Equipe de France U18 vainqueur des Jeux Méditerranéens (@FFF)

Jeux Méditerranéens : Mathieu Patouillet (OL) et la France décrochent l'or

Vainqueur de l’Italie en finale des Jeux Méditerranéens, la France s’est offert son deuxième sacre dans la compétition après 1967. A son avantage en demies, Mathieu Patouillet est resté sur le banc à Oran.

L’Italie continue de réussir à la France dans les Jeux Méditerranéens. Par deux fois, les deux nations ont croisé le fer en finale et par deux fois les Bleuets en sont sortis vainqueurs, même si en 1967 le comité d’organisation avait décidé d’offrir la médaille d’or aux deux sélections après le nul dans le temps réglementaire. Lundi, à Oran, il n’y a pas eu besoin de couper la poire en deux, la France ayant assuré l’essentiel à vingt minute de la fin. Grâce à un but de Lenny Pirringuel (70e), les U18 français décrochent donc l’or.


Les U19 de l'OL reprennent le 11 juillet


C’est la deuxième fois après 1967 donc que la France parvient à accrocher son nom à ce palmarès et c’est une belle performance pour les joueurs de Lionel Rouxel qui finissent la compétition invaincus. Pour la finale, le sélectionneur français est resté sur sa ligne de conduite avec l’alternance au niveau du poste de gardien et après avoir joué la demi-finale, Mathieu Patouillet a observé du banc le sacre français. Pour le gardien de l’OL, c’est une saison qui se finit en apothéose avec un nouveau titre après celui décroché en Coupe Gambardella avec les U19 lyonnais. Place désormais à quelques jours de repos avant la reprise le 11 juillet à Meyzieu avec Eric Hély.

21 commentaires
  1. Lyon1950 - mar 5 Juil 22 à 9 h 25

    Les distinctions, même sans grande valeur, permettent toujours de se vanter à un moment ou à un autre.

    1. Mopi do Brasil - mar 5 Juil 22 à 10 h 26

      Elles donnent aussi l'esprit de la gagne, l'envie d'en vouloir plus, ce qui manque à l'équipe A depuis 10 ans.

      1. OLVictory - mar 5 Juil 22 à 10 h 57

        L'appétit vient en mangeant, surtout pour les compétitions sportives

  2. Darn - mar 5 Juil 22 à 9 h 34

    Dommage qu'il n'ait pas joué, parce que cela doit beaucoup aidé pour la confiance et l'expérience. C'est cependant un titre pour lui quand même.

  3. dede74 - mar 5 Juil 22 à 10 h 51

    " Par deux fois, les deux nations ont croisé le fer en finale et par deux fois les Bleuets en sont sortis vainqueurs, même si en 1967 le comité d’organisation avait décidé d’offrir la médaille d’or aux deux sélections après le nul dans le temps réglementaire"

    Il fallait préciser que la France avait gagné au tirage au sort, les TAB n'étant pas encore en service !

    En 1967, une première sur tapis vert

    Le dimanche 17 septembre 1967 à Tunis, en finale des 5es JM, l’Italie et la France restent dos-à-dos en finale à l’issue de la prolongation (0-0). L’arbitre donne la victoire aux Transalpins par tirage au sort à la pièce mais le Comité d’organisation annule cette décision pour remettre l’or aux deux équipes, dont les futurs internationaux tricolores Dario Grava et Daniel Horlaville.
    Les Bleus de 1967 : Henri Ribul (gardien), Michel Delafosse, Dario Grava, Jean-Louis Hodoul, Jean Lempereur, Gilbert Planté (défenseurs), Stéphane Akélian, Gérard Géorgin, Gérard Hallet, Alain Verhoeve, Freddy Zix (milieux), Daniel Horlaville, Marc Kanyan Case, Jacques Stamm, Michel Verhoeve (attaquants).
    © FFF

    Allez les "anciens" souvenez-vous de certains de ces joueurs !

    1. poussin - mar 5 Juil 22 à 11 h 25

      trop lointain pour que je m'en souvienne mais merci pour tes anecdotes Dédé , on apprend toujours avec toi .

      tu es plutôt pile ou face ? qu'est ce que tu penses de notre recrutement, on ne t'entend pas trop à ce sujet ?

      edit : pour faire plaisir à lyon1950 !!

      1. Lyon1950 - mar 5 Juil 22 à 11 h 31

        Lol "anegdotes" !

    2. Dede Passion 69 - mar 5 Juil 22 à 12 h 57

      Salut dede,

      Bien sur que je me souviens, mais que de 3 d'entre eux.

      Daniel Horlaville ,le plus connu , le seul joueur amateur sélectionné en équipe de France A. Il jouait à Quevilly puis à Rouen de mémoire.
      Dario Grava, internationnal, qui jouait à Nice.Petit bonhomme genre "Valbuena".
      Michel Verhoeve, joueur de Valenciennes je crois. Excellent attaquant.

      Tous ces gars jouaient fin des années 60 et début 70.
      Je ne suis pas sur qu'ils soient encore tous de ce monde .....

      Souvenirs, souvenirs ......

      Merci dede de faire appel à ma mémoire, et à ces belles années .👍

      1. dede74 - mar 5 Juil 22 à 13 h 31

        Bonjour Dédé, tu es rentré ? tu as déjà quitté ton "caillou" méditerranéen ?

      2. Dede Passion 69 - mar 5 Juil 22 à 13 h 53

        dede,

        Oui , tout bronzé partout, partout, c'est l'avantage de certaines plages Corses qu'il faut bien connaitre !😉

        Ce " caillou" reste la plus belle région de France , impossible de s'en lasser, et qui y a mis les pieds une fois est certain d'y retourner.

        Par contre, au niveau foot et notre cher OL, je suis totalement largué.
        Je vais devoir m'informer, avant d'engager ma 62ème saison, et connaitre au moins notre effectif , et la bobine des nouveaux.
        Pour ce qui est d'Alex et de Coco, ça devrait aller !😉

        A plus de te lire avec plaisir .

      3. Olyonn@is - mar 5 Juil 22 à 13 h 59

        Il faudrait que je pense à aller en Corse moi.

      4. dede74 - mar 5 Juil 22 à 17 h 37

        @DDP69,

        "Oui , tout bronzé partout, partout, c'est l'avantage de certaines plages Corses qu'il faut bien connaitre !"

        Celles sans burkinis 😆 😆

  4. paolo - mar 5 Juil 22 à 11 h 22

    Merci Dede pour cette remise en mémoire.
    Il me semble que Stéphane Akélian était iun joueur du Fécé Annecy.....

    1. Olyonn@is - mar 5 Juil 22 à 12 h 49

      Bien joué les bleus!Patouillet the best.🙂🙂🙂

    2. dede74 - mar 5 Juil 22 à 13 h 17

      Oui paolo, comme je le souligne dans l'autre fil :
      https://www.olympique-et-lyonnais.com/ol-jeux-mediterraneens-patouillet-et-les-bleuets-visent-la-medaille-dor,261826.html

      Formé à l'OL Stéf ! DCD, 🙁
      J'en parlait, avec OLPP, il y a quelques semaines.

      C'était un Gone, né à Lyon. Il a passé 6 ans au FéCé Annecy, 5 années consécutives et une dernière années, après être allé jouer 2 ans en Maurienne. Dernière année à Annecy 72/73
      Joyeux fêtard, ce qui lui a fait avoir un grave accident de voiture, qui lui avait laissé des traces physiques.
      Il faisait, après sa carrière, des installations d'antenne TV et nous nous voyions souvent. Je l'avais un peu "pistonné", ayant un frère promoteur immobilier. Très gentil garçon Stef.

      1. OLPassePresent - mar 5 Juil 22 à 15 h 15

        Salut Dede74
        Stefan Akelian est le le 07/12/1940 dans le 3ème arrondissement de Lyon.
        Après sa formation, il a joué principalement en réserve à l'OL mais a effectué 4 matchs en pro lors de la saison 1962-63, avant de partir sous d'autres cieux dont Annecy.
        Sur sa fiche, j'ai noté Argonnay comme lieu de décès (le 03/10/2017) alors que l'INSEE indique Argonnex. Cela doit faire suite à la discussion qu'on a eu à son propos (vagues souvenirs). Peux-tu me rappeler quel est le bon nom de ville et pourquoi, pour que je sois sûr d'avoir une fiche correcte ?

        La recherche que je viens d'effectuer sur Wiki m'indique que Argonnex est l'ancien nom de la ville qui est devenue Argonnay. Comme le décès est assez récent, Argonnay doit donc être bon !!

      2. Janot-06 - mar 5 Juil 22 à 16 h 11

        Akélian... son nom me disait qq chose et je crois bien l'avoir vu jouer du temps où je traînais du côté de Gerland lors de ma période lyonnaise.

      3. dede74 - mar 5 Juil 22 à 17 h 34

        Bonjour OLPP ! rentré de vacances aussi ? longtemps sans te voir parmi nous. Stef est parti de Lyon et a passé un an à Nantes, avant de venir à Annecy.
        Il jouait ailier gauche.
        L'INSEE est loin d'être à jour car Argonnex est devenu Argonay, dans les années 80 de mémoire, peut-être même avant. En effet:

        "Autrefois orthographié ARGONNEX le nom de la commune pour se conformer à la prononciation en vigueur dans la région a été modifié. Le Conseil Municipal a délibéré le 6 avril 1970 pour la transformation du nom « ARGONNEX » en « ARGONAY », décision entérinée par le Premier Ministre Jacques CHABAN-DELMAS (décret du 10 mars 1971)."

        Comme je te l'avais précisé et, comme le cite Google, se référant à ton site. Tu es bien à jour.

  5. westkanoute - mar 5 Juil 22 à 13 h 06

    Darn,remet ta bulle du café stp.

    1. Darn - mar 5 Juil 22 à 13 h 51

      lol

  6. Olyonn@is - mar 5 Juil 22 à 13 h 11

    Je l'ai trouvé très drôle aussi.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut