OL – Aulas : « C’est un très beau cadeau »

Pour son 200e match européen à la tête de l’OL, Jean-Michel Aulas n’a pas été déçu. Les siens ont enregistré une qualification de prestige aux dépens de la Roma (2-1).

Avec nos envoyés spéciaux à Rome.

Jean-Michel Aulas a dû souffrir dans les tribunes du Stadio Olimpico. Les Gones ont subi, particulièrement en fin de partie. Mais ils ont résisté et arraché une qualification pour la suite de la compétition. Après la confrontation, le président lyonnais n’a pas caché sa joie. « On a eu beaucoup de chance, on a eu un gardien exceptionnel et c’est vrai que pour tout le club cette qualification arrive à un moment qui est formidable, raconte-t-il. Pour mon 200e match en coupe d’Europe, c’est un très beau cadeau que m’ont offert les joueurs. » Le patron de l’OL a ensuite tenu à vanter les mérites de son entraîneur : « Bruno (Genesio) et tout son staff ont été aussi à l’égal des joueurs, extrêmement tenaces et extrêmement brillants pour pouvoir l’emporter ici à Rome. »

« C’était terrible »

La soirée n’a pas été de tout repos pour Jean-Michel Aulas. « C’était terrible parce qu’on sentait qu’à tout moment, et dès le début, la Roma pouvait marquer. Mais on a vu des valeurs morales absolument incroyables, se réjouit-il. Ça a été extrêmement éprouvant parce que l’épreuve de force que nous a fait subir la Roma était bien plus intense que celle de l’équipe de rugby de l’Italie la semaine dernière contre la France » souligne-t-il un brin moqueur. Ce dernier n’a, en revanche, pas souhaité parier sur le prochain adversaire de l’OL. « On va éviter de faire des pronostics pour ne pas avoir cette opportunité de tomber contre des gros. » Le président du club olympien sera fixé ce vendredi à 13 heures.

« Il faut savoir éliminer les plus forts »

Ravi de cette qualification, Jean-Michel Aulas s’est montré ambitieux pour la suite de la compétition. « On va continuer à rabâcher que quand on a envie de gagner une compétition, il faut savoir éliminer les plus forts. On a fait une partie du chemin et on va continuer, indique-t-il. Ce n’est pas de la prétention, c’est l’ambition d’un club […] qui veut absolument gagner une coupe d’Europe à un moment ou un autre. » Le message affiché est clair de la part du président de l’Olympique lyonnais. Celui-ci espère sans doute que cette année soit la bonne même si Manchester United fait figure de grandissime favori.

Alexandre avait beaucoup de peine, Nabil un petit peu moins »

Jean-Michel Aulas est enfin revenu sur la non-sélection d’Alexandre Lacazette. « Je respecte complètement le sélectionneur, je suis solidaire de Didier (Deschamps) même si j’ai vu qu’Alexandre (Lacazette) avait beaucoup de peine, Nabil (Fekir) un petit peu moins parce qu’il revient progressivement. » Pour l’attaquant de pointe lyonnais, le lot de consolation était toutefois de taille avec cette qualification pour les quarts de finale de la Ligue Europa.

2 commentaires
  1. OLVictory - ven 17 Mar 17 à 11 h 48

    Si on ne gagne pas l'EL dans les 4 ans comme les objectifs le prévoient l'excuse est déjà prête : les filles en ont déjà gagné trois.

  2. Juninho Pernambucano - ven 17 Mar 17 à 12 h 07

    Il doit ménager Deschamps pour ne pas porter préjudice à ses joueurs , mais le comportement du sélectionneur n'est pas admissible .
    On doit mettre de côté ses affects personnels et penser équipe , c'est une véritable sanction pour Alex , et en plus il laisse entendre qu'il a assez de joueurs en attaque , et qu'alex a un espoir mince d'intégrer le groupe .
    Un jour peut être il pourra nous rejoindre , sur un malentendu ...
    J'ai senti comme une porte qui se refermait sur Alex , sa communication est très choquante , il n'a pas eu un mot d'encouragement , pas une lueur d'espoir , rien .
    Un vrai chien .

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut