OL – Monaco (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Maxence Caqueret déclare son amour pour l'OL

Blessé pour les quatre prochaines semaines, Maxence Caqueret va manquer à l’OL. Un club qu’il chérit et dont il a toujours rêvé de porter le maillot.

L’annonce a été un coup de massue pour les supporters mais aussi pour tout le club. Engagé dans un sprint final de haute intensité, l’OL se serait bien passé de la blessure de Maxence Caqueret. De retour du rassemblement des Espoirs, le milieu de terrain s’est blessé, mercredi à l’entraînement. Souffrant d’une lésion méniscale et déjà opéré, le Lyonnais sera absent quatre semaines environ. Un vrai coup dur pour l’enfant du club, le chouchou des supporters depuis deux ans. Débarqué du centre de formation, Caqueret est le symbole de cette fierté lyonnaise de voir des jeunes du centre s’imposer chez les professionnels.

"C’est le club de ma ville. C’est le club dans lequel je voulais jouer, c’est un club que j’aime, a déclaré le milieu dans une vidéo pour le média Carré. C’est une joie d’y être maintenant depuis 10-11 ans. C’est vraiment une très grande histoire l’OL et moi. Mon rêve avec l’OL, c’est de gagner des trophées."


Caqueret : "Gagner des trophées avec l'OL"


En pleine négociation pour prolonger son contrat qui se termine en juin 2023, Maxence Caqueret rappelle donc le lien qui l’unit à l’OL depuis sa plus tendre enfance. C’est par ses qualités qu’il s’est imposé chez les professionnels mais aussi en prenant exemple sur d’autres. Quand on parlait de fierté lyonnais, voir aujourd’hui des Tolisso ou Umtiti devenir champions du monde avec les Bleus est aussi une façon de permettre à la jeunesse de l’OL d’y croire. Un chemin qu’a suivi Maxence Caqueret depuis tout petit.

"Le meilleur joueur de l’OL ? Karim Benzema. C’est vraiment un exemple pour tout joueur, peu importe le poste dans lequel on évolue. Quand j’étais plus jeune, mon idole était Juninho. Et en grandissant, j’étais fan de l’équipe, un peu, "made in OL" avec Nabil Fekir, Lacazette, Umtiti, Tolisso. C’était vraiment une équipe que j’aimais voir jouer."

Avec Malo Gusto, Castello Lukeba ou Houssem Aouar, c’est désormais lui qui a repris ce flambeau et tente d’inspirer les jeunes de l’Académie.

8 commentaires
  1. Olyonn@is - ven 1 Avr 22 à 17 h 05

    👍

  2. dede74 - ven 1 Avr 22 à 17 h 10

    Il ne dit pas si, cet amour, il va le prolonger ou... divorcer !!

  3. GoNL - ven 1 Avr 22 à 18 h 59

    Ce genre de déclaration d’amour, c’est souvent pour mettre un coup de pression pendant une négo.
    À mon avis, il reste

    1. OLPassePresent - ven 1 Avr 22 à 19 h 30

      Ou une manière de solliciter la pression de tous ses appuis qui demandent à Aulas de faire des folies financières pour pouvoir le garder !!!!!

  4. Poupette38 - ven 1 Avr 22 à 19 h 02

    Je veux des "pépettes" beaucoup de "pépettes"

  5. Monark - ven 1 Avr 22 à 22 h 15

    Maxence va rester. Je ne doute pas une seconde de sa sincérité , quand on voit son comportement sur le terrain.

  6. JuniAnderson - sam 2 Avr 22 à 1 h 08

    Il y a tellement de sincérité et de pureté chez ces jeunes issus du centre et de la région. Quelle gâchis qu’ils ne soient pas suivis par un management humain et sincère qui les inciteraient à se dépasser toujours plus pour le club. Malheureusement, l’équipe actuelle les voit comme des marchandises avant tout..

  7. Juninho Pernambucano - sam 2 Avr 22 à 10 h 39

    Ils disent tous ça , on croirait entendre Cherki ou Gouiri l'an dernier .
    Mais ... à l'instar d'un Guimaraes , ils regardent aussi beaucoup du côté du porte feuille ....

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut