Amandine Henry (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

"On voit l'évolution du foot féminin", savoure Amandine Henry

La milieu de terrain de l'OL Amandine Henry s'est exprimée sur la saison "reconquête" de son équipe, ainsi que sur l'expansion des grandes affiches dans le foot féminin.

La soif de revanche des Fenottes après une saison sans titre est désormais assouvie. Les joueuses de Sonia Bompastor ont été sacrées championnes de France dimanche avec leur victoire face au PSG (0-1), une semaine après avoir soulevé la Ligue des champions en venant à bout du FC Barcelone (1-3). "Le mot reconquête n’était pas là pour faire semblant, c’était vraiment la saison où on voulait reconquérir tous les titres", a lâché Amandine Henry à OLPlay. "La saison passée, on a eu des difficultés, a-t-elle poursuivi. Il y a eu le Covid, et on a tout perdu. On n’était pas satisfaites. Dès la préparation suivante, on s’est dit que ce n’était pas possible de revivre une deuxième saison comme ça."


"On a encore plus de mérite quand on gagne"


La joueuse de 32 ans, qui avait ouvert le score d’un but splendide en finale de C1, a également souligné le niveau de plus en plus relevé au sein des compétitions féminines, en évoquant notamment "les barrages contre Levante, qui n’avaient pas été faciles. Même dans les poules, il y avait beaucoup d’adversité, alors qu’avant, on avait vraiment des scores fleuves", s’est-elle souvenue. "On voit l’évolution du foot féminin, et ça nous fait plaisir d’avoir autant d’adversité, s’est réjouie l’internationale tricolore. On a encore plus de mérite quand on gagne." Alors que beaucoup de grandes écuries se mettent progressivement au foot féminin, Henry a confié que "ça fait toujours plaisir, car ça nous permet de jouer dans de grands stades, étant donné qu’on joue dans les stades des pros garçons en Ligue des champions. On sait qu’on jouera sur une belle pelouse, avec de belles infrastructures et du beau jeu, et ça nous transcende", a-t-elle savouré.


Vers une reconversion dans la direction sportive ?


A propos de son futur, la milieu de terrain a expliqué avoir "commencé à passer des diplômes d'entraîneurs", bien qu'elle aimerait davantage être "directrice sportive plutôt que sur les terrains. Être plus dans les bureaux, continuer à promouvoir le foot féminin français, a-t-elle développé. En fait j'aimerais gérer un peu tout ce qui est transfert et budget, toute l'organisation dans une équipe parce que je trouve qu'il y a un réel besoin chez les féminines." La native de Lille appuie son propos par le fait que "c'est un besoin, tous les clubs masculins l'ont. Donc je pense que ça va le devenir aussi chez les filles."

3 commentaires
  1. Darn - mer 1 Juin 22 à 15 h 55

    Belle ambition professionnelle.

  2. dede74 - mer 1 Juin 22 à 16 h 16

    "avec des pelles infrastructures "

    Des pelles à neige, pour déblayer les terrains 😆

    Amandine est volontaire, elle réussira.

  3. Le Bon - mer 1 Juin 22 à 16 h 39

    DE belles, et pas des belles...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut