OL - OM : méfiance, Marseille au rendez-vous

OL - OM a lieu ce dimanche soir (21h, Canal+) en clôture de la 18e journée de Ligue 1. Fort d’une longue série d’invincibilité, Marseille se présente au Groupama Stadium avec des garanties.

Seul le Paris-SG fait mieux. Depuis mi-septembre et la 6e journée de championnat, l’Olympique de Marseille a engrangé 28 points, soit un de moins que le club de la capitale. Mieux, les hommes de Rudi Garcia sont les seuls à ne pas avoir connu la défaite sur cette période. A l’origine de ces performances, un changement de système et des cadres retrouvés. Même le poste d’attaquant qui faisait défaut retrouve des couleurs. A la lutte pour une place sur le podium, les deux formations comptent 35 points chacune. Cela fait quelques années qu’un OL-OM n’a pas été aussi alléchant.

Priorité à l’équilibre

Après un début de saison correct en termes de résultats, l’OM a subi deux grosses déconvenues. Un carton encaissé face à Monaco (6-1) et une claque infligée par Rennes à domicile (1-3). La grogne a commencé à se faire sentir sur la Canebière et des appels à la démission de l’entraîneur sont descendus des tribunes. Des changements étaient attendus, ils ont eu lieu. « Rudi Garcia s’est retrouvé un peu dos au mur, il a revu ses plans et changé son fusil d’épaule, explique Fabrice Lamperti, journaliste pour La Provence. Son 4-3-3 prenait l’eau, comme son milieu Gustavo-Sanson-Lopez ou son côté gauche Evra-Payet. » Le 4-2-3-1 s’est alors imposé comme une évidence pour offrir plus d’équilibre. A côté de l’expérimenté Luiz Gustavo, c’est André-Frank Zambo Anguissa qui s’est révélé. Une belle surprise tant il a subi de nombreuses railleries depuis son arrivée à l'OM. « La Coupe des confédérations lui a donné confiance. Il n’a pas pu s’exprimer lors des premières journées car il ne rentrait pas dans les plans. Depuis il se libère », assure le suiveur. En fonction du système aligné par Bruno Genesio, la bataille du milieu sera un élément essentiel de la rencontre.

Les cadres assurent

Steve Mandanda, Adil Rami, Luiz Gustavo et Florian Thauvin. La colonne vertébrale olympienne est connue de tous. Comme à l’OL lorsqu’Anthony Lopes, Marcelo, Lucas Tousart et Nabil Fekir sont au niveau, tout fonctionne. Le vrai patron de l’équipe sur le terrain est l’ancien milieu brésilien du Bayern Munich. « C’est le taulier, le mec de l’ombre. Il commence à parler français. Son premier bon match était face à Nice, celui contre le PSG était fabuleux. Depuis, son emprise sur l’équipe ne cesse d’augmenter », analyse notre confrère. Le stade Vélodrome lui a déjà trouvé sa chanson. Lorsque Dimitri Payet n’est pas sur le terrain c’est lui qui hérite du brassard de capitaine, même s’il a encore du mal à s’exprimer avec les arbitres.

Revenus en Ligue 1 cet été, le gardien et le défenseur jouent aussi des rôles importants. Le portier est une voix qui compte dans le vestiaire, offerte par son niveau et son premier passage au club. L’ancien Lillois est lui « la force tranquille, c’est comme s’il avait toujours été là, glisse Fabrice Lamperti. En plus il est bon, c’est le pilier défensif du groupe. » Enfin, l’ailier est de loin le meilleur élément offensif de l’OM cette saison. Auteur de huit buts et huit passes décisives en L1, l’international français (deux sélections) a épuré son jeu des gestes superflus. Avec la Coupe du monde dans le viseur, sa motivation est énorme.

Encore du potentiel à exploiter

L’Olympique de Marseille est 4e avec 35 points et 35 buts marqués. Une belle performance lorsqu’on s’aperçoit que les trois attaquants qui ont joué en pointe du système de Rudi Garcia n’ont inscrit que 9 buts. Le poste d’attaquant ne satisfait pas encore totalement et prouve le potentiel qu’il reste à exploiter. Valère Germain a démarré sa saison sur les chapeaux de roues en tours préliminaires de Ligue Europa (5 buts en 4 rencontres), avant de connaître une longue période de disette. « C’est incompréhensible qu’il ne soit pas parvenu à enchaîner en L1, constate le journaliste. Mais j’ai l’impression que ça va mieux. Son doublé contre Saint-Etienne peut le lancer, son but face à Rennes mercredi également. Je pense que Rudi Garcia va lui faire confiance. »

Recruté pour être le buteur phare de l’OM cette saison, Kostas Mitroglou déçoit. Ses faibles statistiques, couplées à une participation dans le jeu limitée, ne jouent pas en sa faveur. Avec deux petits buts en championnat pour huit apparitions, le Grec s’est néanmoins montré intéressant en Coupe de la Ligue. Il aurait dû inscrire un doublé si l’arbitre n’avait pas refusé son second but pour une position de hors-jeu imaginaire.

Finalement, le meilleur buteur parmi les avant-centres marseillais n’est autre que Clinton Njie avec cinq buts. Mais l’ancien Lyonnais n’a plus marqué depuis la 6e journée à Amiens. Pire, il n’est apparu qu’à une seule reprise lors des sept dernières rencontres de L1 (26 minutes). Enfin, l’autre déception sur la Canebière se nomme Dimitri Payet. De retour au club fin janvier 2017, le capitaine n’est pas au niveau. « Il n’a pas montré ce qu’un joueur acheté 30 millions d’euros devrait montrer, lance Fabrice Lamperti. Il a été bon contre l’ASSE même si les Verts n’étaient pas fringants. Aujourd’hui, tous les supporters marseillais attendent un Payet au top dans un gros match et ils espèrent tous que ce sera ce dimanche ».

 

Le joueur à suivre côté OM :

Pour Fabrice Lamperti, l’élément important à l’OM ce dimanche soir sera Florian Thauvin : « C’est sur lui que reposera la force offensive. Il est dans la continuité de la saison dernière, sa meilleure avec 15 buts et 9 passes. Ses passages en équipe de France lui font du bien même s’il ne joue pas beaucoup. Être dans l’esprit du sélectionneur lui donne confiance car il vise clairement le voyage en Russie. Il commence à épurer son jeu, il joue un peu plus simplement. Avant il avait tendance à faire la touche de balle de trop, le mauvais choix ou prendre la solution individuelle. Là, même s’il reste du travail il lâche de plus en plus le ballon au bon moment. Il est en train de devenir un vrai passeur et c’est un changement notable. Mais tout le monde est prévenu et les adversaires l’attendent. Donc je vois peut-être Dimitri Payet également. Il n’est pas attendu et pourrait enfin faire basculer un grand match en faveur de l’OM ».

 

17 commentaires
  1. Ismael9bakekolo - dim 17 Déc 17 à 11 h 19

    selon l’équipe, on part avec un 4-2-3-1, Aouar à gauche ndombele à côté de tousart. Apparemment rafael sera préféré à tete. j’espère avoir tete et mendy sur les côtés parce que sa défends super bien et je trouve que mendy joue super bien quand il a aouar devant lui.

    1. fandelol - dim 17 Déc 17 à 12 h 36

      Tete et Mendy sont nos deux plus mauvais latéraux depuis quelques semaines. Bon, Rafael c'est guère mieux... On n'a que Marcal qui tient la route.

  2. Jacks - dim 17 Déc 17 à 11 h 22

    Tete et Mendy c'est catastrophique en ce moment...

    1. 69dz - dim 17 Déc 17 à 11 h 32

      C'est vrai que Mendy n'est pas terrible en ce moment par contre je préfère largement Tete a Raphael.

    2. Lyolicha - dim 17 Déc 17 à 11 h 53

      Exactement jacks

    3. Gones2wano - dim 17 Déc 17 à 12 h 41

      Tete mis a part contre montpelllier il est toujours bon
      A Caen il fait bon énorme match

  3. Gones2wano - dim 17 Déc 17 à 12 h 43

    Moi je suis pas confiant pour ce soir, même méfiant je sais pas pk mais je la sens mal
    Pour la compo, genesio va tituralise memphis il n'a aucun doute sur ça, ndombele jouera et aouar jouera a droite
    A part si genesio met en place un 442 en losange mais j'y crois pas

    1. janot06 - dim 17 Déc 17 à 13 h 05

      Ce n'est pas le moment d’innover avec un changement de système pour ce match charnière car même s'il ne sera pas décisif pour la suite de la saison, il marquera les esprits par son résultat.

  4. Lyonnais69500 - dim 17 Déc 17 à 13 h 11

    Tu pense vraiment que genesio changera dé système ?? Non impossible 4231 memphis sur le banc Aouar à gauche en espérant que Cornet fasse un bon match ndombele tousart c sûrement la meilleure alternative pour contrarier le milieu phocéen . Pour moi marcal ou mendy c du pareil au même Avec Aouar plus haut mais de l'autre côté Raphaël sa reste un risque un pari tete a tjrs été présent lors des gd rdv d'ailleur l'équipe en général répond toujours présent pour les gd matchs un stade plein une ambiance électrique les 30ans des bg techniquement nous sommes bien supérieur à Marseille mais physiquement Marseille va nous bouger le boucher anguissa sera sûrement sur le banc lopez ds le 11 l'om perdra en impact' physique

  5. Juninho Pernambucano - dim 17 Déc 17 à 14 h 45

    ça sent le pâté ce match .
    l'OM est en confiance et l'OL avec une défense en mode passoire .
    Tout peut arriver ce soir , le pire ou le meilleur .

  6. zikos35 - dim 17 Déc 17 à 14 h 50

    Sur un match de cette importance pas de risque. Tête a droite sinon c'est le bouillon assuré avec rafael. Memphis doit jouer pour faire la différence sur un coup de patte. Ndombele tousart en sentinelles pour l'impact. Aouar a droite.
    On testera des schémas de jeu un autre jour...c'est pas le moment.

    1. ol-91 - dim 17 Déc 17 à 17 h 29

      Tete, cela fait deux matches qu'il nous fait peur. La majorité des buts sont venus de son côté (l'adversaire ne s'y trompe pas !)

      1. zikos35 - dim 17 Déc 17 à 19 h 08

        "La majorité des buts"... en excluant le match contre Montpellier ou personne n'a joué j'aimerai bien savoir quels buts peuvent lui être imputés. en revanche on une certitude, quand Rafael occupe le poste, 100 des buts viennent de son côté.
        Tete n'a jamais déçu pour le moment dans les gros matchs.
        Mais bon toi tu vas sans doute vouloir débuter avec la doublette Rafael + Cornet histoire de prendre totalement le bouillon.

  7. ol-91 - dim 17 Déc 17 à 17 h 27

    Thauvin aime s'infiltrer et Germain est un patient opportuniste. Deux dangers pour notre défense qui n'aime pas les dribbles ni les passes dans le dos ou sur une aile dégarnie. Il faudra à nos joueurs marquer plus de buts que ceux encaissés.

  8. Jacks - dim 17 Déc 17 à 19 h 56

    Tete titulaire à droite, sinon compo annoncée avec Ndombélé dans l'entrejeu et Aouar sur l'aile.

  9. Bamaki - dim 17 Déc 17 à 20 h 26

    Elle est où la future star du Réal Madrid? On m'expliquait que c'était un top joueur pourtant?

  10. ol-91 - dim 17 Déc 17 à 20 h 56

    L'Équipe compose en 4-2-3-1

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut