Maxime Gonalons avec Alexandre Lacazette sous le maillot de l’OL (AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES)

Mercato : Gonalons confirme des "discussions non abouties" avec l’OL

De retour en Ligue 1 et dans la région, Maxime Gonalons n’a pas imité ses anciens coéquipiers Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso. Malgré des discussions avec l’OL, le milieu a finalement rejoint Clermont durant l’été.

Il aurait pu être un autre ancien de la maison à faire son retour durant l’été. Finalement, Maxime Gonalons n’a pas atterri à Lyon mais à quelques kilomètres de la capitale des Gaules. Après cinq ans à l’étranger entre l’Espagne (Grenade, FC Séville) et l’Italie (AS Rome), le milieu de terrain a fait le choix de revenir en Ligue 1 et s’est engagé avec Clermont, à une centaine de kilomètres de Lyon. Un retour dans la région Auvergne Rhône-Alpes que Gonalons aurait pu espérer du côté de Décines.


Gonalons : "Il y a des choix qui ont été faits"


Il y a eu en tout cas des discussions avec l’OL durant ces derniers mois. Jean-Michel Aulas avait d’ailleurs laissé planer l’idée d’un retour de l’ancien capitaine lyonnais. "Il y a eu des discussions avec un certain nombres de clubs et l’OL en faisait partie. Il y a des choix qui ont été faits, je n’ai pas d’autres choses à dire dessus, a confié Gonalons sur les ondes de RMC. Il y a eu des discussions avec Lyon il y a quelques mois en arrière, elles n’ont pas forcément abouti mais je suis très content de mon choix. C’est un club qui est en train de grandir et évoluer et je veux faire partie de cette aventure pour amener mon expérience et mon vécu pour l’y aider."

Avec Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso de retour à l’OL, le club a voulu miser sur un retour à l’ADN lyonnais pour redresser la barre. Maxime Gonalons aurait pu en être mais il semblerait qu’au sein du club, certains aient mis leur veto.

9 commentaires
  1. Darn - ven 12 Août 22 à 14 h 59

    Pour avoir vu les buts de Paris, Max, prépare-toi pour la L2.
    Franchement c'est compliqué de savoir si l'OL le voulait réellement ou non, vu le monde au milieu chez nous.

  2. OLMAX - ven 12 Août 22 à 15 h 37

    Franchement le départ de mecs comme Gonalons ça a été le début du vrai déclin lyonnais je trouve…

    Ce n’était pas un top player c’est certain, mais il avait une hargne et une mentalité de compétiteur.

    Ça aurait fait du bien la saison passée d’avoir des gars comme lui dans l’équipe. Je trouve rassurant cette année d’avoir Corentin et Alex qui ont cette maturité et cette hargne de victoire.
    Ça change de certains…

  3. Olyonn@is - ven 12 Août 22 à 15 h 47

    J'aimais bien Max Gonalons,des joueurs avec cette mentalité c'est magnifique.Je n'ai pas compris les critiques trop vehémentes pour sa dernière saison,à son sujet.🫤Comme pour Antho parfois aussi... Alex a pris de la bouteille c'est devenu un vrai leader,il m'impressionne.

  4. Poupette38 - ven 12 Août 22 à 16 h 14

    Evan, vous en avez déjà parlé le 1er aout 😉

  5. Absa7799 - ven 12 Août 22 à 17 h 05

    Gonalons avait l'ADN OL, mais lorsqu'il était à Lyon, ses interventions étaient souvent limites, en retard et il avait une à deux errances par match, balançant un ballon plein axe à l'adversaire. Souvent la défense arrivait à rattraper, mais on a pris quelques buts à cause de cela.
    A voir avec Clermont si l'OL est passé à côté ou si le club avait raison.

    1. pgdu - mar 16 Août 22 à 17 h 08

      ce n'est pas dit que le retour à Clermont soit un retour gagnant !

  6. OL-91 - ven 12 Août 22 à 17 h 45

    Encore un joueur qui a préféré aller dans un club plus huppé !

  7. Trevelyan - lun 15 Août 22 à 10 h 34

    C'est 1 joueur que l'on aurait récupéré pour l'affect sans se soucier de son niveau actuel... Un peu comme Umtiti.

  8. pgdu - mar 16 Août 22 à 17 h 07

    il avait fait son temps à Lyon, les équipes ça se manage, et il faut savoir dire stop au bon moment ... quand les joueurs ne progressent plus, sont trop dans le confort, et l'intérêt individuel plutôt que celui du collectif et du club il faut savoir couper ! y compris quand ils nous baratinent le contraire (n'est ce pas Lopes ?). C'est aussi cela les grands clubs, regarder les bayern, réal, juventus, liverpool, ... à moins de pouvoir entretenir des dizaines de danseuses comme au PSG !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut