Régis Le Bris avec Gédéon Kalulu (Photo by JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

"L'OL a exploité les centimètres qu'on a laissés", détaille Régis Le Bris

Avec cette victoire contre l'OL, le FC Lorient signe le meilleur début de saison de son histoire. Avec une tactique de jeu bien léchée, les Lorientais ont appuyé là où ça faisait mal, mercredi soir.

Avant le match, Peter Bosz avait pointé du doigt le jeu particulier de Lorient et s'en méfiait. Il a eu beau être prévenu, le coach de l'OL tout comme ses joueurs est tombé dans le piège des Merlus. Sous l'impulsion de Régis Le Bris, Lorient n'a rien à avoir avec celui qui avait été sèchement battu au Moustoir la saison dernière. Le club breton est l'une des belles surprises de ce début de saison et pointe à la 5e place après cette victoire (3-1) lors du match en retard de la 2e journée. Dans l'enceinte lorientaise, l'heure a donc été à la fête mercredi soir.

"On savait qu'on aurait affaire à un match difficile, donc c'est un énorme plaisir de procurer autant de joie aux supporters. La 5e place, c'est symbolique, a assuré le coach sur Prime Video. L'important c'est qu'on prend des points. On sait que les matches tiennent à très très peu de choses. Aujourd'hui ce sont des détails positifs, ça permet d'enclencher la dynamique, mais on ne sait pas de quoi demain sera fait."

Après une dernière saison difficile sous les ordres de Christophe Pellissier, le FC Lorient renait sous ceux de l'un de ses formateurs. Avec Le Bris, le plan de jeu est simple mais diablement efficace surtout quand une défense comme celle de l'OL se permet d'offrir autant de cadeaux pour exploiter ses forces. Sur le troisième but lorientais, les coéquipiers de Gédéon Kalulu n'ont eu besoin que de trois passes pour passer du but d'Yvon Mvogo à celui d'Anthony Lopes. Le symbole de la nouvelle philosophie bretonne, qui a également eu cette part de réussite défensivement.

"Il a fallu qu'on soit extrêmement compacts, qu'on ferme les espaces, et on l'a vraiment très bien fait. Les quelques centimètres qu'on a laissés ont été exploités, mais il y avait toujours un pied, une cuisse ou Yvon (Mvogo) dans les buts pour assurer. C'est important aussi que les joueurs croient en eux sur la construction du jeu (...). "

Entre du jeu combiné, du jeu d'appui avec la tour de contrôle Terem Moffi, Lorient a varié son jeu contre l'OL sans vraiment déroger à ses principes. La formule fait en tout cas fureur au Moustoir.

11 commentaires
  1. Cicinho - jeu 8 Sep 22 à 8 h 28

    Ça c'est toujours pas nouveau, nous il nous faut un exploit, ou une grosse bourde adverse, pour réussir à se mettre en position de frappe, avec toujours cette sensation que c'est compliqué, alors que nos adversaires arrivent à nous transpercer en quelques passes, de manière déconcertante.

    Signaler
  2. Da1989 - jeu 8 Sep 22 à 8 h 43

    Hier soir, pour la première depuis 1989 j’ai arrêté le match en cours. Non pas que ce soit le pire match depuis cette époque, mais cette impression de déjà vu était tellement prévisible que ça en devient usant.

    Mr Aulas, il faut se rendre à l’évidence, Peter Bosz n’est pas l’homme de la situation. Il a fini 8eme l’an dernier et il ne fera rien de mieux cette année. Il faut agir très vite car sinon le seul podium que l’on atteindra, une nouvelle fois, sera celui du championnat de la comptabilité. A moins que cela vous convienne ?

    Il ne fera rien de mieux car il n’y aucune évolution dans son jeu, quasiment chaque attaque adverse donne une occasion de but, notre équipe est trop déséquilibrée et pour autant il n’y a rien de terrible en attaque non plus, avec ce système où on fait tourné le ballon jusqu’à libérer Gusto pour un centre pour personne. Il n’y a aucun mouvement, aucun dédoublement, aucun jeu à une touche. C’est flagrant, tellement prévisible et tellement lassant.
    La première équipe de la première partie que l’on affronte nous donne une leçon, on a l’impression que l’on pourrait acheter n’importe quel joueur de l’équipe adverse pour se renforcer tellement ils sont au dessus techniquement, dans l’engagement , dans l’explosivité. C’est tellement récurrent.

    Ce coach installe contre toute attente Tiago Mendes en DC et le fait prolonger alors qu’il représente tous les maux de l’OL à lui tout seul. Et à la première erreur (prévisible), M.Bosz, le seul qui lui fait confiance, le puni et le sort à la mi-temps Je trouve cette gestion humaine tellement minable. Quel message il envoie aux joueurs ? Maintenant on va jouer avec Da silva et sa caravane ? c’est ça le projet podium ?

    Le mercato est terminé depuis une semaine, et la faiblesse de notre banc défensif ressort déjà. Tout les efforts de notre Lacazette pour compenser cette faiblesse ne suffiront pas C’était tellement évident, tellement prévisible.

    Rien n’a changé depuis l’an passé, et il nous reste les 8 autres équipes de la première moitié du championnat à affronter… Il faut agir très vite car la ligue des champions c’est une nouvelle fois sur la playstation qu’on va la jouer.

    Signaler
    1. PAT11grib - jeu 8 Sep 22 à 12 h 17

      C'est là que l'on s'aperçoit que JMA vieillit.
      A une autre époque, c'est imposteur aurait pris la porte et même avant la fin de saison dernière.
      Je pense sincèrement que notre effectif est taillé pour le podium.
      Mais la supercherie continue, Bosz le beau parleur endort encore certains supporters lyonnais, certains journalistes ignares et même sa direction.
      Finalement il est très fort.

      Signaler
  3. OLVictory - jeu 8 Sep 22 à 9 h 18

    Il a tout compris leur coach : "C'est important aussi que les joueurs croient en eux sur la construction du jeu ".
    Pas besoin d'un psy de mes couilles pour donner de la confiance aux joueurs, collectivement, ils ont besoin en tout premier d'un schéma tactique qu'ils comprennent et qui leur permet de gagner des matchs difficiles.

    La déclaration d'un joueur de Lorient :
    "On avait un plan de jeu à respecter. On a bien su le faire aujourd'hui. On a vu qu'on a réussi à mettre Lyon en difficulté. On a respecté les consignes du coach et c'est pour ça qu'on gagne logiquement aujourd'hui. Je dois dire que cette victoire, on la doit au coach. On n'a pas eu beaucoup de temps pour travailler l'OL, mais il a su repérer les endroits où on pouvait leur faire mal. On l'a très bien fait ! Grand compliment aux attaquants, on aurait pu aggraver le score, mais cette victoire, elle est pour le coach" "

    Bosz est gentil, il parle bien, mais tactiquement, c'est une pipe. Son monoplan de jeu ne convient pas à la L1 alors ciao. On ne va pas se faire humilier pendant des mois ou des années, c'est trop

    Signaler
  4. juninho pernambucano - jeu 8 Sep 22 à 9 h 20

    @cicinho @da1989 entièrement d’accord 👍

    Ce match on l’a vu tant de fois qu’on sait déjà qu’on va le perdre….
    J’ai vu beaucoup plus d’équipes jouer comme on devrait le faire contre nous, que l’inverse…..
    Enfaite ça fait un moment que individuellement y’a aucun soucis on a plutôt de bons joueurs (même si on commence a en avoir de moins en moins), mais alors collectivement on est rien du tout, aucune amélioration depuis longtemps, un jeu et des combinaisons offensives complètement flou et trop intermittentes.

    Il suffit d’avoir rencontrer 2 vrai équipée de ligue 1 (Reims et Lorient) pour qu’on soit très proche de 2 défaites et surtout on se fait marcher dessus sur le terrain….

    Il y a beaucoup plus de responsables que simplement bosz pour moi, mais comme c’est le plus simple et le premier fusible je suis persuadé qu’il va sauter après la première série qui nous attend….

    La on va voir qui on va prendre, soit on a clairement des ambitions et on tente du De zerbi, gallardo, tuchel etc…..
    Soit on privilégiera un mec qui dira rien et avec qui on pourra faire ce qu’on veut…

    Perso je pense que ça va parler, vendre du rêve pour se retrouver avec un gourvennec car d’après le FC comptabilité la période d’austérité est loins d’être terminée…..
    La question est où seront nous une fois le tout remboursé et nos pauvres quelques bons joueurs vendu ? La ligue 2 ? Dans moins de 3 ans nous y sommes a ce rythme….

    Signaler
  5. Baloune74 - jeu 8 Sep 22 à 9 h 28

    A quoi bon toujours pressé l'équipe adverse, on voit bien que cela ne marche pas on arrive pas à récupérer les ballons dans ses fameuse 5 secondes tu fini avec 70 %de possession et 3 buts à un.
    Pourquoi ne pas ce replacé en defence et les attendre joué les contre.
    Je ne sais pas mais cses match là contre ce genre d'équipe à chaque fois c'est la même.

    Signaler
  6. olgoneforever - jeu 8 Sep 22 à 9 h 58

    Comme je suis toujours en Grèce je la fais Comme hier soir encore en mode maritime...
    Encore une fois on nous a vendu un paquebot en construction et on se retrouve avec un petit chalutier qui aura du mal à attraper les sardines. Captain Peter commence à paniquer vu le coaching à la mi match avec ses hommes d équipage pas aux bons postes. Ses modes de pêche sont toujours les mêmes et les poissons( merlus entre autres) font vibrer les filets sans se faire attraper. Ils se plaisent même à dire que c'est écrit à l avance comme pour prévenir les autres poissons ! Les constats du captain sont très pertinents mais la pêche est toujours aussi aléatoire....il serait peut-être bon pour l armateur de penser à recruter un nouveau captain ou mieux un Admiral! .... espérons que l ' us navy nous aide à construire plutôt un navire de guerre! ...
    Ooooh pas si décalé que ça mon post car...Corentin dit: on pêche à l extérieur ! En tous cas pas des merlus !

    Signaler
    1. Rockaddict - jeu 8 Sep 22 à 10 h 03

      @olgoneforever Tu es où en Grèce ? Si c'est pas indiscret ?
      J'y arrive fin du mois.

      Signaler
      1. olgoneforever - jeu 8 Sep 22 à 10 h 40

        Je vais quitter Athènes pour la crête...en ferry ...j espère que le captain du ferry est meilleur en navigation que captain peter..... tu verras l accueil des grecs te fera vite oublier nos petits malheurs de supp de notre OL!

  7. Sledge - jeu 8 Sep 22 à 12 h 58

    J'attends de voir les prochains matchs mais j'espère pas grand chose. Lorient était le premier vrai test cette saison et encore c'était un petit test comparé aux matchs qui arrivent.

    Signaler
  8. Olyonn@is - jeu 8 Sep 22 à 14 h 30

    L'équipe de Lorient était très rafraîchissante hier soir.On avait envie de mettre la tête sous l'eau.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut