Paris FC – OL (Photo by Bertrand GUAY / AFP)

Paris FC - OL : Ferracci veut porter plainte contre deux groupes de supporteurs lyonnais

Comme depuis le début de cette histoire, Pierre Ferracci ne cesse de s'en prendre à l'OL et à Jean-Michel Aulas. Le président du Paris FC souhaite porter plainte contre deux groupes de supporteurs lyonnais, les Bad Gones et les Lyon 1950.

En tournée médiatique depuis les tristes événements du 17 décembre qui ont provoqué l'arrêt du match de Coupe de France entre le Paris FC et l'OL, Pierre Ferracci a encore remis une pièce dans le jukebox lundi. Sur RMC, le président du PFC a déclaré qu'il allait porter plainte "contre les deux associations de supporteurs" lyonnais qui étaient présents à Charléty.

Il vise ici le Kop virage nord (Bad Gones) et les Lyon 1950. "Je vais contribuer, et je ne plaisante pas, à aider Lyon. Et j'espère qu'ils m'aideront demain si j'ai le même problème. Je vais aider l'Olympique lyonnais en portant plainte contre les deux groupes qui ne font pas leur boulot, a-t-il insisté. Il faut des mesures radicales contre ces associations et, si besoin, des mesures radicales contre les clubs qui les protègent et qui protègent donc indirectement ces individus. La vraie sécurité, c'est de faire la chasse à ces voyous, et qu'on les empêche de rentrer dans les stades."

Nouvelles critiques envers Aulas

Après une nouvelle pique adressée à Jean-Michel Aulas qui "ne fait pas le boulot sur la gestion des supporteurs, ces derniers ont pris le contrôle du club", Ferracci a affirmé son intention de porter plainte "contre les complices, qui ont aidé à faire entrer des objets contondants."

Pendant ce temps-là, l'OL a déjà envoyé des courriers d'exclusion commerciale de 18 mois, le maximum, aux hooligans identifiés. Ils sont accompagnés, précise L'Equipe, par des plaintes nominatives qui devront permettre à la justice de prononcer des peines maximales d'interdiction de stade (5 ans). Le club travaille également en collaboration avec les forces de l'ordre pour retrouver la trace des autres personnes encore inconnues. Décidé à frapper fort, l'Olympique lyonnais avait dès samedi interdit de déplacement les fans de supporters pour les rencontres à l’extérieur.

10 commentaires
  1. JUNi DU 36 - mar 21 Déc 21 à 9 h 11

    C'est pas 5 ans qu'il faut pour les peines maximales, des exclusions à vie se seraient plus approprié pour se débarrasser de ses fêlés

  2. rbv - mar 21 Déc 21 à 9 h 42

    La meilleure défense c'est l'attaque. Puant ce Ferracci..

    1. Le Bon - mar 21 Déc 21 à 10 h 10

      Si j'ai bien compris, il porterait plainte - entre autres - contre des stadiers qui auraient été plus ou moins complices lors de l'entrée de "spectateurs" armés. D'où une fouille "très légère".
      Discours pas très clair.

  3. molo - mar 21 Déc 21 à 10 h 51

    Je vais me faire dézinguer par les groupies de JMA mais il faut reconnaître que les Bad Gones et Lyon 1950 abritent en leur sein des fachos.
    Ne me faite pas dire ce que je n'ai pas dit hein; je ne dis pas qu'ils sont tous fachos, mais il y a un frange fascisante qui est toléré par ces groupes avec beaucoup de complaisance.
    Les groupes ne font rien pour faire le ménage et le club ne fait rien pour contraindre les groupes à faire le ménage.
    Je reconnais que c'est pas forcément simple pour un président de club de sanctionner ses groupes de supporters, mais ca fait des années que le problème est endémique et rien ne changera sans contrainte extérieure.
    Je pense que le discours de Ferraci doit être pris en ce sens: il va deposer des plaintes que JMA n'ose pas déposer pour que la justice exerce la contrainte extérieure necessaire pour faire un vrai nettoyage au karcher de la vermine brune.
    Il faut que les Bad Gones et Lyon 1950 se sentent réellement sous la menace sérieuse d'une dissolution s'il ne font pas le tri.

    1. Cicinho - mar 21 Déc 21 à 11 h 27

      D'accord avec ce que tu dis, mais n'empêche que Ferracci est insupportable, tout comme le soutien dont il dispose dans tous les médias... On se souvient de ses couplets sur l'arrêt des championnats alors que son club était juste au-dessus des relegables, mais non, c'était par compassion avec les victimes du covid...

      1. molo - mar 21 Déc 21 à 11 h 58

        Oui il fait partie des présidents agacants saississant chaque opportunité pour défendre les intérêts de son club sous couvert de défendre l'intérêt général. Mais on en a un comme ca aussi.
        Et par l'agacement qu'on peut ressentir on peut aussi comprendre l'agacement que suscite JMA auprès des autres clubs.
        En plus c'est cumulatif et comme depuis plusieurs décennies JMA est beaucoup plus présent dans les médias que Ferracci il a eu le temps d'accumuler beaucoup plus d'agacement, d'inimitié, voire carrément d'ennemis que rêvent de le dézinguer à la 1ere occasion.

      2. JUNi DU 36 - mar 21 Déc 21 à 12 h 04

        N'oublions pas que c'est un élève de JMA 😁

    2. Remoi69 - mar 21 Déc 21 à 18 h 37

      👍👍👍

    3. guilOLforever - jeu 23 Déc 21 à 11 h 16

      Bien d'accord Molo !!...
      Par intérêt mercantile, JMA passe tout ou presque aux supporteurs organisés.
      C'est tout juste s'il s'était désolidarisé du tract anti-marseillais douteux pondu par les BG il y a 4 ou 5 ans.
      Il y a une dizaine d'années, pour vendre plus de places, il avait fait monter la température en traitant les joueurs de Tottenham de "rosbeefs"...il s'en ai suivi des agressions contre des supporteurs anglais et la mise à sac d'un bar les accueillant dans le 7ème arrondissement par des identitaires bien de chez nous ceints des couleurs de l'OL.
      Notre brillant président a certes renoncé aux propos xénophobes depuis mais il caresse toujours dans le sens du poil certains supporteurs prétendument organisés....qui laisse tout faire sans encadrer ni éduquer les écervelés nombreux dans leurs rangs !!....
      Entre les voyous et les familles qui viennent voir du foot, JMA doit choisir !!!...
      Pour ma part, on ne reverra pas avant longtemps dans les travées du GS de Décines.
      JMA a grandement nui depuis un mois aux intérêts de son propre club.
      Tout le monde peut désormais accuser l'OL d'être favorisé par l'arbitrage (voir Antonnetti) puisque notre prez a été sanctionné pour pression sur un arbitre. Toutes les calomnies deviennent crédibles. Et l'image du club et de l'agglo part en lambeaux semaine après semaine. On a notre Bernard Tapie à Lyon, il s'appelle JMA.

  4. rbv - mar 21 Déc 21 à 12 h 13

    Je suis d'accord avec vous, loin de moi l'idée de rejeter la faute sur ce mec et de ne pas voir nos problèmes (la méthode ferracci du coup 😁). Et si cette saison pourrie pouvait servir à faire le ménage dans nos tribunes, et bien même sans europe l'année prochaine, je pense qu'on pourra se dire que c'était une bonne année non ?

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut