Lyon’s French president Jean-Michel Aulas (L) speaks with Lyon’s former head coach Gerard Houllier during the friendly football match Olympique Lyonnais vs. FC Porto on July 31, 2011, at La Praille stadium in Geneva, Switzerland. AFP PHOTO / JEAN-PIERRE CLATOT / AFP PHOTO / JEAN-PIERRE CLATOT

OL : les premières maladresses d'Houllier

Gérard Houllier, conseiller extérieur en matière sportive depuis le début de la saison, a livré son ressenti sur les dossiers qui ont fait l'actualité de l'OL ces dernières semaines. Et cela ne devrait pas plaire à tout le monde.

Son rôle de conseiller extérieur en matière sportive est encore assez obscur. Présent depuis le 1er septembre dans l'organigramme de l'OL, l'ancien entraîneur des Gones a clarifié son rôle, hier après-midi, dans Team Duga, l'émission de RMC. "Ma mission est surtout de conseiller, quand c'est nécessaire, le président ou l’entraîneur et d’intervenir quand il le faut sur le centre de formation ainsi que sur toutes les composantes sportives du club, explique celui qui fut sélectionneur de l'équipe de France entre août 1992 et novembre 1993. J’ai refusé le poste de manager sportif général du club pour des raisons de santé. Je ne voulais pas me remettre à nouveau dans la lessiveuse, dans tout ce que ça implique au niveau du travail, du stress. C’est un rôle à la demande du club et parce que je le souhaitais. J’ai un peu d’expérience, donc je peux quelquefois donner de bons conseils. Je ne suis pas décideur et je n’impose rien."

La gestion du cas Adebayor

L'homme de 65 ans ne dicte en aucun cas la ligne de conduite de l'OL mais il peut activer ses réseaux quand le club septuple champion de France en a besoin. C'était notamment le cas au moment des blessures de Nabil Fekir et Alexandre Lacazette. Arrivé le jour de la clôture du mercato estival, Gérard Houllier s'est servi de son carnet d'adresse pour faire venir Emmanuel Adebayor afin de palier ces absences. Un choix qu'il assume et qu'il pensait être le bon. "Tout le monde y a pensé. Même Florian Maurice, qui est le recruteur, raconte-t-il. C’est vrai que le président et moi, on était plus en faveur de prendre Adebayor pour six mois parce qu’on trouvait qu’on était un peu juste devant en cas de blessure. La preuve, c’est qu’Alexandre Lacazette et Maxwel Cornet viennent de se blesser. C’est difficile d’avoir des joutes européennes, d’être sur quatre tableaux avec régularité si on manque d’attaquants. Je trouvais que c’était une bonne solution d’appoint."

Finalement, suite à l'entretien qu'il a passé en tête à tête avec le Togolais, Bruno Genesio décide de ne pas donner suite à cette piste, préférant se rabattre sur le jeune Jean-Philippe Mateta. "Mais en même temps, c’est le coach qui décide, affirme Gérard Houllier. S’il décide qu’il y a d’autres options, d’autres possibilités, ou de la place à laisser pour un jeune du centre, tant mieux. C’est lui qui décide. Nous, on est là pour l’aider." Malgré tout, celui a qui également été coach à succès de Liverpool par le passé ne semble pas totalement convaincu qu'écarter Adebayor était une bonne décision. "Je suis mal placé pour dire que c’est une erreur, tempère Houllier. Pour l’instant, les résultats lui donnent raison. On a du talent devant. La seule chose, c’est que je trouvais qu’on était un peu juste en nombre. Et ça, c’est l’expérience qui parle. Lui a décidé qu’il acceptait d’être juste en nombre et d’avoir une autre ouverture pour les jeunes. Je respecte sa décision. Quand on est à sa place, il y a des choix de management à faire. Et il les a faits." Malgré ces quelques justifications, Gérard Houllier semble bel et bien remettre en cause certaines décision de Bruno Genesio. Une sortie pas vraiment opportune alors que le technicien rhodanien vis la période la plus compliquée depuis son intronisation à la tête de l'équipe professionnelle.

La perte d'influence de Bernard Lacombe

Les relations entre Gérard Houllier et Bernard Lacombe, le conseiller du président Aulas, n'ont jamais été au beau fixe. Du temps où le premier entraînait l'OL, des tensions existaient entre les deux hommes. Une époque révolue d'après le nouveau venu : "Il n’y a pas de problème entre Bernard (Lacombe) et moi. On se connaît depuis longtemps. Même si on a eu des frictions dans le passé, c’est loin. Ce qui est important, c'est l'intérêt du club", assure Houllier. Mais cela ne l'a pas empêché pas de souligner la perte d'influence de l'ancien avant-centre des Bleus au sein de l'écurie olympienne. "Je crois que Bernard a souhaité aussi prendre du recul avec le club. Il s’occupe surtout des légendes, c’est-à-dire tous les anciens joueurs. Il y a tout un réseau qui a été développé. Avec le nouveau stade, la nouvelle force du club, moi je trouve ça très bien de s’ouvrir aux anciens joueurs et de leur donner la possibilité de venir aux matchs quand c’est possible. Il a trop d’années au club pour être écarté. Moi, ça ne me dérange pas du tout. Ce n’est pas du tout mon objectif. C’est plutôt d’unir ses compétences aux miennes plutôt que de les opposer."

Malgré des dernières paroles qui montrent toute la volonté de Gérard Houllier de cohabiter avec Bernard Lacombe, ces quelques déclarations laissent sous-entendre que son arrivée oblige le meilleur buteur français de l'histoire de la Ligue 1 à s'écarter contre son gré des décisions sportives concernant l'équipe première. L'emblématique bras droit du président Aulas, nommé président de l’Association des anciens joueurs et joueuses de l’OL le 3 août dernier, ne semblait pas imaginer que son rôle auprès du groupe de Bruno Genesio serait amené à être réduit. Déjà moins en vue depuis quelques saisons, Lacombe perd encore un peu de son influence avec l'arrivée de Gérard Houllier.

Mathieu Valbuena réellement soutenu ?

Un autre membre du club, joueur celui-ci, reçoit un soutien maladroit de la part de Gérard Houllier. il s'agit de Mathieu Valbuena. Au club depuis un an, l'international vit une vraie descente aux enfers depuis l'histoire de la sextape. Cette affaire extra-sportive a des conséquences sur son rendement sur le terrain et les statistiques le prouvent : en 41 rencontres toutes compétitions confondues avec Lyon, Valbuena a délivré 7 passes décisives mais n'a inscrit que deux petits buts. Pas assez pour un joueur de son talent et ce n'est pas sa prestation lors du derby, dimanche, face à l'AS Saint-Etienne (2-0) qui fera taire les critiques à son sujet. Titulaire au coup d'envoi, l'ancien Marseillais n'aura pas pesé sur la rencontre et son remplaçant, Rachid Ghezzal en a profité pour marquer des points en clôturant le score d'une frappe limpide et en dynamisant le jeu des siens. Peu de temps après être sorti du rectangle vert, Valbuena s'est dit "un peu triste" et "déçu" de lui-même au micro de Canal+ alors qu'il aurait voulu "faire beaucoup mieux et que ça n’a pas été le cas".

Le natif de Bruges, en Gironde, vit mal cette situation. Il se sait pas au niveau mais à affirmer récemment vouloir s'imposer quoiqu'il arrive dans la capitale des Gaules. Une décision que les propos de Gérard Houllier contredisent un peu. "Je crois qu’il a essayé de partir au mercato d’été, annonce-t-il. Il était en contact avec un club. Malheureusement, ça ne s’est pas fait. C’était un club turc, ça ne s’est pas fait pour les raisons que l'on devine (la tentative de coup d’Etat de juillet dernier). On peut comprendre que lui et sa famille n’aient pas forcément eu envie d’aller en Turquie. Il est resté au club, déclare Houllier, avant d'ajouter que si le joueur voit s'offrir à lui "une opportunité de partir, et que ça lui convient, il partira. Sinon, il restera à l’Olympique lyonnais." De quoi remettre complètement en doute les déclarations de Mathieu Valbuena et émettre des réserves sur sa vraie volonté de continuer sous les couleurs de l'OL. Pour sa toute première sortie en tant que conseiller extérieur en matière sportive, Gérard Houllier n'aura en tout cas pas versé dans la langue de bois.

34 commentaires
  1. Sony07 - mer 5 Oct 16 à 13 h 28

    je ne vois pas où sont les maladresses de Gérard houiller dans ce qu'il a dit, il me semble au contraire qu'il énonce quelques vérité, et c'est quelqu'un qui ne pratique pas la langue de bois, comme on a pu le vérifier quand il était entraîneur de la plus belle équipe de l'OL de tous les temps

    1. Armiel Anago - mer 5 Oct 16 à 13 h 40

      Vraiment, j'ai cru qu'il a été maladroit mais rien de cela.

  2. Fab - mer 5 Oct 16 à 13 h 28

    J'étais à l'écoute de son intervention qui sur le plan "politique extérieure" de l'OL peut être perçue comme maladroite sur certains sujets.
    Pourtant, pour ma part, j'étais plutôt content d'entendre des propos "sans trop de langue de bois" !

  3. OLVictory - mer 5 Oct 16 à 13 h 48

    Il y a au moins trois maladresses, à destination de Valbuena, Genesio et Lacombe.

  4. JAJA69 - mer 5 Oct 16 à 13 h 58

    Si dire la vérité tout simplement comme l'a fait G. Houllier, c'est de la maladresse, alors il a été "maladroit" ? Il faut choisir : soit on parle sans langue de bois (mais sans dézinguer personne comme Gérard l'a exprimé), ou alors avec langue de bois qui n'apporte rien de plus au dialogue, je vous laisse juge ...

  5. janot06 - mer 5 Oct 16 à 14 h 04

    Un titre racoleur à l'image de certains magazines people qui n'est en aucun cas justifié à la lecture de l'article.
    "Olympique et Lyonnais.com" veut-il faire dans le sensationnel et la polémique ?
    Désolant !
    J'aurais plutôt titré : "Les vérités de Gérard Houllier".

  6. SergioLeglise - mer 5 Oct 16 à 14 h 49

    D'accord avec vous, il a la liberté d'un consultant et non pas d'un salarié du staff. Il répond clairement aux questions posées, c'est tout à son honneur. Et du coup on apprend rien du tout ! Tout ce qu'il déclare on le savait déjà. Du bruit pour rien.

  7. alejandro - mer 5 Oct 16 à 14 h 50

    Moi non plus je vois pas de maladresses dans ces propos. Il est normal que 2 personnes ne soit pas du même avis sur tout.
    Prenons le cas Adebayor: Houllier pense que c'est une bonne piste et donc le propose et ensuite Génésio décide car comme Houllier l'a dit ce n'est pas lui le décideur. Alors oui il fait comprendre que si c'était lui le coach il aurait pris Ade et non Mateta, mais dans le même temps il montre qu'il respecte le choix de Génésio. Donc je ne vois pas de problème, tout le monde ne peut pas avoir le même sur avis sur tout c'est normal.
    Je trouve que le journaliste dans cet article cherche à voir des problèmes là où il n'y en a pas, pour faire du sensationnel, du "buzz". Il y a déjà des journaux nationaux qui le font et je peux le comprendre car c'est vendeur, mais qu'un journaliste pour un site pro lyonnais le fasse je trouve ça décevant.

    1. OLVictory - mer 5 Oct 16 à 15 h 07

      C'est pas ça la maladresse, il a le droit d'avoir un avis, mais c'est dans la manière de le dire.

      1. Lyolicha - mer 5 Oct 16 à 16 h 28

        En gros. Selon toi il y a mis le fond mais pas la forme ?

      2. Flour41 - mer 5 Oct 16 à 17 h 17

        Dans la manière de le dire ou de la façon dont on l'interprète ?

  8. Razik Brikh - mer 5 Oct 16 à 15 h 11

    Bonjour à tous,

    Pour être tout à fait transparent avec vous, je ne vois pas non plus de "maladresses" (j'ai d'ailleurs rédigé un tweet ce matin car je ne vois "rien de neuf" dans les propos de G.Houllier), je l'ai d'ailleurs dit à notre rédacteur. Par contre, il n'a pas cherché le "buzz", c'est son regard, son avis. Cela prouve que je ne censure jamais les rédacteurs du site. Je tiens la plume de personne, la seule chose, je leur demande à chaque fois d'étayer leurs propos. Et bien sûr, vous avez le droit ici de donner votre avis. En toute liberté.

    1. Flour41 - mer 5 Oct 16 à 17 h 28

      Attention quand même car avec des analyses comme celle la il va finir par ce faire débauché par l'équipe ou closer Yvon . Je plaisante bien sur mais il faut avouer que c'est un peu chercher la petite bête . ?

    2. chauchiche - jeu 6 Oct 16 à 11 h 20

      Bravo pour la liberté de parole, mais attention que sous couvert de ne pas censurer, vous soyez amené à accepter n'importe quoi. Le titre est racoleur (qui ne va pas se précipiter pour lire votre article ?) et à sa lecture on s'aperçoit qu'il s'appuie sur des interprétations : "Malgré des dernières paroles qui montrent toute la volonté de Gérard Houllier de cohabiter avec Bernard Lacombe, ces quelques déclarations laissent sous-entendre que son arrivée oblige le meilleur buteur français de l’histoire de la Ligue 1 à s’écarter contre son gré des décisions sportives concernant l’équipe première. L’emblématique bras droit du président Aulas, nommé président de l’Association des anciens joueurs et joueuses de l’OL le 3 août dernier, ne semblait pas imaginer que son rôle auprès du groupe de Bruno Genesio serait amené à être réduit." Journalistiquement parlant ce n'est pas défendable. C'est un discours orienté qui en affirmant de la sorte : "laisse sous entendre" assène une vérité qui n'en est pas une mais bien une interprétation qui pour le coup n'est pas étayée. Ce n'est pas à vous que je vais apprendre que la plupart des gens lisent rapidement sans forcément prendre le temps de remettre en question ce qui est écrit. Cette interprétation devient ainsi une vérité et participe ainsi à colporter une rumeur. Grâce à cela bientôt, nous aurons un autre article de journaliste qui dira que la guerre entre Lacombe et Houllier est repartie, etc, etc, etc. la mélasse habituelle. Vous défendez votre journaliste, c'est tout à votre honneur, mais pour le coup, ce qu'il a fait ici est tout sauf du journalisme.
      Le problème pour finir, c'est que ce n'est pas la première fois que Olympique et Lyonnais nous fait du Yahoo et que je trouve personnellement (et semble t-il à l'inverse de pas mal d'autres internautes, tant mieux pour vous) que les orientations prises par votre site ne sont pas toujours très claires. Dernier exemple en date, le fameux défi de votre émission tant qu'il y aura des gones, avec lequel on atteint des profondeurs. On a l'impression de voir (d'entendre...) de la radio des années 80, au moment où les radios libres tentaient de trouver leur voie.
      C'était mon coup de gueule du jour 😉

  9. Altheos - mer 5 Oct 16 à 15 h 32

    Un titre plus neutre comme le suggère janot06 aurait été davantage en adéquation il me semble avec le contenu des propos de G.Houllier.
    Libre ensuite au rédacteur de proposer sa perspective et son ressenti en terme de maladresse.
    Certains penchent de son côté (OLVictory) mais la plupart, dont je fais partie, ne voit dans ses propos que l'annonce d'un point de vue sans animosité mais sans langue de bois, ce qui est appréciable.
    Avec lui et Génésio, je trouve que l'on a un secteur sportif plutôt franc et libéré en terme de paroles, ce qui change des propos aseptisés entendus continuellement en interview.

  10. OLVictory - mer 5 Oct 16 à 15 h 34

    Pas une maladresse de revenir sur les propos de Valbuena il y a quelques jours en disant le contraire ? Et donc en le traitant de fait de menteur ?
    Et ce n'est qu'un exemple, pas le pire.

    1. Flour41 - mer 5 Oct 16 à 17 h 33

      Ce n'est pas le traiter de menteur que de lui rafraîchir la mémoire .

    2. Altheos - mer 5 Oct 16 à 18 h 11

      Valbuena a-t-il déclaré qu'il n'avait jamais été en contact avec Galatasaray ?
      Son agent lui même a confirmé qu'un départ en Janvier n'était pas exclure.
      Je ne vois pas en quoi les propos de Houllier disent que Valbuena est un menteur.

      1. OLVictory - mer 5 Oct 16 à 19 h 04

        Oui

  11. blackol - mer 5 Oct 16 à 16 h 07

    en plus de la nouvelle présentation du site que je trouve réfrigérant voire insipide. les titres des articles me laisse dubitatif. Quelles sont les maladresses annoncées? Nous ne pouvons qu'apprécier la véracité des propos de MHoullier. Ps/ OLVICTORY je te trouvais plus perspicace que ca en lisant tes commentaires

  12. Juni entraineur OL - mer 5 Oct 16 à 16 h 23

    En toute honnêteté, je suis 100 % d'accord avec Houiller sur toute la ligne !
    1) Valbuena : pas fait pour l'ol, erreur de recrutement, a qui la faute ??
    2) Depuis plusieurs matchs, on joue sans attaquant, par chance, on a marqué et gagné le derby pour génésio, le recrutement d'un joueur supplémentaire était indispensablel
    3) Lacombe est bon pour la retraite à mon avis, il n'apporte plus ce qu'il a fait par le passé, il faut quelqu'un d'autre, qui ??

  13. magister72 - mer 5 Oct 16 à 16 h 23

    la maladresse est dans le titre.
    houiller s'exprime, va surement faire bouger les lignes, et bousculer les habitudes.
    tout le monde demande un peu plus de transparence, et bien si Houiller s'en mêle c'est très bien pour moi.

  14. OLVictory - mer 5 Oct 16 à 16 h 37

    C'est pas comme ça qu'il fera avancer les choses, bien au contraire. Il y a déjà 3 personnes au club qui n'ecouteront plus ses conseils, voire 4.
    Je sais que vous appréciez la gestion humaine au tractopelle, mais on ne manage pas des gros égos avec ce genre de déclarations.
    Il ne changera jamais Gérard, toujours des déclarations maladroites.

  15. magister72 - mer 5 Oct 16 à 17 h 12

    c'est vrai que l'immobilisme arrange bien du monde.
    il fera avancer les choses et pas besoin que tout le monde l'écoute, juste Aulas ça suffira.

  16. Naka De Lyon - mer 5 Oct 16 à 17 h 35

    Je trouve tres maladroit de sa part de dire que lacombe n'est pas ecarté du club a cause de son trop plein d'annees passé ici..........iL oublie quand meme que mm si il a apporte sa touche , ce club s'est fait et a grandi avec un duo Aulas - Lacombe et non pas un duo aulas - Houiller..........
    Sinon pour le reste je vois pas les maladresses .

  17. Altheos - mer 5 Oct 16 à 18 h 09

    L'animosité Lacombe-Houllier date de son passage en tant qu'entraîneur à l'OL.
    Lors de sa 2eme année, il avait déclaré en janvier dans la presse qu'il aimerait bien avoir un peu plus de pouvoir sportif qu'il n'en avait à l'époque. Lacombe a prit ses propos pour une attaque personnelle et lui a pourri la vie. De facto, Houllier a démissionné en mai.
    Pourtant si dés 2007 avant l'interlude Perrin, Aulas avait réorganisé l'OL avec Houllier comme il l'a fait pour Puel, je pense que sportivement nous n'en serions pas là, même si ça reste que ma propre opinion.

  18. Juninho Pernambucano - mer 5 Oct 16 à 20 h 19

    Il n'y a aucune maladresse , ni dans le fond ni la forme .
    Il répond simplement et avec honnêteté , sans faux fuyant , aux questions qui lui sont posées , et il ne fait que dire de belles vérités .
    Il n'enfonce personne et je trouve son discours très droit .
    Pour une fois que quelqu'un s'exprime sans langue de bois mais sans blesser non plus , je ne vois pas ce qu'on peut lui reprocher .

  19. OLVictory - mer 5 Oct 16 à 20 h 53

    « Tout le monde y a pensé. Même Florian Maurice, qui est le recruteur, raconte-t-il. C’est vrai que le président et moi, on était plus en faveur de prendre Adebayor pour six mois parce qu’on trouvait qu’on était un peu juste devant en cas de blessure. La preuve, c’est qu’Alexandre Lacazette et Maxwel Cornet viennent de se blesser..."
    Y a pas à dire, c'est un soutien franc et massif.

    1. Naka De Lyon - mer 5 Oct 16 à 23 h 07

      Pour moi il veut faire sauter nanard..........son delire sur le fait qu'il est tout juste bon a s'occuper des légendes, alors oui j'ai pas ton sur lequel il l'a dit mais je trouve ca petit , honteux et degueulasse de la part de houiller

      1. OLVictory - jeu 6 Oct 16 à 8 h 22

        J'irais pas jusque là, je vais en rester à la communication maladroite. Je pense que ça va au-delà de dézinguer, il a vraiment vu des choses qui ne lui plaisent pas dans le club et il a envie de les dire. Gérard a une communication au scalpel, comme toujours.
        Quand il renvoie Lacombe à l'hospice du club ce n'est pas un hasard.
        Quand il émet des réserves sur les choix de Genesio, dont au moins une qui n'est pas citée ici, ce n'est pas un hasard.
        Qui appelle Florian Maurice LE recruteur ? Personne. Et s'il le fait c'est qu'il y a un message.
        S'il reprend Valbuena sur sa déclaration d'il y a quelques jours c'est qu'il y a un message à lui faire passer.
        Voilà c'est dit et bien dit, mais je crois qu'une fois de plus c'est contre-productif. Il vient de se mettre tellement de gens à dos avec une seule déclaration dans la presse, des gens influents au club, que le risque c'est que plus rien n'avance et que chacun de ses conseils soit combattu par principe.
        Ca me rappelle Marles qui s'était grillé en deux mois et qui avait de la figuration ensuite le reste de la saison, voire plus. Et pourtant je suis sûr qu'avec un peu d'habileté et de souplesse il aurait pu nous apporter des améliorations, on partait de tellement bas.
        Ca m'étonnerait beaucoup qu'Aulas ait apprécié cette déclaration sur le coach qu'il a choisi lui-même et sur la seule personne en qui il a confiance dans le monde du foot. Là il a autre chose à faire mais on devrait en entendre parler sous peu.

  20. Naka De Lyon - mer 5 Oct 16 à 23 h 03

    Tu aurais voulu un duo jma houiller ?

  21. OL48 - jeu 6 Oct 16 à 10 h 14

    La maladresse ne repose pas sur la façon de dire les choses, ce qui correspond très certainement à la vérité, mais simplement de les dire.
    On est dans un milieu où mopins on en dit, mieux on se porte, sauf si ce que l'on dit va dans le sens de l'institution.
    Dire que Génésio était le seul à ne pas vouloir Adebayor correspond très certainement à la vérité mais Génésio ne sera pas content de le lire dans la presse.
    Dire que Valbuena cherchait à partir est évidemment une vérité, mais du moment qu'il est resté, il veut montrer qu'il aime l'OL à la folie et qu'il est persuadé qu'il va réussir. Lire le contraire ne lui fera pas plaisir.
    Dire que Lacombe s'est petit à petit mis en retrait est une évidence, mais il le faisait discrètement. Cela ne lui fera pas plaisir non plus de le voir étalé dans la presse.
    Le seul tort d'Houiller est donc de divulguer des vérités dans la presse, sur des aspects de gestion qui devraient se régler en interne. Nous on est contents d'en savoir un peu plus, mais les décideurs du club n'ont sûrement pas le même avis.
    La question essentielle est celle là : Pourquoi Houiller qui ne dispose pas d'un poste officiel de directeur technique pouvant légitimer son intervention dans les médias, fait une synthèse aussi profonde sur des sujets sensibles lors de sa toute première intervention dans les médias ? S'agit-il réellement d'une maladresse ou alors son intention était-elle délibérée et mûrement réfléchie ? On en saura peut-être un peu plus dans le futur.

  22. OLVictory - ven 7 Oct 16 à 8 h 01

    "Et visiblement, Genesio a eu besoin d’une explication de la part d’Houllier. « J’ai échangé avec lui mercredi soir, a indiqué le coach des Gones. J’ai écouté l’émission. Ce qui a été relaté est un résumé rapide de ce qui a été dit. On fait dire ce qu’on veut. Je sais ce qu’il a voulu dire. Je n’ai pas de souci par rapport à ça. » Pas sûr que Houllier soit aussi bavard lors de sa prochaine sortie médiatique."

  23. Saumonons - dim 9 Oct 16 à 20 h 25

    Houllier est vraiment un fin communicant, l'auteur de l'article commet une erreur : ce qu'il nous dit aurait pu créer un malaise s'il l'avait énoncé maladroitement, en revanche ici il fait preuve d'une grande habileté. Ici Gérard Houllier réussit à dire les choses comme il les voit (et, d'après moi, comme elles le sont probablement vraiment) sans être désobligeant, ou insultant, justement.

    La phrase sur Lacombe est un chef d'oeuvre, il est à la limite de l'humiliation publique
    tout en restant tout à fait correct !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut