Reims - OL : "Reims a imposé un défi physique" selon Gonalons

Au soir de la défaite de l'OL à Reims (4-1), Maxime Gonalons s'est confié au micro d'OLTv. L'occasion pour le capitaine lyonnais de revenir sur cette lourde défaite, et de prendre un peu de recul pour évoquer la saison qui vient de s'achever.

Jean-Michel Aulas a insisté sur le fait que ses joueurs avaient "joué le jeu" face à Reims, mais qu'ils étaient simplement tombé sur plus fort, "une formidable équipe de Reims" en l'occurrence. Même son de cloche du côté de Maxime Gonalons. Le milieu de terrain considère ainsi être "tombé face à une équipe de Reims qui jouait sa survie", avec du "caractère" lui ayant permis d'"imposer un défi physique" que l'OL "n'est pas parvenu à relever." "C'est aussi simple que ça", conclut le numéro 21 lyonnais.

"Je n'oublie pas la première partie de saison compliquée à vivre"

Ne souhaitant pas s'étendre sur cette défaite, comme si l'ensemble du club olympien préférait ne pas creuser le sujet au risque de ternir une deuxième partie de saison exceptionnelle, Maxime Gonalons a pris le temps de revenir brièvement sur la saison qui vient de s'achever. Une saison "compliquée à vivre" lors des six premiers mois "C'était dur au niveau des résultats, qui n'étaient pas à la hauteur" et au "niveau du jeu que l'on proposait." Et le Gone n'oublie pas de mettre en avant le staff, qui "a joué un rôle déterminant" dans la course à la deuxième place, mais également l'ambiance du Parc OL : "le premier match au Parc OL face à Troyes a donné à tout le groupe une énorme confiance en lui", tout comme la victoire contre le PSG, souligne Gonalons.

2 commentaires
  1. ol-91 - dim 15 Mai 16 à 18 h 43

    En effet, toute la première partie de saison difficile à vivre... et le dernier match ! Si ce match avait été contre Monaco, on perdait la place. Avec le recul, c'est davantage Monaco qui n'y était pas plutôt que l'OL qui s'est transcendé. On peut toujours jouer petit mais comme des c... cela fait une marge importante, une marge que ne verront pas ceux qui pensent que les points déjà acquis sont plus importants que le jeu à déployer. Nombreux auraient voulu dire: vous auriez pu avec un peu plus d'énergie en mettre 4 de plus contre des relégables ; mais là, on est forcé de dire : vous auriez pu sans scandale en prendre 4 de plus. Nous ne sommes plus seconds mais seconds ex-aequo. Une autre différence... Je me préfigure déjà la chevauchée du club en LDC... Cela va faire beaucoup pour des joueurs fatigués au dernier match de championnat et sans coupes nationales.

  2. Juninho Pernambucano - lun 16 Mai 16 à 12 h 27

    ça t'arrive d'être optimiste OL-91 ? LOL

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut