Karl Toko-Ekambi à l'échauffement avant OL - Strasbourg
Karl Toko-Ekambi à l’échauffement avant OL – Strasbourg (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

L'OL perd une place en Ligue 1

9e à la mi-saison, l'OL est dans une situation de crise après 19 journées. Avec seulement 25 points, l'Olympique lyonnais est désormais plus proche de la relégation que de l'Europe.

Nous voilà à la fin de la première partie de saison. Ce week-end, l'OL et les autres clubs de Ligue 1 ont disputé la 19e journée de championnat. Pour l'Olympique lyonnais, le match contre Strasbourg a accouché d'une énorme déception, une défaite (1-2) et la contestation qui gronde chez les supporteurs.

A mi-parcours, l'équipe rhodanienne se classe 9e, avec un fossé énorme par rapport à ses ambitions de début de saison. Il compte 25 points, un cumul famélique qui le laisse stagner au milieu de tableau. Toutefois, on peut désormais écrire que l'OL se situe plus près de la zone rouge (à 10 longueurs de Brest, 17e) que des places européennes (à 12 unités de Rennes, 5e).


3 matchs contre des mal-classés à venir


Sur les prochaines semaines, les coéquipiers de Malo Gusto affronteront Ajaccio (29 janvier), Brest (1er février) et Troyes (date à définir) en Ligue 1. Trois rencontres qu'il faudra absolument gagner pour les Lyonnais, sous peine de voir se rapprocher le scénario catastrophe.

28 commentaires
  1. Bioman - lun 16 Jan 23 à 12 h 02

    Les fous!, mettre une photo de KTE pour illustrer un article, c'est comme exciter Erdogan avec une photo d'un kurde !

    Signaler
    1. cavegone - lun 16 Jan 23 à 12 h 13

      Le pauvre j'ai mal pour lui depuis samedi.

      Signaler
      1. Bioman - lun 16 Jan 23 à 12 h 16

        La poubelle surtout !, mais bon cette tête il doit la cadrer, il serait sorti sous un torrent d'applaudissement ...

      2. cavegone - lun 16 Jan 23 à 12 h 23

        oui, il aurait pu se faire très mal.
        Mais pas d'accord avec toi, car d'abord il n'est pas bon de la tête mais surtout il est surpris qu'elle ne soit pas déviée car il ne fait aucun geste pour la rabattre, et ensuite le public a décidé d'en faire sa tête de turc bien avant le match, et c'est pas prêt de s'arrêter.

        Que le mec soit idiot d'avoir bombé le torse et mis un doigt sur sa bouche c'est un fait.

        Mais là c'est de l'acharnement. Il a été le meilleur la saison dernière, je comprends pas qu'on s'en prenne à un des rares qui puissent apporter du mouvement et de la disponibilité.
        Je couche Karl avant Cherki sur la feuille de match moi.
        Et pourtant je l'ai bien malmené aussi connaissant ses limites techniques.

      3. Darn - lun 16 Jan 23 à 13 h 02

        Les sifflets sur une phase offensive alors qu'il a le ballon, c'était nul, nul et nul. Comment veux-tu que le mec reprenne confiance ?

      4. Bioman - lun 16 Jan 23 à 13 h 13

        @ Darn
        Il est certain, que cibler un joueur de ton équipe, à domicile, que ton club patauge dans le ventre mou, n'est pas gage de réussite finale, à croire que les décérébrés sifflotants n'ont jamais commis d'erreurs !

      5. Olyonn@is - lun 16 Jan 23 à 13 h 37

        KTE c'est clairement la tête de Turc d'une certaine tranche de supporters.Il va sans doute avoir envie de partir comme Marcelo.

      6. OLVictory - lun 16 Jan 23 à 13 h 41

        KTE reprendrait confiance par quel miracle exactement ?
        Parce qu'il a été soutenu sur tous les matchs au stade, pas une fois il n'a été remis en question et le résultat est éloquent, il n'a rien foutu pendant une demi-saison. Un joueur cadre ne peut pas délivrer des prestations aussi minables aussi longtemps, sans que son cas monte en haut de la liste des problèmes.

        Dire que c'est la faute des supporters s'il ,ne retrouve pas la confiance c'est se contenter de fausses raisons, son problème va bien au-delà d'un match où il est sifflé. Il est fragile, ça se voit quand ils le sifflent, ça se voit devant les cages adverses depuis six mois.

        4 buts et deux passes en 19 matchs, en squattant la place d'ailier gauche en permanence, il y a comme un problème ! Deux passes en 19 matchs en jouant ailier, non mais sans déconner, personne ne voit le problème ?
        Bizarrement il saute aux yeux pour Faivre et Tetê qui ne sont pas des cadres

      7. Moimoi - lun 16 Jan 23 à 13 h 47

        Olyonn@is, Karl est la tête de turc de pas mal de supporteurs parce que c'est un attaquant qui ne marque pas, comme un défenseur le serait s'il causait fréquemment des penalties ou même des fautes devant la surface.

      8. Bioman - lun 16 Jan 23 à 14 h 13

        @OLV cela justifie les sifflets ? KTE est titulaire avec 2 coaches différents, c'est surtout qu'il n'y a peut-être rien de mieux en stock !

      9. Darn - lun 16 Jan 23 à 14 h 17

        Personne n'a dit que c'était la faute des supporters au départ, mais ce comportement n'aide pas une personne déjà en difficulté, c'est un fait.

  2. ChiesaLacombeDiNallo - lun 16 Jan 23 à 12 h 55

    L'an dernier, il a brillé dans des matchs de bas niveau face à des adversaires aussi bidon que lui. Pour mémoire Paqueta était encore chez nous. Tetê a fait une super demi saison. Lukeba a crevé l'écran. Lopes nous a sauvé à maintes reprises...
    Alors dire que Poto le nigaud a été le meilleur...

    Signaler
  3. Mopi do Brasil - lun 16 Jan 23 à 13 h 03

    Comment peut-on améliorer le mental du groupe quand il y a autant d'indésirables qui n'en sont pas écartés ? Entre ceux en fin de contrat qui ne pensent qu'à eux et ne se donnent plus à fond sur le terrain, et ceux qui n'ont plus le niveau, ont a déjà 1/3 de l'équipe qui va apporter une énergie négative. Et sans coach mental, c'est mission quasi impossible pour notre entraineur. Il ne parviendra pas à insuffler une dynamique suffisamment forte pour changer les choses en profondeurs. Le mal est là. Il ne faut parfois qu'un élément dans un groupe pour semer la zizanie. Là, on en a tellement qu'il faudrait se concentrer là-dessus avec une équipe spécialisée dans le management des ressources humaines. Ce problème vient aussi d'erreurs de management récurrentes dont Aulas doit avoir conscience.

    Signaler
    1. Cypus34 - lun 16 Jan 23 à 13 h 23

      A l'OL - et ce depuis des années - ce n'est pas d'un nouvel entraîneur mais d'un psy dont on a besoin.
      Qui "pose les bonnes questions" comme les joueurs disent si souvent.
      - Qu'est-ce qui vous motive ?
      - Est-ce que votre comprtement actuel reflète vos valeurs profondes ?
      - Quels sont vos objectifs de carrière ?
      - Qu'auriez vous à gagner à changer de comportement ?

      Signaler
      1. Olyonn@is - lun 16 Jan 23 à 13 h 34

        Non, arrête,surtout pas!C'est le psy qui risque de tomber malade devant de tels phénomènes.

      2. Mopi do Brasil - lun 16 Jan 23 à 13 h 39

        Je ne sais pas si ça suffirait, mais je ne vois pas comment on peut changer une mentalité de groupe sans spécialiste de coaching mental/psy.

    2. cavegone - lun 16 Jan 23 à 13 h 42

      C'est vrai que je me demande bien quelle influence peuvent avoir Dembele et Aouar en ce moment sur le groupe et notamment les plus jeunes;..
      Plus que les dispositions mentales sur le terrain, comment imaginer que c'est neutre ?

      Deschamps lui on peut pas lui enlever ça, il tranche dans le vif dès qu'il sent une menace pour la bonne ambiance.
      Constituer un groupe ça passe sûrement par là aussi.
      T'as trop de joueurs qui visiblement l'ont mauvaise contre le club, vont partir gratuitement par la petite porte mais sont toujours dans l'effectif.
      Je ne saisis pas.

      Signaler
      1. Moimoi - lun 16 Jan 23 à 13 h 48

        Comment veux-tu faire cavegone ? Les envoyer en réserve, comme avec Marcelo ?

      2. Tongariro - lun 16 Jan 23 à 14 h 24

        C'est bien cavegone tu te mets à dire ce que beaucoup ici disons depuis des mois sur cet effectif vérolé, tu commences à ouvrir les yeux sur les vrais problèmes, tu reçois donc les encouragements du conseil de classe. Efforts à poursuivre 😉

      3. cavegone - lun 16 Jan 23 à 14 h 32

        Tu me fais vraiment un mauvais procès Tonga, je l'ai toujours dit, et déjà je dé(f)nonçais ça sous Flo Maurice. Et je n'ai pas prétendu que Bosz était l'unique problème, mais bien le principal problème. En couvrant d'autres évidemment.
        Je sais que mon univers de nuance est incompatible avec la pensée unique du site, mais je réfute qu'on me classe dans une case. On s'est retrouvé avec 3 arrières droit, avec Gaspar en 4ième à un moment....Des incohérences il y en a eu des caisses à l'OL !

  4. Moimoi - lun 16 Jan 23 à 13 h 31

    Ah, l'article nécessaire pour faire le point après la journée.

    25 points en 19 matches, vous vous rendez compte ?

    Je suis tombé sur un site américains où il était écrit :
    "L'OL enchaîne des saisons très difficiles et ce qui pourrait être considéré comme un accident commence à ressembler à un syndrome.
    Neuvième de L1, à 17 points d'un podium qui n'est même plus un objectif de mi-saison, Lyon s'enfonce dans une médiocrité devenue latente depuis plusieurs années. Pourquoi le club de Jean-Michel Aulas n'arrive plus à s'affirmer comme une grande puissance du championnat ? Comment expliquer le retard qui s'accumule face à Marseille notamment ?

    A ces questions, un homme, plutôt bien placé pour y répondre, à une explication qui, si elle ne surprendra personne, a le mérite de la clarté.
    Peter Bosz, écarté du banc lyonnais en octobre, est revenu sur ESPN sur le mal qui ronge l'OL. Pourquoi n'a-t-il rien gagné avec les Gones ? « Il y a bien sûr une raison à cela, et c'est parce qu'ils n'ont pas non plus décroché de trophées avant moi », explique le technicien néerlandais.

    Mais la principale cause du déclassement réside pour lui dans la république des joueurs implantés dans le club des sept fois champions de France.
    « A mon avis, le pouvoir est trop entre les joueurs et il n'y avait pas vraiment de mentalité de champion au club, explique un Bosz intransigeant. Ils veulent tous être sans être prêts à se comporter comme tel ». Une situation connue de tous et dont Laurent Blanc peine à se sortir.

    Arrivé en cours de saison, l'ancien défenseur central rencontre les mêmes difficultés que son prédécesseur.
    Les stars, comme Lacazette ou Tolisso, ne tirent pas le groupe et les jeunes, comme Caqueret ou Cherki, se sont peut-être gonflés un peu trop vite.
    Résultat, une lente déliquescence. Blanc ou le rachat par John Textor pourront-ils endiguer la chute ?".

    Signaler
  5. XUO - lun 16 Jan 23 à 13 h 40

    25 points en 19 rencontres......on tremble.....Guy Roux disait qu' 51 points on était sauvé !

    Signaler
  6. Poupette38 - lun 16 Jan 23 à 14 h 19

    KTE lassé par les sifflets demandera à partir ? oh oui oui oui

    Signaler
    1. Moimoi - lun 16 Jan 23 à 14 h 27

      Trop bon contrat.

      Signaler
      1. Olyonn@is - lun 16 Jan 23 à 14 h 30

        La soupe est bonne à Lyon.

    2. cavegone - lun 16 Jan 23 à 14 h 28

      Mmmm sûrement qu'il a appelé son agent dès Samedi soir....

      Signaler
  7. Olyonn@is - lun 16 Jan 23 à 14 h 25

    Pour le remplacer on prend Memphis!

    Signaler
    1. cavegone - lun 16 Jan 23 à 14 h 29

      hors d'atteinte Memphis, à moins que ça ne colle pas à l'Athletico.

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut