Pierre Sage à la conférence de l'OL le 8 décembre 2023
Pierre Sage en conférence (crédit : David Hernandez)

OL - Pierre Sage : "La dynamique n’a pas changé la logique du mercato"

Avec trois succès en trois matchs avant la trêve, l’OL a imprimé une dynamique positive qui lui redonne espoir. Avec le mercato qui a débuté le 1er janvier, le club lyonnais a-t-il revu ses objectifs ? Pas forcément pour Pierre Sage.

Après dix jours de trêve, les joueurs de l’OL ont repris le chemin de l’entraînement. Avec le sourire, car les trois victoires de suite pour terminer l’année ont clairement inversé la tendance négative qui s’était installée depuis le début de la saison. La formation rhodanienne reste une bête blessée, mais elle s’avance sur 2024 avec un peu plus de confiance qu’au début du mois de décembre et la claque reçue à Marseille. Cet influx positif sera forcément nécessaire pour redresser une situation globale chaotique et éviter de tomber dans le piège de Pontarlier dimanche (14h30) en Coupe de France.

En Franche-Comté, Pierre Sage ne pourra pas compter sur de nouvelles recrues malgré le mercato intense annoncé entre Rhône et Saône. Lucas Perri et Adryelson sont bien à Lyon depuis mardi, mais n’ont pas encore pris leurs marques avec leurs futurs nouveaux coéquipiers. Interrogé sur les deux Brésiliens et leurs apports, l’entraîneur intérimaire a botté en touche avec un sourire en coin. "Visiblement, ils n’ont pas encore ce statut de recrue. Il y a des choses dans les tuyaux, il y a quelque chose qui se passe, mais ce ne sont pas encore des recrues. Ils ne s’entraînent pas encore avec nous."

En attendant que les anciens de Botafogo ne soient pas officialisés comme les deux premières recrues hivernales de l’OL, Pierre Sage doit composer avec un effectif qui vit au gré du mercato et de ses mouvements. À Pontarlier, l’entraîneur ne pourra compter que sur trois joueurs à vocation offensive avec Alexandre Lacazette, Diego Moreira et Rayan Cherki. "Un flux tendu" qui n’inquiète par l’ancien adjoint du Red Star qui estime avoir des "joueurs qui ont la possibilité de jouer et d’avoir le niveau en termes de performance et de disponibilité mentale". En n’allant pas piocher dans la réserve comme Pierre Sage l’a annoncé, on peut quand même se poser des questions.

Comme celle de savoir si la dynamique positive de la fin d’année a bouleversé les plans initiaux lyonnais sur le marché des transferts. Pas forcément si l’on en croit les principaux acteurs. "Je ne pense pas parce que la volonté était double. La première était de renforcer l’équipe pour avoir plus de ressources et plus de variété dans notre jeu. Et la deuxième volonté de laisser les joueurs dans un état de confiance par rapport à leur poste. C’est-à-dire de ne doubler, tripler des postes où il y avait de la satisfaction, a poursuivi Sage. Les deux logiques sont portées par le club, ce ne sont pas les miennes ou celles d’un directeur sportif. C’est une logique de club."

Il y aura bien du mouvement à l’OL, reste à savoir dans quelle réelle proportion…

7 commentaires
  1. Juninho38
    Juninho 38 - ven 5 Jan 24 à 14 h 28

    très corporate le pierrot ; il doit mesurer ses mots , etre prudent dans ses propos .

    cependant je ne vois pas la logique du point 2 :
    "C’est-à-dire de ne doubler, tripler des postes où il y avait de la satisfaction, "

    n'est ce pas justement ce qu'ils ont fait avec l'arrivée du brésilien , juste au moment ou la défense avait trouvé une assise et donnait satisfaction ?
    on va me rétorquer , non , il remplace diomandé et il faut préparer le futur , etc ..
    ah bon , très bien .

    1. Avatar
      Provencal - ven 5 Jan 24 à 15 h 16

      Dans ton commentaire je vois ce que tu veux dire mais plus sur le poste de gardien pas sur les défenseurs.
      Pour le coup il y a quand même une différence entre ne pas doubler les postes et avoir une possibilité de remplacement. La si Diomandé part (ce serait dans les tuyaux) on a nos trois centraux et le seul Sarr sur le banc. Un seul blessé et on est dans la mouise.

      En revanche sa réponse est contradictoire concernant les gardiens. Là clairement on double les postes pour à minima la fin de saison (en attendant la suite de ce que l'on va faire de Lopes).

  2. cavegone
    cavegone - ven 5 Jan 24 à 15 h 20

    C’est intelligent gérer les egos c’est presque plus important que l’animation du jeu aujourd’hui…
    C’est triste mais c’est ainsi.

    Je ne suis pas avare de critiques concernant Antho d’ailleurs mais recruter Perri je ne comprends pas trop ce que ça pourrait donner de positif en pleine saison.
    On a oublié l’épisode Tatarusanu sans doute 🧐

    Par contre Sage a dû agacer son patron en se désolidarisant de la stratégie du club…pas bon pas bon ça…

    1. Avatar
      Provencal - ven 5 Jan 24 à 15 h 32

      Je n'ai rien contre Lopes, je trouve son niveau plutôt correct mais à un moment donné qui décide ? Les joueurs ou la direction ?

      Si l'on ne peut pas acheter un gardien d'avenir sous prétexte de froisser son égo alors pour moi il est le problème pas la solution et on doit préparer sa suite...
      Comment veut on se séparer de cette image de république des joueurs si à la moindre opportunité de préparer l'avenir il faut sonder nos cadres pour voir s'ils ne vont pas bouder?

      1. Toitoi
        Toitoi - ven 5 Jan 24 à 15 h 37

        Je ne suis pas sûr que cela soit le but de la direction de vouloir se séparer de cette image de république des joueurs.
        Ça, c'est ce qu'espère l'équipe de TKYDG ainsi que beaucoup de supporteurs, mais la direction voulait surtout se délester des joueurs qui ne jouaient pas ou apportaient peu.

        J'en veux pour preuve que l'entraîneur semble plus apte à brosser les joueurs dans les sens du poil que son prédécesseur, qui a quand même été éjecté.

      2. Avatar
        Provencal - ven 5 Jan 24 à 15 h 53

        Je ne suis pas convaincu par le fait que Sage gentil avec ses cadres soit vraiment une preuve.

        Sage pour le moment est dans une logique de court-terme il ne faut pas l'oublier.
        Il finira la saison pour le moment mais s'il veut continuer il lui faut des bons résultats et à court terme cela passe par l'appui de son vestiaire actuel.

        Le fait qu'il n'a pas l'air d'avoir son mot à dire dans le recrutement et le fait qu'il n'a rien à perdre lui facilite grandement sa communication. Personne ne l'attend, la hype autour de lui est au plus haut et s'il se loupe il a toujours son salaire vu qu'il retournera à la formation.

        Il peut donc se montrer corporate en disant qu'il est au service du club tout en confirmant sa confiance au groupe en place et ne froisser personne.

  3. Avatar
    Forest Gone - ven 5 Jan 24 à 18 h 29

    En gros Pierrot avait besoin d'attaquants voir de milieux et on lui apporte un goal et un central. Pour moi les brésilien auront besoin de beaucoup de temps d'adaptation pour être performant plusieurs mois. A titre personnel je me félicite de l'arrivée d'un gardien.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut