Umtiti face à Lennon (Photo by IAN KINGTON / AFP)

Avant West Ham, Londres ne réussit pas bien à l’OL

En trois déplacements dans la capitale anglaise, l’OL n’a jamais réussi à s’imposer que ce soit contre Arsenal et Tottenham.

Le coup de boule d’Edmilson, le but stratosphérique de Samuel Umtiti. Entre l’Olympique lyonnais et Londres, c’est une belle histoire. Jeudi, au stade olympique contre West Ham, ils seront de nombreux supporters de l’OL à faire le déplacement dans la capitale anglaise, en plus des Lyondoners déjà présents sur place le reste de l’année. Face aux coéquipiers d’Alphonse Aréola, l’OL aura à coeur de se mettre dans les meilleures dispositions pour décrocher un ticket pour les demi-finales de la Ligue Europa, bien que la règle du but à l’extérieur n’existe plus.


Cinq victoires de suite à l'extérieur


Mais si l’histoire est belle dans les images, la relation entre le club lyonnais et Londres est loin d’être toute rose. En effet, les déplacements londoniens n’ont jamais vraiment porté chance. En trois rencontres disputées, l’Olympique lyonnais ne s’est jamais imposé que ce soit en Ligue des Champions à Highbury en 2000-2001 contre Arsenal (1-1) ou à White Hart Lane contre Tottenham en 2013 (2-1) en Ligue Europa ou en 1967 en Coupe des coupes (4-3). Mais toute mauvaise série est faite pour être brisée, surtout que l’OL reste sur cinq succès de suite à l’extérieur en coupe d’Europe, dont le dernier à Porto. Un stade où aucun club français ne s’était imposé depuis 52 ans…

13 commentaires
  1. OLVictory - lun 4 Avr 22 à 16 h 06

    Si on fait le nul là-bas et qu'on gagne au retour, ça nous ira aussi, hein ?

  2. Olyonn@is - lun 4 Avr 22 à 16 h 30

    Hâte de voir ces matchs, ça va être un combat.

  3. Poupette38 - lun 4 Avr 22 à 17 h 27

    Effectivement un nul là-bas serait bien .
    Sur ce site, le 22 mars vous annonciez le probable forfait de leur attaquant Jarrod Bowen, touché au pied depuis début mars et vous parliez d'une fracture, il sera bien là jeudi, il a joué + d'une heure contre Everton et il a marqué, dommage

    1. GoNL - lun 4 Avr 22 à 17 h 56

      Le genre d’attaquant que Lukeba mange au petit-déjeuner avec du lait et des corn flakes 😬

  4. Le_Lyonniste - lun 4 Avr 22 à 17 h 35

    Faut bien que ça change à un moment.

  5. Juninho Pernambucano - lun 4 Avr 22 à 20 h 43

    ils sont un peu mieux que l'OL en championnat , 15 victoires 10 défaites , c'est pas foufou .

    Juste devant MU mais loin des deux cadors , Liverpool et City

    C'est du niveau de Tottenham ou Arsenal .

    Pas inabordable pour un OL motivé et concentré .

  6. OLPassePresent - lun 4 Avr 22 à 21 h 54

    Si l'OL n'est pas parvenu à s'imposer à Londres, par contre pour les plus anciens, la qualification à White Hart Lane en 1/8 de finale de CVC est un souvenir on ne peut plus mémorable.
    Vainqueur à Gerland sur le score de 1-0, les lyonnais grâce à des buts de Di Nallo, A. Rambert et celui très célèbre de Bouassa avaient réussi à ne perdre que 4-3 au retour, le 13/12/1967.
    Le gardien lyonnais, Yves Chauveau, malgré quatre buts encaissés, avait été héroïque et fut surnommé « le diable de White Hart Lane ».

    Cette saison-là (1967-68), l'OL avait perdu en quart sur un match d'appui monnayé à Hambourg par les dirigeants lyonnais. Déjà des problèmes de gros sous !

    1. XUO - lun 4 Avr 22 à 22 h 05

      De mémoire, il me semble qu'André Guy, indisponible au poste d'avant centre, avait été remplacé à ce poste par Rambert mais je ne me souviens plus si c'était à Gerland ou en Angleterre .

    2. Dede passion 69 - lun 4 Avr 22 à 23 h 24

      Inoublié ! Inoubliable !

      C'était à ma connaissance, sans vérification, la 1ère année où les buts à l'extérieur comptaient double en cas d'égalité .....
      Encore une fois, de mémoire, tout le monde n'a pas un site à sa disposition !.....Coucou OLPP 😉😜

      XUO, Par contre, me souviens pas avoir vu Angel jouer une seule fois avant centre .....🤔

      1. OLPassePresent - lun 4 Avr 22 à 23 h 39

        Bien entendu, tout cela vient de mon site, même si ce match écouté à la radio dans ma chambre d'étudiant m'a laissé quelques souvenirs assez vivaces.
        Mais tout le monde peut faire comme moi et a le loisir de venir consulter mon site. Il est totalement gratuit !!!! ... et assez complet.
        En fait, André Guy était absent au match retour car il a pris un CR à la 34éme à Gerland, en même temps que le défenseur anglais Mullery. Au match retour, il y avait Jacky Pin dans l'équipe. C'est lui qui a pris la place d'André Guy, au moins numériquement.
        Mais dans la présentation du match par Le Progrès, André Chene, le père de Patrick Chène écrit : "Quand à Rambert, il jouera deuxième avant-centre à côté de Di Nallo." Et dans la compo présentée par le journal, Jacky Pin est placé sur l'aile droite. Donc ...... !!!!!!!!

        A propos des CR du match aller, voilà ce qu'en écrivait Gérard Simonian dans le P. :
        "A la 34ème minute, Mullery spécialiste du travail de démolition abattit Guy de manière dangereuse. Alors, l'avant-centre lyonnais se vengea d'un coup de pied. Pour la première fois de sa carrière, Guy avait perdu la maîtrise de ses nerfs. Son geste fut pour le moins inélégant et faillit provoquer une bagarre générale. ..." Chaud, chaud les matchs d’antan contre les anglais !!!!!

      2. Dede passion 69 - mar 5 Avr 22 à 9 h 00

        OLPP,

        Ce n'était qu'un gentil clin d'oeil sans aucune agressivité, tu t'en doutes bien !
        Quant à l' absence de Guy, et la présence d'Angel , je suis épaté par Xuo d'avoir une telle mémoire....
        Moi, qui ait aussi suivi le match à la radio, je suis incapable de citer la compo.

        De mémoire, je crois me souvenir que Bouassa est décédé très jeune ......

        PS: Si tu as 10 mn à perdre, jette un coup d'oeil sur les coms en live du match contre Angers, là aussi, il y en a des bons !😉

      3. OLPassePresent - mar 5 Avr 22 à 9 h 12

        Moi aussi, qui peut faire le "savant" seulement grâce à des recherches, je suis épaté par ces rappels que vous pouvez faire à partir de vos propres souvenirs, car tu te défends aussi très bien dans ce domaine.
        Effectivement, Bouassa est mort très jeune, à l'âge de 27 ans (né le 27/04/1994 et décédé le 02/04/1971).
        Il me semble qu'il a été assassiné à la sortie d'une boite de nuit à Casablanca.

  7. JUNi DU 36 - lun 4 Avr 22 à 23 h 10

    Vous êtes partis loin les gars, trop loin pour moi 😂

    Va falloir comme d'hab avec les anglais être prudent sur les centres, les corners et les coup-francs indirect.
    Dubois-Denayer-Lukeba-Emerson se serait peut être la meilleure défense contre le football Anglais...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut