Lyon’s players take part in a training session on the eve of the UEFA Champions League football match Juventus Vs Olympique Lyonnais on November 1, 2016 at the ‘Juventus Stadium’ in Turin. / AFP PHOTO / MARCO BERTORELLO

Juventus - OL : l'heure de vérité

Toujours aussi friables dans le jeu, les partenaires de Maxime Gonalons ont l'occasion, mercredi soir, de prouver qu'ils méritent de poursuivre leur aventure en Ligue des champions.

De notre envoyé spécial à Turin (Italie).

Un défi de taille. "Un Himalaya", ose même Jean-Michel Aulas le président de l'OL (lire ici). 3e du groupe H (1 victoire, 2 défaites), Lyon n'a pas le choix et doit absolument décrocher un résultat positif, ce mercredi soir sur le terrain de la Juventus Turin. En cas de déroute en terre italienne et d'un succès de Séville contre Zagreb, la bande à Bruno Genesio quittera illico presto la plus prestigieuse des compétitions européennes. Par la petite porte. Une donnée guère flatteuse qui n'a pas échappé à Maxime Gonalons. "On était passé au travers la saison passée dans cette compétition, se remémore le capitaine de l'OL. Il y a plus de maturité dans le groupe mais il faut être plus régulier dans un même match. On est des compétiteurs, on n’est pas là en touriste. On n’a pas d’autre choix que de prendre des points." Les Lyonnais, défaits lors du match aller (0-1), ont à coeur de prouver qu'ils peuvent rivaliser avec l'actuel leader du championnat italien. "On a fait un très bon match à l’aller mais il a manqué de l’efficacité, assure l'entraîneur lyonnais Bruno Genesio. On sait maintenant qu’on peut bousculer cette équipe. Ça sera l’occasion pour nos joueurs de montrer qu’ils ont du talent et qu’ils peuvent se mettre au niveau."

La dernière chance de l'OL

Après son succès contre Toulouse (1-2), à 10 contre 11, le club rhodanien souhaite poursuivre sa rébellion face à un redoutable adversaire, habitué des joutes européennes. "Le fait de regagner fait du bien à la tête", indique Maxime Gonalons qui n'a pas oublié la défaite au match aller (0-1). "On a fait de belles choses même si le résultat n’a pas été à la hauteur, soupire-t-il. Ça sera un match très compliqué mais vous pouvez compter sur nous, on sera présents." Emmené par son serial-buteur Alexandre Lacazette, l'OL toujours aussi friables dans le jeu souhaite clairement déjouer les pronostics. "C’est notre dernière chance de jouer un 8e de finale de Ligue des champions cette année au Parc OL, rappelle Jean-Michel Aulas. Lorsqu’on a la chance de jouer sur le terrain de la Juventus, si on doit faire un exploit, c’est à ce moment-là qu’il faut le faire. Je n’ai pas de certitudes mais j’ai envie de croire que mes joueurs en sont capables. Il y a une volonté incroyable à tous les étages du club de s’en sortir." Soutenu par 1800 supporters, dans l'antre du Juventus Stadium, l'Olympique lyonnais a l'occasion rêvée ce mercredi de frapper les esprits. Et de rassurer son monde sur son réel envie, cette saison, de jouer dans la cour des grands.

35 commentaires
  1. jeepy - mer 2 Nov 16 à 7 h 08

    Tout ça, c'est le blabla habituel...' Tout va dépendre d u système de jeu ! Si Raphaël et Rybus ne se disciplinent pas, on va au devant de déboires... Surtout si on joue défensivement, ce qui serait incompréhensible car seule une victoire peut être importante pour la qualif.

  2. OLVictory - mer 2 Nov 16 à 8 h 08

    Ça fait longtemps que l'exploit en LDC est attendu et n'arrive jamais. Ou alors contre des équipes bidons.
    Un vrai match de poule gagné à l'extérieur contre un grand d'Europe ça remonte à des temps lointains.
    Aulas a dit que l'équipe n'a jamais été aussi forte. Pourquoi pas ? Mais,au lieu de le dire il serait mieux de le montrer.

    1. Tanner Angel Mkd - mer 2 Nov 16 à 12 h 16

      ça fait peur d'entendre que l'équipe n'a jamais été aussi forte mais en même temps voir qu'elle fait le pire départ de saison depuis la création du club..

    2. OLVictory - mer 2 Nov 16 à 14 h 49

      Une équipe qui gère, qui sait ce qu'elle fait et qui s'appuie sur une tactique rigoureuse mise en place par Allegri.
      C'est tout le défi de battre une équipe qui est imbattable par nous sur le papier.
      Une équipe qui n'a jamais perdu chez elle contre un club français.

  3. OLVictory - mer 2 Nov 16 à 8 h 13

    "Pour savoir quelle est la stratégie du dirigeant numéro 1 en France, qui est un peu moi-même, on interroge les représentants d’Ajaccio et de Clermont. Evidemment, Ils n’auront jamais la possibilité de venir jouer la Juventus"
    Il est en train de se fâcher avec tout le monde, par agressivité.

    1. lyonnais974 - mer 2 Nov 16 à 8 h 43

      Sur le fond il n'a pas tord !! Il a pris un club en L2 a gagner des titre cree son stade et aujourd'hui son club joue la Ldc face au dernier finaliste de la dernière compétition le dirigeant numéro 1 en France c'est lui !! Après il y a une manière de le dire que j'apprécie peu aussi, car elle donne une image d'un club hautain ce qui n'est pas le cas..

      1. OLVictory - mer 2 Nov 16 à 8 h 48

        Il a forcément tort de mépriser ouvertement ses clients, ses concurrents et tout ce qui compose le foot français. C'est une règle dans le commerce.

      2. Naka De Lyon - mer 2 Nov 16 à 12 h 07

        @OLV je pense qu'il sait ce qu'il fait ou ce qu'il dit ,et surtout pourquoi il le fait , il decouvre pas le milieu .

      3. OLVictory - mer 2 Nov 16 à 13 h 28

        Alors c'est le seul a savoir et tous les autres présidents sont des mauvais parce que j'ai jamais entendu un seul président de club connu être aussi méprisant avec ses supporters.

  4. OL48 - mer 2 Nov 16 à 8 h 57

    En tout cas, comme on est sous oxygène, on devrait passer l'Himalaya plus facilement.

    1. OLVictory - mer 2 Nov 16 à 13 h 28

      L'Higuainalaya ?

  5. OL-38 - mer 2 Nov 16 à 9 h 23

    Bonjour à tous,
    Ce soir, L'OL doit tout donner, pour faire un bon match et surtout ne se laisser abattre. Les gones doivent rester souder à tous les postes. Oui, si L'OL créer l'exploit (sait on jamais) Cela pourrait plus les motiver à bien jouer, pou la suite de la saison. Et puis, c'est vrai qu'un huitième de Finale au Parc OL, serait vraiment une bonne chose pour Lyon. ALLEZ L'OL

  6. Pantagruel - mer 2 Nov 16 à 9 h 37

    On a rien à perdre sur ce match, autre chose qu'une victoire et la deuxième place s'envole. On doit presser fort et entrer tambour battant dans le match, on a pas la défense pour jouer petit bras alors autant attaquer direct, qu'Alex, Nabil, Rachid et Maxwel fassent un malheur.

    1. OLVictory - mer 2 Nov 16 à 10 h 25

      Si on se lance à l'abordage contre une équipe aussi expérimentée ils vont nous bouffer tout cru en deux contre-attaques.
      Il faut au contraire les empecher de jouer et attendre la faille pour marquer.
      Faire le contraire serait très naïf.
      Sur un malentendu ça peut marcher, mais c'est la solution désespérée.

      1. Pantagruel - mer 2 Nov 16 à 10 h 47

        On a fait ça à l'aller en première mi-temps, on a vu ce que ça a donné. Dès qu'on a commencé à les presser plus haut en deuxième, on les a mit en difficulté. Eux ils ont tout le loisir d'attendre la faille, nous non, il nous faut les points donc, oui, on s'expose aux contres mais on a pas tellement le choix.

      2. OLVictory - mer 2 Nov 16 à 12 h 55

        Quand on joue contre la Juve on a toujours l'impression de les mettre en difficulté. Ça n'éveille aucune question chez vous ? On s'en va en disant : on a fait jeu égal et on a perdu. A chaque fois
        La clé c'est la culture tactique, tant qu'on n'aura pas compris ça on perdra. L'équipe de la Juve a cette capacité à faire croire qu'on la domine et généralement dans le même temps ils marquent !
        De toute façon c'est la Juve en face donc toute stratégie simple, claire et nette sera forcément mauvaise.

      3. Pantagruel - mer 2 Nov 16 à 14 h 02

        Mouais... ce que j'ai vu surtout c'est que la culture tactique c'est un Lacazette qui rate son péno, un Bouffon des grands soirs et une erreur d'appréciation de Lopes. Pour le reste je crois que le staff a bien identifié les atouts de cette équipe de la Juve et a su apporter des réponses lors du match aller, tout est désormais qu'une histoire d’exécution.

      4. OLVictory - mer 2 Nov 16 à 14 h 05

        Ça confirme ce que je disais.

  7. bol26 - mer 2 Nov 16 à 11 h 55

    Je pense qu'il n faut pas se lancer à l'abordage de suite... ce serait suicidaire
    par contre ... attendre des ouvertures et les jouer à FOND
    mais soyons réaliste .... 99% de (mal) chance de perdre !!
    je crois plus à un nul de Zagreb à Séville .... car les croates jouent leur dernière chance d'accrocher l'Europa League et Seville n'est pas au top

  8. Gones2wano - mer 2 Nov 16 à 12 h 00

    Victoire 3 à 1 avec double de lacazette et un but de darder
    Vous l'aurez compris c'est un voeux mais bon j'ai envie d'y croire
    Par contre le retour en 3-5-2 comment ça m'énerve c'est trop

    1. OLVictory - mer 2 Nov 16 à 13 h 30

      C'est peut être de l'intox de notre super genie ?

  9. Ismael Bakekolo - mer 2 Nov 16 à 13 h 29

    Apparement on va jouer en 3-5-2 àvec l'équipe type et Mammana-Nkoulou-Diakhaby en defense. En fasse la Juve va apparemment jouer en 4-4-2 en losange, on connaît les limites au niveau des latéraux à se poste et quand on connaît les lacunes défensives de Dani Alves dans une moindre mesure de Evra on a peut être un bon coup à jouer en attaque rapide sur les ailes. Allés l'ol!

    1. Ismael Bakekolo - mer 2 Nov 16 à 13 h 44

      Excuser moi pour les fautes d'orthographe les limites aux niveaux des latéraux dans ce *systeme et Àllez l'ol!!

    2. Reno - mer 2 Nov 16 à 14 h 30

      Avec l'absence de Chiellini, Benatia devrait prendre sa place dans l'équipe avec leur 3-5-2 ça serrait pour le coup surprenant de les voir jouer en 4-4-2 losange. On annonce plutôt Buffon - Barzagli, Bonucci, Benatia - Dani Alves, Khedira, Marchisio, Pjanic, Evra - Higuain, Mandzukic (3-5-2) une sacré armada..

      1. Ismael Bakekolo - mer 2 Nov 16 à 15 h 23

        Je rapporte seulement de ce que j'ai lut d'où le "apparemment". Info tirée de foot mercato qui ont retranscrit cet info du journal de presse italien Tuttosport.

      2. Reno - mer 2 Nov 16 à 19 h 16

        Dans tous les cas et peu importe leur système de jeu ou le notre ni même le résultat, on veut des joueurs qui mouillent le maillot. Pas de honte à perdre contre plus fort que soi mais on veut du pressing de l'engagement et de l'envie, le pire c'est de les voir jouer sans mouvement, des plots en défense, pas d'appels quand on a le ballon. On veut des joueurs qui donnent envi de les supportés, la ligue des champions est censé décupler la motivation de nos millionnaires espérons que ça sera le cas ce soir.

      3. fandelol - mer 2 Nov 16 à 20 h 26

        @Beeeen: le dernier entraineur qui a gagné la LDC a autant d'expérience que Genesio 😉

  10. TomLePatron - mer 2 Nov 16 à 14 h 32

    Je suis conscient que bos meilleurs défenseurs sont Mammana Diakhaby et qui formeront un duo de choc plus tard mais on est en train de parler de la Juventus quand meme. Je veux croire en la victoire montrer moi que c'est possible. Allez L'OL!

  11. Wizzkykok - mer 2 Nov 16 à 17 h 51

    Allez les gars! Lâchez les chevaux, soyez fous!
    Faut pas jouer petit bras pour croire en l'exploit!

  12. ol-91 - mer 2 Nov 16 à 17 h 58

    Nos joueurs sont capables de battre la Juve : ils ont des chaussures à crampons mais ils ne leur manque plus que l'efficacité. Fâcheux ! parce que justement c'est l'efficacité qui fait le vainqueur !

  13. magister72 - mer 2 Nov 16 à 19 h 34

    ouais, ben je suis pas si confiant.
    on rate régulièrement les grandes occasions je vois pas ce qui changerais ce soir.
    on ne sait pas mettre le feu, et on se met toujours en difficulté sur des actions bidons.
    franchement j’espère juste pas une raclée ce soir.
    pour la gagne j'y crois pas une seconde.
    qu'ils me fassent mentir.

  14. ol-91 - mer 2 Nov 16 à 19 h 54

    Si Lacazette ne tire pas les pénaltys, on a une chance.

  15. delgado69 - mer 2 Nov 16 à 19 h 54

    victoire de l'equipe de la youth league 1 a 0

  16. OLVictory - mer 2 Nov 16 à 20 h 14

    Etrange la compo, 4231 avec Morel, Diakhaby, Mammana et Rafael en défense, Gonalons Tolisso en MDéf, une ligne Ghezzal, Fekir et Rybus, et Lacazette en pointe.

  17. delgado69 - mer 2 Nov 16 à 20 h 17

    Rybus dans ce poste c'est risque mais ca peut lui convenir car il a plus un apport offensif que defensif quand il est lateral

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est pour cela que Tousart lui-même a dit il y a quelques jours qu'il a beaucoup de respect et d'affection pour Juni, que leur relation a été très bonne. Le…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    @cavegone Là, tu deviens de mauvaise foi. Il y a des arguments qui sont présentés ici tous les jours pour justifier que le maintien d'Aulas à la présidence du club…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est pas de l'ingratitude, mais il est de plus en plus insupportable. On ne va pas se forcer à apprécier ce qu'il devient, coute que coute, parce qu'on a fortement…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    Aulas dit ça juste pour faire croire que Jeffinho est un crack. Tous les socios de Botafogo s'en foute de son départ car c'est un pari qu'ils jugent trop risqué.…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    Aulas embrasse surtout l'argent qu'il a retiré de l'OL le mois dernier, en vendant ses parts et celles de ses co-actionnaires au delà des valorisations les plus hautes, de sorte…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est de l'analyse de très haute volée. Ça donne envie de créer des emplois en France, de prendre des risques, de sacrifier sa vie privée, car oui, être entrepreneur, c'est…
  • Olympien First OL - Mercato : Aulas raconte ses discussions avec le PSG pour Cherki
    Je pense qu'il ne faut pas "surinterpréter" les propos de Jean-Michel Aulas, et systématiquement à charge. Effectivement, la proposition du PSG était vraiment faible (un peu comme pour le rachat…
  • Tongariro OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    "Après 22ieme ou 3ieme osef ça n’a aucune importance puisque les carrières durent beaucoup plus longtemps maintenant." Ouai après là en l'occurrence ses deux rivaux sont à peu près contemporains…
Faire défiler vers le haut