Corentin Tolisso, Alexandre Lacazette et Dejan Lovren lors d'OL - Toulouse
Corentin Tolisso, Alexandre Lacazette et Dejan Lovren lors d’OL – Toulouse (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

L’OL n’est plus relégable au meilleur des moments

En s’imposant mercredi contre le FC Nantes, l’OL a poursuivi sa belle série de décembre. Les trois victoires de suite ont permis aux Lyonnais de sortir de la zone pour la première fois depuis la fin de la 1re journée.

Deux extrêmes et un gros trou d’air au milieu. En l’espace de 17 journées disputées, l’OL a vécu mille et une vies dans cette campagne 2023-2024 et malheureusement pas dans le bon sens. Attendu dans la course à l’Europe, le club lyonnais n’a jamais été en position de répondre à cet objectif. Il fallait bien regarder sur les trois places du championnat, mais celle du bas pour trouver le nom du club septuple champion de France.

Dans cette première partie chaotique, l’OL a brillé par sa capacité à rester scotché à la dernière place. Entre la fin de la septième journée et le début de la 16e, les coéquipiers d’Alexandre Lacazette ont porté ce bonnet d’âne sans discontinuité… Loin, bien loin des objectifs dont rêvait John Textor au début de l’été. Et puis un réveil psychologique semble avoir eu lieu avec Pierre Sage.

Tout n’est pas parfait loin de là et l’entraîneur intérimaire a avoué à demi-mot mercredi que le plan de jeu de l’OL contre le FC Nantes n’était pas celui prévu à la base. La formation rhodanienne reste une équipe malade, mais qui arrive désormais à prendre des points et même à gagner. Et c’est tout ce qui fait la différence. Si la bouillie à Marseille a laissé penser à une crise sans fin il y a deux semaines avant que cette équipe, incapable de gagner pendant 12 journées, ne trouve le moyen d’enchaîner trois victoires sur les trois derniers matchs de la phase aller. Il fallait une série à cet OL et il l’a tenue au meilleur des moments.

En prenant neuf points pendant que les concurrents directs ont fait du surplace, les Lyonnais ont d’abord laissé le fauteuil de bon dernier à Clermont lors de la 16e journée avant de sortir de la zone rouge mercredi juste avant la trêve de Noël. Le scénario idéal, si l’on peut dire, pour partir l’esprit un peu plus léger et casser cette spirale. Cela faisait depuis la fin de la 1re journée que l’OL ne s’était pas situé au-dessus des trois dernières places…

18 commentaires
  1. Balley
    Balley - ven 22 Déc 23 à 10 h 27

    On est pas sortie de la berge, mais vu que le vent a tourné, et que nos concurrents n’ont pas levé l’encre, l’espoir est permis.
    Ces trois victoires consécutives relevaient de l’utopie il y a peu, gardons le cap, cette OL est toujours capable de grandes choses .
    Allez l’OL !
    Fier d’être Lyonnais

    1. Quand je pense a Ferland
      Quand je pense a Ferland - ven 22 Déc 23 à 11 h 53

      Je pense qu'un club comme Lorient peut se relever et faire une bonne deuxième moitié de saison.
      Toulouse aussi peut se relever, comme Nantes et Montpellier.
      J'y crois moins pour Clermont, Metz.
      Je me base sur les qualités intrinsèques des joueurs dans ces clubs, sur les schémas tactiques utilisés depuis le début de saison 2023-2024, de la capacité de ces clubs à aller chercher les bonnes pioches au mercato hivernal.

      1. Avatar
        Poupette38 - ven 22 Déc 23 à 12 h 14

        Attention, si Metz récupère son ancien attaquant transféré à l'Ajax la saison dernière, G. Mikautadze, 23 buts, où il est en manque de temps de jeu, il devrait être prêté à Metz, ça change tout

    2. Avatar
      Toitoi - ven 22 Déc 23 à 12 h 17

      Je ne suis pas fier d’être supporteur lyonnais, mais tant que l'équipe gagne, les autres clubs peuvent faire ce qu'ils veulent, tout ira bien pour nous.

    3. JFOL
      JFOL - ven 22 Déc 23 à 12 h 28

      Sortie de l'auberge tu veux dire ?

  2. Avatar
    Toitoi - ven 22 Déc 23 à 10 h 55

    C'est comme marquer un but avant la mi-temps.

  3. Avatar
    Viva - ven 22 Déc 23 à 11 h 29

    C'est sur que c'est le bon moment d'être sorti de la zone rouge, rien que pour le recrutement les joueurs ciblés l'olympique lyonnais aura déjà plus de crédibilité dans le faite de se maintenir et qui sait décrocher une place européenne grâce à la coupe de France ou à la médiocrité du niveau de notre ligue 1 qui peut nous permet de faire l'ascenseur émotionnel pour toutes les équipes

  4. Avatar
    gg - ven 22 Déc 23 à 11 h 38

    hello,

    perso en terme de moment je pense que le mieux c'est que ça soit dès la première journée...
    enfin je me satisfais de cette place à la trêve quoiqu'il arrive, elle donne un peu d'oxygène!

  5. Avatar
    Fab2506 - ven 22 Déc 23 à 11 h 44

    Pour moi le meilleur moment et le plus important sera à la 34 ème journée.

    1. Tongariro
      Tongariro - ven 22 Déc 23 à 11 h 45

      Je suis pas un grand optimiste mais quand je vois qu'on arrive à être hors de la zone de relégation avec la première partie de saison qu'on fait, faudrait quand même vraiment un énorme accident pour que l'OL (un peu retrouvé ces derniers temps) descende à la J34, surtout vu le niveau chaotique de cette L1...

      1. cavegone
        cavegone - ven 22 Déc 23 à 11 h 51

        Il faut pas qu’Alex se pète c’est surtout ça l’accident à éviter.
        Oui la ligue1 est un fantôme de la ligue1 avant les Qataris et un ersatz de la première division qui valait peu ou proue la première league et la liga.
        Et nous comme des c, on continue de former des jeunes qui ne jouent meme plus chez nous. 🙄 Maintenant les jeunes prometteurs ils partent à 16 ou 17 ans au Bayern…et ça choque personne en haut lieu…

      2. Avatar
        XUO - ven 22 Déc 23 à 13 h 08

        Lacazette pété?
        Il n'est pas coutumier du fait. Tu dois confondre avec Depardieu.

  6. Juninho38
    Juninho 38 - ven 22 Déc 23 à 12 h 36

    tout dépend du mercato , si on reste avec ce groupe ( renforcé par amin sarr , rires ) , je pense qu'il faudra batailler jusqu'au bout , les 18 points il faudra quand même aller les chercher et sage a raison de mettre en garde et dire qu'il ne faudra pas trop trainer en route , car s'il manque des points dans le sprint final , ce sera tendu et plus difficile mentalement , sans parler des blessures et fatigues potentielles en bout de saison

    1. Tongariro
      Tongariro - ven 22 Déc 23 à 12 h 40

      Et il faut aussi noter qu'on se déplacera chez la majorité des équipes de bas de tableau (Lorient, Metz, Clermont, Toulouse, Le Havre, Nantes, Montpellier).

      Sachant aussi que nos deux dernières journées sont contre Clermont et Strasbourg.

      1. Juninho38
        Juninho 38 - ven 22 Déc 23 à 12 h 51

        c'est à dire des matchs au couteau ou les clubs vont jouer leur survie !
        il faudra vraiment se sauver avant comme le dit avec justesse sage , le plus tôt sera le mieux !

      2. Avatar
        Toitoi - ven 22 Déc 23 à 12 h 57

        En raccrochant aux 6 premières places, nous nous sauverons.

  7. Docteur Traboule
    Docteur Traboule - ven 22 Déc 23 à 14 h 52

    Trois ans après notre prestigieux titre de champion d'automne, nous v'là sauvé des fêtes.

  8. le_yogi
    le_yogi - ven 22 Déc 23 à 14 h 56

    Les amateurs de Taylor Swift reprennent espoir !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut