Wendie Renard (@UEFA)

OL : Wendie Renard savoure "sa régularité" au haut niveau

Dimanche contre le PSG, Wendie Renard a disputé son 100e match européen avec l’OL. A 31 ans, la capitaine lyonnaise est fière du chemin parcouru.

Au moment d’entendre son nom en plein échauffement, Wendie Renard a paru presque surprise. Surprise qu’on l’appelle vers les bancs de touche aux côtés de Jean-Michel Aulas. Pourtant, cette demi-finale aller de Ligue des champions avait une vraie symbolique pour la défenseure lyonnaise. Le duel contre le PSG a marqué sa 100e apparition dans la compétition européenne, toutes sous le maillot lyonnais. Une première dans l'histoire du football féminin.

"C’est un beau chiffre, c’est symbolique mais s’il n’y avait pas la victoire, ça n’aurait pas été une belle soirée. Il y a eu la victoire en attendant la qualification, a-t-elle déclaré après la rencontre. Personnellement je suis très contente car ça démontre la régularité, que j’ai eu très peu de pépins physiques, d’avoir réussi à enchainer les saisons avec différents groupes, différents coach et différentes joueuses qui m’ont apporté beaucoup."


Bientôt la barre de 250 capitanats


A 31 ans, Wendie Renard savoure le chemin parcouru, elle qui a dû quitter son Martinique natale pour rejoindre la métropole et tenter de réaliser son rêve d’être une joueuse professionnelle. Seize ans après ses débuts avec l’OL, elle est devenue l’une des plus titrées au monde, un trophée avec l’équipe de France ne manquant qu’à son palmarès.

"Je me rappelle des débuts, ça n’a pas toujours été facile mais j’ai appris, j’ai grandi, j’ai su, comme c’est encore le cas, me remettre en question car je suis quelqu’un de très dur avec moi-même. On ne peut pas se contenter de match comme celui que j’ai fait dimanche. Ça fait plaisir d’atteindre ce chiffre mais on va essayer d’en atteindre encore d’autres."

Le prochain pourrait arriver très rapidement avec la barre des 250 capitanats sous le maillot de l’OL. Sous contrat jusqu'en juin, Renard en est actuellement à 245 et pourrait atteindre ce chiffre dès la fin de la saison si elle joue tous les matchs restants et que les Fenottes se qualifient pour la finale de la Ligue des champions…

3 commentaires
  1. OLPassePresent - lun 25 Avr 22 à 18 h 27

    Effectivement, comme il reste 4 matchs à coup sûr (3 de D1 et le retour de LDC au Parc) et donc éventuellement un 5ème si la qualif pour la finale est assurée, la finale pourrait être l'occasion de fêter le 250ème capitanat !!!
    Avant de prolonger ou de partir sous d'autres cieux ?

    Signaler
  2. Dede passion 69 - lun 25 Avr 22 à 19 h 16

    " On ne peut pas se contenter de match comme celui que j’ai fait dimanche.... "

    A 31 ans, Wendie n'a pas besoin qu'on lui fasse remarquer qu'elle est passée à travers dimanche , elle en est parfaitement consciente !

    Elle a toujours su se remettre en question, comme elle le rappelle d'ailleurs à juste titre.
    Donc, commencer à la mettre en cause n'est pas forcément opportun.

    Je suis persuadé qu'elle mettra tout le monde d'accord samedi....
    C'est une "GRANDE ", une très grande !....😉

    Signaler
  3. exile97 - mar 26 Avr 22 à 10 h 21

    Oui en effet, grande par la taille, grande par son exigence avec elle-même.
    Quant au fait de le remettre en cause, il ne s'agit pas de cela, seulement d'un constat dont elle reconnait elle-même la réalité par rapport à ces deux derniers matchs.

    Signaler

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut