Sidney Govou

OL - Anciens : pour Govou, Houllier est un "menteur"

Sidney Govou, illustre joueur de Lyon, a clairement affiché sa préférence pour Bernard Lacombe dans le clash qui l'oppose à Gérard Houllier.

Sidney Govou, l'ancien ailier de l'OL, a côtoyé Gérard Houllier pendant deux saisons à Lyon (de 2005 à 2007) et n'a jamais vraiment aimé le personnage. Il ne s'en cache pas, en témoigne ses propos pour FootMercato où il descend le conseiller extérieur en matière sportive du club après la polémique entre ce dernier et Bernard Lacombe"Je ne suis pas forcément objectif, parce que je ne suis pas fan de l’un des deux, déclare-t-il. J’ai tendance à me ranger derrière Bernard. Avec Houllier, on n’a pas forcément marché main dans la main. Pour tout vous dire, il n’a pas été tout le temps honnête avec moi. Et moi, je n’aime pas les menteurs", balance l'ex-international français.

Un reproche que Govou explique en se servant d'un exemple du temps où Houllier était son entraîneur dans la capitale des Gaules : "En 2006, après la Coupe du monde, je me retrouve mis de côté. Il me dit qu’il n’a pas besoin de moi. Bon, je fais mon métier, je m’entraîne tous les jours, je joue avec la réserve. Puis, je repars en équipe de France après le mercato, et j’ai la chance de marquer deux buts contre l’Italie. Et là, à mon retour, il m’accueille dans le vestiaire en m’applaudissant. Ce double discours, j’ai du mal."

S'il penche donc inévitablement en faveur de Bernard Lacombe, le Lyonnais de formation estime tout de même qu'il est temps pour se dernier d'envisager de lâcher du leste, notamment à d'autres joueurs qui ont eux aussi marqué l'histoire du club. "Concernant Bernard, il y aura une évolution logique, le temps fera que ça va évoluer, assure Govou sur le site Footmercato. Il sera forcément, à un moment donné, moins influent au club. Mais Bernard aura toujours un rôle au sein de celui-ci.". Des mots qui viennent par la même occasion contredire les déclarations d'un autre ancien, Edmilson : "Je pense que son analyse est un peu excessive. Le club fait déjà beaucoup pour les anciens, comme Cris, Greg (Coupet), Claudio (Caçapa) qui entraînent. C’est quand même rare dans le foot, surtout en France."

3 commentaires
  1. XUO - ven 14 Oct 16 à 20 h 39

    En 2006, Houllier disposait de 18 internationaux. Lyon était champion d'automne avec la bagatelle de 50 points. Qu'est-ce qu'il allait s'emmerder avec whisky coca !!!

    1. OLVictory - sam 15 Oct 16 à 14 h 04

      C'est pour ça que Houllier n'a rien de fait de mieux que les autres coachs alors qu'il avait un des meilleurs effectifs d'Europe à cette époque. Govou c'est un guerrier et on aurait bien besoin de joueurs comme lui en ce moment. Et c'est pas GH qui va nous faire gagner des matchs, il faut être naïf pour y croire.

  2. batistuta - ven 14 Oct 16 à 20 h 49

    C'est Aulas qui va encore être content de cette intervention tiens...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut