Lyon’s Spanish midfielder Sergi Darder (R) controls the ball during the French Cup football match between Chambly and Lyon at Pierre Brisson Stadium in Beauvais on January 20, 2016. / AFP / FRANCOIS NASCIMBENI

OL : Sergi Darder se raconte

Le jeune milieu de terrain espagnol de l’OL Sergi Darder s'était confessé il y a quelques mois. En cette période estivale, O&L vous propose de faire plus ample connaissance avec le numéro 14 lyonnais.

Sergi, racontez-nous votre parcours... D’où vient cette passion pour le football ?

Sergi Darder : Dans ma famille, on aime le foot. Mon père était joueur. Depuis tout petit, chez nous, on vit pour le football. Ça fait partie de notre quotidien. Dès que je rentrais à la maison après l’école, je jouais au football, dehors, jusqu’à dix heures du soir. Je me suis toujours amusé avec un ballon, mais j’ai véritablement commencé à jouer à l’âge de quatre ans à Artà [sur l’île de Majorque, NdlR]. Comme le village familial était assez isolé, à une heure de trajet de Majorque, et que mes parents travaillaient, je n’avais pas la possibilité d’aller jouer dans un club d’une grande ville. Quelques années plus tard, j’ai pu aller jouer à l’Espanyol de Barcelone qui s’est intéressé à moi. Comme la langue et la culture entre les îles Baléares et la Catalogne sont assez proches, cela a facilité mon intégration à l’Espanyol.

Vous prenez des cours de français ?

Mon français s’améliore de jour en jour. Il m’arrive encore de faire des erreurs, de ne pas trouver les bons mots. Il faut du temps, car il faut bien connaître le vocabulaire. Mais je suis confiant, vous allez bientôt m’entendre m’exprimer parfaitement dans votre langue, car ce n’est pas quelque chose d’insurmontable.

Quels sont vos loisirs en dehors des entraînements et des matchs ?

Je suis un garçon très tranquille. J’aime passer du temps avec ma fiancée, rester à la maison. Je suis une personne normale. Franchement, je n’ai rien d’extraordinaire à vous raconter sur ce que je fais en dehors des terrains (sourire).

Vous n’allez pas au cinéma, comme tous les jeunes de votre âge ?

Non, il y a la barrière de la langue, donc c’est compliqué pour moi d’aller au cinéma à Lyon.

En clair, votre activité préférée, ça reste le football...

Le football, c’est un hobby et un travail. Mais, sincèrement, si ça n’était pas mon travail, je prendrais un peu plus de plaisir. Car je joue avec de la pression, la tension et la volonté de satisfaire le public. Et c’est pour toutes ces raisons qu’en tant que footballeur professionnel on se doit de faire ce travail de la meilleure des manières.

Justement, quelles sont les différences notables entre la Liga et la Ligue 1 française ?

Le niveau technique est plus élevé en Espagne. C’est plus difficile de jouer en France. En Ligue 1, tu as moins le temps de réfléchir quand tu as le ballon, car on vient directement te presser. C’est un processus d’adaptation, car ce n’est pas le même football, la même culture, la langue, etc. donc cela explique que mon adaptation ait pris du temps. Petit à petit, je m’améliore. J’espère que l’équipe va retrouver le chemin du succès, c’est ce que nous voulons tous.

Le football français est plus basé sur le physique que sur la tactique. En somme, les lignes sont très resserrées...

Oui, je suis entièrement d’accord avec ça. Après, dès qu’on rentre sur un terrain, le football est le même pour tous. Un joueur français peut s’adapter à la Liga et inversement pour un joueur espagnol. Ce n’est pas un souci. Cela reste un jeu avec un ballon, à onze contre onze. La seule chose, c’est que cela nécessite une adaptation. En France, il y a plus de duels, d’agressivité... Pour être honnête avec vous, c’est donc plus difficile, avec mon style de jeu, de jouer ici qu’en Espagne.

En Ligue 1, il y a très peu de joueurs espagnols. Alors que dans le championnat espagnol les Français sont plus nombreux...

Oui, car c’est plus difficile de s’adapter tant physiquement que tactiquement. Malgré tout, avec le temps, quand j’aurai atteint un certain niveau physique et une certaine intensité de jeu, je pourrai faire la différence et montrer le football que j’ai pratiqué en Espagne. Et puis, il faut être objectif, il n’y a pas que des joueurs physiques en France.

Que devez-vous améliorer dans votre jeu ?

Personne n’est parfait, il y a toujours des choses à améliorer. Si, à 22 ans, je disais que je n’avais rien à changer, que tout était bien... autant arrêter directement le football, car cela voudrait dire que je n’ai aucune ambition. Moi, j’ai envie de progresser, d’apprendre. Si j’avais choisi la facilité, je serais resté en Espagne. Non, j’ai opté pour un autre championnat, un club ambitieux qui joue la Ligue des champions. À propos de mes matchs, certains ont été bons, d’autres moins bons. Je suis content de ma progression mais pas de mon niveau de jeu. Je dois l’améliorer.

Vous préférez évoluer dans un système en 4-4-2 ou en 4-3-3 ?

Je n’ai pas de préférence. Mais, si je devais choisir, j’opterais pour le 4-3-3, pour la simple raison qu’avant de venir à Lyon je n’ai jamais joué en 4-4-2. Ce n’est pas une question de goût : en Espagne, on évolue plus en 4-3-3. Mais c’est à moi de m’adapter au choix de l’entraîneur.

En signant à l’OL, vous vous inscrivez dans la durée ou vous ambitionnez de rejoindre un autre grand club européen ?

Je ne vois pas si loin que ça. Quand j’étais à Málaga, je voulais aller dans un club qui disputait la Ligue des champions et Lyon m’a donné cette possibilité. L’OL m’a donné la possibilité de progresser et je me suis senti désiré. Je suis très reconnaissant à cet égard. Mon objectif immédiat, c’est de prouver que je peux jouer à Lyon.

Avez-vous été surpris par la mentalité française ? Certaines choses vous ont-elles étonné depuis votre arrivée ?

Non, pas du tout. Je connaissais des Français et les traditions de ce pays. La France est un pays qui ressemble à l’Espagne. S’il y a des différences, ce sont des différences de personnes.

On vous observe régulièrement lors des entraînements et on vous trouve plutôt anxieux, voire timide. On se trompe ?

Je viens d’une famille humble et travailleuse. Avant d’être footballeur, je suis un être humain. Je suis de nature timide, tranquille. Sur le terrain, je suis plus expressif, car en Espagne on aime bien aller se plaindre auprès de l’arbitre (sourire). Je le répète, mais j’aime qu’on me reconnaisse aussi bien en tant qu’homme qu’en tant que footballeur.

Pourriez-vous être un leader de cette équipe de l’OL ?

Ce n’est pas mon objectif prioritaire. Il y a d’autres leaders dans l’équipe. Mon souhait, c’est que notre formation soit unie, soit bonne. Je peux apporter ma pierre à l’édifice. À partir de là, on commencera à gagner de nombreux matchs, ce qui n’est pas nécessaire mais obligatoire à l’OL.

L’avis de...

Isabelle Dias, interprète et professeure de français pour les joueurs étrangers de l’OL

“Sergi est quelqu’un de très rigoureux dans sa vie de tous les jours. Il a un vrai projet de vie. Ce qui me frappe, vraiment, c’est qu’il ne met jamais en avant son statut de footballeur. Comme il le dit souvent, c’est un être humain comme un autre, avec ses joies, ses malheurs... C’est une personne qui reste à la maison, il est assez casanier. Je l’ai en cours de français avec Mireya, sa fiancée. Sergi est très organisé, à tel point que c’est limite lui qui organise mon cours, il bouleverse mon programme pédagogique (sourire). Il me demande des choses précises. Il est acteur et pas spectateur. Son cahier est bien tenu, c’est très agréable de travailler avec lui. Il est angoissé de vouloir bien faire car il était attendu. Il y a eu un feuilleton sur sa venue à Lyon, il y a un peu ce poids-là. Il ne faut pas oublier qu’il n’a que 22 ans. Il est tout jeune. Mais il a déjà un discours d’homme.”

134 commentaires
  1. Naka De Lyon - sam 23 Juil 16 à 8 h 37

    Une itw datant d'un an ? Euh ouai ok .

    1. Guillaume Draithak - sam 23 Juil 16 à 9 h 36

      tu veux de la new's? L'OL serait interessé par N'tep

      1. SapeCommeJallet - sam 23 Juil 16 à 15 h 22

        Ntep? encore une autre piste, a mon avis le club a compris pour Ghezzal, c'est quasiment fini.

      2. Jerinho - sam 23 Juil 16 à 18 h 30

        Ntep a la place Ghezzal , c'est très bonne idée.
        Pour 433
        A gauche Ntep, en pointe Lacazette et à droite Cornet.

        Ça me va pour l'offensive !

      3. Naka De Lyon - sam 23 Juil 16 à 23 h 44

        Ah bah en voila de la bonne news guillaume

  2. Minolt - sam 23 Juil 16 à 10 h 38

    Après celle de Jallet, c'est la 2e itw en "décalé". Mais ça ne me dérange pas du tout !
    Les questions sont intéressantes et bienveillantes; et ça meuble O&L !
    Continuez, les rédacteurs, on en redemande 😉

  3. OL-38 - sam 23 Juil 16 à 10 h 51

    Super l'itw de Darder, ce joueur est vraiment génial, humble. Il à vraiment toute les qualités pour jouer à Lyon. Continue comme ça Sergi

  4. OL-38 - sam 23 Juil 16 à 10 h 56

    Encore un News, Adriano filerait tous droit en Turquie. Au Besiktas Istanbul

  5. Gones2wano - sam 23 Juil 16 à 12 h 04

    Vive sergi je l'aime trop ce joueur

  6. Burp - sam 23 Juil 16 à 16 h 29

    Quelqu un sait où voir le match?

  7. Ismael Bakekolo - sam 23 Juil 16 à 19 h 22

    Un lien pour le match svp?

  8. OLVictory - sam 23 Juil 16 à 19 h 38

    arenavision.in/av9

  9. Ismael Bakekolo - sam 23 Juil 16 à 19 h 59

    Le match commence à 20h non?

    1. ol-91 - sam 23 Juil 16 à 20 h 47

      21h

  10. OLVictory - sam 23 Juil 16 à 20 h 42

    21 h

  11. Matt - sam 23 Juil 16 à 20 h 51

    Bon match à tous ?

    1. OLVictory - sam 23 Juil 16 à 20 h 53

      Merci, toi aussi bon match !

  12. Matt - sam 23 Juil 16 à 20 h 54

    ?

  13. Matt - sam 23 Juil 16 à 20 h 58

    Stade plein pour un match de prépa, ça fait plaisir .

  14. OL_69 - sam 23 Juil 16 à 21 h 01

    Compo OL :
    Gorgelin - Rafa, Mapou, Diakhaby, Morel - Gonalons, Tolisso, Darder - Fekir, Lacazette, Cornet

    Bon match les gones !

    1. OL_69 - sam 23 Juil 16 à 21 h 22

      0-15' : Premier quart d'heure où on note une montée en puissance technique et tactique. L'OL maitrise plutôt bien son sujet en ayant la possession et en proposant qq enchainements intéressants. Rafa se fait malgré tout manger sur un débordement portugais et est obligé de faire faute. Coup-franc ou Gorgelin se troue complètement sur sa sortie et les portugais trouvent le poteau sur un centre tendu. Sur une contre-attaque portugaise, en revanche, bel arrêt de notre gardien. Domination mais occasions portugaises.

  15. OLVictory - sam 23 Juil 16 à 21 h 18

    Grosse alerte sur la cage lyonnaise, Gorgelin fait peur.

  16. Lacalade - sam 23 Juil 16 à 21 h 21

    ya que moi qui trouve que jouer en 433 quand y a pas Fekir ok mais que sur un côté Fekir c'est du gâchis?
    Pourrait pas avoir l'intelligence de le mettre dans l'axe le Nabil?

    1. OL_69 - sam 23 Juil 16 à 21 h 23

      On le voit, il repique souvent dans l'axe. Je ne serai pas surpris qu'on retrouve rapidement un 442 avec Nabil derrière Alex et Maxwell ou Ben Yedder

    2. OLVictory - sam 23 Juil 16 à 21 h 24

      A la place de Lacazette ?

      1. OL_69 - sam 23 Juil 16 à 21 h 29

        Non non en 442 losange. Pour moi Nabil repique tellement dans l'axe que son poste c'est et sera en tant que meneur de jeu. Il pourrait servir à merveille Alex et un autre buteur. Pour moi, Max peut être intéressant à Alex mais pourquoi pas Ben Yedder également.

  17. Lacalade - sam 23 Juil 16 à 21 h 22

    Sinon Morel fidele a son niveau sur le côté.... Quel coach

    1. OL_69 - sam 23 Juil 16 à 21 h 26

      Arrête un peu, tu l'aimes pas ok mais là on commence une nouvelle saison et on va pas le juger sur 15 minutes, il a donné 2 ballons offensifs dans la profondeur pour Maxwell intéressants. Donc stop un peu les critiques, tout le monde repart sur les mêmes bases.