Les joueurs de l’OL célébrant le but de Tetê contre Ajaccio (Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Ligue 1 : l’OL, une équipe aussi séduisante qu’intrigante

Vainqueur de son premier match de championnat, l’OL n’a pas manqué ses débuts. Pourtant, entre un mercato séduisant et des lacunes toujours présentes, le club lyonnais reste encore une interrogation pour de nombreux observateurs.

Pas de faux départ à l’allumage des feux. Lancé dans une course de 38 journées depuis vendredi dernier, l’OL n’a pas manqué le premier virage de sa saison avec une victoire contre l’AC Ajaccio. Dans un mois d’août plus qu’abordable, les hommes de Peter Bosz se devaient de lancer parfaitement la machine afin de ne pas s’offrir une première sortie de route et des premiers remous. Pourtant, malgré la victoire, l’heure n’est pas forcément à l’emballement général du côté de Décines. Les trois points récoltés contre le promu corse ont été entachés par l’exclusion d’Anthony Lopes, suspendu trois matchs, et d’une certaine peur qui en a découlé ensuite.

Les années passent, les méthodes de travail changent mais il semblerait que les désillusions d'hier soient encore bien trop ancrées pour s’estomper en un rien de temps. "Contre Ajaccio, ce n’est pas passé loin, mais la saison dernière, c’est un match que l’OL aurait sûrement perdu, nous a confié Vincent Tolisso, le papa du numéro 88, lors de la séance de lundi. C’est aussi ça que Corentin (Tolisso) et Alex (Lacazette) peuvent apporter. Ne plus avoir cette peur quand ça tourne mal, ce barrage psychologique et cette panique quand les vents sont contraires comme avec le rouge d’Antho (Lopes). Cette culture de la gagne qu’ils ont connue au Bayern et à Arsenal. Au Bayern, même contre les petits, ils voulaient leur rouler dessus."


Des maux toujours bien présents ?


Vendredi dernier, l’OL a fait le dos rond, a semblé par moment sur un fil comme cette claquette de Rémy Riou mais a finalement tenu. Certains supporters présents lundi au centre d’entraînement pour la séance ouverte au public ont regretté "la frilosité des joueurs quand les deux équipes ont été à 10 contre 10. On a arrêté de jouer plutôt que de vouloir enfoncer le clou." Un attentisme qui est finalement le fruit de toutes ces dernières années et de joueurs pris entre deux feux : celui de vouloir aller de l’avant pour se mettre à l’abris et dans le même temps la peur de se déséquilibrer et se faire avoir en contre et perdre de précieux points en route. Vendredi dernier, l’adversité n’a certes pas autant poussé pour mettre à mal la confiance lyonnaise mais conserver les trois points après le vent de panique qui a suivi le rouge de Lopes montre que les Lyonnais sont peut-être bien sur la bonne voie.

Dans ce personnage de Docteur Jeckyll et Mister Hyde, les observateurs espèrent avant tout voir le visage séduisant qu’a laissé espérer le mercato estival depuis début juin. "Je suis vraiment impatient de voir comment la mayonnaise va prendre. Avec le calendrier jusqu’à début septembre, avec Lorient, Troyes, Reims, Auxerre et Angers, c’est au minimum 12 points, nous a avoué Thibault Le Rol, présentateur phare de Prime Video. Que ce soit les joueurs mais surtout Peter Bosz, il y a une urgence de résultats d'entrée de jeu. Avec les retours de Lacazette, Tolisso et la bonne pioche Lepenant, tu as quand même réussi à te rendre attractif sans Europe. C’est quand même un signe de la bonne image du club. Il faut maintenant que ça se conjugue avec des résultats."


Cheyrou : "L’OL a un coup à jouer"


En attendant de savoir si la rencontre contre le FC Lorient se jouera dimanche malgré l’état de la pelouse du Moustoir, l’OL a eu une nouvelle semaine pour gommer ses erreurs et répéter encore et encore ses gammes. Contre Ajaccio, la première demi-heure a montré que certains principes de Peter Bosz étaient enfin assimilés. Pour Emelyne, membre des Lyon 1950, le pressing tout terrain "a étouffé les Corses, on ne les a pas laissé respirer. Sans le rouge, le match aurait certainement été plié dès la mi-temps." Dans cette saison inédite, l’OL a peut-être trouvé du bon dans son malheur. En ne se qualifiant pas pour l’Europe, le club lyonnais s’est dégagé du temps dans son calendrier.

Quand le PSG, l’OM ou encore Monaco vont "vivre des semaines avec des cadences éreintantes, l’OL peut tirer un avantage avec un match par semaine", croit savoir Benoit Cheyrou, consultant pour Prime Video interrogé juste avant la rencontre contre Ajaccio. Comme les supporters lyonnais, l’ancien milieu de terrain estime que "l’OL a une carte à jouer avec cette Coupe du monde en plein milieu de la saison. S’il est en bonne position à l’hiver et qu’il gère bien cette période, il n’y a pas de raison de ne pas voir le club à la bataille." Des espoirs, l’OL et ses supporters en ont depuis quelques années. Ça ne s’est pas concrétisé par des trophées ou une lutte acharnée pour le titre. Dans le malheur de la saison dernière, le club en a peut-être tiré un avantage. Aux joueurs et au staff de désormais mettre tous les ingrédients pour que la sauce prenne et ne laisse pas un arrière-goût amer.

53 commentaires
  1. PAT11grib - jeu 11 Août 22 à 8 h 58

    J'aurais plutôt mis :
    Une tactique aussi séduisante qu'intrigante !

    1. Doudski69 - jeu 11 Août 22 à 9 h 06

      Une tactique aussi intrigante qu'inquietante.

      1. Moimoi - jeu 11 Août 22 à 9 h 16

        Bref, une tactique qui "ante" 😉

  2. poussin - jeu 11 Août 22 à 9 h 22

    On a des nouvelles de nos blessés ? Des retours en vue pour ce week end ? Lacazette, jra, faivre, diomende, caqueret, tolisso, toko ?

      1. poussin - jeu 11 Août 22 à 14 h 35

        Merci, je n avais pas vu l info pour lacazette et toko.

  3. OL1jourOLtoujours - jeu 11 Août 22 à 9 h 23

    si l'adepte du beau jeu aimerait voir un OL flamboyant, si l'OL gagne même dans la douleur les matchs qu'on aurait perdue la saison dernière je signe...attendons la fin du mercato et l'enseignement qu'on pourra tirer du début de championnat pour se faire une première idée

    1. Moimoi - jeu 11 Août 22 à 9 h 34

      OL1jourOLtoujours, on prendrait quand même, mais avec l'équipe qu'on a, théoriquement plus destinée à être parmi les premières que les dernières, il serait regrettable de devoir gagner chaque match dans la douleur et ou l'ennui.

      Un match ne dure pas un quart d'heure mais une heure et demie minimum, et mis à part celles et ceux qui ont du temps à perdre ou pour qui "seule la victoire est belle", un très grand nombre d'entre nous cesse ses activités pour observer une équipe jouer en espérant voir du beau jeu (et une victoire, puisque nous sommes supporteurs).
      Si le jeu est moche, qu'est-ce qu'on s'ennuie...

      1. Tigone - jeu 11 Août 22 à 11 h 07

        Le sport de haut niveau c'est gagner!!!

        Si on joue super bien tant mieux mais c'est secondaire.

      2. Moimoi - jeu 11 Août 22 à 11 h 16

        Bah non Tigone, sinon, fallait appliquer ce principe concernant Moussa, le meilleur de nos attaquants la dernière saison : "Si on marque de super manière tant mieux mais c'est secondaire". "Les attaquants de haut niveau leur but c'est marquer!!!".

        Nous ne sommes pas des sportifs de haut niveau, nous. Nous sommes dans un siège chez nous ou au stade et on ne s'y place pas pour voir n'importe quoi.

        Faut changer de sport sinon, pour un truc plus court que 90 minutes, genre de la course sur 100 mètres.

      3. jeremy - jeu 11 Août 22 à 17 h 23

        Attend je comprends pas... Quand on gagne pas on dit que c'est parce que Bosz s'obstine dans son envie de beau jeu et quand on gagne sans la manière on critique le jeu ?

    2. PAT11grib - jeu 11 Août 22 à 10 h 05

      Et qu'est-ce que l'on a pu s'ennuyer souvent ces dernières saisons.... avec pourtant beaucoup de talents.
      Je pense pour ma part que le dernier entraîneur digne d'attractivité footballistique était Hubert Fournier.
      Gensio par moment mais au début de sa carrière car inexpérimenté, Silvinho qui n'est pas un entraîneur. Garcia plus à la recherche du résultat que du spectacle et Bosz les beaux discours qui ne s'appliquent que rarement sur le terrain.

  4. Olyonn@is - jeu 11 Août 22 à 10 h 10

    Lyon a eu un gros trou d'air en 2eme mi temps contre Ajaccio,est ce à cause de la tactique Bosz qui demande trop d'énergie ?Contre Ajaccio sa passe mais contre une meilleure équipe ça ne passera pas...Je suis à moitié déçu et à moitié content des choix du club.Le retour de Lacazette,Tolisso,le bon choix Lepenant,Tagliafico a l'air plutôt solide,Riou un bon numéro 2,c'est top.Par contre on garde le pire entraîneur de Lyon du 21ème siècle qui a battu des records de loose datant des années 80...Il met Mendes en DC se qui nous empêche d'acheter un grand libéro.👎👎 👎Un autre truc mais moins important,le club aurait pu acheter un vrai ailier gauche,gaucher.

    1. poussin - jeu 11 Août 22 à 11 h 07

      Jouer à 10 c est pas la même chose qu a 11 surtout avec un milieu en moins et un gardien expulsé. Normal qu on se soit retrousser les manches pour conserver le score ce qu on a su faire. Il y a eu 3 points et C est bien là l essentiel. Vous aimez critiquer le coach sans réelle argument, juste par plaisir en fait. Continuez si ça vous chante mais en attendant, il a gagné son premier match.

      1. Olyonn@is - jeu 11 Août 22 à 11 h 15

        Mais poussin, l'année dernière il en raté combien de matchs le coach?On a un an d'arguments non?Joueurs qui pressent trop,donc espacements entre les lignes..,trous d'air en défense...J'ai vu les prémices des même choses contre Ajaccio..Fatigue de joueurs....schéma de jeux super lisible pour les adversaires,changements trop tardifs...Liste non exhaustive.Je pourrais te citer plein de trucs.

      2. jolann69 - jeu 11 Août 22 à 11 h 28

        En fait Olyonn@is, que tu aies raison ou non sur ton constat, il est aujourd'hui absolument contre productif de critiquer le coach, car on l'a et on doit faire avec. Encore critiquer un joueur, pour lequel nous avons un ou des remplaçants, cela est possible, mais le coach..... De tout temps dans le foot, quand on gagne c'est grâce aux joueurs, et quand on perd c'est la faute du coach. Moi j'ai une vision bien différente de cela. Mais quoi qu'il en soit, à quoi cela sert de critiquer le coach ? Il faudrait quoi, crier des coach démissions à chaque match, pour qu'il se plante le plus vite possible, qu'il soit virer à la trêve, qu'on recrute un nouveau coach en urgence qui n'aura choisi aucun joueur et se retrouver dans une nouvelle saison blanche dite "de transition" ? Alors c'est pas parce qu'on va soutenir le coach qu'on ne pas arriver à cela, mais bon.

      3. Moimoi - jeu 11 Août 22 à 11 h 29

        poussin, on a joué la majorité du match à égalité en termes de joueurs. Il ne s'agissait donc pas de "tenir le score" à 10 contre 11 mais de... continuer à jouer, qu'on soit à 11 contre 11, 10 contre 10, 9 contre 9.
        L'équipe ne doit pas se comporter en victime à domicile face à un promu !

        Et je ne peux donner que raison à mon Olyonn@is préféré quant à l'argument "l'entraîneur est là depuis un an".

        Après, est-ce lui qui a enfin réussi à faire passer le message à l'équipe et qui nous a permis de gagner ? Ou l'apport d'Alex ? Ou a-t-on eu de la chance sur ce match ? Ou était-ce parce qu'on rencontrait l'un des futurs relégables ?

        Nous verrons cela rapidement, vu les adversaires de faible niveau qui s'annoncent.
        Si les résultats ne sont pas là (à défaut d'avoir aussi du jeu), les responsables n'auront pas besoin que les supporteurs soient hostiles à l'entraîneur, ils verront bien qu'il faut du changement.

        Avec ou sans Bosz, nous devons vouloir que le club joue mieux et gagne.

      4. Olyonn@is - jeu 11 Août 22 à 11 h 36

        Oui jolan69,je ne peux m'empêcher de critiquer le coach,je sais que c'est contre productif,pourtant quand je suis au stade je soutiens tout le monde à 100%, même le coach...

      5. Olyonn@is - jeu 11 Août 22 à 11 h 46

        Moimoi je ne peux que plussoyer ce que tu as écrit.👍 Les joueurs me paraissent mieux dans leurs têtes cette saison et plus motivés, grâce à l'apport d'Alex et de Coco peut être.C'est de bon augure.J'espere que le coach et l'équipe me feront mentir de mon pronostic de la 5ème place et qu'on se qualifiera pour la champions League.

      6. Quand je pense a Ferland - jeu 11 Août 22 à 11 h 49

        On ne débat que sur un seul match en L1 en 2022-2023 en gardant le même 11 que contre l'Inter, match pour lequel tout le monde s'accordait à dire que l'on n'avait pas joué ainsi depuis des lunes. Les 20 premières minutes donnent raison à Bosz contre l'ACA mais pas les 70 suivantes (j'aurais sorti TKE au lieu d'Aouar). Bref, on verra si la mayonnaise prend et s'elle est meilleure ou moins bonne que l'an dernier, attendons de voir les 5-10 premiers matchs avant de ne vouloir à nouveau lyncher quiconque (des joueurs au coach en passant par le préposé à la direction sportive).

      7. Darn - jeu 11 Août 22 à 11 h 57

        Avec le recul oui, je pense que sortir Toko plutôt qu'Houssem, ça se tentait.

      8. Doudski69 - jeu 11 Août 22 à 15 h 05

        Mais en 2e mi-temps on était a 10 contre 10 ce me semble.
        Alors j'en déduis que l'expulsion d'Hamouma lui aura échappé.
        Ça fait un an que ça dure. On a le droit de penser qu'ailleurs il aurait surtout pas entamé une 2e saison promise à la même sauce insipide.
        J'hallucine de voir qu'il lui reste du crédit !
        Si on perd a Lorient il va parler du terrain.
        Et surtout si on perd il aura toujours des defenseurs complaisants.

      9. jeremy - jeu 11 Août 22 à 17 h 26

        J'ai l'impression que baucoup ici oublient le nombre de matchs gagnés par un but d'écart à la grande époque de l'OL

      10. poussin - jeu 11 Août 22 à 19 h 16

        Olyonnais
        "Mais poussin, l'année dernière il en raté combien de matchs le coach?" je te retourne la question : "et il en a réussi combien ?"
        "mauvais espacement entre les lignes" et"trou d'air dans la défense", ça serai pas plutôt les joueurs qui serainet responsable de ça . Pourquoi tout mettre sur le dos de Bosz systématiquement ?

        La seule chose où je te rejoins , c'est les changements tardifs et il n'utilise même pas les 5 auxquels il a droit (ne serait-ce que pour gagner du temps dans les arrêt de jeu après la 90 eme)

        Moimoi et Doudski69
        Oui j'ai très bien vu l'expulsion d'Hamouma avant la mi-temps et qu'on évoluerai à 10 contre 10 en seconde mi-temps. Sauf que l'entraineur d'ajaccio a aussi perdu un attaquant et très bien vu que Bosz avait opté pour retirer un milieu du côté de OL. Ca été facile pour lui à la mi-temps de donner les consignes pour nous étouffer au milieu mais heureusement Lepenant veillait. Est ce que Bosz aurait du plutôt sortir Toko ? sans doute après coup, c'est facile de le dire. Pendant le match , il s'est peut être dit que le moins bon sur le terrain était Aouar et qu'il pourrai espérer contrer les corses en conservant les 3 attaquants. Il a fait un choix et on a prit les 3 points . Qu'on le critique parce qu'il perd à la limite mais là on est seulement à la première victoire et ça fuse déjà dans tous les sens .

  5. Darn - jeu 11 Août 22 à 10 h 18

    Franchement, contre Ajaccio, on n'a jamais été réellement inquiété et on a cédé très peu d'occasions. Peut-être qu'on n'y a pas été à fond mais, à 10 contre 10, on a su gérer, et c'est quelque chose que nous ne savons pas faire d'habitude. C'est normal qu'Ajaccio ait tout de même une occasion, mais c'était vraiment la seule en seconde période. Je n'ai pas eu des sueurs froides comme cela arrivait si souvent auparavant.
    On pourra regretter donc de ne pas y avoir été à fond quand nous avons retrouvé l'égalité numérique, mais pour autant, on n'a pas été inquiété. Si Antho n'avait pas été expulsé, je pense qu'on aurait marqué d'autres buts, et fait partie des équipes qui ont gagné leur premier match 4-1.

    Je ne m'emballe pas, ce n'est pas mon genre, mais je n'ai vu aucun motif d'inquiétude réel contre Ajaccio, au contraire, et surtout au contraire des années précédentes, et ça c'est positif. Pour les matchs à venir, le seul point qui me questionne, c'est le niveau de Riou ; mais s'il assure un minimum, ça devrait le faire.

    1. Doudski69 - jeu 11 Août 22 à 15 h 08

      J'ai pas lu ici ce que je pensais trouver sur Toko...tellement faible ?
      Sur le dernier match hein? Mais pourquoi le laisser sur le terrain si longtemps ?
      Le Bosz savonne la planche pour dégoûter cherki. Je vois pas autre chose.

    2. cavegone - jeu 11 Août 22 à 15 h 20

      Salut Darn (oui c’est bien cavé 😉) en effet il y avait de la maîtrise collective, bien orchestrée par Alex aussi.
      Bon c’est aussi Ajaccio en face et sans Hamouma ils sont devenus de bons petits caniches assez dociles.

    3. fandelol - jeu 11 Août 22 à 17 h 34

      Moi ce qui m'inquiète un peu c'est qu'à 10 contre 10, on aurait du se créer pas mal d'occasions et marquer. Or, ça n'a pas été le cas. Alors oui, on n'a concédé qu'une occasion dans tout le match. Bon, c'était Ajaccio en face, à domicile et à 10 une mi temps.
      Ce match ne m'a pas rassuré mais je ne tirerai pas de conclusion non plus aussi vite. On verra sur les prochains matchs ce que ça donne.

      1. SapeCommeJallet - jeu 11 Août 22 à 22 h 22

        Il faut se dire que Peter Bosz a un plan tellement précis ( en terme de pressing) en tête et qu’il travaille à l’entraînement, que ça ne fonctionne qu’a 11 vs 11.
        A 10, c’est pas le même jeu.
        Peut être qu’Ajaccio a un plan de jeu rudimentaire qui fonctionne même a 10 vs 10.
        Voilà l’explication la plus logique pour se rassurer

  6. PAT11grib - jeu 11 Août 22 à 10 h 24

    Remy Riou va assuré il a l'expérience et a un très bon niveau. Contre Ajaccio on concède peu d'occasion c'est vrai mais c'est des chèvres qui vont finir ent 18 et 20 et ils nous ont dominés. Cela n'augure rien de bon contre de vrais équipes.

    1. Olyonn@is - jeu 11 Août 22 à 10 h 43

      Je pense que Riou est un bon gardien,il va assurer l'intérim.

      1. Moimoi - jeu 11 Août 22 à 10 h 59

        Je pense également que Rémy conviendra.
        Puis... pas le choix, sinon c'est Pollersbeck.

      2. Olyonn@is - jeu 11 Août 22 à 11 h 08

        Pollers be(r)ck?Au secours.😱

    2. Quand je pense a Ferland - jeu 11 Août 22 à 11 h 54

      "ils nous ont dominés" ? On a vu le même match ? 68% de possession de balle et 8 occasions franches contre 4, 18 fautes ajacciennes contre 10 lyonnaises...

    3. fandelol - jeu 11 Août 22 à 17 h 36

      Ajaccio nous a dominé? Euh, t'as pas vu le match je pense, c'est pas possible. Dominer un adversaire quand t'as une seule occasion dans le match et à peine 30% de possession de balle, bien sur...

  7. Philippeb - jeu 11 Août 22 à 10 h 35

    Darn c'est bien d'être positif mais quand tu dis " à 10 contre 10 on a géré" la vérité c'est qu'on a plutôt subi ( tout l'inverse des préceptes de Bosz). Si on avait maîtrisé on aurait lancé des contres attaques dans la position idéale contre un adversaire très défensif qui est obligé de se découvrir. J'ai eu l'impression que l'équipe avait la trouille au ventre de se faire égaliser et était paralysée aussi bien devant que derrière.
    Je ne pense pas que ce soit physique plutôt un problème de confiance après une saison ratée. De même la sortie inutile d'Antho pourrait s'expliquer par un manque de confiance envers sa défense après une saison où il a dû trop en faire pour boucher les trous

    1. Olyonn@is - jeu 11 Août 22 à 10 h 41

      Je suis en phase avec ton post Phillipe,sauf que je pense presque que c'est physique,la tactique Bosz demande un pressing constant c'est usant,et les joueurs sont fatigués,d'où des périodes de coup de mou.

    2. Darn - jeu 11 Août 22 à 10 h 53

      On a géré parce qu'on a pas subi beaucoup d'occasions, et encore moins de tirs. Les stats le démontre :
      https://www.lequipe.fr/Football/match-direct/ligue-1/2022-2023/ol-ac-ajaccio-live/538405#stats
      C'est encore plus flagrant avec les EG, en gros, sorti du péno, il n'y a rien de dangereux.
      Ajaccio a été plutôt inoffensif, et ça c'est assez neuf pour l'OL. Oui, en seconde période, l'ACA a eu plus le ballon qu'en première, mais ils n'en ont pas fait grand chose, et c'est l'essentiel. J'ajouterai que l'ACA ne s'est pas tellement découvert, parce qu'ils n'ont pas pris beaucoup de risques finalement, ils ont préféré fermé le jeu, une défaite 2-1 à Décines, ça n'a rien d’infamant, le discours du coach le confirme, pour eux, c'est quasiment un résultat. D'ailleurs Pantaloni semblait plus satisfait à la fin du match que Bosz.

    3. Tigone - jeu 11 Août 22 à 11 h 19

      Lopes a raté sa sortie comme un grand garçon, tout seul, sa défense n'y est pour rien...

      J'ai po vraiment ressenti de trouille dans le jeu de l'ol surtout avec l'entrée de Tolisso qui amené beaucoup de sérénité...
      Le seul serrage de fesses de fin de match furent déclencher par les gri-gri inconscient d'adolescents de Cherki.

      1. Darn - jeu 11 Août 22 à 11 h 56

        Totalement ! Merci les pertes de balles...

      2. Philippeb - jeu 11 Août 22 à 17 h 26

        Moi j'étais à peu près d'accord avec vous jusqu'à dimanche soir, je positivais. Quand on voit l'OM avec pleins de nouveaux joueurs , un coach tout nouveau qui s'est embrouillé dans la semaine avec les joueurs qui se fait siffler par tout le vélodrome et qui ne fait pas jouer son leader, puis qui pulvérise une équipe de Reims censée être supérieure à Ajaccio et que je repense à cette deuxième mi temps où on a été dominés par cette faible équipe corse, je me demande combien de temps, combien de joueurs, combien de discussions il nous faudra, non pas pour avoir du " beau jeu" mais du dynamisme et de la maîtrise ?

  8. bennibeu - jeu 11 Août 22 à 11 h 10

    Une équipe séduisante.... Euh mouai....
    J ai pas la même vision d une équipe séduisante.
    Rien qu à voir notre coach et notre défense je ne vois pas comment on peut espérer la moindre récompense en fin de saison.
    Avec ce groupe et cette dynamique (et Thiago Mendes titu en def centrale) je vois pas comment on peut espérer la moindre place européenne en fin de saison, même celle de la coupe en toc.

    1. Moimoi - jeu 11 Août 22 à 11 h 30

      Gardons espoir, c'est une nouvelle saison !

  9. Olyonn@is - jeu 11 Août 22 à 11 h 45

    Moimoi je ne peux que plussoyer ce que tu as écrit.👍 Les joueurs me paraissent mieux dans leurs têtes cette saison et plus motivés, grâce à l'apport d'Alex et de Coco peut être.C'est de bon augure.J'espere que le coach et l'équipe me feront mentir de mon pronostic de la 5ème place et qu'on se qualifiera pour la champions League.

  10. PAT11grib - jeu 11 Août 22 à 12 h 40

    L'espoir fait vivre.... on verra combien de temps.
    C'est vrai qu'au stade nous devons soutenir tout le monde y compris Bosz. Mais sur un forum c'est fait pour afficher ses attentes, peur, satisfactions... sinon on raconte tous pareil et ça va vite être l'ennui

    1. Moimoi - jeu 11 Août 22 à 13 h 45

      Je me nourris d'espoir et de cidre frais !

      1. cavegone - jeu 11 Août 22 à 15 h 24

        Moi aussi depuis quelques jours dans les côtes d’armor et ça fait mal au ventre !
        Je vais repasser en mode critique blasé et wizkicok à
        force 😂

  11. Olyonn@is - jeu 11 Août 22 à 12 h 50

    Je suis d'accord.

  12. ChiesaLacombeDiNallo - jeu 11 Août 22 à 15 h 39

    Séduisante et intrigante, c'est pas une équipe, c'est Mata Hari !

  13. ChiesaLacombeDiNallo - jeu 11 Août 22 à 15 h 41

    Sinon, je vois que Denayer est toujours libre. Pourquoi ne pas lui proposer une prolongation de CDD à la place de Mendes ?

    1. SapeCommeJallet - jeu 11 Août 22 à 22 h 18

      C’est une question d’ego je pense, le club ne s’abaissera pas à revenir vers lui, et lui non plus.
      D’ailleurs, je ne sais pas si on a déjà aligné la
      charnière Lukeba Denayer ?
      Mais pour moi effectivement Umtiti, Denayer, Lukeba (à confirmer) sont les 3 meilleurs défenseurs qu’on ai eu depuis Cris.

  14. Grokik - jeu 11 Août 22 à 16 h 56

    Perso, au dela du débat pour ou contre Bosz, ce que j'ai vu sur le debut du match contre Ajaccio m'a plu. Une équipe plus compacte, cohérente, avec des bonnes attaques placées et une alternance jeu court-jeu long que je n'ai pas vu a l'OL depuis un bout de temps. Apres, le carton rouge, fait de match qui destabilise, ruine un peu (beaucoup) l'impression. L'équipe est partagée entre serrer les fesses et pousser (une fois revenu a 10-10), c'est pas evident, surtout pour un premier match a domicile ou tu as un peu la pression qd meme...
    Et pour finir, Ajaccio, meme si ca sera certainement dur pour eux, ils n'ont pas ete ridicule et ils vont en embêter quelques uns cette saison, je pense...
    Meme si l'OL est le meilleur club du monde, de France, voir du Rhone, l'adversaire a le droit d'avoir des qualités (des fois)...

  15. olgoneforever - jeu 11 Août 22 à 18 h 13

    OL- Ajaccio...
    1. 30 minutes de jeux offensifs séduisantes à l'instar de ol- inter.
    2. faute inutile et dangereuse de Anthony à 2-0 !
    3. fin de première mi-temps chaotique.
    4. 2 éme : passable malgré un Lacazette qui motive les troupes et une attitude attentiste plus que conquérante.
    Conclusion: à 10 contre 10 où étaient les principes de jeu de Bosz , le beau jeu offensif en pressant haut?
    En réalité: où en est Peter BOSZ ?... Même si ce n'est que la première journée: l'intrigue est bien la méthode d 'application des concepts de jeux du coach.
    Au soir d'Angers :le bilan que j'attends!
    Bruno Cheyrou: j'espère qu'il ne découvre pas maintenant que l'OL a un coup à jouer...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut