Johan Lepenant contre Ajaccio (Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

OL - Ajaccio (2-1) : Johann Lepenant a "vécu un rêve de jouer en Ligue 1"

Pour sa première en Ligue 1, Johann Lepenant est loin d’avoir fait de la figuration. Le milieu de terrain a sorti les muscles et avait de quoi savourer ses débuts avec l’OL.

A la sortie du match, il a presque volé la vedette à Alexandre Lacazette. L’attaquant de l’OL a bien été la star de la soirée avec un retour des plus réussis vendredi mais Johann Lepenant n’a pas à rougir. Au four et au moulin, le milieu de terrain a rayonné quand bien même le bateau lyonnais s’est retrouvé amputé d’un élément après l’exclusion d’Anthony Lopes. Élu top de la rédaction d'O&L de ce premier match de la saison, Lepenant a démarré de la meilleure des façons cette nouvelle aventure qui s’ouvre à lui. Après le match, il ne pouvait que savourer cette première. 

"C’est important de maintenir l’équilibre, c’est ce que le coach me demande donc j’essaye de faire mon maximum, a-t-il modestement répondu à la presse. C’est un peu mon rôle de courir, de récupérer quelques ballons, de jouer vers l’avant et faire des bonnes passes. On peut toujours faire mieux mais je suis content de mon match."


Lepenant : "Ça va un peu plus vite qu'en Ligue 2"


Recruté pour représenter l’avenir dans l’entrejeu de l’OL aux côtés de Maxence Caqueret, l’ancien Caennais a envoyé un message clair. La période d’adaptation est déjà derrière lui. "Parfaitement accueilli par des gars bienveillant avec moi", Johann Lepenant est déjà comme un poisson dans l’eau à l’OL. Sur le plateau de Tant qu’il y aura des Gones, Alain Caveglia, qui lui avait fait signer son premier contrat pro en Normandie, n’en avait dit que du bien. Vendredi soir, le numéro 24 a donné un aperçu de pourquoi. "Ça va un peu plus vite, l’intensité est plus forte et techniquement ça change aussi, c’est plus propre. C’est un rêve de jouer en Ligue 1."

Plein de maturité sur le terrain, Lepenant l’est tout autant une fois le coup de sifflet final. Ce n’est pas "la belle ambiance" du Parc OL qui l’a intimidé, bien au contraire. Il a sorti les muscles pour tenir la barre avec Lucas Paquetà "C’est toujours difficile quand on joue un bloc bas qui est bien en place. Ils étaient bien défensivement, on a géré le match. On a eu 2-3 occasions pour mettre le troisième mais on n’a pas réussi et on reste sur la victoire." Il n’est jamais bon de s’enflammer sur un jeune âgé de seulement 19 ans mais Johann Lepenant semble bien avoir la tête sur les épaules.

20 commentaires
  1. poussin - sam 6 Août 22 à 6 h 40

    Extrêmement content que ce nouveau joueur plébiscité par les supporters canneais et de grands observateurs du foot, arrive aussi vite à tirer son épingle du jeu dans une équipe ambitieuse comme ol. Il saisi pleinement sa chance en l absence de caqueret, et le retour difficile de tolisso. Ça va changer la donne pour le coach qui aura des choix décisif à faire quand tout le monde sera opérationnel. Jeu propre, joueur impliqué qui court beaucoup et qui fait de bonnes passes, C est cool mais avec autant de marge de progression, C est même impressionnant à ce prix. Bonne pioche pour une fois (merci Alain caveglia). En comparaison, cherki lui n y arrive pas et continue sa traversée du désert sans vouloir remettre son jeu en cause. Il va disparaître avec ses idées. Je suis pour le vendre si il peut nous ramener 10 millions + pourcentage à la revente.

    Signaler
    1. beber0710 - sam 6 Août 22 à 8 h 18

      @poussin j ai détesté la rentrée de cherki qui au lieu de mettre le bleu de chauffe pour aider son equipe qui ne maîtrisé pas son sujet a préféré essayer de montrer que c etait un technicien hors pair en perdant des ballon à 30m sur des gestes techniques improbables. Niveau état d esprit lepenant barcola d un côté et cherki de l autre, le jour et la nuit

      Signaler
  2. OL1jourOLtoujours - sam 6 Août 22 à 8 h 28

    Johann Lepenant c'est vraiment LA bonne surprise du mercato sur le match il fait partie de meilleurs sur le terrain...on ne va pas s'enflammer mais on sent du potentiel de l'envie avec déjà un bon niveau (il n'a que 19 ans)...
    Sur le match d'hier :
    un très bon : Lepennant
    certains on été bon Lacazette, Lukeba, Mendes (comme quoi je reste objectif), Tetê, Riou
    certains ont fait leur match mais peuvent mieux faire : Paqueta, Gusto, Tagliafico, Barcola, Tolisso
    d'autre n'ont pas été bon hier : KTE (transparent) Lopes (manque de lucidité), Cherki (il faut apprendre à faire des passes avant de faire des roulettes...n'est pas Zidane qui veut)...

    Signaler
  3. Tigone - sam 6 Août 22 à 10 h 29

    C'est un bon joueur.
    Comme on peut être un bon 6 sans faire 1m80 ...

    Une sorte de Verrati ?

    Assurément le futur chouchou du groupama.

    Signaler
  4. Juninho Pernambucano - sam 6 Août 22 à 11 h 12

    Le gamin étonne et fait preuve d'une étonnante maturité a son age .
    L'an dernier on a eu la surprise lukeba et cette année c'est leprenant .
    Bosz va avoir du mal à le sortir lui aussi , car il est très bon.

    Signaler
  5. Tongariro - sam 6 Août 22 à 11 h 47

    Ca semble être une bonne recrue de la part de Caveglia.

    En résumé, si on prend les arrivées à l'OL depuis début 2020 (mercato d'hiver 2020) et qui en est à l'initiative dans l'organigramme lyonnais, on a :
    - Juni a trouvé Paqueta, Guimarães ou Tete (c'est Juni qui le voulait bien avant son départ).
    - Caveglia a trouvé Lepenant.
    - Maurice a trouvé Kadewere (et Y.Koné et Andersen si on prend en compte le mercato d'été 2019).
    - Bosz a voulu Boateng.
    - Cheyrou a trouvé Ozkacar.
    - Garcia a trouvé De Sciglio mais ne voulait pas de Paqueta et de Gouiri.
    - Ponsot a trouvé le stylo pour signer les contrats.

    Et au milieu de ça, les anciens (Tolisso, Lacazette, Ndombele) sont revenus pour masquer le fait que Juni était le seul à avoir des idées (malgré le fiasco Shaqiri, qui, je pense, lui est imputable).

    En revanche, je sais pas qui est vraiment à l'initiative des venues de Toko, Faivre ou Tagliafico.

    Moi vous me raconterez ce que vous voulez mais heureusement que l'OL a un super centre de formation (rien que Caqueret, Gusto, Lukeba etc ces dernières années) et le retour d'anciens attachés au club (Lacaz', Tolisso (même si j'attends de voir ce que ce dernier va faire)) car je suis vraiment pas rassuré sur les idées de recrutement au sein du club après le départ de Juni qui faisait des miracles avec pas grand chose (même un Jean Lucas au final, bien que décevant, avait du potentiel et a a minima permis de faire une plus value).

    Si faut s'en remettre au réseau caennais de Caveglia, on va vite être à court d'idées.

    Signaler
    1. GoNL - sam 6 Août 22 à 12 h 12

      Ça tient plus de la réécriture que la relecture de l’histoire ton truc.
      Déjà je pense qu’il est erroné de mettre une étiquette derrière chaque recrue :le recrutement est pour l’OL un processus tellement sensible que chaque joueur potentiel doit être discuté, observé et redébattu.

      Sur le fond je trouve que Juni a été excellent sur ses deux prises à 20 ME+, mais n’a justement pas fait fe miracle en-dessous: tu oublies da Silva, Calimeiro (pas sûr du nom)…

      Si c’est juste pour dire que seuls Juni et Caveglia sont compétents çà tient du poussage de mémé dans un champ d’orties.
      Si c’est pour dire que l’OL sait mieux former que recruter, là on a un début de discussion intéressante.
      Je pense justement que Cheyrou essaye de marier les deux, et le fait que les recrues aient plusieurs nouvelles étiquettes du type Caveglia, montre que l’organisation devient pointue, ce que l’avenir nous dira.

      Signaler
      1. Tongariro - sam 6 Août 22 à 12 h 26

        "Il est erroné de mettre une étiquette derrière chaque recrue"
        Ne dis pas n'importe quoi s'il te plait : pour beaucoup de joueurs (en l'occurrence tous ceux que je cite depuis 2020, sauf Faivre, Tagliafico et Toko), il y a souvent une seule personne qui en a l'initiative (je te parle de l'initiative, pas du processus de décision, fais pas semblant d'avoir pas compris, t'es quelqu'un de plutôt intelligent en temps normal) car ayant suivi le joueur, ou côtoyé ou simplement dans son réseau.
        En l'occurence, Paqueta, BG, Tete c'est Juni, personne ne le conteste.
        Pour Boateng, Juni avait dit dès aout 2021 que c'était Bosz qui en avait eu l'idée et qui avait ensuite parlé avec le joueur.
        Pour le sceptre d'Ottokar, c'est Cheyrou et son fameux prisme turc 😀
        Pour Kadewere, c'est Maurice (ca a a jamais été contesté) et son tropisme L2 (ca a marché avec Ndombele et Mendy, je le reconnais, mais pas avec Kade).
        Pour Lepenant, c'est donc Caveglia.
        Et pour De Sciglio, c'est Garcia (là encore ca a été dit clairement), qui l'avait sous son radar depuis l'Italie.

        Tout cela est factuel, quelques recherches te permettront de le vérifier.
        Ne serait ce que dans l'article Lequipe sur la venue de Tete, est indiqué clairement que Juni le pistait depuis un an.

        Je ne sais en revanche pas pour Toko, Faivre et Tagliafico.

        Je sais que ce que je dis soulève souvent le débat mais c'est toujours basé sur des faits.
        Je vous laisse vous renseigner comme je le fais.
        Je n'ai pas de temps à perdre à débattre stérilement sur le fait de savoir si 2 et 2 font bien 4.

        PS : en effet, tu as compris le débat que j'amène en second lieu -> les choses n'ont pas changé à l'OL, c'est le centre de formation qui nous sauve car on recrute très mal, à l'exception de la parenthèse enchantée Antônio Augusto Ribeiro Reis Júnior.

      2. GoNL - sam 6 Août 22 à 13 h 43

        Être factuel ce n’est pas utiliser des faits pour tirer la conclusion qu’on a envie, c’est citer tous les faits et laisser chacun tirer la conclusion qu’il pense être la bonne.
        Donc stp n’oublie pas Da Silva, Calimeiro, dans ce que tu essaies de nous démontrer et commence à faire réchauffé

      3. JUNi DU 36 - sam 6 Août 22 à 14 h 10

        "poussage de mémé dans un champ d'orties" Elle est de toi ou c'est une reprise ? Je connaissais pas, elle est hard mais elle m'a fait rire 👍😂

      4. Tongariro - sam 6 Août 22 à 14 h 17

        @GoNL :
        haha tu me fais rire.
        Au début ton argument c'est de dire que c'est pas possible de déterminer qui a vraiment recruté un joueur (tu argumentes ainsi car le bilan est en faveur de Juni) et maintenant tu changes de stratégie et admets que j'ai raison (que la majorité des joueurs sont voulus par une personne en particulier) mais tu persévères en pointant deux joueurs qui ont pas couté un rond 😀 😀
        Et d'ailleurs j'aimerais que tu m'apportes la preuve que Da Silva a été voulu par Juni plus que par Cheyrou ou Ponsot ? Car pour le coup c'est toi qui fabules.
        Quant à Camilo, oui ce pari de Juni n'a pas marché mais il a quasi rien couté en salaires et transferts donc bon par rapport aux succès BG et Paqueta...

        Bref comme à ton habitude tu n'as pas assez d'armes pour rivaliser en termes d'arguments.
        Le bilan global est celui que je décris : hormis le centre de formation et Lepenant (Caveglia), Juni a maintenu le club au dessus de l'eau par ses recrues tandis que Maurice en 2019 & 2020 a fait n'importe quoi et que faudra un jour se demander ce que Ponsot & Cheyrou foutent en termes de recrutements et de suivi de cibles potentiels...

        PS : "Être factuel ce n’est pas utiliser des faits pour tirer la conclusion qu’on a envie, c’est citer tous les faits" -> c'est justement ce que je fais en ayant mentionné la quasi intégralité des joueurs depuis 2020 (sauf les broutilles mentionnées). Tu n'as aucune intégrité intellectuelle et morale, c'est bien dommage car ca affaisse le débat et te désonhore.

      5. GoNL - sam 6 Août 22 à 15 h 08

        Tonga, je me suis laissé tenter par une discussion avec toi parce que le sujet est intéressant : on se retrouve avec du « tu n’as pas assez d’armes pour rivaliser en termes d’arguments » avec juste un vomi de démonstration pour allumer un cierge à Juninho et allumer tout court le reste de la direction.
        C’est tout simplement pénible de discuter avec toi, je te laisse conclure que seule ta personne mérite ta fréquentation, tu dois être bien seul. Allez l’OL

      6. Tongariro - sam 6 Août 22 à 15 h 24

        Dommage que tu ne répondes pas sur le fond, c'est en effet agaçant.

        Relis la discussion, tu verras l'inanité de ta démonstration.

        1) Tu commences par me dire que c'est pas possible de déterminer qui a vraiment recruté un joueur (tu argumentes ainsi car le bilan est en faveur de Juni)
        puis
        2) tu changes de stratégie et admets que la majorité des joueurs sont voulus par une personne en particulier
        mais
        3) tu persévères en pointant deux joueurs qui ont pas couté un rond histoire de les mettre sur le dos de Juni.

        Ton procédé est odieux, digne des plus abject politiciens.

        Quand je dis que tu n'as pas les armes, je ne dis pas intellectuellement mais en tout cas sur ce sujet.
        Tu viens là juste pour contredire alors que y a rien à contredire.

        La réalité c'est que, en termes d'effectif, l'OL depuis 2 ans et demi ne tient que grâce au centre de formation (Caqueret, Lukeba, Gusto, Lopes, maintenant les retours gratos de Lacazette et Tolisso) et aux recrues de Juninho (Paqueta, Guimarães, Tete (qui, comme je l'ai dit, est une piste de longue date de Juni)). Et encore apparemment Toko c'est une idée de Juni (de ce que dit Junidu36, même si je n'en suis pas certain) et même Mendes (qui est critiquable mais finalement un peu couteau suisse depuis deux ans, avec notamment une demi saison de haut niveau en 2020-21 (même si il a aussi déçu à certains moments) c'est Juni.

        Pendant que depuis l'été 2019, Maurice a recruté Andersen, JRA, Y. Koné, Kadewere, Cheyrou a recruté Ozkacar, Garcia a demandé De Sciglio et Bosz a voulu Boateng.

        Alors si Juni a eu des échecs (Camilo notamment en effet), je ne lui vois pas d'échec majeur hormis Shaqiri. Même Jean Lucas a au moins apporté une plus value (car il avait du potentiel) bien qu'ayant déçu à l'OL.

        Voilà c'est juste la réalité : on peut savoir dans la majorité des cas qui a voulu qui et le seul qui a vraiment eu des bonnes idées de recrutement c'est Juni.
        Donc félicitations à Caveglia pour Lepenant mais permets moi d'être inquiet car je n'ai absolument pas confiance en la direction actuelle concernant le recrutement, maintenant que Juni n'est plus là pour faire des miracles.
        Hier on avait 9 joueurs sur 14 (au total) qui venaient du centre de formation sur la pelouse.
        C'est la formation qui nous sauve (bravo à la direction pour ça) car niveau recrutement ca fait des années que c'est très mauvais ce que fait l'OL.

      7. GoNL - sam 6 Août 22 à 15 h 38

        Pour répondre à JD36, pousser mémé dans les orties, je ne sais pas d’où ça vient j’ai grandi avec 🤓. Même pas du Audiard..

    2. JUNi DU 36 - sam 6 Août 22 à 14 h 05

      Tonga salut. Toko c'est Juni qui a été le chercher, et il a bien fait 👍

      Signaler
      1. Tongariro - sam 6 Août 22 à 14 h 11

        T'es certain que c'est Juni ?
        J'ai jamais su à vrai dire.
        Si oui ca serait encore un bon coup à son actif, en effet.

      2. westkanoute - sam 6 Août 22 à 15 h 41

        Non non non, toko c'est du garcia car même agent.
        Déçu ?

    3. westkanoute - sam 6 Août 22 à 15 h 43

      On devrait le recruter ce directeur sportif,il a l'air bon.
      Il s'appelle comment déjà ?
      J'espère que cheyrou aura la bonne idée de le prendre.

      Signaler
  6. Forest Gone - sam 6 Août 22 à 12 h 15

    C'est un jeune joueur qui a besoin de temps pour s'étoffer physiquement et faire des choix de passes plus pertinent mais j'aime son style agressif sur le porteur de ballon, ça change de nos danseuses habituelles.

    Signaler
  7. OL-91 - sam 6 Août 22 à 15 h 42

    Ce n'est pas l'habitude du club d'embaucher des Lepenant. Ils ont eu une chance qu'ils ne soupçonnaient pas.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut