Julien Stéphan (Photo by Frederick FLORIN / AFP)

Strasbourg - OL (1-1) : "On a dominé Lyon", se réjouit Stéphan

Forcément, Julien Stéphan était un peu déçu d'avoir concédé le nul contre l'OL dimanche (1-1). L'entraîneur de Strasbourg a malgré tout souligné la belle prestation de son équipe.

Dimanche, le collectif strasbourgeois a assez largement dominé les individualités lyonnaises (1-1). Cela ne s'est pas vu au tableau d'affichage car Karl Toko-Ekambi a évité une énième défaite à son équipe, mais finalement, cela ne change pas grand-chose dans le camp rhodanien. Pour Strasbourg en revanche, le sentiment est logiquement plus contrasté. "Forcément c'est mélangé. Il y a de la frustration d'avoir encaissé cette réalisation presque dans les arrêts de jeu et de la satisfaction d'avoir fait la prestation qu'on espérait. On a dominé Lyon, on a réussi à bien utiliser le ballon, a apprécié Julien Stéphan. Le regret c'est de ne pas avoir mis ce deuxième but car on a eu les situations pour le faire."


"La meilleure première période qu'on ait faite"


Mais après 31 journées, le Racing est en passe de se qualifier pour l'Europe via le championnat, une chose inimaginable au début de l'exercice 2021-2022. "Quand on voit la performance du groupe, la dynamique, les progrès affichés, on peut avoir beaucoup de fierté et d'espérance pour la fin de saison. En continuant de faire des matches de cette dimension-là, on prendra encore des points. C'est certainement la meilleure première période qu'on ait faite, a analysé l'entraîneur alsacien. On n'a rien donné à notre adversaire, on a été hyper intense, j'ai bien aimé notre animation offensive. On a vu une équipe très généreuse."

9 commentaires
  1. lyonnais69500 - lun 11 Avr 22 à 8 h 03

    bizarrement 3/4 de nos adversaires sont frustrés après nous avoir affrontés en ligue 1 . Et souvent ils sortent leurs meilleurs prestations. nos gones donnent souvent le bâton

    1. juninho pernambucano - lun 11 Avr 22 à 10 h 39

      Exactement ce que j’allais dire, combien d’équipes se vantent de nous avoir dominé surtout combien de « petites » équipes ?
      Cette OL me dégoûte….
      Depuis nice, notre super sprint finale c’est 2 victoires 3nuls et 2 défaites.

      1. OLVictory - lun 11 Avr 22 à 11 h 47

        On vient d'inventer le sprint au ralenti !
        On est la risée de la L1

  2. dede74 - lun 11 Avr 22 à 9 h 17

    "On a vu une équipe très généreuse."

    Et très musclée !!

  3. le_yogi - lun 11 Avr 22 à 10 h 35

    Qu'il dise ça montre que l'OL reste un club à part, mais pour combien de temps encore... ? Il serait bien qu'on continue à alimenter cette réputation sur le terrain ! Et ne pas se contenter d'être un "modèle de gestion", bien que certains trouveront certainement à redire sur ça aussi.

    1. Darn - lun 11 Avr 22 à 11 h 14

      On continuera à le dire, même quand on sera quinzième : ça motive les troupes.
      Même nos adversaires de Coupe de France, quand on sera en L2, le diront !

  4. OLVictory - lun 11 Avr 22 à 10 h 46

    L'OL est le sparring partner d'équipes comme Strasbourg.
    C'est là où on constate la dégringolade, merci au staff lyonnais !

  5. Olyonn@is - lun 11 Avr 22 à 11 h 17

    Malgré le classement on doit continuer à supporter notre équipe,on est quand même content de faire un quart d'Europa ligue,ce que ne font pas Lille,Nice,Strasbourg,Rennes et compagnie...

  6. piedicortedigaggio - lun 11 Avr 22 à 20 h 36

    Il est bon ce Julian Stephan, et toujours perspicace, avisé. Mais quelle tête à claque, ac ses costumes sur mesure et son petit sourire en coin. Il donne clairement envie de lui donner des baffes. Pas des grosses. Des petites. Mais bien senties quand même, pour lui faire ravaler sa suffisance.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut