"Fekir a eu un sacré mental à ses débuts", confie Danic (ex-OL)

Passé par l’OL pendant dix-huit mois, Gaël Danic a été marqué par trois joueurs durant son aventure lyonnaise.

L’OL de Rémi Garde, que de souvenirs. Ceux d’une équipe qui allait bientôt être portée par son centre de formation. A l’heure où l’OL était en pleine construction de son Parc OL et que les caisses étaient devenues beaucoup moins épaisses, la tâche de garder le club à flot a été donnée à l’ancien milieu du club. Une période de trois ans qui a permis à certains espoirs de l’académie de gravir les échelons et de s’imposer petit à petit dans le onze lyonnais.

On pense forcément à Alexandre Lacazette ou encore à Nabil Fekir, qui faisait ses premiers pas en pro. Au club en même temps que le Sévillan, Gaël Danic se rappelle des débuts du champion du monde 2018. "Sur le plan mental, il est certainement le plus fort que j’ai côtoyé, a confié le gaucher à L’Equipe. À Lyon, Rémi Garde l'envoyait de temps en temps en CFA, quand son comportement ne lui plaisait pas. Il avait une force de caractère exceptionnelle."


Danic fier d'avoir signé à l'OL


Si Fekir l’a impressionné sur cet aspect-là, Danic a également eu la chance de pouvoir s’entraîner aux côtés de grands joueurs entre Rhône et Saône dont Yoann Gourcuff, "le plus fort de tous quand il est à 100%", et Alexandre Lacazette "le meilleur devant le but". Et même s’il n’a joué que dix-huit mois à l’OL, Gaël Danic a pu goûter à la coupe d’Europe au moins une fois dans sa carrière.

Il avait alors 32 ans et a disputé un quart de Ligue Europa. Une vraie fierté pour le Breton. "Lors du quart de finale de Ligue Europa avec Lyon, à la Juventus Turin (1-2, 10 avril 2014), je me rends compte qu’il y a eu un sacré parcours d'effectué. Ce n'était pas écrit, j'arrivais de Valenciennes et j'avais joué dans des clubs plus modestes. Ma plus grande fierté est d'avoir signé à Lyon, à 32 ans."

3 commentaires
  1. Dede passion 69 - sam 19 Mar 22 à 20 h 48

    Vu l'article sur l'Équipe ...
    De grâce, pas vous Olympique&Lyonnais, rien à signaler sur ce breton, que tout le monde prenait pour un Croate, en l'appelant Danich.....
    Transparent chez nous, pas même un fait d'arme, pour tenter de s'en souvenir ....
    Il a dû faire 10 ou 11 clubs, sans laisser de traces.

    Qui d'autres ?......

    1. XUO - sam 19 Mar 22 à 22 h 07

      Ceux qui prononçaient Danich n'avaient pas connu Robic. Quant à Danic, il a fait parvenir une de ses photos de vacances en flyboard. C'est à peu près tout ce qu'on a comme traces.

  2. JuniAnderson - dim 20 Mar 22 à 8 h 31

    Lopes
    Gusto lukeba Umtiti emerson
    Caqueret
    Ndombele tolisso
    Fekir
    Benzema Lacazette

    Ça aurait fière allure.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut