Alice Sombath
Alice Sombath (crédit : David Hernandez)

OL : Alice Sombath prend "conseils auprès de Renard et Cayman"

Avec les blessures qui touchent l’effectif de l’OL, Alice Sombath s’est imposée dans la rotation lyonnaise. A 19 ans, la défenseuse française continue d’apprendre chez les Fenottes.

Le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres. A l’OL, on préférerait très largement profiter de l’ensemble des forces vives chez les Fenottes mais l’accumulation des blessures profitent à certaines. Particulièrement touché depuis le début de la saison, le secteur défensif a permis à Alice Sombath d’accumuler du temps de jeu ces dernières semaines. Malgré l’arrivée de Vanessa Gilles, la Française s’est imposée dans la rotation de Sonia Bompastor. En neuf matchs joués, elle a déjà égalé son total de minutes de la saison dernière (691 minutes disputées en 12 matchs). Il faut dire que sa polyvalence joue pour elle, Sombath pouvant jouer en défense centrale ou à droite.

"Le fait d’avoir plus de temps de jeu me permet de gagner en confiance. Les joueuses autour de moi essayent de m’en donner aussi, de me mettre à l’aise pour que je sois bien confiante, a-t-elle avoué dans un face-à-face avec Vanessa Gilles pour la D1 féminine. Wendie (Renard) m’aide beaucoup, elle vient souvent me parler avant les matchs. Elle est beaucoup derrière moi et je la remercie pour ça. Quand je passe de centrale à latérale, « Jaja » (Janice Cayman) me conseille parce que c’est plus son poste."

Encore un peu verte pour la Ligue des champions comme l’a montré sa prestation face à Arsenal, Alice Sombath représente malgré tout le futur de la défense des Fenottes. Avec dans le rôle de grande soeur Wendie Renard, une joueuse qui a tout gagné avec l’OL. On a connu pire comme apprentissage du haut niveau.

4 commentaires
  1. Le Bon - ven 18 Nov 22 à 14 h 39

    "Encore un peu verte pour la Ligue des champions comme l’a montré sa prestation face à Arsenal... "

    Euh... Non, désolé, mais à mon avis, ce n'est pas du tout ce qui s'est passé. Celle qui était un peu verte c'était plutôt Ines J.
    D'ailleurs quand cette dernière a été sortie par S.Bompastor, et qu'Alice est passée à droite, il y a eu une nette amélioration dans la stabilité défensive.

    Signaler
    1. isabielle - ven 18 Nov 22 à 16 h 45

      Je confirme, c'est bien tout le cotè droit qui a été en difficulté, Inès en particulier. D'ailleurs on prends au moins 2 buts sur ce point faible, détecté par le coach d'Arsenal, qui a aussi confirmé, au point presse, sa stratégie basé sur des attaques de ce coté.
      Devant, à droite toujours, Janice n'a pas été d'un grand secours dans ses replis défensifs, un peu trop lents.
      Alice a, par contre, bien joué en piston, rapide dans les 2 sens, assez précise dans les balles en profondeurs... ce fût bien visible dès son entrée en jeu.

      Signaler
  2. dede74 - ven 18 Nov 22 à 17 h 07

    En attendant que Ellie Carpenter revienne et, puisque Vanessa Gilles retrouve ses sensations auprès de Wendie Renard, il faut faire jouer Alice Sombath à droite, elle sera bien plus performante que d'autres, même de Cayman, trop lente.
    Il suffit de refaire le test contre Le Havre, dimanche.

    Signaler
  3. OL-91 - ven 18 Nov 22 à 17 h 27

    Alice Sombath est, en effet, notre meilleur espoir.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut