Tabitha Chawinga (PSG) face à Ellie Carpenter (OL) (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

D1 : Chawinga incertaine pour OL - PSG

En raison d’une alerte à l’adducteur gauche, Tabitha Chawinga a fait l’impasse sur la séance du jour. L’attaquante du PSG va faire le voyage à Lyon, mais reste incertaine contre l’OL.

Gros coup dur à venir pour le PSG ou simple jeu de poker menteur de la part du club parisien ? Il faudra attendre la composition des équipes pour la finale du championnat de France vendredi à 20h pour le savoir. Quoi qu’il en soit, Tabitha Chawinga est considérée comme incertaine à l’instant T pour le choc contre l’OL. Comme rapporté par nos confrères de L’Equipe, la meilleure joueuse des trophées de la D1 féminine puis des trophées UNFP n’a pas pris part à la séance collective des Parisiennes, ce jeudi matin au Campus du PSG. Ayant ressenti une alerte au niveau de l’adducteur gauche, Chawinga s’est contentée d’un entraînement individualisé. La Malawite va bien prendre la direction de Lyon pour la finale, mais sa présence sur le terrain est pour le moment compromise.

Avec ou sans Chawinga, cela change beaucoup de choses pour le PSG, mais aussi pour l’OL. Mercredi, Vanessa Gilles avait souligné la capacité de la Parisienne à prendre la profondeur. Les deux joueuses recroiseront-elles le fer vendredi soir à Décines (21h) ? Réponse dans vingt-quatre heures. À côté de cette incertitude, Jocelyn Prêcheur devrait normalement retrouver deux blessées des demi-finales, à savoir Eva Gaetino et Jade Le Guilly.

9 commentaires
  1. isabielle
    isabielle - jeu 16 Mai 24 à 15 h 57

    Pas grave, il y a toutes les autres "meilleures joueuses de D1 Arkéma" récompensées par l'UNFP.... 😜
    Mais je reste convaincu que c'est une belle intox du journal l'Equipe... juste pour parler du PSG, qui pour une fois ne s'exprime plus dans le presse avant les matchs ... 😇

    Signaler
  2. Avatar
    jp07160 - jeu 16 Mai 24 à 17 h 02

    bjr ,
    effectivement il y a fort à parier qu'elle jouera , meme si elle pourrait entrer en cours de match pour palier à une baisse de régime des titulaires.
    Pour le mag de l'equipe, je refuse de prendre un abonnement tant qu'ils ne seront pas plus objectif et respectueux de notre club.
    Vous regarderez l'an prochain car la saison féminine se termine, mais tres souvent dans les directs des matchs sur l'equipe, vous avez la ligue 1 , apres la ligue 2 , l'espagne , l'angleterre , etc et apres le D1 arkema . si toutefois les parisiennes jouent un match décalé , il n'est pas rare qu il apparaisse apres la ligue 1. Et si nos fenottes ont un match décalé , il peut apparaitre meme apres notre catégorie National sauf si c'est contre PFC ou Fleury , il sera mentionné apres les championnats étrangers...

    Signaler
  3. Avatar
    calone - jeu 16 Mai 24 à 17 h 03

    identique avec OM Gassey et Aubameyang qui était incertain et qui a bien joué hier TOUTE la partie !!!

    Signaler
    1. Avatar
      hngfoto - jeu 16 Mai 24 à 17 h 25

      Après, jouer sans être en possession de ses moyens n'apporte pas grand chose. C'est sur le terrain qu'on saura.

      Signaler
  4. JUNi DU 36
    JUNi DU 36 - jeu 16 Mai 24 à 21 h 08

    Ouais intox évidemment !

    Signaler
    1. Avatar
      undeuxtrois - jeu 16 Mai 24 à 22 h 07

      Bof. Déjà les clubs féminins ne sont pas très au fait de ce type de stratagèmes. Ensuite, on peut faire de l'intox dans des matchs ou il n'y a pas d'entraînements ouverts aux médias. Avec un entraînement ouvert aux médias, c'est déjà plus difficile... Et s'entraîner à part avec un gros bandage sur la cuisse la veille d'un match, ce n'est quand même pas très bon signe.

      On ne va pas se mentir, il y a un PSG avec et sans Chawinga. C'est leur arme offensive #1, toutes les attaques passent par elle, c'en est presque risible par moments. On pourrait se dire que l'absence d'une joueuse peut décupler la créativité des autres comme on a pu le voir en demies avec l'absence d'Ada, mais cela a mis des années pour que l'équipe réussisse à se débrouiller offensivement sans elle (et encore !), et avec le recrutement de deux nouvelles joueuses offensives : Dumornay et Diani. Ce serait un vrai coup dur pour le PSG.

      Signaler
      1. isabielle
        isabielle - jeu 16 Mai 24 à 23 h 17

        Supposons qu'effectivement Chawinga soit touchée... "petite alerte à l'adducteur gauche" ... dit le média parisien... "elle n'a pas participé à la séance collective" ...
        Ok, cela semble être un handicap, mais qui va s'en plaindre ?... 😇
        Pas moi en tout cas, car je suis convaincu qu'elle jouera, traitée aux anti-douleurs (légales)... tant pis si la blessure s'aggrave c'est le dernier match, ne participant pas aux JO ni à l'Euro, elle a 4 mois pour se soigner...
        Et si elle joue "sur une patte", c'est bon pour Elie et Kadi qui seront plus offensives... 😜

        A-t-elle seulement été ménagée en vue des rencontres de play-off... je ne pense pas, sur le banc il y a peu de potentiel, et Martens est en reprise.
        Toujours "au taquet", elle semblait indestructible, mais ses répétitions de sprints, match après match... sont usant à force... la succession des rencontres à haut niveau (8 en WCL et 5 contre l'OL) c'est aussi nouveau pour elle...
        Bof, on verra bien demain quel sera le 11 de départ... et cela oblige surtout Sonia à élaborer un autre plan B...

        En attendant Dédé... ALLEZ LES FENOTTES 🤩

      2. Avatar
        undeuxtrois - ven 17 Mai 24 à 17 h 00

        Je suis également convaincu qu'elle jouera. Cependant, cuisse bandée, anti-douleurs etc, on peut toujours faire le maximum pour prévenir et faire en sorte qu'elle soit sur le terrain, pas sûr qu'elle ait son rendement habituel. Si elle reste bien sûr toujours dangereuse, elle apparaît éreintée en fin de saison, peut-être pour les éléments que tu donnes (répétition des matchs, peu ménagée). Elle a disparu à la 60e minute des deux matchs en UWCL, assez peu en vue contre le PFC, et va démarrer ce match diminuée... Sn style de jeu nécessite une santé optimale, tout en vitesse et puissance. On peut être blessée et s'en accommoder à certaines positions (Horan aura jusqu'à la fin de sa carrière un genou fragile), mais un problème musculaire pour Chawinga, c'est très handicapant.

        Le malheur des uns fait le bonheur des autres, pour moi c'est une bonne nouvelle. Pour rivaliser avec l'OL le PSG doit avoir ses meilleures joueuses au top de leur forme. Et la fin de saison ressemble plutôt à Chawinga et Katoto qui portent leur équipe... Le PSG n'a pas de banc, à force de tirer sur la corde sur 3/4 joueuses, cela finit par rompre.

  5. OL-91
    OL-91 - ven 17 Mai 24 à 14 h 51

    Je veux bien que Chawinga joue si Ada joue.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut