L’entraînement de l’OL le 21 septembre au Parc OL (crédit : David Hernandez)

OL : un entraînement en effectif réduit ce mercredi

En pleine trêve internationale, l’OL avait donné rendez-vous à ses supporters au Parc OL, ce mercredi. Pour l’occasion, Peter Bosz ne pouvait compter que sur 15 joueurs.

Il régnait une ambiance bon enfant, ce mercredi au Parc OL. Trois jours après le spectacle d’avant-match et l’ambiance électrique durant la rencontre contre le PSG, les tribunes de l’enceinte décinoise étaient bien plus calmes et pour cause. Environ 500 supporters avaient pris possession d’une partie de la tribune présidentielle pour assister à l’entraînement du jour ouvert au public. Bien loin donc des 58 230 personnes présentes lors du match dominical. Sous le soleil de Décines et dans une atmosphère bien moins officielle qu’ordinaire dans le stade, les jeunes supporters venus en nombres ont pu profiter d’une heure et demi de séance.


Lacazette et Tolisso absents


S’il y avait bien moins de monde dans les rangs des supporters que lors des quatre premiers rendez-vous organisés par l’OL, il y avait aussi un effectif réduit sur le terrain. En pleine trêve internationale, le club lyonnais a été amputé de quelques joueurs partis en sélection. Ils étaient au nombre de huit (Gusto, Caqueret, Cherki, Lukeba, Tagliafico, Toko Ekambi, Diomandé, Kumbedi) et ont été rejoints par Henrique, Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso au rayon des absents, en plus de celle de Jérôme Boateng. Le capitaine lyonnais doit se faire opérer des cordes vocales dans les prochaines heures tandis que le milieu de terrain est lui resté en soins à quelques dizaines de mètres du Parc OL suite à sa petite alerte à la cuisse. Avec 10 absents, Peter Bosz a donc dû faire avec un groupe de 15 joueurs, renforcé par les présences des jeunes Marley Felix, Celestino Iala et Ahmed Djimé venus de la réserve pour faire le nombre.

Malgré les résultats décevants des derniers matchs, tout est resté calme dans les tribunes composées il est vrai de nombreux enfants, cherchant à avoir un maillot de leurs idoles. Avec un effectif réduit, difficile de vraiment travailler des systèmes, néanmoins cette séance a été le théâtre d’exercices de conservation mais aussi de contre-pressing sur des espaces réduits. Le staff de Bosz a même donné de sa personne avec Cédric Uras, Ludovic Giuly, Claudio Caçapa, Rob Maas et Rémy Vercoutre jouant les sparring partners dans une opposition. Fidèle à sa bonne humeur, Anthony Lopes s'est lui trouvé des talents de latéral gauche avant que tout ce beau monde ne finisse pas une séance de dédicaces et ne rejoigne les vestiaires à l’heure de déjeuner.

5 commentaires
  1. Poupette38 - mer 21 Sep 22 à 13 h 48

    Les gamins qui interpellaient les joueurs par leur nom, Riou, Aouar, Lopes etc.... c'était sympa
    Giuly m'a encore fait bien "marrer" 😅

    Signaler
    1. Darn - mer 21 Sep 22 à 14 h 48

      Ah j'aurais dû regarder !
      Il était bien Marley Félix ? J'ai bien aimé ses matchs avec la réserve.

      Signaler
  2. JUNi DU 36 - mer 21 Sep 22 à 13 h 59

    C'est à se demander si il ne faudrait pas que des enfants et des femmes dans les stades...

    Signaler
  3. Poupette38 - mer 21 Sep 22 à 17 h 52

    Mon commentaire a été supprimé ?

    Marley Félix, pas pu le repérer, je ne le connais pas très bien, je ne connais que le nom . Ils étaient 3 jeunes
    La caméra était très loin

    Signaler
    1. Darn - mer 21 Sep 22 à 18 h 23

      Merci tout de même !

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut