OL -Bordeaux (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Ligue 1 : l’OL a une culture du sprint final

Après la victoire contre Bordeaux, l’OL doit enchaîner ce mercredi contre Brest. Avec 18 points à aller chercher, les Lyonnais n’ont pas le droit au faux pas.

Déjà trois points dans la besace. Grâce à une faible équipe de Bordeaux, l’Olympique lyonnais a parfaitement lancé son sprint de sept finales pour la fin de saison et décrocher une place dans une compétition européenne. Il reste désormais six matchs et la prochaine étape n’est autre que ce mercredi (21h) à Brest. Face aux anciens coéquipiers de Romain Faivre, l’OL doit prouver que la victoire dominicale n’était pas simplement due à la faiblesse adverse mais bien à cette envie de prouver. 

"On sait depuis longtemps qu'on a des capacités. Désormais il faut faire les choses, avant déclaré Karl Toko-Ekambi après le match contre les Girondins. Contre Bordeaux ça a été fait. En revanche, il reste encore six matchs. Il ne faut pas s'enflammer, c'est à la fin du bal que l'on paie les musiciens. [...] On est conscient des choses, on discute ensemble. On aborde les rencontres différemment et ça s'est vu."


Invaincu en 2018-19


Avec plus d’envie, l’OL arrivera-t-il à son objectif ? Il reste encore 18 points à prendre et tout reste possible. Surtout, le club lyonnais a une certaine expérience de ces sprints finaux. Tout le monde se rappelle forcément la bataille avec Lens lors du premier titre ou la remontée sur Monaco deux ans plus tard. Ces dernières années, l’OL n’a jamais fait 100% de victoires lors des six dernières journées mais a pris au minimum 12 points. Ce fut la saison dernière et lors de la saison 2016-2017. Si en 2019-2020, le Covid a stoppé le championnat à dix journées de la fin, les deux dernières années sous Bruno Genesio s’étaient terminées avec 15 et 16 points sur les 18 possibles. Il faudra clairement réaliser le même exploit pour apercevoir l’Europe.

6 commentaires
  1. Poupette38 - mer 20 Avr 22 à 17 h 48

    Oui mais quand BG l'a fait il y avait 7 Gones sur le terrain .
    Et comme Bruno l'avait dit à Paga, au micro de canal, qui le félicitait à la fin du match (encore) contre Nice : "il faut remercier les joueurs parce qu'on leur a beaucoup demandé" .

  2. poussin - mer 20 Avr 22 à 19 h 23

    vous allez nous porter la gigne avec ces articles !! il y a ka fo kon

  3. Jean-Jacques 2 bouts - mer 20 Avr 22 à 19 h 54

    Ça sent la crevaison au pied du col tout ça. Je n'empêche pas ceux qui le veulent de rêver, mais bon, soyons réalistes.

  4. kcn - jeu 21 Avr 22 à 1 h 24

    La culture du sprint final ! même ça, on l'a perdu...

  5. Juninho Pernambucano - jeu 21 Avr 22 à 6 h 19

    Il vaut mieux en rire . Lol

  6. OLVictory - jeu 21 Avr 22 à 7 h 16

    On ne peut pas faire un sprint final avec autant de titulaires blessés. Ça n'est jamais arrivé et ça n'arrivera jamais. L'OL souffre de procrastination et si on ajoute le peu de joueurs valides c'est foutu. Il fallait se bouger avant, mais pour ça il faut un peu de mental.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut