Parc OL : une cité des entreprises pour plus d'emplois

Ce jeudi 6 octobre, Jean-Michel Aulas a inauguré la Cité des entreprises pour l'emploi au Parc OL. Ce projet de longue date visera à faciliter les rencontres entre demandeurs d'emploi et entreprises.

En avril, nous rencontrions Jean-Michel Aulas et Abdel Belmokadem de Nes et Cité pour parler de la question de l'emploi. Les deux hommes, qui se sont rencontrés il y a dix ans, s'étaient entendus sur le fait que l'intégration passe par la valeur travail. De nature plutôt discrète sur ces questions, Jean-Michel Aulas avait alors accepté de se confier à nous (lire ici).

Six mois plus tard, retour au Parc OL. Ce jeudi 6 octobre, Jean-Michel Aulas a inauguré la Cité des entreprises pour l'emploi. Abdel est toujours là, en retrait, heureux de voir que même si son combat est loin d'être terminé, il ne sera sans doute plus jamais seul à le mener. Cette fois-ci, aux côtés de Jean-Michel Aulas, on retrouve également le Pôle emploi, la Caisse des Dépôts, mais aussi, Laurence Fautra, maire de Décines, la région Rhône Alpes et son président Laurent Wauquiez, ainsi que le préfet Michel Delpuech.

Continuer sur la dynamique du chantier

Lors de chaque événement de ce type, une question reste en suspens, opportunisme pour communiquer ou vrai projet visant à améliorer un peu la vie de ceux qui en ont besoin ? Pour une fois, c'est la seconde hypothèse qui prend le dessus. Cela fait dix ans que la fondation OL oeuvre dans ce sens, discrètement, il fallait parfois insister auprès de Jean-Michel Aulas pour qu'il en parle.

Ce jeudi matin, l'émotion est palpable dans les yeux du président de l'OL, tout comme dans son discours : "Ce stade permet de créer des émotions lors des matchs, mais aussi celles que l'on ressent quand on trouve un emploi. Nous voulions créer un environnement propice à ça, générer des émotions que ce soit pour le foot ou la création d'emploi. Ce projet dépasse ce qu'on voulait en faire à l'origine".

A travers cette Cité, le club veut continuer de mettre en œuvre ce qu'il a fait lors de la construction du stade. Durant cette période, 500 personnes bénéficiaient d'une clause d'insertion, soit 17 % des heures travaillées. Jean-Michel Aulas  précise : « L'idée est d'avoir un lieu, à travers la notoriété du Parc OL, qui permet de mieux vivre, de bien vivre »

Ainsi, un espace de 150 m² situé sur la mezzanine de la boutique du Parc OL permettra aux entreprises et personnes à la recherche d'un emploi de se rencontrer. Tous les quinze jours, des speed datings pour l'emploi seront organisés, une plateforme d'offres en ligne, et séances de coaching compléteront le dispositif. Dans cette enceinte de béton qui pourrait sembler froide en dehors des jours de match, la Cité des entreprises pour l'emploi replace l'humain au centre du terrain.

2 commentaires
  1. zikos35 - jeu 6 Oct 16 à 15 h 41

    "Dans cette enceinte de béton qui pourrait sembler froide en dehors des jours de match, la Cité des entreprises pour l’emploi replace l’humain au centre du terrain."

    Toujours dans le recul et l'esprit critique O&L... on dirait un tract de Aulas.

  2. Florent Deligia - jeu 6 Oct 16 à 15 h 56

    On change pas, et on dit aussi quand les choses sont bien, ou posent problème (cf le papier marketing...)

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut