Corentin Tolisso vainqueur de la Ligue des champions en 2020 (Photo by David Ramos / POOL / AFP)

OL : Corentin Tolisso doit amener un peu de Bayern à l'effectif

Cinq ans après son départ, Corentin Tolisso est de retour à l’OL avec un esprit de revanche. Au Bayern Munich, le milieu a connu des déceptions individuelles mais en ressort grandi. En misant sur son ancien joueur, l’OL souhaite importer un peu de rigueur allemande au service du groupe de Peter Bosz.

Un retour inespéré. Vendredi dernier, c’est un peu de cette manière que Jean-Michel Aulas a décrit le retour de Corentin Tolisso sous les couleurs de l’OL. L’envie lyonnaise de rapatrier le milieu était bien là depuis des mois mais voir le champion du monde y succomber sans Coupe d’Europe en a surpris plus d’un. Mais, comme son ami Alexandre Lacazette, "Coco" a fait le choix du coeur et a cru au discours des dirigeants lyonnais pour la saison prochaine. Parti comme un espoir aguerri après quatre saisons en professionnels, Corentin Tolisso revient dans le costume d’un joueur revanchard. Après cinq saisons au Bayern Munich, le milieu veut prouver qu’il n’a rien perdu de ses qualités. 

Dans son désir de retrouver l’équipe de France, le natif de Tarare sait qu’il va devoir enchaîner à l’OL pour séduire de nouveau Didier Deschamps. Le sélectionneur français l’a toujours tenu en haute estime, faisant de lui son 12 ou 13e joueur dans la rotation au moment du sacre des Bleus au Mondial 2018, mais la concurrence au poste s’est accrue. En revenant à l’OL, Tolisso donne l’impression d’une régression après être allé chercher les sommets en Bavière.

Pourtant, au Bayern, si le cas Tolisso a souvent été un sujet de discorde comme l’a prouvé sa fin d’aventure avec des personnalités fortes du club comme le coach Nagelsmann militant pour sa prolongation et d’autres mettant en avant sa fragilité, il laisse une bonne impression, certes frustrante également. C’est cette image que le Français veut désormais casser en retrouvant son club formateur. "Il a eu deux bons passages à l'automne et en janvier-février la saison dernière malgré quelques pépins comme le Covid-19. Pendant cette période, des voix se sont élevées au Bayern pour dire que son contrat devrait être prolongé", confie Nino Duit, correspondant du club munichois pour Spox et Goal.


Toujours voir le positif dans le négatif


Au Bayern Munich, Corentin Tolisso n’aura joué que 118 matchs en cinq saisons, soit seulement 47% des matchs du club sur la période. Un tel bilan pourrait être synonyme d’échec et c’est bien là le paradoxe. Malgré ses innombrables blessures, le milieu français a toujours fait l’unanimité au milieu de la pléthore de stars que peut regorger le club munichois. L’annonçant souvent remplaçant au début des saisons, Carlo Ancelotti, Hansi Flick et Julian Nagelsmann ont rapidement compris qu’il tenait entre les mains un joueur capable de tout faire dans l’entrejeu. S’il n’a jamais été un titulaire en puissance, Corentin Tolisso a toujours réussi à faire son trou qu’importe les coachs pour être l’une des premières options sur le banc quand les pépins le laissaient tranquille. "Je l'ai généralement apprécié dès ses débuts au Bayern en tant que joueur. Il est dynamique et apporte des impulsions offensives depuis le milieu du terrain, poursuit le journaliste allemand. En général, il jouait plutôt bien quand il était en forme. Le problème, c'est qu'il était trop souvent blessé."

Les blessures ont eu raison de son aventure munichoise ainsi que de son mental. Au moment de sa présentation vendredi, l’international français ne s’en cachait pas. L’accumulation des pépins "était avant tout psychologique". Quand la tête ne va pas, le corps suit cette spirale négative. En revenant à Lyon, au milieu des siens, Tolisso veut se remettre la tête à l’endroit. Il revient aussi avec un nouveau statut. Celui de champion du monde avec les Bleus mais aussi de champion d’Europe et multiple champion d’Allemagne. Si tout n’a pas été comme il l’avait imaginé au moment de son arrivée en 2017, l’ancien n°24 munichois a beaucoup appris en Bavière. "Je retiens les titres, la manière dont on les a acquis. Beaucoup de chose à retenir, j’ai rencontré de belles personnes que ce soit le staff ou les coéquipiers. Je retiens beaucoup de positif même s’il y a eu des choses négatives mais ça fait partie de la vie, c’est comme ça, a déclaré le principal intéressé face à la presse. Ce qui a été négatif m’a permis de grandir."


La gagne et toujours la gagne


Plus mûr que lors de son départ entre son expérience au Bayern, son parcours avec les Bleus mais aussi ses tourments, Corentin Tolisso n’est pas seulement vu comme le retour d’un ancien de la maison pour la direction lyonnaise. En faisant le forcing pour faire revenir Alexandre Lacazette (31 ans) et le milieu (28 ans), l’OL a aussi voulu apporter une nouvelle rigueur au sein d’un groupe qui en a fortement manquée la saison dernière. Le premier entraînement de la saison a mis en lumière le côté complice de l’attaquant auprès de Rayan Cherki dans un rôle de grand frère.

De trois ans le cadet de Lacazette, ce n’est pas ce qui sera demandé à Tolisso mais ce dernier a apportera lui aussi un peu de son expérience à l’étranger avec, comme l’espère Bruno Cheyrou, "une mentalité germanique". "Il faut s’appuyer sur cette mentalité germanique, c’est ce qui m’a le plus marqué quand je suis arrivé, a surenchéri le joueur. C’est le problème qu’on avait en 2017. Quand on jouait des grosses équipes, on était là, on répondait présent et quand on jouait des petites, c’était plus difficile, on perdait énormément de points. Au Bayern, c’était totalement différent, la motivation était la même contre le Borussia ou le 17e. Et à la fin, on gagnait."

Au Bayern et même à Lyon, Corentin Tolisso a toujours été vu "comme quelqu’un de discret en dehors du terrain, qui a peu parlé aux médias pendant cinq ans" mais sur le terrain, c’est une toute autre affaire. Son premier passage lyonnais en avait donné un aperçu, le deuxième ne devrait en être que la confirmation : Tolisso a un caractère et une âme de gagnant. Ce n’est pas la moitié de décennie passée en Bundesliga qui a changé ce trait, bien au contraire. Au Bayern, Tolisso n’a pas fait qu’optimiser "son esprit de compétition et de la gagne". Des valeurs qui manquent aujourd’hui à l’OL, même si Jérôme Boateng, lui aussi passé par la Bavière, a tenté d'y remédier sans succès. Avec un ancien de la maison, le message passera peut-être plus facilement...

44 commentaires
  1. Darn - mar 5 Juil 22 à 9 h 41

    Je me demande ce que va donner la relation Boateng/Tolisso. En tout cas, je pense qu'on devrait garder Boateng.

    1. Mopi do Brasil - mar 5 Juil 22 à 10 h 24

      Ça dépend surtout de lui. est-ce qu'il est super motivé pour montrer qu'il n'est pas cramé et peut faire une saison aussi bonne que sa dernière à Munich ? Il peut avoir un rôle important dans l'équipe.

      1. Camulus - mar 5 Juil 22 à 10 h 55

        Il a fait une prépa de son côté pour être fit avant la reprise, compte tenu de son caractère, probablement qu'il aura envie de faire fermer des bouches, d'autant qu'il retrouvera quelques automatismes avec son milieu de terrain.
        Je pense que beaucoup ici ont méprisé et sous-estimé ce joueur et je pense que certains ne se rendent pas compte de ce que ça représente pour un club comme l'OL d'avoir un Boateng dans son effectif (après si on l'empêche de remettre certains rigolos à leur place quand ils ne sont pas sérieux, on ne peut plus rien pour le club).

      2. poussin - mar 5 Juil 22 à 11 h 30

        oui je confirme ce que dit Camulus au sujet de la rerise prématurée de Boateng pour postuler en équipe nationale. Il a l'air motivé à en découdre et veut sa place dans le 11 et à la coupe du monde. J'aimerai bien connaitre les échanges qu'il a eu avec Peter Bosz sur son avenir chez nous mais en tous les cas , il a un état d'esprit qui ne peut que pousser l'équipe vers le haut. Si les pépins physiques le laisse tranquille , il sera une sollution supplémentaire pour le coach en cas de défaillance de Mendes sur qui apparemment on mise tout. Il y aura également une forte concurrence avec Diomandé et le brésilien n'a pas intérêt à décevoir car derrière lui ça pousse.

    2. Olyonn@is - mar 5 Juil 22 à 13 h 03

      Boateng et Tolisso peuvent peut être appeler certains de leurs copains munichois 🙂,ok je rêve un peu,mais on en a déjà 2 pourquoi pas 3?

  2. OLVictory - mar 5 Juil 22 à 10 h 59

    La question est aussi de savoir si Bosz arrivera à organiser la défense. Est-ce qu'il va enfin s'y intéresser ?
    Si non alors ça ne sert à rien de mettre de bons défenseurs, c'est du gaspillage

    1. Darn - mar 5 Juil 22 à 12 h 09

      Est-ce qu'on ne devrait pas prendre aussi un autre entraîneur des défenseurs ? J'ai rien contre Caçapa mais c’est problème depuis pas mal d'années. Il faudrait que ça intéresse Cris !

      1. OLVictory - mar 5 Juil 22 à 12 h 23

        C'est surtout un entraineur qui a quelques idées sur la tactique en défense qu'il faudrait prendre.
        Ca sert à quoi un entraineur de défenseurs ? Ca existe ailleurs qu'à l'OL ?

        Au LOU comme dans toutes les équipes de rugby il y a les entraineurs du pack et ceux des trois-quarts, mais en foot je ne vois pas.

      2. Camulus - mar 5 Juil 22 à 12 h 34

        Je me pose la même question que toi Darn, Caçapa a été un super joueur à l'OL, mais en entraîneur des défenseurs, je ne vois pas ce qu'il nous a apporté... Un bon joueur ne fait pas nécessairement un bon entraîneur... Il y a dans tous les grands clubs un membre du staff plus dédié au travail défensif, mais chez nous sans aucun résultat...

      3. westkanoute - mar 5 Juil 22 à 13 h 02

        🇧🇬 Hristo Stoitchkov :

        💬 « Le foot, c'est facile à comprendre. Un ballon, onze joueurs. C'est un jeu à la con, il ne faut pas philosopher pendant des heures. Les grands entraîneurs sont ceux qui ont des très bons joueurs, un point c'est tout. Si Cruijff était un excellent coach, c'est surtout qu'il avait Hristo Stoitchkov dans son équipe. »

      4. Dufduf - mar 5 Juil 22 à 20 h 57

        Stoichkov , ballon d'or , a tout résumé. En équipe de Bulgarie ,ils formaient une belle attaque lui et Kostadinov...

  3. XUO - mar 5 Juil 22 à 11 h 21

    " Corentin Tolisso doit amener un peu de Bayern à l'effectif "
    Comment ? ben Coman, pardi

  4. Philippeb - mar 5 Juil 22 à 13 h 36

    La mode est aux entraîneurs " qui ont un projet de jeu" comme dit Longoria. Je voudrais bien qu'on m'explique en détail le projet de jeu d'Ancelotti ( Et même celui de Zidane). Ah si, il cherche à gagner, c'est peut être pour ça que la coupe aux grandes oreilles est dans son salon.

    1. Lyon1950 - mar 5 Juil 22 à 13 h 39

      Va-t'en remporter une coupe européenne avec effectif de blaireaux.

  5. Philippeb - mar 5 Juil 22 à 13 h 39

    Quand à Boateng, je redis que je n'arrive pas à admettre qu'il soit cuit à pas même 34 ans.

    1. Lyon1950 - mar 5 Juil 22 à 13 h 40

      Il n'empêche qu'il sera le remplaçant de Castello et Thiago.

      1. Olyonn@is - mar 5 Juil 22 à 13 h 47

        Peut être pas^^Il semble affûté cette saison.

  6. pointdujour - mar 5 Juil 22 à 13 h 50

    Mdr à lire les commentaires comme en janvier avec la venue de nbombele ils y croient. Lol on devrait garder boetang lol mais c'est pathétique. Tolisso ramène nous des joueurs du Bayern par contre casse toi après. Qu'est qui va nous ramener un peu de Bayern.

  7. pointdujour - mar 5 Juil 22 à 13 h 51

    Ramène coman et toi casse toi

    1. MICAL - mar 5 Juil 22 à 14 h 33

      Dis nous le clown ce que tu penses du Marocain?

  8. Olyonn@is - mar 5 Juil 22 à 13 h 56

    😱😱🙄

  9. Philippeb - mar 5 Juil 22 à 14 h 02

    Lyon 1950, On verra... " Les prévisions sont difficiles, surtout quand elles concernent l'avenir ! ".
    Diomandé avait fait une très belle saison avant de se blesser. Lukeba a fait une très bonne dernière saison dans des conditions très difficiles, Mendes aussi sur les quelques matchs en DC, Boateng est un ancien crack pas si vieux que ça. Da Silva était un bon joueur de L1, capitaine de Rennes. Le jeune Ozkaçar revient d'un prêt réussi en Belgique. Et le très jeune Sarr est annoncé comme un phénomène.
    Si Bosz revient à un peu de réalisme, que les latéraux se souviennent qu'il faut défendre, et avec un vrai n°6, Caçapa devrait arriver à trouver deux bons DC par match et revenir dans les défenses correctes de L1. Non ?

    1. Tigone - mar 5 Juil 22 à 14 h 40

      Si toute l'équipe se met à défendre ensemble, les défenseurs deviendront bon à nos yeux...

    2. poussin - mar 5 Juil 22 à 14 h 47

      On aurai tous aimé que ça se passe comme ça philippeb mais la saison qui vient de s'écouler nous dit tout le contraire. Reculer Mendes en fin de carrière et le prolonger , c'est une fausse bonne idée à mon avis.
      Boateng était censé nous amener de la solitidté et de la sérénité derrière et ça été tout l'inverse. on peut lui donner une 2 eme chance mais être intransigeant en retour.
      Da silva est une catastrophe lorsqu'il est sur le terrain , il avait été prit pour faire le nombre mais perso je m'en débarasserait illico.
      Pour moi la seule sollution c'est diomandé qui a perdu peut de match lorsqu'il était titulaire et qui a le physique pour prendre les ballons de la tête et ne pas se faire prendre dans le dos par sa lenteur. Mais l'idéal aurait surement été d'acheter des certitudes avec un joueur confirmé en DC pour accompagner Lukeba.

      1. Philippeb - mar 5 Juil 22 à 17 h 29

        Tu regardes ce qui s'est passé, là dessus on est tous d'accord, moi j'essaye de comprendre pourquoi et donc de deviner ce qu'il pourrait se passer. En gros je dis qu'on a des joueurs qui ont été bons avant et qu'il n'y a pas vraiment de raison qu'ils ne le soient plus. Ok Diomandé a été blessé, Boateng était à court de forme et a vécu un divorce très difficile. mais cette année ça devrait aller. Ma conclusion c'est qu'en ne délaissant pas la défense comme Bosz l'a fait l'an dernier, on devrait prendre environ 15 buts de moins et se retrouver dans les 5 meilleures défenses de L1 comme il se doit quand on est l'OL. C'est clair.

  10. JUNi DU 36 - mar 5 Juil 22 à 14 h 52

    Il y a encore des coms répétitifs pour Tolisso ?? Bon OK je vais me baigner à la rivière 🍻 Bonne journée à tout le monde
    A demain pour la suite des aventures de Tolisso 😂
    Bon com original Weska sur Stoitchkhov 👍

    1. Olyonn@is - mar 5 Juil 22 à 14 h 53

      Lol

  11. Gnafron - mar 5 Juil 22 à 16 h 31

    Selon plusieurs rumeurs Touiteur, Tagliafico serait proche de rejoindre Brighton.

    1. Darn - mar 5 Juil 22 à 17 h 30

      On va bientôt atteindre le plan Z. Mais comme dirait Plancton "je t'aime d'amouuuuur Plan Z !!!"

  12. Olyonn@is - mar 5 Juil 22 à 16 h 35

    Ha....Malacia a bien rejoint Manchester Utd ...La page est tournée...

  13. Lyolicha - mar 5 Juil 22 à 16 h 55

    ESPN Brésil indique que malgré des appels du pied de Manchester City, Arsenal et Tottenham (en plus du PSG), @LucasPaqueta97 ne veut pas quitter l'OL. Il reprendra avec le club comme prévu.

    Je sais pas ce qu’il se passe en interne et quel discours les dirigeants ont tenus face aux joueurs. Mais si c’est le cas et que paqueta veut rester c’est un signe fort d’ambition. Et aussi que l’OL VEUT réellement redevenir l’OL et qu’on veut plus nous endormir à coup de « communication ». Une chose est sûr c’est que le club ne pourra pas se permettre de refuser une offre à partir d’une certaine somme. Si demain un club anglais pose 60-70M je vois mal Aulas leur répondre « non non paqueta veut rester à Lyon »
    Et si paqueta doit partir cet été,ce que je n’espère pas,c’est assez rapidement. On peut plus se permettre d’attendre la fin du mercato pour recruter. Il devra être remplacer rapidement. Si KTE part(+ la vente de Aouar et/ou Kadewere) le club aurait déjà trouver son successeur. Et il se trouve dans le championnat hollandais. Plusieurs noms sont évoqués mais celui qui ressort c’est Cody Gakpo. L’international hollandais de 23 ans évoluant au PSV Eindhoven plait énormément a Bosz. Il partira pour une somme avoisinant les 25-30M et très franchement je serais pas étonné que ce soit le dernier coup de collier d’un mercato réussi. Pour cela faut espérer deux choses : la vente de kte et qu’aucun autre club ne recrute Gakpo d’ici là.
    Si il part lyon passera immédiatement à l’action.

    1. Gnafron - mar 5 Juil 22 à 17 h 19

      Mais pourquoi vouloir se débarrasser d'un top3 de l'année dernière, et de surplus le plus régulier ? KTE c'est 33 buts et 9 passes dec' en 2 saisons.

      1. Lyolicha - mar 5 Juil 22 à 18 h 42

        Faut poser la question à la direction. Moi perso j’ai toujours apprécier KTE et c’est pas son geste face à son public qui a fait polémique qui va me faire changer d’avis. Il a toujours fait le taf chez nous. Après personne n’est indispensable et si le club reçoit une offre jugée valable,il sera lui aussi remplacé.

      2. Olyonn@is - mar 5 Juil 22 à 20 h 25

        Pour l'argent bien sûr 🤑🤑🤑

      3. Olyonn@is - mar 5 Juil 22 à 20 h 29

        Je ne suis pas sur que Bosz apprécie plus que ça KTE,c'est comme Dembele il fait avec et espère mieux ou du moins des joueurs plus capable de s'adapter à son style de tactique.C'est peut être ça la raison?

    2. Darn - mar 5 Juil 22 à 17 h 28

      Je ne vois pas l'intérêt de vendre KTE, et surtout faut voir le tarif. En-dessous de 20 millions, ce serait une perte.
      Vendre Aouar, Kade, déjà ça permettrait de faire une belle acquisition en contrepartie, ce serait bien suffisant.
      Si on arrive à garder, à persuader Paqueta de rester, malgré une offre sérieuse (minimum 60 millions), ce serait un coup équivalent, sur ce mercato, au fait d'avoir signé Lacazette et Tolisso. Cela nous permettrait d'être hyper compétitif la saison prochaine, si on ne fait pas n'importe quoi. Et si Boateng retrouve un niveau correct, ça ira tout seul.

      1. Gnafron - mar 5 Juil 22 à 17 h 36

        On sait ce qu'on perd, on ne sait pas ce qu'on récupère

      2. Olyonn@is - mar 5 Juil 22 à 20 h 34

        Oui mais le problème:Paqueta sera t'il motivé, (il ne l'était pas en 2eme partie de saison)pour une nouvelle saison dans le nouveau projet"ADN Lyonnais"?? En plus il y a apparemment de sacrés club qui cours après lui(à part le PSG😜).

      3. Darn - mar 5 Juil 22 à 21 h 17

        Je pense que le projet actuel est plus intéressant pour Paqueta que celui qui se dessinait à l'hiver 2022, avec les départs de Guimaraes et Juni.

  14. Juninho Pernambucano - mar 5 Juil 22 à 17 h 03

    Je me demande , à l'instar de Boateng , quel club se serait positionné sur lui pour le recruter ?
    A suivre , mais les joueurs défensifs ( milieu et défense ) que nous empilons , ne me rassurent pas du tout .
    J'aurai vendu mendès et pris un vrai DC de métier de qualité , enfin , mais l'OL depuis le départ de Sam , n'y est jamais arrivé .
    En sentinelle ; je ne vois toujours pas de bon joueur , pb pourtant ciblé depuis des années .

  15. pointdujour - mar 5 Juil 22 à 17 h 20

    Personne voulait Tolisso Boetang Lacazette Ndombele
    Aucun club à part les supporters lyonnais qui kiffent les joueurs en cartons

  16. poussin - mar 5 Juil 22 à 20 h 13

    cool encore une rumeur d'agent néerlandais ??

    Auteur d’une saison très prolifique sous les couleurs du PSV Eindhoven, l’attaquant néerlandais Cody Gakpo est une cible de l’OL au mercato. (pour remplacer KTE que la direction ne souhaiterai pas garder) !!

    c'est pas du tout ce qu'on nous a dit en conférence de presse .

    1. Lyolicha - mar 5 Juil 22 à 20 h 24

      L’intention de l’OL est de garder KTE. Maintenant si une offre se présente elle sera étudiée. On sait ce qu’on a dans l’effectif en effet mais on sait aussi ce qu’il nous manque cruellement depuis des années. Un défenseur central, un 6 et un ailier.

  17. Dufduf - mar 5 Juil 22 à 20 h 27

    Joli titre mais faux car Boateng a déjà amené un peu de Bayern sous ses semelles

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut