Bafé Gomis avec Jimmy Briand et Arnold Mvuemba (AFP PHOTO / GIUSEPPE CACACE)

Jimmy Briand (ex-OL) a été "mis en réserve à cause de son gros contrat"

Retraité des terrains depuis le début de la saison, Jimmy Briand est désormais consultant pour Prime Video. A la retraite, l’ancien attaquant est revenu sur sa carrière et notamment l’expérience à l’OL.

Avec un but, il a renversé le cours de son expérience à l’OL. En plaçant un coup de tête sur un centre de Yoann Gourcuff et en trompant Stéphane Ruffier dans le temps additionnel, Jimmy Briand s’est offert un totem d’immunité auprès des supporters lyonnais. Ce n’était pourtant pas vraiment le sens de l’histoire depuis son arrivée à l’OL en 2010 pour "remplacer Govou et découvrir ce grand club, ce président qui est quelqu’un". Mais en offrant la victoire dans un derby en 2013, l’attaquant s’est offert une sympathie à vie entre Rhône et Saône.

Désormais consultant pour Prime Video, Briand a eu l’occasion de revenir au Parc OL depuis le début de la saison et ce sont bien des applaudissements qui le suivent au moment de passer au plus proche des tribunes. L’histoire n’a pourtant pas été toute rose avec des sifflets et une fin de parcours plus chaotique que prévue. Comme pour Moussa Dembélé cet été, Jimmy Briand s’est vu montrer la porte de la sortie par la direction lyonnaise à l’été 2013, un an avant la fin de son contrat.

"Le club m'a fait comprendre que j'avais un trop gros contrat dans la direction que voulait prendre le club, qu'il fallait que je parte. Intérieurement tu as envie de rester pour montrer que tu peux être décisif, que tu peux ramener l’OL à gagner des titres, a déclaré le jeune retraité à Oh my Goal. A l’été 2013, ils m’envoient en réserve avec Bafé Gomis parce qu’on a de trop gros salaires mais ce sont des gros clubs et ça se passe comme ça."

En utilisant un moyen un peu plus radical, l’OL a voulu forcer un départ qui n’arrivera finalement pas. Laissé en réserve jusqu’à la fin du mercato, Jimmy Briand retrouvera le groupe de Rémi Garde "avec qui il y a eu quelques frictions mais que je respecte" ce qui lui permettra de rester dans les coeurs des supporters un certain soir de novembre 2013. Preuve qu’une belle histoire tient à peu de choses.

14 commentaires
  1. JUNi DU 36 - ven 14 Oct 22 à 10 h 00

    Jolie photo.
    Une belle histoire en effet, et puis il y a eu le fait qu'il mouille le maillot à chaque match. Nous les supporteurs en grande majorité c'est ce qu'on demande aux joueurs avant tout. Rien que pour cela Jimmy mérite le respect et peut être considéré comme avoir été un bon joueur.
    Il aura marqué aussi de sacré buts 👍

  2. westkanoute - ven 14 Oct 22 à 10 h 20

    Ce ne sont pas les 3 joueurs les plus appréciés par les fans sur la photo,comme le précise l'article hormis son "viol" à Sainté,jimmy était beaucoup décrié, quant à arnold et bafé,j'en parle même pas.
    Pourtant 3 professionnels consciencieux il me semble.

  3. Juni forever OL - ven 14 Oct 22 à 10 h 40

    A jamais un viol..r de stéphanois 🙂

  4. JUNi DU 36 - ven 14 Oct 22 à 11 h 11

    Quel match magnifique aussi ce jour là.
    Jimmy décisif.
    Jimmy magnifique retourné
    Jimmy acclamé par le pubilc

    https://youtu.be/Nk34iFDmDm8

    Jimmy restera à jamais dans le cœur d'une grande majorité de supporteurs lyonnais.

  5. Darn - ven 14 Oct 22 à 11 h 14

    Sympa cette tenue d'entraînement !

  6. Poupette38 - ven 14 Oct 22 à 11 h 33

    Ce qu'il était maladroit le "Jimbo" , ce qu'il pouvait nous énerver, mais il ne lâchait jamais rien, comme à Bordeaux où l'on était mené 1 0 depuis le début du match, ce match que l'on gagne 1 2 dans les arrêts de jeu grâce à lui pour moi, car il n'a rien lâché, empêchant le défenseur de garder le ballon tranquillement et allant chercher la touche, la suite on la connait .
    + la 90e+3 à Sainté 😍

    1. Darn - ven 14 Oct 22 à 11 h 43

      Un vrai chouette joueur Jimbo. J'en garde un bon souvenir ; je me souviens aussi, même si on avait perdu, qu'il n'avait pas démérité contre la Juve.
      Beaucoup plus de sympathie pour lui que pour Bafé, dont les replis défensifs et les hors-jeu récurrents, plus encore que Dembélé, m'exaspéraient au plus haut point.

  7. Juninho Pernambucano - ven 14 Oct 22 à 12 h 16

    Houlala Briand c'était pas brillant !
    Qu'est ce qu'il s'est fait siffler , on enjolive l'histoire en oubliant son parcours .
    Il avait les pieds carrés franchement , mais batailleur .
    S'il a été mis en réserve c'est que l'OL n'en voulait plus et le poussait dehors , pas à cause de son salaire .

    1. Juni forever OL - ven 14 Oct 22 à 13 h 09

      je l'aimais bien

    2. Cicinho - ven 14 Oct 22 à 14 h 25

      Ça reste ce genre de gars bon joueur de l1, mais sans plus, mais il en faut toujours dans une équipe (genre Vasquez au real)
      Mais c'est sûr qu'au niveau technique c'était pas toujours ça, même s'il avait mis un retourné incroyable à la Rooney!
      Rooney d'ailleurs à qui il était comparé tout jeune

      1. JUNi DU 36 - ven 14 Oct 22 à 14 h 53

        Il en a mis d'autres des retourné et tous plus beau les uns que les autres

    3. Poupette38 - ven 14 Oct 22 à 14 h 27

      Oui c'est ce que je dis, ce qu'il a pu nous énerver, pas technique du tout .

      Bafé et ses hors jeux . Partis "gratos" dans le club où il n'a pas voulu aller la saison précédente, qui aurait rapporté 'quelques sous" au club et surtout permis que l'OL conserve sa pépite A. Martial, je lui en ai toujours voulu pour cet épisode 😡

  8. JUNi DU 36 - ven 14 Oct 22 à 14 h 56

    Vous avez oublié les buts qu'il a mis ou quoi ???
    Il faut quand même une sacré technique pour certains qui sont allé au fond/ou pas.
    Dire qu'il n'était pas technique du tout j'appelle ça mentir, ou avoir pas vu un quart de ces matchs et de ces buts.

  9. Absa7799 - ven 14 Oct 22 à 15 h 45

    Placardisé avec Gomis car trop gros salaire et je me souviens plus du troisième joueur, peut être Mvuemba. En tout cas du coup, , Bahlouli et Benzia avait intégré le groupe pro pour compenser et grosse prise de boulard. Quand les trois poacardisés sont revenus, grosse déception des jeunes joueurs dont on connaît la suite... Déjà à l'époque du projet de la construction du grand stade la gestion de l'effectif était très limite.
    Le financier avait déjà pris l'aspect sur le sportif en 2009 avec l'arrivée de Ponsot, Puel et du Projet

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut