Sonia Bompastor, entraîneure de l'OL, à Divonne-les-Bains
Sonia Bompastor, entraîneure de l’OL, à Divonne-les-Bains (crédit : David Hernandez)

Bompastor satisfaite du "début de saison presque parfait" de l’OL

Grâce à sa large victoire sur Le Havre vendredi soir (0-4), l’OL a pleinement lancé sa saison. Avec le Trophée des championnes la semaine dernière, Sonia Bompastor peut avoir le sourire.

Six buts marqués, zéro encaissé. En deux matchs, l’OL a posé les bases de sa saison 2023-2024 avec entrain et surtout efficacité. Après le Trophée des championnes glané dimanche dernier face au PSG, les Fenottes n’ont pas manqué leurs débuts en D1 féminine vendredi contre Le Havre (0-4). Le score est fleuve et aurait pu l’être bien plus si les Lyonnaises avaient fait preuve d’un peu plus d’efficacité devant le but normand en première mi-temps.

Mais avec un trophée et une première victoire pour démarrer, Sonia Bompastor ne fait pas la fine bouche. "On est sur un début de saison qui est presque parfait même s’il y a encore des choses qu’on peut améliorer, a déclaré la coach sur OLPlay après la rencontre. En tout cas, sur le plan du résultat, entre la semaine dernière et ce premier titre et cette victoire au Havre en championnat, je suis très satisfaite. Le contenu du match est une bonne base de travail pour l’avenir."

"On veut rester premières jusqu'au bout"

Malgré l’absence de plusieurs joueuses (Hegerberg, Dumornay, Däbritz, Cascarino), l’OL profite d’un effectif en nombre et en qualité pour répondre aux exigences de cette nouvelle saison éreintante. En s’imposant au Havre, les coéquipières de Wendie Renard ont lancé un premier message avant le déplacement au Parc des Princes le 1er octobre prochain (21h).

Déjà provisoirement en tête, le club lyonnais ne compte pas revoir son plan de bataille malgré la révolution en championnat et l’apparition des play-offs en fin de saison. "Même avec la nouvelle formule, ça ne change rien à nos ambitions. On est en tête, on a cette première place et on ne veut plus la lâcher. Ça nous donne un bel avantage à la fin pour les play-offs, mais cette ambition de finir premières, on l’a toujours eue et on veut y rester du début à la fin. Il y aura des adversaires qui vont essayer de contrarier nos plans."

Après déjà une première trêve internationale dès lundi, le PSG compte bien jouer les trouble-fêtes à la maison dans deux semaines.

1 commentaire
  1. dede74
    dede74 - sam 16 Sep 23 à 11 h 03

    Nous aussi, les supporteurs, nous sommes satisfaits 😊

    On espère que la trêve ne nous apportera pas de mauvais retours, le 1er octobre nous aurons besoin de toutes nos armes pour battre, de nouveau, notre meilleure ennemie et prendre un avantage psychologique sur elle.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut