Communiquer avec nous

Mercato

OL – Mercato : onze idées de milieux relayeurs pour remplacer Fekir

Publié

 le

Pour remplacer Nabil Fekir, l’Olympique lyonnais est en quête d’un milieu relayeur capable de s’incorporer dans le 4-3-3 de Sylvinho. Voici nos onze pistes pour l’OL.

Avec le départ de Nabil Fekir, l’Olympique lyonnais se retrouve dépourvu d’un joueur au milieu de terrain. Le club rhodanien, qui comptait sur son ancien capitaine pour évoluer au poste de relayeur la saison prochaine, va donc devoir lui trouver un remplaçant. Celui-ci pourrait être Jean Lucas ou Pape Cheikh Diop, qui ont montré de belles choses durant les deux premiers matches de préparation. Mais l’OL a quand même pour objectif de recruter un autre milieu.

L’idée reste bien entendu d’attirer un joueur qui a l’habitude d’évoluer dans l’entrejeu. Ce n’était pas le cas de Fekir, qui aurait dû s’adapter au 4-3-3 de Sylvinho, s’il était resté. L’entraîneur brésilien souhaite avoir à sa disposition un entrejeu travailleur, discipliné et mobile. Pour ça, il faudra trouver le complément idéal à Thiago Mendes et Houssem Aouar, qui partent titulaires. Plusieurs joueurs, avec des profils très différents, semblent correspondre aux desseins du technicien.

Les habitués de la Ligue 1

Valentin Rongier (24 ans, FC Nantes, sous contrat jusqu’en juin 2022)

A l’heure actuelle, la piste menant au capitaine nantais semble la plus chaude. Le milieu de terrain est une cible de longue date de l’Olympique lyonnais et ferait l’unanimité en interne. Travailleur et doté d’un gros volume de jeu, le natif de Mâcon a aussi son expérience qui parle pour lui. A seulement 24 ans, le droitier s’apprête à entamer sa sixième saison en professionnel. Leader dans l’âme, Valentin Rongier a également récupéré le brassard de capitaine après le départ de Léo Dubois, l’été dernier. A Lyon, il retrouverait le latéral droit et son ancien gardien Ciprian Tatarusanu. Pour l’OL, il faudra composer avec la concurrence de l’Olympique de Marseille dans ce dossier. La valeur du joueur est estimée à 15 M€.

Jeff Reine-Adelaïde (21 ans, SCO Angers, sous contrat jusqu’en juin 2022)

Capable d’évoluer sur une aile ou dans l’entrejeu, Jeff Reine-Adélaïde semble enfin confirmer les espoirs que ses formateurs ont toujours placés en lui. Impliqué sur six buts en autant de rencontres avec l’équipe de France Espoirs en fin de saison dernière, l’Angevin a réussi son Euro. De quoi attiser les convoitises. Monaco, Lille, Porto et l’Olympique lyonnais s’intéresseraient à lui. Mais le club rhodanien disposerait d’une longueur d’avance sur ses concurrents. Son président Saïd Chabane aurait fixé son à 30 millions d’euros.

Blaise Matuidi (32 ans, Juventus Turin, sous contrat jusqu’en juin 2020)

Le champion du monde français a vu la concurrence s’étoffer à son poste cet été. Adrien Rabiot et Aaron Ramsey sont en effet arrivés dans le Piémont pour renforcer un entrejeu turinois déjà bien garni avec Miralem Pjanic, Emre Can, Sami Khedira et Rodrigo Bentancur. La saison prochaine, Blaise Matuidi va donc devoir composer avec de nouveaux éléments pour conserver sa place de titulaire. Même si son nouvel entraîneur Maurizio Sarri semble compter sur lui, plusieurs clubs se seraient renseignés sur les conditions d’un éventuel transfert. Parmi eux, le PSG, l’AS Monaco, Everton, Manchester United et l’Olympique lyonnais. Son profil de milieu besogneux et infatigable a de quoi séduire la direction de l’OL, qui aimerait compter en ses rangs ce genre de joueur. Pour quitter la Juve, l’ancien Parisien ne se laissera cependant convaincre que par un contrat de longue durée avec un salaire qui ne se refuse pas.

Abdoulaye Doucouré (26 ans, FC Watford, sous contrat jusqu’en juin 2023)

Arrivé à Watford en 2016, l’ancien Rennais est devenu, en trois ans, une valeur sûre de Premier League à son poste. Parfois comparé à Paul Pogba, le milieu a réalisé une saison dernière aboutie (5 buts et 6 passes décisives). A 26 ans, Abdoulaye Doucouré souhaite désormais passer un cap. S’il privilégie une nouvelle expérience en Premier League, l’ancien international Espoirs donnera sa priorité à des clubs engagés en Ligue des champions. L’hiver dernier, le PSG était une piste crédible pour lui, mais elle semble s’être refroidie depuis. S’il le souhaite, l’OL a donc le champ libre. Le prix du natif de Meulan-en-Yvelines est évalué à un peu plus de 30 M€.

Jean-Philippe Gbamin (23 ans, FSV Mayence 05, sous contrat jusqu’en juin 2023)

Auteur d’un exercice plein pour sa troisième saison en Allemagne, l’ancien Lensois a encore fait valoir sa polyvalence. Capable d’évoluer au poste de milieu défensif et en défense centrale, l’international ivoirien (5 sélections) semble davantage s’épanouir en relayeur. Son endurance ainsi que son abattage son précieux dans l’entrejeu. Dans le viseur de Monaco et de clubs anglais, l’ancien international Espoirs français verrait sans doute d’un bon œil un transfert à l’Olympique lyonnais, où il rejoindrait son grand ami Maxwel Cornet. Pour le recruter, ses courtisans devront aligner au moins 20 M€.

Les jeunes en quête de rebond

Renato Sanches (21 ans, Bayern Munich, sous contrat jusqu’en juin 2021)

« Dieu merci, encore 45 minutes et ensuite je partirai en vacances et ne reviendrai pas. » Voilà ce qu’aurait confié Renato Sanches à ses coéquipiers, en fin de saison dernière. Très peu utilisé depuis son arrivée au Bayern Munich en 2016, le milieu traîne son spleen en Bavière. Son prêt à Sawansea (2017-2018) n’est même pas parvenu à le relancer. A l’aube d’un nouvel exercice, l’international portugais (18 sélections) semble condamné au banc avec le retour de blessure de Corentin Tolisso. Son entraîneur l’aurait quand même convaincu de rester, mais nul ne doute qu’une proposition intéressante pourrait le faire changer d’avis.

Mickaël Cuisance (19 ans, Borussia Mönchengladbach, sous contrat jusqu’en juin 2023)

Arrivé au Borussia Mönchengladbach en provenance de Nancy en 2017, Mickaël Cuisance a vécu une saison dernière compliquée en Allemagne. Utilisé à seulement onze reprises en Bundesliga (une seule titularisation), le milieu a profité des matches avec l’équipe de France U20 pour garder le moral. Excellent durant la Coupe du monde (deux buts et une passe décisive en quatre rencontres), le natif de Strasbourg ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. Une chose est sûre : il veut jouer. Lors de sa première saison outre-Rhin, l’occasion lui avait été donnée et il s’était plutôt montré à son avantage (24 matches de championnat).

Les pistes très haut de gamme

Hakim Ziyech (26 ans, Ajax Amsterdam, sous contrat jusqu’en juin 2021)

Depuis deux saisons déjà, les supporteurs lyonnais militent sur les réseaux sociaux pour le voir signer à Lyon. Beaucoup plus utilisé sur l’aile droite de l’attaque à l’Ajax Amsterdam ces derniers mois, l’international marocain (29 sélections) est également capable d’évoluer au poste de milieu relayeur. C’est d’ailleurs dans cette position qu’il avait été étincelant face à l’OL en demi-finale de la Ligue Europa 2017 (4-1, 1-3). La saison dernière, il activement participé au bon parcours de l’Ajax Amsterdam en Ligue des champions, avant de passer au travers de sa CAN. Dans le viseur du Bayern Munich, Hakim Ziyech aurait un bon de sortie à 35 M€.

Marten de Roon (28 ans, Atalanta Bergame, sous contrat jusqu’en juin 2021)

A 28 ans, Marten de Roon n’a toujours pas évolué dans un grand club européen. L’international néerlandais (10 sélections) est pourtant un joueur très haut de gamme. Il lui a juste fallu beaucoup plus de temps que ses jeunes coéquipiers en sélection (Frenkie de Jong par exemple) pour exploser. Ainsi, le milieu relayeur marche sur l’eau depuis deux saisons à l’Atalata Bergame. Lors du dernier exercice, il a été le grand artisan de qualification du club lombard en Ligue des champions. Véritable métronome du jeu de son équipe, le droitier brille par sa qualité technique et son excellente vision de jeu. Avec les Pays-Bas, il est même préféré au talentueux Donny van de Beek. Son prix est évalué à 24 M€.

Le jeune à fort potentiel

Federico Valverde (21 ans, Real Madrid, sous contrat jusqu’en juin 2021)

C’est certain, le Real Madrid ne lâchera pas sa pépite. Mais un prêt pourrait être étudié, surtout si Paul Pogba venait à rejoindre la capitale espagnole. Lancé en professionnel par Zinédine Zidane en 2017, Federico Valverde est parfois comparé à son entraîneur, lorsqu’il état joueur. Elégant et doté d’une incroyable vision de jeu, le milieu relayeur a déjà été sélectionné à 14 reprises en équipe d’Uruguay, alors qu’il n’est pas titulaire en club. Pour l’attirer, l’OL pourrait profiter de ses excellentes relations avec le Real, démontrées à l’occasion du transfert de Ferland Mendy.

Du neuf avec du vieux

Sergi Darder (25 ans, Espanyol Barcelone, sous contrat jusqu’en juin 2023)

Le milieu espagnol a conservé des attaches très fortes avec l’Olympique lyonnais. Preuve en est, il n’avait pas hésité à rendre visite à ses anciens coéquipiers, lorsque ceux-ci s’étaient rendu à Barcelone pour disputer le huitième de finale retour de Ligue des champions face au Barça (1-5). Encore très proche de certains joueurs comme Rafael, Sergi Darder pourrait voir d’un bon œil un retour dans la capitale des Gaules. Mais pas à n’importe quelles conditions. Véritable maestro de l’Espanyol Barcelone (5 buts et 3 passes décisives la saison dernière), l’ancien international Espoirs ibérique ne quittera son club formateur que si on lui assure une place de titulaire au sein d’un système de jeu qui lui convient. Si rien n’est sûr pour la première donnée, l’ancien Lyonnais avait en revanche prouvé qu’il était très à l’aise au sein du 4-3-3 de Bruno Genesio, en deuxième partie de saison 2015-2016. Avec Sylvinho à la baguette, tous les rêves sont permis.

Publicité

Les derniers commentaires

Les plus lus