Article payant OL - OM (2-1) : une réorganisation salvatrice

Incapable de mettre en danger l'OM en première période, l'OL est revenu avec les mêmes hommes après la pause. Dans son vestiaire, Peter Bosz avait réorganisé son équipe, un ajustement qui a tout changé dans la soirée lyonnaise (2-1).


La saison de l'OL a peut-être basculé dans le vestiaire vers 21h50 mardi. Inoffensif pendant 45 minutes face à l'OM, l'Olympique lyonnais était logiquement mené au score, maîtrisé comme une équipe de Gambardella face à des professionnels par les Marseillais. Au retour sur la pelouse, on s'attendait éventuellement à des changements de la part de Peter Bosz, il n'en fut rien sur le plan des hommes.

En revanche, le Néerlandais a modifié son schéma tactique, passant du 3-4-3 au 4-2-3-1 avec Malo Gusto et Emerson dans le rôle d'ailier. Un ajustement qui a presque eu un effet immédiat. Les Phocéens ont commencé à évoluer moins dans le confort, notamment pour relancer de derrière. Avec Rayan Cherki et Xherdan Shaqiri pour gêner le début des actions adverses, plus l'activité de Gusto pour mettre en difficulté Luan Peres, les Rhodaniens ont récupéré plus haut et plus vite le ballon, notamment grâce à un Maxence Caqueret de gala.

Il vous reste 78 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut