Mercato : l'avenir de Corentin Tolisso (ex-OL) est encore flou

L'avenir de Corentin Tolisso, qui arrive au bout de son contrat avec le Bayern, est encore incertain. Pourtant apprécié par son entraîneur, les blessures à répétition de l'ancien Lyonnais posent problème.

Le contrat de Corentin Tolisso avec le Bayern Munich arrivera à son terme le 30 juin prochain. Le milieu de terrain, qui était entré en jeu lors du match nul face à Stuttgart dimanche (2-2), avait avoué à Sport1 à l'issue de la rencontre qu'il ne savait pas s'il serait toujours en Bavière l'année prochaine. Durant ses 5 saisons passées en Allemagne, l'ancien Lyonnais a eu du mal à enchaîner, constamment gêné par des pépins physiques. Dès lors, le club munichois n'est pas certain de vouloir prolonger son joueur français.


Nagelsmann partagé


Un doute partagé par le coach Julian Nagelsmann, qui a pourtant Tolisso à la bonne. "En tant que joueur et personne, c'est vraiment quelqu'un de bien", a-t-il déclaré en conférence de presse.

Toutefois, "sa prédisposition aux blessures est un problème. Il n'y a pas que les statistiques de cette année, mais aussi celles des précédentes qui sont toujours les mêmes. Ce n'est pas de sa faute. Nous l'avons vu cette année lors d'un match, où il est rentré au vestiaire avec les larmes aux yeux. C'est quelque chose qui le préoccupe vraiment."


"Nous verrons ce que l'avenir nous réserve"


L'entraîneur allemand a confié que "ça devient difficile. Mais j'ai beaucoup d'estime pour lui. C'est un très bon joueur et nous avons une très bonne relation. Mais quand même, il faut toujours voir les différents aspects des choses. Nous verrons ce que l'avenir nous réserve. Rien n'est encore officiel avec Coco. Nous allons voir comment les choses vont se passer pour lui."

Corentin Tolisso avait quitté l'OL à l'été 2017 pour rejoindre le Bayern, contre un chèque de 41,50 M €. Il était alors devenu le plus gros transfert de l'histoire de la formation bavaroise, avant d'être dépassé par son compatriote Lucas Hernandez en 2019 (80 M €).

6 commentaires
  1. dede74 - jeu 12 Mai 22 à 13 h 31

    Le secret médical existe aussi en Allemagne, donc on ne saura pas quels sont les critères qui font qu'il se blesse aussi souvent, c'est dommage.
    Quand il était à l'OL, il ne se blessait pas autant, que je sache ! le jeu et l'entrainement, outre Rhin, sont-ils différents et plus durs ?

  2. Darn - jeu 12 Mai 22 à 13 h 45

    Là aussi, ça devient une carrière sacrément moche.

  3. OL-91 - jeu 12 Mai 22 à 13 h 59

    On tend à oublier que le foot est un sport cruel. Je ne sais pas pourquoi, je pense à ce moment-là à John Mensah, un super joueur détruit trop vite.

    1. le_yogi - jeu 12 Mai 22 à 16 h 59

      Tout à fait d'accord ! A Rennes c'était un roc. Ensuite il se fait balader sur le côté droit par Puel, des cris racistes à son encontre, un carton rouge, un contrôle policier qui a mal tourné... Bref, il en a vu des vertes et des pas mûres. Je ne comprendrai jamais que les gens le classent parmi les flops de recrutement. C'est un gars qui avait le niveau, mais parfois tu maîtrises juste pas les circonstances...

  4. OLVictory - jeu 12 Mai 22 à 14 h 02

    On ne revient pas toujours intact suite à une rupture des croisés.
    Il fait malheureusement partie de ceux qui en souffriront tout le reste de leur carrière

  5. Mopi do Brasil - jeu 12 Mai 22 à 16 h 54

    Le doigt en avant, il déclara "Coco, Maison"

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut