Audrey Hénocque, première adjointe à la ville de Lyon aux grands évènements (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Top 14 au Parc OL : pour la Ville de Lyon, "c’est le règlement UNESCO" qui posait problème

Pointée du doigt par la non-attribution des demi-finales de Top 14 au Parc OL en 2025, la Ville de Lyon a rejeté la faute sur la LNR, estimant avoir proposé d’autres sites pour le "village rugby".

C’est une affaire qui secoue Lyon. Depuis 24h et la décision d’attribuer les demi-finales de Top 14 à Bordeaux plutôt qu’à Lyon, tout le monde se renvoie la balle. Dans un article paru dans Le Progrès, la non-attribution de ce week-end rugby à la capitale des Gaules est en partie mis sur le compte d’une décision de la Ville de Lyon de ne pas avoir accepter la présence de voitures sur la place Bellecour pour ce qui devait être un "village rugby". Une décision des Verts qui a forcément trouvé ses détracteurs et face aux critiques, Audrey Hénocque, la première adjointe à la ville de Lyon aux grands évènements, a tenu à réagir à ces accusations qu’elle condamne.

"Nous avons accepté de mettre à disposition la place Bellecour. C’est bien la preuve que nous sommes souples. Mais comme la place est classée UNESCO, une règlementation nous impose de ne pas mettre de véhicules dessus, a détaillé l’adjointe à la Ville de Lyon à Lyon Capitale. C’est ce point qui a été bloquant, car la LNR voulait y exposer un SUV. Ce qui est décevant, c’est que nous étions prêts à défaut de voiture de mettre des affiches, mais il n’y a pas eu de dialogue avec la LNR qui a choisi Bordeaux lundi dernier sans nous justifier leur décision."


Hénocque : "Nous avons proposé la place Carnot"


A la mairie de Lyon, il est sous-entendu que la décision de la LNR n’a rien à avoir quelconque avis politiques et que les écologistes lyonnais n’ont rien fait pour bloquer la candidature conjointe avec l’OL et la Métropole. Audrey Hénocque assure d’ailleurs que malgré les convictions politiques, rien n’a jamais été fait à l’encontre d’événements sportifs ou culturels à Lyon. Grégory Doucet et son équipe auraient proposé d’autres solutions qui n’ont finalement pas été retenues par la Ligue Nationale de Rugby.

"Pour les grands évènements sportifs ou les mécènes culturels, nous appliquons une charte des valeurs et à part Total, pour qui nous avons expliqué que leur politique était trop délibérément climaticide, nous n’avons pas exclu de sponsors. Nous ne sommes pas dans une démarche aussi brutale. Ce n’est pas le SUV qui posait problème, c’est le règlement UNESCO, poursuit-elle. (…) Nous avons proposé la place Carnot en remplacement, mais la LNR nous a dit que c’était trop petit pour eux. Nous sommes déçus, car nous aimons le rugby qui est un sport familial et populaire. Si nous étions dans l’idéologie contre les grands évènements, nous n’aurions jamais présenté cette candidature."

Au final, ce sont les fans de rugby qui vont payer l'addition en se voyant priver de demi-finales à la maison et surtout Jean-Michel Aulas qui aurait pu toucher le gros lot avec cette organisation.

29 commentaires
  1. Darn - mar 17 Mai 22 à 15 h 00

    Cela semble déjà plus logique, l'événement me paraît générer bien plus de pollution qu'un SUV qui ne roule pas...

  2. XUO - mar 17 Mai 22 à 15 h 38

    Pas de demi au parc OL, c'est la faute à Poutou, vecteur du développement auto en région bordelaise: " Viendez donc chez nous ! "

  3. JUNi DU 36 - mar 17 Mai 22 à 15 h 41

    Ça va peut être faire réfléchir ceux qui se sont jeter sur les ecolos sans connaître le fond de la chose, hein ol victory 😉🤣
    Ils sont bien trop cool ses élus ecolos, moi je serais bien plus radicale, interdiction des voitures dans Lyon, uniquement du covoiturage de vélo et de trottinette... 😁

  4. OLVictory - mar 17 Mai 22 à 17 h 17

    Si tu crois que l'excuse moisie de politiciens véreux va me convaincre, tu n'as pas tout compris.
    D'ailleurs elle ne va convaincre personne, sauf ceux qui sont convaincus par idéologie.
    Quand on ne veut rien faire on cherche une excuse, quand on veut le faire on trouve une solution.
    Comme s'il n'y avait pas des bagnoles place Bellecour, la mairie laisse même y faire des rodéos et à ma connaissance personne de l'UNESCO n'est venu se plaindre. Mais bien sûr ces pauvres délinquants de minorités visibles ce n'est pas de leur faute, pas comme ces beaufs de blancs, rugbymen de surcroît.
    Annoncer ça le jour où le communautarisme vient de célébrer une grande victoire à Grenoble, l'asservissement des femmes est maintenant légal et encouragé par les soi-disants élus de gauche, ça laisse comme un goût amer.

    1. Lyon1950 - mar 17 Mai 22 à 17 h 58

      Hé oui, mais il a tellement fallu s'ouvrir dans tous les domaines que la tolérance a disparu puisque tout est toléré.
      Il faut tout accepter sinon on fait partie des méchants. Il est vraiment devenu interdit d'interdire, il n'y a plus de limite.

      Nous sommes aujourd'hui dans un pays voire un monde où les minorités, quel que soit ce dont on parle (origines (pays ou couleur de peau), sexe (genre, non-genre), religion, et tout ce que vous voulez tel que la remise en cause de certains faits scientifiques), sont tellement mises en avant (partis politiques, médias, et surtout associations) que les cadres (loi, morale) explosent, les gens prennent des libertés qu'ils n'ont pas, mais comme personne ne le rappelle ou trop peu, et certainement ni les politiques ni les magistrats...
      Les choses sont ce qu'elles sont aujourd'hui et continueront à évoluer en ce sens.

      Pour le plus grand bonheur de la mondialisation puisque les spécificités doivent disparaître afin que tout soit pareil partout. On y arrivera les gars !

    2. le_yogi - mar 17 Mai 22 à 18 h 40

      Autant je suis plutôt d'accord sur le côté "archipellisation" de la société, où les revendications deviennent de plus en plus centrées sur le droit d'exister en tant qu'individu identifiable par X ou X critère, plutôt que le droit à l'intégration dans un projet collectif. Mais ça doit marcher dans les deux sens disons. Le projet doit être un minimum adaptable.

      Pour le coup de la prise de position des minorités, je pense que c'est un miroir aux alouettes pour des gens qui ont justement bénéficié de certains privilèges (je dis pas forcément des nantis pétés de thune, mais juste des gens qui appartenaient au bon modèle français) et qui se sentent menacés dès qu'on approche la question des discriminations, comme si on voulait leur voler ce qu'ils ont acquis. Pourtant on a tous à gagner d'une société plus inclusive !

      Quand à l'asservissement des femmes OLV, encore faudrait-il qu'elle puissent s'exprimer elles-mêmes. Dans cette situation, elles sont malheureusement prises au piège entre 2 patriarchies (tradi d'un côté, et laïcarde de l'autre) qui veulent leur expliquer ce qui est bon pour elles !

      1. OLVictory - mer 18 Mai 22 à 8 h 50

        Le piège de la pression de la société archaïque, en France on a justement des lois qui protègent contre. Je ne pense pas que ce soit un grand progrès social de les supprimer, comme c'est le cas à Grenoble.
        Pour le soi-disant piège de la "patriarchie laïcarde" c'est du délire, on ne parle pas ici de limiter le droit à l'avortement. On parle justement de l'inverse, la reconnaissance du droit des femmes à disposer de leur corps, et à ma connaissance, il n'oblige personne à tomber dedans, lui.

        Soyons francs, on sait tous que ces décisions de renoncement aux valeurs de liberté ne sont que calculs politiques. Une certaine gauche, en mal d'idées pour se renouveler, fait tout pour récupérer les voix des communautés, quitte à accepter toutes les compromissions les plus nuisibles et à renoncer à leurs valeurs historiques.

        Et même le Parti Communiste qui devient le seul parti de gauche fidèle à ses idées républicaines, en profite pour renaître. 😆
        De pestiférés ils deviennent le dernier rempart au communautarisme !
        Cette gauche est folle !

      2. le_yogi - mer 18 Mai 22 à 12 h 43

        Ça illustre en bonne partie ce que je dis. Tu ne peux pas t'empêcher de plaquer ta propre vision de la liberté sur ces femmes, car évidemment tu sais mieux qu'elles ce qui est bon pour elles... ! Promouvons la liberté, mais seulement comme on l'entend. Toujours les mêmes qui doivent montrer patte blanche, et se laver des suspicions... "Si t'es si libre que ça, enlève donc ton voile, chiche!"

        Si vraiment tu te soucies de leur liberté, il faut s'en prendre à l'environnement qui exerce une pression sur elles, ça oui. Et donner les ressources à ces femmes pour s'affirmer et se faire aider si besoin. Mais du reste, si elles se sentent plus à l'aise habillées comme ça, je ne vois pas en quoi c'est une entrave à la liberté. Est-il encore concevable qu'elles aient leur mot à dire et puissent décider d'elles-mêmes ? D'autant qu'un certain nombre porte ces attributs en réaction à tout le foin identitaire qu'on leur jette à la gueule à longueur d'année ! Je parle de patriarchie précisément pour ça. On a décidé que ces femmes étaient nécessairement des victimes, avec nos bonnes intentions laïcardes on va s'occuper d'elles, inutile de leur donner la parole.

        Et puis ne soyons pas naïfs OLV, autant certains sont vraiment préoccupés par les femmes musulmanes, à leur manière en tout cas, autant beaucoup n'utilisent ça que comme un prétexte pour cibler une certaine frange de la population... Derrière les mêmes vont te parler de l'insupportable lobby féministe etc. !

  5. OLVictory - mar 17 Mai 22 à 19 h 44

    Ceci dit cher JD36 je serais plutôt content de pouvoir me déplacer à vélo en ville en toute sécurité si elle était déclarée piétonne. Ce n'est pas moi qui viendrais me plaindre. Mais bon, si on attends que les écolos fassent avancer la préservation de l'environnement, on peut toujours patienter, ils réfléchissent histoire de ne pas se précipiter, ce n'est pas comme s'il y avait urgence.
    Le burkini est autrement important que la hausse des températures.

    1. JUNi DU 36 - mar 17 Mai 22 à 20 h 59

      Tu vas pouvoir aller à la convergence vélo dimanche 😉
      Il y a la voie Lyonnaise qui a été ouverte fin Mars, 3,5 km. D'autres kilomètres vont venir bientôt
      Des arbres ont commencés à être planté. Il y a un gros chiffre qui a été annoncé dans les promesses, pas sur que ce soit tenu mais il y en aura beaucoup quand même, des budgets ont été voté.
      L'encadrement des loyers mis en route en fin d'année 2021.
      Les contrôles des mises aux normes et la réfection obligatoire d'isolation imposé aux propriétaires qui louent des logements ont commencé à être renforcé.

      50 emplois supplémentaires à la mairie.
      Une augmentation de 1400 euro brut par an pour les policiers municipaux.
      Les salaires des salariés municipaux ont aussi augmenté et un pourcentage plus élevé pour certains services ou il y a que des femmes qui y bossent, afin d'amener les salaires à égalité avec les hommes.
      Enfin voilà je ne vais pas m'amuser à citer ce que la mairie écologiste à décider de mettre en œuvre, en tout cas ce n'est pas en deux ans que tu peux changer les choses. Il y a tellement eut de lenteur avec la mairie précédente ( comme dans pratiquement toute les villes de France) en matière d'écologie qu'il y a gros à rattraper 🤪
      Une question qui m'intéresse si certains veulent bien y répondre sincerement: Qu'est ce que vous pensez de la limitation à 30km et comment ça se passe dans les rues depuis la mise en route de cette mesure fin Mars ?

      1. Juni forever OL - mar 17 Mai 22 à 22 h 44

        Je roule a 50 comme avant et comme tout le monde 🤣😉
        Autant pour les piétons, qui ne restent pas sur les trottoirs et traversent n'importent ou, ça peut avoir un intérêt, pour l'écologie, c'est une fumisterie, les bagnoles polluent davantage a 30
        Sans compter les bouchons plus nombreux en raison des voies réduites pour des voies vélos, peu utilisées

      2. Jeanmasse 39 - mar 17 Mai 22 à 23 h 23

        Salut Juni du 36
        En fait les 30 km/h ne change pas grand chose par contre comme le dit Jfol c’est surtout la réduction des voies de circulation qui change tout.
        En effet, pendant le confinement ils ont réduit le nombre de voies dédiés à la voiture un peu partout , ça ne s’est pas vu pendant le confinement mais depuis que la vie a repris c’est un bordel monstre au niveau des embouteillages.
        En gros les ecolos passent en force.
        Alors oui les fois où on se fait coincer dans les bouchons on peut être dégoûtés mais au fond ça a plus tendance à pousser les gens à changer leurs habitudes.
        Attention je ne dit pas que ça se fait du jour au lendemain et aujourd’hui on est franchement dans une période de transition, mais je ne suis pas certain que les gens reviennent en arrière ( peut être je me trompe).
        C’est juste les modèles de déplacement et de consommation qui sont en train de changer, et désolé JFOL ( tu sais que j’ai beaucoup d’affection pour toi) mais c’est le sens de l’histoire et je doute qu’on revienne aux autoroutes urbaines et au centre commerciaux type porte des Alpes.

      3. OLVictory - mer 18 Mai 22 à 8 h 03

        Les limitations de vitesse on ne voit pas trop la différence, personne ne les respecte.
        Et pourtant j'ai remarqué une baisse de ma consommation de quasi 1 litre au cent. En ces temps d'envolée des prix du carburant c'est appréciable. Donc il faut croire que ça fonctionne déjà. Je suis pour cette mesure à priori, à confirmer avec les chiffres des accidents de piétons et cyclistes qui devraient baisser aux aussi en principe.

        Les arbres c'est le gros bullshit de la municipalité.
        La rue Pierre Audry, une longue descente d'un km devait recevoir une forêt urbaine qui ferait baisser la température en été.
        Faut la voir la forêt urbaine 😆 😆 😆
        En réalité sur les deux km de trottoir j'ai compté 80 arbres, un tous les 25 mètres. En gros c'est la moyenne de ce qui se fait partout à Lyon depuis des décennies ! Que du blabla. La baisse de la température sera peanuts, bien évidemment. On promet une forpet aux électeurs et on leur donne un bosquet et une augmentation des impôts, c'est ça EELV.
        Et bien sûr il y a deux belles pistes cyclables alors que tous les cyclistes évitent de la prendre, c'est la plus forte pente de l'arrondissement.
        C'est quand même une caractéristique récurrente de faire les pistes là où il y en a le moins besoin.
        Dans mon quartier pour rejoindre n'importe quel point important de l'agglo il y a ZERO piste !
        Toutes les voies qui ont été rétrécies par des ilôts centraux pour empêcher les voitures de doubler sont des pièges pour cyclistes.
        Donc pour le vélo c'est foutu pour moi, pas envie de passer des mois à l'hosto, ou pire, parce qu'un mec maladroit a voulu doubler là où la mairie a réduit la largeur de la voie.

        L'augmentation des salaires de la municipale c'est bien, mais quand est-ce qu'on les remet au boulot, si c'est possible depuis le temps et qu'on leur demande de faire leurs heures et d'arrêter cet absentéisme scandaleux ? On embauche des nouveaux qui vont juste faire le travail des anciens qui veulent bien être augmentés mais pas faire leurs heures ! Il est où l'avantage pour le citoyen qui paie deux fois pour le même service ?

        L'encadrement des loyers va vite faire son effet, le nombre de logements à la location diminue déjà, c'est vraiment l'idée de génie. L'obligation de travaux énergétiques si ça concerne aussi les logements collectifs alors même effet, comment un seul propriétaire aurait le pouvoir de les faire ? Donc moins de logements à louer, hausse inévitable des loyers, c'est inévitable. Comment ils vont le faire, je n'en sais rien, mais la logique reprend toujours ses droits à un moment.

        Alors on peut toujours accuser les autres, ceux d'avant, mais ils ont travaillé aussi pour assurer la prospérité de l'agglomération, ce que les écolos sont en train de défaire en ce moment. Si on continuais sur cette voie, augmenter les dépenses et réduire les recettes, on serait dans le schéma classique d'une gouvernance de gauche, et la finalité serait la même aussi, des citoyens écrasés d'impôts et un chômage en hausse, typique aussi des erreurs de gauche.

        La seule idée qui me parait bonne en deux ans et qui concerne le quotidien de milliers de lyonnais, après des plantages monumentaux comme le téléphérique (des millions payés en études qui partent en fumée pour une idée idiote à la base) c'est le projet de tram partiellement enterré qui traverse la colline de Fourvière. C'est moins cher que le métro, 500 millions de moins, et c'est adapté à la population locale. C'est bien qu'ils aient regardé enfin les études faites avant eux, plutôt que de chercher l'idée originale et géniale qu'ils sont complètement incapables de trouver.

        Ils ne sont pas forts nos écolos lyonnais, sauf pour trouver des excuses à leur insuffisance !
        Comme pour l'Unesco dont le classement du vieux Lyon remonte à 1998 😆
        Sérieusement à part des neuneus et des disciples de cette idéologie, qui peut vraiment croire à cette blague ?

  6. XUO - mar 17 Mai 22 à 21 h 05

    Piétons qui fréquentez les Terreaux, faites gaffe, rejoignez les trottoirs : OLV débaroule en vélo de la Croix Rousse et il n'a pas de freins .....

    1. JUNi DU 36 - mar 17 Mai 22 à 21 h 29

      😂

  7. XUO - mar 17 Mai 22 à 21 h 14

    Mon p'tit Grégory Doucet...

    C'est bien gentil de ne vouloir accueillir le Tour de France cycliste jugé pollueur, mais à quoi bon, dès lors réclamer un tour Féminin qui doit polluer lui aussi ?
    Ce mode de raisonnement me fait penser à celui de ceux qui, n'ayant aucune responsabilité à exercer, peuvent se permettre de demander tout et son contraire.
    Le pb, c'est que tu as de sacrées responsabilités, il m'étonnerait que tu sois reconduit : l'expérience n'aura que trop duré !

    1. JUNi DU 36 - mar 17 Mai 22 à 21 h 38

      Xuo c'est surtout contre la caravane du tour qu'il veut agir, et franchement il a raison, ça ne ressemble plus à rien toutes ces voitures inutiles. Pour le tour féminin ILY en a trois fois moins.
      On n'est plus dans les années 80, 90 ou tout le monde il était beau tout le monde il était gentil. Le climat, la pollution on en avait plus ou moins rien à foutre. La maintenant il faut prendre des mesures urgentes. Et tu verra que de plus en plus de ville même non écologiste refuseront que le tour de France passe si il y a une caravane... On en reparlera 😉

      1. XUO - mar 17 Mai 22 à 22 h 16

        Dans les années 80/90, on croyait même que le TdF allait péricliter mais il n'en est rien bien au contraire, il est victime de son succès. Les coureurs ont maintenant des cachets corrects et il faut bien trouver l'argent quelque part. Moins de voitures, c'est sûrement possible mais pas beaucoup moins.

        Maintenant pour ce qui est du plan de circulation avec des voies réservées au co-voiturage, c'est devenu un gros bin's. Sur l'A6 au nord de Lyon, les deux voies non co-voiturage bouchonnent très tôt.
        En périphérie, tu ne peux même plus quitter une zone commerciale car il te faut , soit attendre que les voies qui te sont offertes se dégagent ( tu peux attendre la Saint Glin Glin ), soit couper une voie co voiturage sur laquelle tu risques de rester coincé, les autres voies étant saturées.
        Je ne comprends pas qu'on ait pu confier des missions à des gens aussi peu réalistes. Il faut dire que les municipales ont eu lieu au début de la pandémie ce qui avait beaucoup désorienté les électeurs.

  8. JUNi DU 36 - mer 18 Mai 22 à 0 h 27

    Merci pour vos réponses. Ça doit pas être évident, changer les habitudes dans une grande ville comme Lyon ça demande du temps. On s'y est pris beaucoup trop tard, on a 20 ans de retard pour les mesures. Du coup on se retrouve face à de l'urgence. Les pouvoirs politiques n'ont pratiquement rien fait pendant ces deux dernières décennies, par manque de convictions, de couilles ou pour satisfaire leur portefeuilles et ceux de leurs amis du grand capital.

    Sinon je pense qu'il faut aller vers plus de transports en commun et dans la gratuité, c'est vraiment un tres bon moyen de lutter contre la pollution.

    1. XUO - mer 18 Mai 22 à 4 h 35

      Que veux-tu, dans ce domaine comme en d'autres, au lieu d'analyser sereinement les problèmes pour avoir à les résoudre paisiblement, on préfère attendre et un jour, fatalement, on se retrouve devant un gros caca. On évoque alors les priorités, puis les priorités des priorités. La tchatche, les hommes politiques savent la manier, c'est leur raison d'être. Et on en arrive inévitablement aux conflits.
      Au début des années 1970, circuler à Lyon était déjà difficile. la municipalité de l'époque s'était trouvée devant un tel méga bousin qu'elle avait confié le dossier à un cabinet. Si la prise en compte des difficultés était intervenue plus tôt, cette démarche aurait pu être évitée.
      Deuxième erreur : il s'agissait d'un cabinet ......parisien !!!
      Conséquences : des automobilistes sortaient de chez eux avec difficulté mais devaient faire d'interminables détours pour rentrer et c'était parfois même impossible.
      Il a fallu marquer une pause amis comment circuler? En appliquant l'ancien plan ? le nouveau ? les corrections à venir ? On venait d'entrer dans l'ère moderne des crises et de leur gestion. Et dire qu'ensuite on s'est farci Giscard qui a institutionnalisé ce mode de fonctionnement !!!

      1. Jeanmasse 39 - mer 18 Mai 22 à 6 h 53

        Salut Xuo
        Sur le manque d’anticipation je ne peux que te rejoindre
        Par exemple lors de la prolongation du métro B jusqu’à Oullins, très bien on applaudit ça devait réduire fortement la circulation à l’entrée sud de l’agglomération, SAUF que le parking relais du métro est sous sous dimensionné résultat les gens qui arrive de Pierre bénîtes saint genis ou les plus petits bled comme mornant continuent a prendre la voiture pour rentrer dans Lyon.

      2. OLVictory - mer 18 Mai 22 à 8 h 19

        Le parc relais à Oullins c'est 175 places et il ne sera jamais agrandit. Le stationnement sera étendu à St Genis, au nouveau terminus… dans trois ans ! Les écolos de l'agglo ont tout essayé pour le supprimer, lais heureusement sans succès. Allez comprendre pourquoi ils voulaient le supprimer ! Moi j'y ai renoncé.
        Mais il faut s'attendre à d'autres attaques de ces génies.

        C'est comme le tunnel de TGV et ferroutage entre Lyon et Turin. Les écolos militent contre, ils arrêteraient le chantier si par malheur pour nous ils en avaient le pouvoir, alors que c'est la seule solution pour limiter les transits de camions en Maurienne. Idem cherchez la logique environnementale là-dedans…

  9. JUNi DU 36 - mer 18 Mai 22 à 9 h 36

    Bonjour à tout le monde .
    Doublement interressante cette discution puisqu'elle se prolonge aujourd'hui, ça prouve que l'urgence écologique interpelle et qu'il y a malgré des désaccords de la prise de conscience.
    Je comprend ol victory ton mécontentement pour des décisions qui ne sont pas forcément les meilleurs. Chez moi aussi il y a des erreurs de mesures écologiques qui ne ressemblent à rien. C'est une municipalité de droite ( le maire vient de virer Rem). Par exemple sur un boulevard principal les deux voies de chaque côté on été réduite à une seule voie, l'autre est désormais dédiée aux vélos. Pourquoi pas, mais il y a deux gros hic, le premier c'est qu'il y a grand maximum 10 vélos qui empruntent ce boulevard dans toute la journée et le deuxième du coup ça crée dans les horaires de pointe et les week end des bouchons, donc plus de pollution. C'est une idée stupide d'avoir pris une voie entière pour les vélos. Nous on a les transports en commun gratuit depuis les débuts des années 2000 donc les vélos sont beaucoup moins empruntés.
    Même les trottinettes il y en a pas beaucoup.
    Par contre le Maire il y a déjà plusieurs années qu'il a interdit les pesticides et insecticides dans la ville.
    Ça prouve que des maires non ecolos avec un peu de bonne volonté peuvent prendre des bonnes initiatives eux aussi.

    A côté de ça il y a des municipalité écologistes dans ma région où des mesures excellentes ont été prise. Oui toutes les grandes villes sont passés ecolos, Poitiers, Limoges, Orléans, Bourges, Montlucon.
    Seul Châteauroux et Blois sont à droite.

    Pour la forêt urbaine c'est un peu un échec pour l'instant, 85 arbres sur 2 km ce n'est pas assez, sur 25 m c'est faisable d'en mettre 3. Pourquoi ils l'ont pas fait ? C'est aussi à vous les habitants de le faire savoir,d'exprimer votre mécontentement. Comme on le disait hier avec Oyonn@is, il faut que les gens s'invitent aux débats. Il y a des conseils municipaux, des réunions de quartiers, on peut rencontrer les élus dans leur permanence.
    C'est bien de gueuler assis sur son canapé mais il faut aussi l'exprimer réellement. Se contenter que de voter c'est insuffisant pour obtenir des avancées.

    1. OLVictory - mer 18 Mai 22 à 10 h 23

      Désolé si j'en fait la remarque, mais je ne connais pas une seule mairie qui continue d'utiliser des insecticides et des pesticides vu que c'est interdit depuis 2017.

      Je vois qu'il y a le même travers partout, faire des pistes là où il n'y en a le moins besoin. Sans doute à cause du lobbying de certaines assoces de cyclotafistes qui décident de tout ici, ils ont bien vendu leurs votes.

      Les écolos sont dans les grandes villes, car ces villes n'ont aucune production de nourriture et donc aucune autonomie.
      Si on leur confiait cette responsabilité, j'imagine ce qui pourrait se passer de dramatique. Ils font joujou avec des mesurettes sans aucun effet sur l'environnement, ça rassure leur clientèle bobo sans lui créer de désagrément, les électeurs ne font rien et se sentent utiles. C'est un deal gagnant-gagnant pour tout le monde, sauf pour la planète évidemment ! En attendant qui se lance à vouloir nourrir la planète sans intrants ? Personne évidemment, c'est voué à l'échec. Au rythme des avancés il faudrait des siècles pour y arriver, fausse piste ! Faire dans le symbolique ça va cinq minutes mais ça lasse vite !

      Tu aimes rappeler que l'on a pris des amendes en France pour non-respect des engagements environnementaux, mais au bout de cinq ans de verts, tu diras quoi quand tu constateras que rien n'a changé et que l'air des villes est toujours aussi pollué (c'est le cas à ce jour sans signe d'amélioration), tu continueras sur la même excuse du "c''est la faute de ceux d'avant" ?

      Pour exprimer son mécontentement, je pense qu'on l'a bien fait pour les priorités, mais il y aurait tant de choses à dire qu'il faut bien choisir les plus grosses aberrations. La mairie et la métropole reculent sans cesse sur leurs idées à la ©on, leur bref passage sera celui de l'inaction et c'est une bonne chose pour les citoyens, mais pas pour la planète

  10. XUO - mer 18 Mai 22 à 10 h 00

    Pour être tout à fait honnête, il faut reconnaître que certaines mesures sont décriées, alors qu'en fait elles sont simplement en avance. EX : Jean Charbonnel maire de Brive la gaillarde, à l'époque de la jeunesse des Dédés, avait entrepris la construction d'un grand parking ( souterrain me semble-t-il ) au coeur de la ville. Résultat : tollé des administrés, le parking étant toujours aux 3/4 vide. Vingt ans plus tard, il est devenu notoirement insuffisant.

    1. OLVictory - mer 18 Mai 22 à 10 h 31

      Tous les grands projets ont subi ce genre de critiques causées par des visions à court terme.
      C'est pour ça que le référendum pourrait s'avérer néfaste, on ne pourrait plus rien faire d'un peu surprenant pour les citoyens. Et aucun élu ne ferait de propositions courageuses de peur d'être viré dans le mois qui suit. Je parle de cette idée idiote du référendum révocatoire qui signerait la fin définitive de toutes les grandes avancées sociétales.

  11. Caol Ila - mer 18 Mai 22 à 10 h 12

    Il prend tout le monde pour des lapins de 6 semaines ! L'inscription au patrimoine de l'UNESCO date de 1998. Or, si je regarde juste les photos de la Fan Zone de l'Euro 2016 lors d'un retransmission d'un match, que vois-je ? Des véhicules partout sur la place.
    Et la meilleure photo est celle du FB de la ville de Lyon :
    https://www.facebook.com/villedelyon/photos/la-fan-zone-place-bellecour-vous-accueille-de-midi-%C3%A0-minuit-pour-voir-lint%C3%A9grali/1096004843801831/

    1. OLVictory - mer 18 Mai 22 à 10 h 26

      Tu as raison, personne ne peut croire que ces gens sont sincères.
      Je traverse souvent la place Bellecour quand je fais des courses le week-end et il y a tout le temps des véhicules sur cette place. C'est toléré quand ça arrange mais dès qu'il y a besoin d'un prétexte alors ça devient impossible.

    2. le_yogi - mer 18 Mai 22 à 12 h 47

      Oui mais pas la même équipe municipale non ? Donc ils rejetteront aisément la faute en disant que les anciens n'ont pas respecté les directives.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut