le nouveau "conseiller" du président. Si au moins cette saison peut permettre d'éloigner Lacombe et de préparer le terrain pour l'arrivée d'un autre MG, nous n'aurons pas tout perdu !

    1. OLVictory - lun 30 Mai 16 à 12 h 41

      Je n'ai jamais vu un consultant qui conseille d'engager une personne qui va le remplacer et qui permettra de se passer de ses services !

      1. Hiro Nakamura - lun 30 Mai 16 à 12 h 43

        Excepté peut être un consultant de presque 70 ans qui a déjà eu une carrière magnifique et qui accepterait une dernière mission, courte, pour aider un club à se structurer davantage.

      2. OLVictory - lun 30 Mai 16 à 12 h 50

        Des consultants de 60 à 70 ans j'en ai croisé pas mal et j'en croise souvent dans mon job chez un certain type de clientèle. En général ils sont appréciés pour leur carnet d'adresse et leur expérience. Ils sont toujours grassement rémunérés. Mais aucun n'a de pouvoir opérationnel, ce sont toujours les cadres salariés qui décident. En face d'un conseiller qui a un contrat permanent et à temps plein, le consultant ne fait jamais le poids. Soit il travaille dans le sens des cadres décideurs, soit il est vite éjecté. Toute autre solution est impossible à envisager.

      3. Hiro Nakamura - lun 30 Mai 16 à 12 h 58

        De toute façon on ne peut pas spéculer davantage, nous ne connaissons pas les modalités du (futur?) contrat entre Houllier et le club. Je persiste à croire que c'est une mission courte. D'ailleurs, même s'il avait pu devenir MG, je suis persuadé qu'il ne serait pas resté très longtemps et préparé le terrain pour quelqu'un de plus jeune. Cela étant je peux me tromper complètement.
        La question clé dans tout ça est la suivante : est-ce que Lacombe est écarté du sportif (et placé au conseil de surveillance) ou reste t-il a sa place de "conseiller du président". Lorsqu'on aura la réponse à cette question on en saura beaucoup plus.

  14. Gones2wano - lun 30 Mai 16 à 12 h 46

    Ridicule mais vraiment ridicule aulas à le don de ce foutre de la gueule du monde franchement c'est honteux, pk n'a til pas orienté un recrutement d'un autre manager général ? Il y a de très bon candidat dans d'autre pays, Monaco a bien pris Louis campsos et paris Leonardo, même en france tu peux trouver de bon candidat Rennes à pris l'ancien de Lille qui avait fait ces preuves merveilleusement pdt des années la bas
    Pk n'allons pas démarcher et recruter un manager/directeur sportif d'un club comme cela ce fait dans le monde de l'entreprise ? Au Portugal,en Italie, Espagne ou en am-sud ont aurait pu trouver notre manager en mettant les moyens, si je résume c'était houillier ou le néant
    Bref nulle pour le sportif et nulle en communication il aurai dû se taire
    Et dernière chose comme l'écrit janot la langue française est une langue merveilleuse qu'on arrête de tout traduire en anglais c'est insupportable, même le journaliste de itele qui voulait posé une question à Zidane en conf de presse a été interrompu pour l'obliger à posé sa question en anglais! Du n'importe quoi sachant de plus que les 2 langue officielle de l'uefa est l'anglais et le français

  15. Juni entraineur OL - lun 30 Mai 16 à 12 h 55

    Faut lancer une PETITION !!
    La première a bien fonctionné puisque tout le monde en a parlé
    lol

  16. Hiro Nakamura - lun 30 Mai 16 à 13 h 00

    Une chose est sure : le jour où Genesio ne sera plus l’entraîneur, s'il n'y a toujours pas de MG à l'OL, Remi Garde, s'il est libre, aura un boulevard devant lui...

  17. OLVictory - lun 30 Mai 16 à 13 h 00

    Le risque c'est l'immobilisme, chacun des conseillers/consultants étouffant toute proposition de l'autre, tout en touchant son salaire d'emploi fictif et au final c'est le club qui perd toute capacité d'innovation et une partie de son pognon.

    Les espoirs de professionnaliser un peu plus le club s'éloignent sérieusement. BL pourra continuer à agir dans l'ombre, à s'attribuer les mérites de certains recrutements, à oublier qu'il s'est bien planté sur d'autres et sans doute à torpiller les conseils de GH. Con-seiller contre con-sultant

    1. Hiro Nakamura - lun 30 Mai 16 à 13 h 17

      Si le rôle de Lacombe ne change pas oui, c'est ce qui va se passer. Après il faut au moins garder un petit espoir malgré cette grosse désillusion. Si JMA était prêt à vraiment créer ce poste de MG et à le confier à Houllier, c'est bien qu'il s'est rendu compte que beaucoup de choses ne fonctionnait plus. Perso j'ai encore envie de croire à la mise à l'écart de Bernard Lacombe.
      Ce qui me gonfle le plus (tant que nous n'en savons pas plus sur la répartition des rôles) c'est le conservatisme et l'entre soit lyonnais. Que seul Houllier, parmi une liste d'anciens du club, ait été jugé compétent pour devenir MG, je veux bien , mais POURQUOI se tourner obligatoirement vers un ancien ? Perso je juge la présence d'un MG prioritaire, son nom et qui il est par rapport à l'OL, je m'en fout ! Ce poste devrait exister depuis longtemps dans l'organigramme et avec toutes ces conneries, nous perdons encore du temps !

      1. OLVictory - lun 30 Mai 16 à 13 h 25

        J'entend péter les bouchons de champagne dans le bureau de Nanard. Il fête quelque chose ? 😆

  18. Simon - lun 30 Mai 16 à 13 h 27

    Gérard Houllier n'est pas un pantin, je ne pense pas qu'il vienne (s'il vient, quelque soit le titre de son poste) pour faire de la figuration. Il a des compétences que Lacombe n'a pas, et suffisamment de charisme et d'expérience pour faire passer ses idées et ses avis. Un simple appui tactique et managérial, même si ce n'est pas une action en profondeur, peut être intéressant, même si c'est décevant car trop léger.

    Quant au préparateur physique, c'est un choix surprenant. Le foncier le foncier c'est bien beau mais tout préparateur physique le travaille. On "connaît" l'école italienne et ce qu'il se passait à la Juventus notamment lorsque ce préparateur était là-bas. Marles avait des idées novatrices et actualisées, et ne faisait pas sa communication sur le foncier, qui peut facilement devenir une justification au dopage. Surtout, il faut voir comment réagiront les joueurs. Un préparateur physique c'est bien beau, mais s'il n'est pas écouté et si ça ne suit pas derrière. J'avais été surpris en saison, pour ne pas dire outré, de voir des pasta box dans le bus lyonnais lors d'un déplacement à l'extérieur. C'est indigne d'un club professionnel. La discipline ne doit pas existe seulement pendant les matchs (si tenté qu'elle existe là).

    1. Hiro Nakamura - lun 30 Mai 16 à 13 h 38

      Si déjà, il arrive à faire entendre sa voix sur le recrutement en donnant de bons conseils et à expliquer aux idiots qui bossent dans la cellule recrutement comment il faut travailler, se serait déjà pas mal...

      1. OLVictory - lun 30 Mai 16 à 13 h 46

        Quand je vois le recrutement de la saison dernière je me dis que le problème c'est pas tellement Maurice que celui qui décide de recruter un Valbuena sur un caprice et de lui donner le plus gros salaire du club, avec tous les problèmes que ça pouvait poser dans la gestion de l'effectif.
        Et c'était un juste constat d'Aulas lui-même qui avait décidé d'embaucher un manager pour essayer d'amener un peu de rationnel dans ces décisions ultra-stratégiques.
        Aulas : "On va partager l’organisation en deux avec un entraîneur opérationnel et un manager général qui s’occupera aussi des transferts, de l'équipe masculine et féminine et du centre de formation."
        Dommage qu'il ne soit pas allé au bout de sa propre logique, tant mieux pour Lacombe et sa carrière.
        Le problème du recrutement à l'OL, c'est le problème des décision d'Aulas qui sont trop affectives. Je ne vois pas comment un consultant qui n'a aucun pouvoir opérationnel pourra influer sur ces décisions.

      2. Hiro Nakamura - lun 30 Mai 16 à 13 h 52

        Oui sur ce point tu as raison, je suis absolument d'accord avec toi mais je maintien aussi ce que j'ai dit concernant Maurice. Effectivement ce n'est pas lui qui va décider de recruter quelqu'un comme Valbuena, lui il est plus dans le repérage et la détection. Seulement, tu as lu ses interviews où il dévoile ses "méthodes". C'est affligeant...
        Je me souviens d'une où il explique qu'il vaut mieux se focaliser sur la L1 et la L2 car il y a plein de "pépites"en 2e division plutôt que d'aller chercher à l'étranger, dans des championnats moins connus car personne n'est capable de savoir si les joueurs qui y brillent peuvent réussir en France.
        Est-ce le discours d'une personne compétente ? Pour moi il est évident que non, ça pue l'incompétence à plein nez. Il y a juste à regarder ce qui se fait dans de nombreux clubs étrangers pour le comprendre..

      3. OLVictory - lun 30 Mai 16 à 13 h 58

        Maurice essaye de justifier le fait qu'il soit tout seul, là où tout autre club aux ambitions européennes ont une vraie équipe de recruteurs pour faire le boulot. Ce qu'il ne dit pas c'est le club lui a supprimé les déplacements à l'étranger pendant plusieurs années. Il allait superviser sur demande de la direction, mais il n'avait aucun budget pour faire lui-même les détections.
        Tout seul et sans budget déplacement on peut lui reprocher des tas de choses, mais pas de ne pas superviser l'Europe et la Terre entière.
        Comme il est opportuniste il essaye de tourner ça comme un choix, ça lui garanti de se faire voir voir de la direction, mais tu remarqueras que depuis cette interview effarante il évite soigneusement les journalistes, au moins officiellement.

  19. sonny69dinallo - lun 30 Mai 16 à 13 h 52

    Aulas choisi d'abord la personnalité, ensuite le rôle. Et en l'état, soit il optait pour la solution maison à la Houiller ou Garde mais donc ça tombe dans les chou, soit il choisissait la solution externe, peut-être international et la la jurisprudence Puel l'aura refroidi!
    L'affaire Puel a coûté cher et à bousculé le trophées du club.
    Aujourd'hui le retour à la normale est atteint, reste à voir comment franchir un pallier tout en s'appuyant sur l'esprit lyonnais.
    L'approche idéal fut été d'avoir Houiller pendant 3 ans avec Juninho en binôme pendant 1 à 2 ans.

  20. Hiro Nakamura - lun 30 Mai 16 à 13 h 56

    Sinon, je viens de retrouver une interview de Gérard Houllier (dans la presse belge, en 2013) où il explique son rôle chez Red Bull. En fait, on comprend que sa principale tache, outre celle d'assurer la coordination des différents clubs de la marque, a été de faire jouer ses réseaux pour nommer des directeurs sportifs compétents à la tête des équipes.
    Etant donné qu'il ne pourra pas assurer cette fonction à l'OL, est-ce ça que l'on va lui demander ? Trouver quelqu'un qui pourra accomplir cette mission un jour ?
    Je ne plaisante qu'à moitié...
    Pour ceux que ça intéresse : http://www.dhnet.be/sports/football/europe/c2/gerard-houllier-le-monsieur-foot-de-red-bull-526767833570dfa00784fdf5

    1. OLVictory - lun 30 Mai 16 à 14 h 02

      Cette annonce de poste de consultant pour Gégé c'est ce que les Yankees appellent un "Bull shit job". Un job qui sert à rien. Dans le cas de Gégé ça serait un "Red Bullshit Job". 😉
      Le genre de job qui sert juste à décourager ceux qui bossent vraiment. La plaie du management des entreprises françaises : trop de conseilleurs et plus assez d'acteurs. Trop de procédures qui annihilent toute initiative de la base. Trop de reporting pour permettre à tous les conseillers de faire semblant de servir à quelque chose et pas assez de production.

      1. Hiro Nakamura - lun 30 Mai 16 à 14 h 20

        J'attendrais un peu avant d'être aussi tranché. Je suis vraiment dégoutté par cette nouvelle et le statut quo au niveau de la gestion du secteur sportif mais comme je le disais, je veux d'abord savoir que va devenir Lacombe. Autre élément important : l'importance que JMA accordera aux prises de position de Houllier. En partant quand même du principe qu'il était prêt à créer et à lui confier le poste poste de MG, on peut considérer que le président à une haute estime de l'ami Gégé.
        Soyons lucide : à l'OL, c'est un peu le désert pour la gestion de l'équipe première. L’entraîneur entraîne et n'a pas toujours son mot à dire, Lacombe conseille JMA mais il fait n'importe quoi depuis des années et après ? Ben rien, personne. JMA tranche, fait ses choix pas toujours bons parce que mal conseillé et/ou parce que le domaine sportif n'est pas son domaine de prédilection. S'il est toujours OK avec le constat que la première partie de saison a été désastreuse et qu'il lui faut l'avis d'un homme compétent pour que l'OL ne retombe pas là dedans, il écoutera Houllier.

  21. OL-38 - lun 30 Mai 16 à 14 h 05

    Oh non c'est dommage, mais, le président JMA aurait du s'y attendre un peu, ne pas trop s'enflammer. Après espérons qu'il y se soit préparer à cette éventualité et prévu une solution de secours.

  22. ol-91 - lun 30 Mai 16 à 14 h 08

    Ouille ! Ouille ! Ouille ! On va encore avoir droit à quelques « Houiller » ! Comme au bon vieux temps !

  23. OLVictory - lun 30 Mai 16 à 14 h 21

    Je vais conclure en ce qui me concerne parce qu'on va pas faire tout l'été avec ce non-évènement, mais je crains qu'il faille s'attendre à voir le club ronronner avec l'objectif "passionnant" de jouer une seconde place de L1 et de ne pas être ridicules en LDC. Pour les titres on repassera plus tard.
    Le seul espoir qu'il me reste c'est que les anciens du club, les Coupet, Cris, Cacapa et j'espère bientôt Pat' Muller et Juni vont encore faire des miracles et qu'ils apporteront à nos jeunes ce petit plus qui fera la différence au plus haut niveau. Toutes mes attentes reposent sur eux qui nous ont tant fait rêver et qui avaient la culture de la gagne car pour le reste ça ressemble plutôt à la gestion d'une maison de retraite.

  24. XUO - lun 30 Mai 16 à 14 h 27

    Je ne suis pas trop curieux de nature mais j'aimerais quand même savoir ce qui autorise Nanard à tenir aussi fort JMA par les couilles. Et il a le doigt sacrément crochu, l'animal !

  25. Pamo01Michel - lun 30 Mai 16 à 14 h 28

    Des vautours inconnus qui traitent d'incompétent un mec qui a transformé un club très moyen en club européen et qui a monté deux boites qui ont cartonné, je pense qu'ils ne se relisent pas...
    J'étais le seul, en décembre, à penser qu'on finirait bien la saison avec les titulaires, je pense qu'on fera une excellente saison avec le même "nul" comme entraineur et je fais confiance à M. Aulas, que je ne connais toujours pas ... En revanche, je crains déjà ce qu'on deviendra quand il partira !

    1. XUO - lun 30 Mai 16 à 14 h 37

      A propos de vautour, toi, t'es pas un aigle. Quel rapport entre monter de toutes pièces deux entreprises qui ont prospéré et être le président omnipotent d'un club de foot? Pourquoi pas DSK à la tête de l'OL, lui qui bosse pour trois entreprises internationales, à savoir le Maroc, la Tunisie et la Serbie ?

      1. Hiro Nakamura - lun 30 Mai 16 à 19 h 31

        DSK président avec Dodo la Saumure en directeur sportif, moi je signe ! Avec leurs "réseaux" ils pourraient attirer de très nombreux joueurs à l'OL..

  26. gone69 - lun 30 Mai 16 à 14 h 37

    encore une pirouette d'aulas ,on pensées avoir un vent de reforme on a juste droit a de l'enfumage...

  27. magister72 - lun 30 Mai 16 à 16 h 30

    youpi, nono,nanar et momo
    on a pas fini de grincer des dents ..........
    pour le reste, ben on a l'habitude

  28. dada - lun 30 Mai 16 à 16 h 41

    SALUT A TOUS
    ah, au moins un sujet qui fait parler, ça change, franchement vous croyez que personnes ne connaissait l'état de santé réel de GERARD Houllier, surement pas et lui le 1er sait très bien ce qu'il peut faire et ne pas faire en terme de charge de travail, moi je pense plutot que ce que l'on lui a proposé ne lui convenait pas pour x RAISONS et qu'il a laissé tomber, le boss essayant tout de fois d'utiliser ses compétences dans d'autres domaines, de toute façon on ne part pas à la chasse a cour avec un chien blessé.
    merci mr houllier de bien vouloir refuser ce poste, il faut savoir s'arrêter a temps et en vie, si l'ol veut un manager il en trouvera un, c'est au père aulas de choisir et a son entourage et surtout a bruno d'accepter ou pas cette venue qui vient chambouler des habitudes bien huilées, quand a maurice il recrute ce que l'on lui demande a savoir du pas cher qu'on pourrait revendre un peu plus cher, juste pour faire tourner la trésorerie, le reste c'est nanard et le boss qui décide, surtout le boss qui prend la décision finale avec seydoux qui lui paye
    déjà que l'on affaiblisse pas notre équipe, sera déjà une prouesse car tout le monde ne va pas rester, a commencer par la défense, devant on verra qui veut bouger, nabil, rachid ou alex, j'espère qu'ils le feront savoir assez vite et pas fin aout, au milieu je suis moins inquiet en espérant un départ de clément , mais qu'on le remplace tout de même
    les compétitions internationales vont retarder le mercato et ça c'est ennuyeux sans parler de la fatigue accumuler, ça c'est vu cette saison en LDC tout les grands clubs concernés sont archi cuit, car depuis 2014 ils enchainent trop de matchs entre les compètes et les matches de qualif tout le monde et rincer etlpour l'euro chaque sélection a des blessés important, a méditer

  29. NISSOC - lun 30 Mai 16 à 17 h 20

    En résumé des commentaires ci-dessus, le club est vraiment verni d'être là où il est avec tous ces incompétents à sa direction :
    JMA totalement dépassé, NANARD qui ne connait rien au foot et une cellule de recrutement d'une parfaite nullité, c'est miracle...
    Heureusement, le liste est longue ici pour la succession !

    1. janot06 - lun 30 Mai 16 à 18 h 10

      +1
      Tu dis tout haut ce que je pense tout bas.
      Tout rejeter en bloc comme le font certains me fait flipper, comme dire que sans un entraîneur étranger on n'évoluera pas.
      C'est bien connu qu'en France il n'y a que des incompétents et que c'est mieux ailleurs !

  30. poussin - lun 30 Mai 16 à 18 h 51

    Tout ça pour ça !! c'est navrant et ça va pas faire avancer le chimilili shmilblilick

  31. dada - lun 30 Mai 16 à 19 h 43

    BEEEEEN
    salut
    non je ne dis pas que les négociations ont échoués, je dis juste que l'on ne peut pas proposer a un homme malade autant de boulot et ça tout le monde le savait, aussi bien aulas que gégé, pas la peine d'avoir vu le médecin pour cela
    la presse a répété ce que le boss a dit, rien d'autres, faut aussi se souvenir parfois
    on invente rien , on regarde c'est tout, déçu ou pas a chacun de voir, moi perso je préfère a défaut que l'on recrute de bons joueurs

  32. Hiro Nakamura - lun 30 Mai 16 à 20 h 08

    Dans son édition du jour L'Equipe parle (lorsqu'il évoque le futur rôle d'Houllier) d'un accord "similaire à celui qu'il avait avec les Red Bulls où il occupe le rôle de directeur sportif depuis 2012".
    Toujours selon L'Equipe, malgré des prérogatives moins importantes que celles d'un manager général, Houllier sera quand même chargé "des équipes masculines et féminines ainsi que de l'académie". Avec l'équipe masculine, il travaillera "en collaboration avec Genesio et le secteur médical mais de façon moins soutenue qu'envisagé".

    Voilà ce que l'on sait aujourd'hui. Même si je suis très déçu que son le rôle ne soit pas plus affirmé (et que le MG soit, du coup, toujours absent de l'organigramme), on peut quand même penser que son périmètre d'action sera assez large et qu'il ne vient pas pour faire de la figuration. Pour moi, il va devenir le nouveau "conseiller du président".

    Au lieu de le faire pour une marque il va le faire pour un club. Son avis d'expert est là pour aider JMA et les autres dirigeants à mieux coordonner les pôles du club, à se structurer pour grandir, à mieux recruter etc. Pour moi il reprend le rôle que Lacombe a très bien occupé durant les années 2000 mais dont on ne perçoit plus la pertinence aujourd'hui. Houllier sera à l'ombre, tranquille dans un bureau histoire de ne pas être exposé à la pression, aux médias etc.

    Et surtout, cette organisation permet à JMA de toujours être LE Big Boss. En conférence de presse, il remerciera Houllier pour son travail en coulisse (comme il le fait parfois avec Lacombe) mais se sera toujours lui la vedette. Quelques en soit les raisons (santé de Houllier, rétropédalage du prez etc) se serait donc une révolution de velours, on change une tête mais pas l'organisation même.

    Après, tout ça n'est pas encore effectif. Si je ne me trompe pas dans ce que veut faire JMA avec Houllier, il va falloir trouver une place à Lacombe. Il avait parlé d'une place au Conseil de surveillance, attendons de voir. Vivement les prochains jours et l'officialisation de la collaboration entre Houllier et l'OL, histoire que l'on puisse enfin avoir le fin mot de l'histoire !

  33. Hiro Nakamura - lun 30 Mai 16 à 20 h 16

    Et le quotidien réaffirme par ailleurs que c'est Gérard Houllier qui a "œuvré pour la nomination de Génésio en décembre"...

  34. godefroy - lun 30 Mai 16 à 21 h 15

    Pour un rôle de manager à l'anglaise, il me semble que Puel est libre non ?

  35. ol-91 - lun 30 Mai 16 à 22 h 18

    Finalement, Aulas n'avait pas du tout envie de prendre un manager général, à moins, sans trop y croire, de pouvoir faire plaisir à un vieil ami.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut