Lyon’s Dutch forward Memphis Depay (C) runs past Metz’s Zambian defender Stopilla Sunzu during the French L1 football match between Olympique Lyonnais and FC Metz at the Groupama stadium in Decines-Charpieu near Lyon, central eastern France on October 26, 2019. (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

OL - Metz (2-0) : Memphis a montré la voie

Capitaine samedi soir lors de la victoire de l'Olympique lyonnais contre Metz (2-0), Memphis Depay a su guider ses coéquipiers sur le chemin de la victoire, pour le plus grand bonheur de tout un groupe qui attendait avec impatience son leader.

« J'ai dit que j'attendais de voir comment vivait mon groupe pour désigner le capitaine. Demain, Memphis sera capitaine ». Vendredi, l'entraîneur de l'Olympique lyonnais, Rudi Garcia, décidait finalement de confier le brassard de capitaine à Memphis Depay pour la réception de Metz. Une décision lourde de conséquences, celui-ci ayant été la propriété exclusive de Jason Denayer durant le court mandat de Sylvinho à la tête de l'OL, avant de passer autour du bras de Marcelo lors de la rencontre face à Dijon samedi dernier, puis d'Anthony Lopes mercredi face à Benfica en ligue des Champions.

Il s'agissait là d'un message clair envoyé par Rudi Garcia à son joueur, qui avait déjà eu l'occasion d'être nommé capitaine lors de l'Emirates Cup, face à Arsenal. Memphis Depay se devait donc d'incarner ce leader tant attendu par tout un groupe. Force est de constater que, samedi soir, le numéro 11 a plutôt bien assumé ce rôle. Efficace offensivement avec notamment un but inscrit peu avant la demi-heure de jeu, Memphis s'est également distingué dans l'engagement, ne ménageant pas ses efforts pour revenir défendre. Une attitude qui tranche nettement avec le Memphis peu concerné parfois observé depuis le début de la saison.

Memphis incisif et décisif

Dans le bon tempo hier soir, Memphis s'est montré particulièrement actif sur le front de l'attaque de l'Olympique lyonnais. Dès la 17e minute, le Néerlandais aurait pu ouvrir le score suite à une passe en profondeur signée Andersen. Mais Oukidja, le portier Messin, retarda l'échéance. Finalement, c'est à la 28e minute que Memphis Depay pu valider son travail de la première mi-temps suite à une action individuelle conclue d'un beau tir croisé (1-0). Un but libérateur pour tout un groupe, qui n'avait plus marqué à Décines depuis le 17 septembre dernier contre le Zénith (1-1). Quelques minutes seulement après l'ouverture du score, Memphis se fit une nouvelle fois remarquer en obtenant un pénalty, certes généreusement accordé, à la 31e, après avoir été accroché dans la surface. Un pénalty finalement transformé par Moussa Dembélé (2-0, 33e).

Depay assume son rôle de leader

Au retour des vestiaires, Depay a continué à se montrer actif et dangereux, multipliant ainsi les occasions franches comme à la 55e minute lorsque sa frappe, qui semblait filer dans la lucarne gauche, fut finalement détournée de la tête par Centonze. Finalement élu homme du match par les supporteurs de l'OL, Memphis Depay affiche désormais un bilan de 8 buts toutes compétitions confondues cette saison, dont 5 en Ligue 1. Un total qui fait de lui le leader technique que l'Olympique lyonnais attend depuis le départ de Nabil Fekir cet été. Au terme de la rencontre, Memphis a semblé assumer pleinement son rôle : « C’était très important. Nous sommes très heureux d’avoir pris les trois points », a-t-il commencé à confier avant de parler de son match « J’ai essayé d’aider l’équipe. C’est bien de marquer un but. Je me sens bien dans l’équipe, j’ai pris mes responsabilités. (...) Nous avons une équipe jeune. Tout le monde essaye de s’aider. Au final, j’essaye de faire de mon mieux pour l’équipe. L’équipe croit en moi. J’essaye de jouer mon rôle ».

« Je suis fier d’être capitaine »

Par la suite, Memphis Depay est revenu sur sa vision du rôle de leader : « Je pense qu’être un leader, être important pour l’équipe, ça vient de l’intérieur (de soi-même). Ce n’est pas ce que le brassard veut dire. Mais avec le brassard, vous devez prendre des responsabilités, être important pour l’équipe ». Avant d’affirmer sa fierté d’être le nouveau capitaine de l’Olympique lyonnais : « Comme je l’ai dit aux gens, je suis fier d’être capitaine et d’avoir le brassard, mais avec ou sans je reste le même ».

Enfin, il a tenu à envoyer un message fort. « Je dois dire que je pense que les choses vont changer. Mais contentons-nous de rester soudés. Nous n’avons pas à bomber le torse car nous avons gagné 2-0 alors que nous aurions dû gagner 5 ou 6 à 0. En deuxième période, on a oublié de faire le travail, donc restons tous ensemble mais bien sûr une victoire donne de la confiance à toute l’équipe. (...) Et de conclure : « On ne joue pas à Lyon pour être un joueur moyen, on joue à Lyon pour être meilleur que l’adversaire. Aujourd’hui, on a prouvé ça en première période. On doit avoir cette attitude de démontrer qu’on est meilleur que l’adversaire comme en première période. Ce n’est pas un club comme les autres, mais un club où tu dois faire la différence à chaque match. On travaille là-dessus, les joueurs ont besoin de confiance. En tant qu’équipe, restons soudés. Malgré la situation difficile, le groupe ne s’effondre pas. Je dois dire que c’est un très bon point ».

 

22 commentaires
  1. Juninho Pernambucano - dim 27 Oct 19 à 12 h 08

    Un vrai discours de leader , de capitaine .
    Superbe .
    C'est la première très bonne décision de Garcia , Memphis est un joueur particulier , qui fonctionne à l'affectif , il doit se sentir aimé , et quand c'est le cas , il peut donner et apporter beaucoup .
    Je l'avais vu depuis un moment comme leader d'attaque , mais au dela , il a l'envergure pour être un grand capitaine d'équipe .
    Il peut tirer tout le monde vers le haut ; hier il en a fait la démonstration .
    Très bon choix de Garcia , et lorsqu'il prend de bonnes décisions , il faut le féliciter .

  2. Freeman73 - dim 27 Oct 19 à 12 h 41

    Le problème c est pas que Memphis ne soit pas un leader. Mais en 3 ans il parle toujours pas un mot francais. Alors oui c est un de nos meilleurs joueurs mais est il vraiment impliqué dans le projet lyonnais? Si on prend l exemple de Gustavo a marseille, lui il a rapidement été capable de communiquer en francais et était vraiment impliqué dans le projet marseillais. Le but d un capitaine c est aussi de communiquer avec l arbitre, avec les joueurs pas seulement de se donner sur le terrain. Alors oui memphis a été exemplaire contre Metz mais on a deja vu ca avant qu il retombe dans ses travers. Je pense surtout que cet année il a compris ce que Aulas attendait pour libérer un joueur

    1. Tigone - lun 28 Oct 19 à 6 h 01

      Il y a certain blogueur ici même qui ont aussi quelques difficultés avec le français malgré le fait qu'il soit eux même français...
      Parlons foot!!!!
      Je te promets que c'est une langue universelle !!!

  3. leandre-gerrand - dim 27 Oct 19 à 12 h 55

    Certes mais je reste persuader que je prefere et Apuar et Memphis dans l'axe même si Memphis est meilleur en 10 je le prefere la a sur le coter. Il rayonera moins mais je prefere voir rayonner en 10 Aouar que Memphis.
    Aouar sur le coter je trouve ca n'importe quoi meme s'il n'a pas perdu un ballon casi et a fait beaucoup de difference

  4. Greg - dim 27 Oct 19 à 13 h 19

    C'est vrai qu'il ne veut pas faire l'effort de parler Français. D'ailleurs il est invité du CFC ça va être bizarre car il ne parle pas français. En général ils n'invitent que des francophones

  5. dede74 - dim 27 Oct 19 à 13 h 22

    Il a surtout bien résumé, en anglais, le contenu du match 😉

    Laissons-lui le brassard, observons-le lors des prochains matchs et nous pourrons le juger plus objectivement. Il ne faudrait pas que ce ne sois qu'un feu de paille !

  6. Hubert Bonisseur de La Bath - dim 27 Oct 19 à 13 h 27

    Je pense qu'il parle Français mais pas devant les caméras, par peur de faire des fautes. Je l'ai vu parler avec JRA et ca m'étonnerait que JRA soit bilingue bien que l'anglais de Memphis soit très facile à comprendre...

    1. le_yogi - lun 28 Oct 19 à 5 h 46

      Oulah ça sort d'où ces préjugés... ?!! JRA a fini toute sa formation à Arsenal pour rappel... Très insuffisant pour égaler ton super niveau j'imagine... mais il a quand même du apprendre 2-3 mots 😉

      1. Hubert Bonisseur de La Bath - lun 28 Oct 19 à 8 h 37

        Oui j'ai dit plus bas que j'avais oublié que JRA avait fait sa formation à Arsenal. Ensuite ca dénonce les préjugés mais cela en fait sur moi et mon prétendu "super niveau" plein d'ironie. Désolé mais il faut vraiment pas avoir un bon niveau d'anglais pour comprendre Memphis quand il parle. Il parle lentement, en distinguant bien ses mots et avec un accent bien européen. On est loin des indiens qui parlent anglais.

        Donc non, comprendre l'anglais de Memphis ne fait pas de moi un crack en anglais😁....

  7. dede74 - dim 27 Oct 19 à 13 h 33

    On verra ce qu'il en est après les deux prochains déplacements, TFC et OM, si on reste à la même place ou si on progresse, je n'aimerai pas que l'on régresse à nouveau, d'autant plus qu'au Vélodrome, ça va être chaud bouillant, pour Garcia et pour les joueurs !!
    Ce serait bien de gagner un match et faire un nul à l'autre.

  8. Greg - dim 27 Oct 19 à 13 h 36

    Oui JRA parle anglais il l'a dit. Ayant joué à Arsenal c'est normal d'ailleurs il doit au moins avoir les bases.
    Concernant Memphis comme je le disais dans un précédant post, je pense que si on le responsabilise il peut beaucoup apporter. Certains pensent qu'il est perso mais au contraire il est plutôt altruiste aussi. Si on regarde ses stats en équipe des Pays-Bas il marque mais fait aussi beaucoup de passe décisives.
    Sneijder l'a responsabilisé quand il a pris sa retraite en lui disant que c'est à lui maintenant de mener les Pays-Bas et vu ses stats ça marche très bien.
    Il faudrait ou il aurait fallu le faire dès le début de saison ou même dès son arrivé même s'il y avait Fékir mais en tout cas lui donner une place importante où il se sent valoriser

    1. Hubert Bonisseur de La Bath - dim 27 Oct 19 à 19 h 08

      J'avais oublié que JRA avait été formé a Arsenal. En effet...

      1. Jacks - dim 27 Oct 19 à 19 h 30

        Formé à Lens... 😆

      2. Hubert Bonisseur de La Bath - lun 28 Oct 19 à 8 h 38

        Non mais qu'il était parti tôt en angletetre finir sa formation.... Bref je me comprend😂

      3. Jacks - lun 28 Oct 19 à 13 h 12

        Mouai mouai... Tu reviendras quand tu auras suffisamment potassé "JRA, ma vie, mon oeuvre". 😆 😆

  9. Jacks - dim 27 Oct 19 à 13 h 43

    Je partage l'avis de Hubert, bien qu'il s'agisse d'une pure supposition. Je n'ai pour ma part jamais assisté à un entrainement et ne vis encore moins dans le groupe au quotidien, mais j'ai du mal à imaginer qu'il n'utilise que l'anglais pour échanger sur et en dehors du terrain avec son environnement.
    Faut quand même pas mélanger la communication externe et interne, le fait que certains joueurs ou entraineurs préfèrent utiliser un langage où ils sont plus à l'aise devant les médias ne me gène pas une seconde. Au moins ils peuvent exprimer plus clairement leur pensée. Sur le terrain c'est différent, surtout qu'il n'y a pas que le langage oral.

  10. Valbranque - dim 27 Oct 19 à 13 h 52

    On va pas refaire le débat 100 fois. Tout le monde sait que Memphis est est bon footballeur. Ce qui lui manque c’est la régularité d’un match à l’autre. Qu’il continue de « montrer la voie » et là il fera enfin l’unanimité

  11. Juni forever OL - dim 27 Oct 19 à 13 h 55

    Memphis a fait du memphis, brassard ou pas, ça ne change rien à son jeu !
    Faut se pencher sur le cas dembélé qui n'est absolument pas compatible avec memphis !
    Faudrait cornet en pointe ou gouiri et dembélé sur le banc malheureusement pour lui

  12. JUNi DU 36 - dim 27 Oct 19 à 22 h 54

    Je ne m'avance jamais de rien avec lui car il peut nous faire 3 matchs pourris de suite sans savoir pourquoi !

  13. janot06 - lun 28 Oct 19 à 12 h 37

    Pas d'étoiles de Nico (vacances ?) aussi je mets ici les notes de "l'Equipe" pour ceux que ça intéresse.
    -
    Lopes 6
    Dubois 6
    Andersen 5
    Denayer 6
    Koné 5
    JRA 6
    Mendes 5
    Tousart 4
    Aouar 4
    Memphis 7
    Dembélé 6
    -
    Garcia 6 ; Hognon 4
    moyenne de l'OL 5,5 ; Metz 4,3
    note du match 2 étoiles (sur 6)
    -
    possession OL 66%
    tirs cadrés OL 7 ; Metz 3
    fautes OL 12 ; Metz 9
    passes réussies OL 595/659 (90,28%) ; Metz 278/340 (81,76%)
    -
    48889 spectateurs

    1. MoiMoiOuMoi - lun 28 Oct 19 à 12 h 53

      Merci. Ça me semble globalement cohérent. Nico doit en effet être en vacances.

    2. Juillet - lun 28 Oct 19 à 13 h 30

      6 pour Dembele, franchement, il n'a rien fait de la rencontre et sur ce qu'il a eu à faire il l'a mal fait... Zéro intelligence de jeu devant le but, c'est terrible pour Memphis de devoir combiner avec un torchon pareil. J'espère vraiment qu'il partira cet hiver.
      4 pour Tousart, c'est très dur, limite délit de sale gueule, quant je vois Mendes qui a été très discret noté 5 alors que Lucas, quoi qu'on pense de ses limites techniques, s'est montré partout sur le terrain et a énormément tenté offensivement...
      Andersen a joué très propre, notamment dans les relances, je ne le vois pas en dessous de Denayer, il faudra de plus expliquer à celui-ci comment défendre, on ne peut pas reculer en accompagnant l'attaquant jusqu'au point de pénalty...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut