Communiquer avec nous

Ligue 1

OL – Reims (1-1) : sans un coup reçu, Genesio n’aurait pas sorti Fekir à la mi-temps

Publié

 le

Sorti à la mi-temps contre Reims (1-1), vendredi soir, Nabil Fekir a reçu un coup à la cheville selon Bruno Genesio. Sans ça, son entraîneur ne l’aurait pas sorti.

Lorsque Maxwel Cornet est entré à la place de Nabil Fekir au retour des vestiaires, vendredi soir contre Reims (1-1), il paraissait légitime de se demander si le capitaine lyonnais était victime d’un choix tactique de son entraîneur après sa première mi-temps calamiteuse. Rien de ça, puisque le meneur de jeu a lui-même demandé à être remplacé, par précaution. « Nabil a pris un coup à la cheville et il ne pouvait pas continuer. Je ne l’aurais pas sorti, sinon  », a expliqué Bruno Genesio, après la rencontre. La gravité de la blessure de l’international français n’est pas encore connue.

14 commentaires

  1. janot06

    janot06

    12 janvier 2019 à 12 h 35 min

    Alors, là, c’est le bouquet.
    Nabil traverse les matches tel une ombre, l’ombre de lui-même et il ne l’aurait pas fait sortir sans ce soi-disant coup à la cheville ?
    En dehors de son présumé rôle de capitaine dont on ne voit aucun effet sur le terrain, Nabil est inexistant à part un ou deux éclairs, cette saison. Autant j’étais content qu’il reste avec nous à l’inter-saison, autant son probable départ cet été ne me plongera pas dans les affres d’un désespoir. Il lui faut réagir, on ne le reconnaît plus.

  2. Polygone

    12 janvier 2019 à 12 h 53 min

    Consternant, ils se foutent de nous, ils ne connaîtront pas la joie d un titre avec Lyon (en tant que joueur et entraîneur), et le pire, c est qu ils s en foutent.
    Dans cette équipe, il n y a aucune haine de la défaite, d envie d en coller 5 à l adversaire, de ne pas prendre de but.
    C est bien pour ça qu aucun joueur du groupe d aujourd’hui n aurait eu sa place ds celui du DEBUT des années 2000.
    Si ce n est Lopes qui aurait pu prétendre être la doublure de Greg…

  3. Altheos

    Altheos

    12 janvier 2019 à 14 h 07 min

    Cet aveu illustre toute l’incompétence de Genesio.
    Cornet a plus montré en 45 min que Nabil sur les 5 derniers matchs qu’il a joué.

  4. Forest Gone

    12 janvier 2019 à 15 h 18 min

    Je peux comprendre que Nabil se sent trahi par le manque d’ambitions de son club. Dire que Fekir-Depay-Ndombele n’auraient pas eu leur place dans les équipes des années 2000 c’est vraiment ne rien connaître au football, voilà qui est dit.

  5. ol-91

    ol-91

    12 janvier 2019 à 18 h 44 min

    Un coup reçu qui fut un coup de chance.

  6. Naka De Lyon

    12 janvier 2019 à 20 h 15 min

    J’y crois pas 1 seule seconde

  7. Juillet

    13 janvier 2019 à 13 h 43 min

    Une « blessure diplomatique » ?
    Parce qu’a part cette excuse il serait très compliqué pour Génésio de sortir son capitaine qu’il passe son temps à encenser et de se contredire ouvertement. Problème dans la gestion de l’effectif depuis des années. Il faut mettre les joueurs en concurrence et les meilleurs doivent jouer, point barre. C’est comme ça dans tous les clubs performants.

  8. Juninho Pernambucano

    13 janvier 2019 à 18 h 42 min

    et si éric carrière avait raison ?

    Ce que je vois également en observant nos deux « stars » : ils sont incapables de jouer ensemble ; ça saute aux yeux .
    Les deux joueurs se disputent le rôle de numéro 10 et meneur de jeu , et les deux sont très souvent trop solistes et veulent attirer la lumière à eux en priorité .

    Aurait on notre relation tendue neymar / Cavani ; je n’irai pas jusque là mais il parait évident que ces deux là n’aiment pas jouer ensemble et pénalisent le groupe par leur comportement .
    D’autant plus délicat pour un génésio qui n’a pas les épaules pour gérer des égos de ce genre et un effectif d’internationaux , ça on le sait depuis 3 ans ( ce n’est pas de sa faute le costard est juste trop grand pour lui et c’est aulas le responsable ).

    https://www.foot01.com/equipe/ol/ol-fekir-et-depay-rivaux-et-plus-coequipiers-lyon-doit-reagir,307061

  9. Juninho Pernambucano

    13 janvier 2019 à 18 h 49 min

    Autre explication : un psy pour l’OL et pour ses joueurs !

    Evoquant sur RMC les performances actuelles de Nabil Fekir, que l’on a connu plus efficace, Jonathan MacHardy a une explication plausible. « J’ai quand même l’impression que le problème de Nabil Fekir n’est pas que physique et qu’il y a une sorte de spleen qui hante son esprit. Il a fait la Coupe du Monde, il a été champion du monde, il croyait qu’il allait partir de Lyon…S’il était tout le temps nul, on pourrait avoir des doutes, mais dans les gros matches il est toujours là et il est très bon. On n’a pas senti qu’il était en retard physiquement sur ces matches, il était présent dans l’impact, vif, étincelant face à Manchester City. Alors oui je pense qu’il fait une petite déprime, car j’ai du mal à croire que c’est uniquement un souci physique. Là, il y a le petit coup de blues de se dire qu’il pourrait être à Liverpool, être en tête de la Premier League, jouer des matches de gala alors que là il joue un match à domicile contre Reims et ça fait ch… », explique Jonathan MacHardy. Un psy est demandé d’urgence à l’Olympique Lyonnais….

  10. Juninho Pernambucano

    13 janvier 2019 à 18 h 58 min

    Sur la chaîne L’Equipe, Sébastien Tarrago n’est pas étonné des prestations du champion du monde et il donne les raisons de cette situation. « Cela fait 2 ou 3 mois qu’il est à la rue physiquement. C’est un garçon qui n’est plus capable de faire ce qu’il faisait avant parce qu’il n’est pas prêt au niveau athlétique et Nabil Fekir ne supporte pas la médiocrité athlétique. II doit être au top. On sait bien que déjà il peut prendre un peu de poids de temps en temps et il a besoin de rapidité sur ses premiers appuis. Et il ne les a plus », fait remarquer, dans des propos relayés par FootRadio, le journaliste du quotidien sportif.

    • fandelol

      14 janvier 2019 à 11 h 09 min

      Je suis bien plus d’accord avec ton message du dessus qu’avec celui là. La preuve dans les gros matchs où physiquement il est bel et bien présent. Donc ya pas de soucis de ce côté là.

  11. sonny69dinallo

    14 janvier 2019 à 12 h 15 min

    Fékir ne supporte plus de ne pas être affûté c’est un fait mais comme tout joueur de rupture dont le jeu est de casser les lignes et les reins…
    Reste que collectivement, il n’apporte plus le liant à l’équipe, pas loin d’en freiner la progression.
    A la mode d’un Messi axial face au but et d’un Memphis qui a un gros coffre et une densité physique conséquente, il pourrait avoir un intérêt à positionner Memphis derrière Fékir ?

    • fandelol

      14 janvier 2019 à 13 h 42 min

      En effet, quitte à les mettre les deux dans l’axe, je pense que ça serait mieux d’avoir Memphis en 10 et Fékir devant.

Laisser un commentaire

Publicité

Les derniers commentaires

Les plus lus