(Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)
Article payant

Pierre Rondeau : "Financièrement, une 2e saison sans Ligue des champions serait difficile pour l'OL" 1/2

4e de Ligue 1, l'OL devra obtenir un meilleur résultat que Monaco sur la dernière journée ce dimanche pour terminer sur le podium. En cas d'échec, il vivra une 2e année consécutive sans Ligue des champions. Financièrement, cela conduirait le club dans une situation difficile estime Pierre Rondeau, économiste spécialiste du football. 1re partie de notre entretien avec le co-directeur de l'Observatoire du Sport.


Olympique-et-lyonnais.com : Financièrement, l’OL peut-il se passer une 2e année consécutive de la Ligue des champions ?

Pierre Rondeau : Ce serait difficile. Il y a plusieurs raisons à cela. La première est évidente, c’est la différence de dotation entre la Ligue des champions et l’Europa League. Par exemple, la prime de participation à la C1 est de 15,25 millions d’euros, contre un peu moins de 3M d’€ en C3. Il faut toutefois se méfier car ces chiffres sont ceux de la période droits TV 2018-2022. L’année prochaine, il y aura un changement de diffuseur (Canal + et beIN Sports), avec un prize money revalorisé. Donc ces dotations changeront. A cela, il faut également rajouter les différents résultats, et là aussi, la différence de gains entre les deux compétitions est importante, sans oublier la prime historique.

A la dernière rentrée, l’OL Groupe a publié une note de conjoncture auprès de ses actionnaires, en indiquant que les pertes assez conséquentes liées au Covid à l’époque (80 millions d’euros), pouvaient être compensées sur la saison sous plusieurs conditions. Tout d’abord, que les supporteurs reviennent dans les stades au 1er semestre 2021 et que les concerts et autres événements avec du public reprennent. Autre point, vendre des joueurs pour au moins 70 millions d’euros, ce qui n’est pas encore acté car le marché des transferts connaît des difficultés.

Il vous reste 70 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut